c'est pas moi je l'jure!

swing du nul

Les linguistes expliquent que la courbe d’apprentissage d’une langue n’est jamais régulière. On apprend, on apprend, on apprend, et puis soudain, on atteint un “plateau” et on n’arrive plus à rien apprendre pendant un moment… Puis ça repart, et on apprend, on apprend, on apprend, et sans savoir pourquoi, tout à coup, on mélange tout, on perd notre confiance en soi, on oublie ce qu’on a appris. Et puis ça repart. C’est comme ça même quand on apprend sa propre langue maternelle. Mais ce qui est intéressant, c’est que ces “regressions” et “plateaux” sont en réalité nécessaires.

Regardez un anglophone. Bébé, il ne fera que répéter ce qu’il entend, sans comprendre comment ça marche, et il apprendra que “I go play” se dit quand il a envie de jouer et “I went play” se dit quand on raconte quelque chose à papa, mais sans se rendre compte que “went” est le passé de “go.” Et un jour, miracle, il comprendra la différence entre le present et le passé, et il comprendra que le passé utilise “-ed” à la fin de la forme infinitive. Alors, ce soir-là, tout fier, il dira à son papa “I goed play.” Et les parents ne pourront que se dire “mon Dieu, mon enfant regresse, il/elle parlait pourtant si bien il y a quelques jours, qu’est-ce qui ne va pas!?” Génial, non?

Bref, tout ça pour essayer de me convaincre que ma “mauvaise passe culinaire” n’est en fait qu’une “regression utile” à mon apprentissage de la cuisine. Depuis dix jours, je rate tout, et royalement. Ma mousse se transforme en crème baveuse, mes feuilletés ne gonflent pas, mes légumes restent insipides, ma glace ne prend pas, ma salade est pourrite, même mes oeufs durs sont moches! Qu’ai-je fait pour mériter ça!? Est-ce le stress? Le fait que je me sentais trop sûre de moi? La sénilité précoce? Le début de la fin? Devrais-je songer à me recycler dans le point de croix? Dois-je d’urgence échanger mon cours de cuisine indienne d’août contre un cours de natation syncronisée?

Bref, je me suis dit que j’allais retourner aux sources, faire un truc tout bête, facile, rapide, sans essayer d’épater la gallerie. Tant pis, mon blog ne figurera jamais parmis les “grands blogs culinaires du vingt-et-unième siècle,” j’en fais mon deuil… et finalement c’était délicieux!

sauce putanesca

1. J’ai d’abord coupé 1 oignon en fines rondelles et l’ai fait revenir dans de l’huile d’olive avec beaucoup d’ail coupé grossièrement, un piment jalapeño coupé finement et du sel, jusqu’à ce que ça sente super bon dans tout l’immeuble.

2. Ensuite, j’ai mis plein de thym, de persil, et de basilic frais, puis j’ai coupé en deux et rajouté une vingtaine de tomates cerises. J’ai laissé mijoter 10 minutes puis j’ai encore mis 3 cuillères à soupe de capres et plein d’olives noires et j’ai laissé doucement cuire un quart d’heure.

3. Quand je n’en pouvais plus d’attendre que ça soit prêt, je me suis servi ma petite sauce sur des pâtes multicolores avec du parmesan frais et j’ai tout dévoré et heureusement que j’en avais fait pour deux fois paskeu c’était vachement bon!

C’est décidé, demain j’essaye de faire des oeufs au plat!

22 comments

  1. En fait c’est exactement pareil pour tous les apprentissages et pour toute la vie ! Ca permet de rester humble !

    Et puis parfois en cuisine, la sobriété est le plus bel éclat !

    T’inquiètes, va, tes soufflés vont remonter, tes feuilletés feuilleter, et tutti quanti ! En attendant je t’ai piqué plein d’idées de recettes pour les vacances🙂

    Like

  2. $ha

    Tu me fais penser à mes cours de linguistique!
    Le mieux dans les blogs culinaires, c’est de se faire plaisir, de laisser parler ses envies et d’avoir envie de les partager!

    Like

  3. Ah, c’est passionnant la linguistique !
    Je vois que tu es fan de Sanseverino🙂
    Moi aussi, je rate tout en ce moment, d’ailleurs, je viens tout juste de rater des muffins citron pavot, ça m’apprendra à pâtisser au lieu de bosser… Quand on a la lose…

    Like

  4. Cunégonde

    Je suis sûr que quand la cuisinière est stressée, les feuilletés le sont aussi! Pov’ feuilletés…
    Bon courage pour tes oeufs au plat, essaye de ne pas déclencher l’alarme-fumée de ton appartement!🙂

    Like

  5. Huhuhu, la simplicité, y’a que ça de vrai! J’aimerais bien être ta voisine, quand tu cuisines ce genre de chose, ça doit sentir bon sur le palier🙂

    Les réussites vont revenir, pas de panique!

    *bises*

    Like

  6. swedishshef

    De la natation synchronisée ? je dirais plutôt (pas l’ami de Mickey) de la brasse coulée😉

    Sur l’apprentissage des langues, tu me fais peur : j’ai décidé de me remettre à l’allemand (pas suisse allemand, hein, ch’uis pas fou à ce point là quand même)…

    Like

  7. Anne, je suis bien contente d’avoir été une inspiration alors🙂 Faudra me raconter ce que t’as essayé!

    $ha, j’espère que tes cours de linguistique étaient de bons souvenirs😉

    mirza, bienvenue par ici🙂

    mingoumango, bienvenue par ici à toi aussi🙂 En fait, je viens de découvrir Sanseverino à travers les blogs… et j’aimerais bien découvrir ça un peu plus!

    Cunégonde😆 je vais voir ce que je peux faire, je suis sûre que les coquines seraient aussi heureuse si j’arrivais à ne pas déclancher cette machine infernale!

    TSC, bon courage pour l’allemand, et si tu as des “mauvaises passes” de temps en temps, essaye plutôt de faire la cuisine au lieu de t’énerver, ça te changera les idées😉

    elPadawan, mirci, finalement elle avait un peu trop pris la glace, hein😆

    Like

  8. Mais c’est vachement dur de réussir les oeufs au plat !
    Moi aussi je te pique tes recettes : j’ai fait récemment tes croquettes Indiana Jones (avec du maïs en boîte), et Soleil m’a préparé les aubergines farcies aux légumes (sans maïs, avec du poivron, et avec paprika et piment doux en assaisonnement). C’était très bon !

    Like

  9. J’ai adoré ce que tu as écrit sur les mystères linguistiques!!!! BRAVO!!!
    T’inquiète moi non plus en ce moment je ne cuisine pas très bien… mais j’ai la flemme aussi…..
    Ton plat a l’air tellement bon que je risque de le faire dès la semaine prochaine!

    Like

  10. TSC, gellato?😉

    Anne, bonnap’ alors🙂

    dieudeschats, on se console comme on peut😉

    Lune, je suis bien contente de savoir que Soleil et toi appréciez mes idées de cuisine, c’est bon signe🙂

    Clairechen, bienvenue par ici🙂 Je suis particulièrement heureuse de te voir chez moi parce que tu es l’amie d’une grande amie bloggeuse (je ne te dirai pas son nom mais je lie son blog), et les amies de mes amies sont mes amies, surtout si elles font bien la cuisine😉

    Like

  11. Dr. CaSo: L’amie dont tu es l’amie et qui est également mon amie (euh… tu suis là?…)😉 m’a parlé de ton blog… Je suis allée voir de suite et je trouve ton blog super! Je t’ai d’ailleurs mis en lien sur mon blog!

    Like

  12. oui, aussi, grâce à Blog-appétit. La première fois que je suis venue c’était le cas… mais je n’avais pas le temps de laisser de commentaire…
    Mais après notre amie commune m’a dit…… et donc….

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s