c'est pas moi je l'jure!

in a world called catastrophe

Si y’a bien deux cent cinquante mille un truc qui m’énerve quand je déménage, c’est que je sais que 10 minutes après avoir bien ficelé un carton, j’aurai besoin de ce que je viens d’y mettre! Même si ce sont des trucs que ne j’utilise normalement jamais! Là, juste cette fois-ci, simplement parce que je n’y ai plus accès, parce que c’est bien emballé tout au fond d’un carton bien scotché, numéroté, et joliment placé sur la pile de cartons qui monte qui monte qui monte guiliguiliguili, je vais en avoir si terriblement besoin que si je l’ai pas tout de suite c’est la fin du monde!

Aujourd’hui, par exemple, il m’a pris l’idée de faire des carrés à l’orange. Bon, déjà, il fait plus de 30 degrés dehors et malgré l’air conditionné, une heure de cuisine au four c’est carrément suicidaire! Passons. Ensuite, il me fallait un grand saladier, or je me suis dit que je n’allais plus inviter qui que ce soit avant mon déménagement donc les grands saladiers ont été emballés en premier! Deuxièmement, il me fallait ma super râpe-qui-tue-sa-race (râpe montée sur une boîte trop pratique), mais je m’étais dit que si j’avais besoin de râper quelque chose, j’utiliserais ma vieille râpe pourrite… si pourrite que je vous raconte pas l’affaire pour râper une orange! Bref, que ce soit des fringues, des papiers, des trucs de cuisine, ou des trucs de salle-de-bain, c’est toujours pareil. La galère! En plus, j’ai réussi à faire tomber ma plaquette de pilules dans le four (même que je me suis sacrément brûlée la main en essayant de les rattraper). Je me demande si je devrais pas les enrober de pâte feuilletée avant de les avaler, maintenant… Enfin, remercions le ciel, cette fois-ci la cuisinière n’a pas explosé…

Tout ça pour dire que je hais les déménagement, d’autant plus que je me suis fait coller un PV trop injuste hier et arracher mon rétroviseur gauche ce matin (ça m’apprendra à me garer sur la rue pour économiser $100) et que ces jours-ci, faut pas me chercher (de toutes les manières, vue ma taille et les piles de cartons toureiffelesques de la baraque, on ne risque pas de me trouver). Passons (ça sent vachement bon ce machin mais ça n’a pas du tout la gueule que ça avait sur les autres blogs…).

Bref, tout ça pour vous demander QUI m’a piqué ma petite casserole!?

carrés orange

Ingrédients pour 16 carrés: 125 g de beurre – 40 g de sucre glace – 185 g de farine – 3 oeufs – 150 g de sucre en poudre – 2 cc de zeste de citron d’orange râpé – 125 ml de jus de citron d’orange. Dans un saladier, fouetter le beurre et le sucre glace jusqu’à obtention d’une crème lisse. Incorporer ensuite 150 g de farine et mélanger le tout. Vous obtenez une boule de pâte. Après avoir tapissé un moule carré (j’ai utilisé un moule de 21cmx21cm) de papier sulfurisé, y étaler la préparation précédente et bien lisser la surface.

Mettre au four th°6 pendant 15 min. Le gâteau doit être légèrement doré. (Le mien n’était pas doré mais avait gonflé irrégulièrement. Et quand j’ai démoulé le bidule, la pâte était bonne mais un peu trop friable.)

Pendant ce temps, préparer la crème à l’orange en fouettant les oeufs, le sucre et le reste de la farine, dans un saladier. Ajouter ensuite le jus d’orange et le zeste. Bien mélanger le tout. (En fait, je pense que le zeste d’orange c’est pas super bon, c’est trop amer, et ça a gâché le goût de mes biscuits. En plus, le tout n’a pas vraiment le goût de l’orange, finalement. Si je refaisais cette recette, j’ajouterais un peu d’essence d’orange et je filtrerais le zeste avant de verser le mélange sur la pâte.)

Verser la préparation à l’orange sur la base chaude et faire cuire le tout pendant 20 min. Le gâteau doit être ferme sous le doigt. Laisser un peu refroidir le gâteau dans le moule (il va retomber un peu en refroidissant s’il avait gonflé). (Mon gâteau avait des bosses partout et le dessus était super collant, donc je pouvais difficilement vérifier s’il était “ferme sous le doigt.”)

Faire fondre 80g de chocolat noir avec 30g de beurre. Mélanger jusqu’à obtention d’une sauce lisse et brillante, puis étaler sur le gâteau. (Comme il ne me restait plus de beurre, j’ai utilisé de la crème à battre à la place, mais le chocolat est resté trop liquide et j’ai dû lui faire passer une nuit au frigo.)

Laisser prendre le chocolat au réfrigérateur avant de le découper en carrés. Ces carrés se conservent assez bien et peuvent sans soucis être préparés la veille. Ben finalement c’était pas mauvais mais pas bon non plus. La prochaine fois on essayera avec du citron… et tous les ingrédiens que la recette requiert…

Réussite: 5/10.

17 comments

  1. Hum, actuellement j’en ai une qui attend dans mon évier, que je daigne faire la vaisselle. C’est peut-être la tienne? *rires* A moins que les Coquines aient essayé de cuisiner, cramé la casserole, et fait disparaître l’objet du délit?

    Le coup des choses dans les cartons dont on a forcément besoin maintenant, ça fonctionne aussi avec les valises. Une fois sur le lieu très loin là-bas, on veut absolument mettre le pantalon ou la jupe qui dort tranquillement dans la penderie, chez soi. C’est pénible. Murphy, nous ne te remercions pas!

    Bon courage pour la fin des cartons, le déménagement est prévu pour quand?

    Like

  2. Ça a l’air bon ton truc. Tiens-nous au courant de tes ajustements ultérieurs, je suis sûre que cette recette pourrait avoir mieux que 5/10, surtout quand tu la feras dans ta nouvelle cuisine de ton nouvel appart !
    Bon courage pour tes cartons, ça me fatigue rien que d’y penser.

    Like

  3. Marie D, bienvenue par ici 🙂 Peut-être que ma casseroles est encore dans un de tes anciens cartons 😉

    $ha, c’était pas mauvais, c’est sûr, mais ça aurait pu être bien meilleur 🙂

    TSC, c’est pas du raisin c’est du raisinet 😛

    Llyn, déménagement prévu les 28 et 29 août! C’est plus si loin que ça, aaaahhh!! (et je suis bien d’accord avec toi, c’est toujours la faute aux coquines 😉 )

    elPadawan, les bouquins c’est fait (merci à Karibou pour son aide précieuse)… il reste la cuisine et quelques fringues (et aller au resto tous les jours vu l’état de mon compte en banque ($700 de réparation de bagnole et il reste $700 de réparations à faire) c’est pas vraiment le moment 😉

    Lune, je ne sais pas si j’aurai le courage d’attendre d’être dans ma nouvelle cuisine pour réessayer cette recette 😉

    Like

  4. Mais siiiiiiii, c’est moi qui l’aie!!! Tu ne te rappelles plus? Tu me l’as passée l’autre jour afin que je fasse un beurre blanc aux mouches… Ok, ok, j’avoue que les papillons je ne les ai pas trouvés, alors j’ai fait sans…. Je te rends ta casserole bientôt… après avoir fait le thé glacé au jus de chaussette!

    Like

  5. TSC, spèce de nianiou va 😛

    Clairechen, 😆 les papillons c’est normal que tu les trouves pas, les coquines les ont croqués 😉

    Moukmouk, jamais entendu ça! C’est comme ça qu’on dit “groseille” en québecois?

    krysalia, 😆

    Like

  6. Pour ce qui est des déménagements, je connais…déjà 4 à mon actif ! Pourquoi comparer ? Tes carrés à l’orange sont magnifiques même si pour toi ils ne ressemblent pas à ce que tu attendais. Ils sont réussis et donnent envie, c’est le principal.
    Bien à toi et bonnes vacances
    verO

    Like

  7. Encore moi ! En parcourant tes liens culinaires, je remarque quelques noms bien connus en Suisse, mais plutôt peu répandus ailleurs. Je suis intriguée et j’avoue un peu curieuse….
    Bien à toi
    verO

    Like

Comments are closed.

%d bloggers like this: