c'est pas moi je l'jure!

en nage indienne ou en brasse coulée

Pour Noël, j’avais envie de rendre visite à ma famille en Europe. Malheureusement, quand j’ai regardé sur Google Maps, je me suis rendue compte qu’il m’aurait fallu plus que 10 jours de vacances et beaucoup plus d’énergie qu’il ne m’en restait… Voilà les instructions données par Google Maps:

Votre voyage: 7,234 km en 29 jours et 16 heures

1. Turn right into Yonge Street and drive 15.4 kilometers
2. Turn right onto the Gardiner Expwy. Westbound/Lake Shore Blvd. Westbound ramp
3. Keep left at the fork, follow signs for Gardiner Expy and merge onto Gardiner Expy W
4. Continue on QEW
5. Take exit 37 on the left for HWY-405 toward Queenston
6. Merge onto HWY-405 E
7. Continue on Queenston-Lewiston Bridge
8. Continue on I-190 S

Entering United States (New York)

9. Take exit 16 to merge onto I-290 E/Youngmann Expy toward I-90/Tonawanda/Rochester
10. Take exit 1-49 for I-90 E toward Albany
11. Merge onto New York State Thruway E
12. Take exit 21A toward I-90 E/Mass Turnpike/Boston
13. Merge onto New York State Thruway E
14. Continue on I-90 E/Mass Pike/Massachusetts Turnpike

Entering Massachusetts

15. Take exit 24 A-B-C on the left toward I-93 N/Concord NH/S Station/I-93 S/Quincy
16. Merge onto Atlantic Ave
17. Turn right at Central St
18. Turn right at Long Wharf
22. Swim across the Atlantic Ocean (5,572 km) (traversez l’Océan Atlantique à la nage)!

Entering France

19. Slight right at E05
20. At the roundabout, take the 2nd exit onto E05/Pont Vauban
21. Turn right at E05
22. At the roundabout, take the 2nd exit onto A131/E05 heading to A131/Rouen/Paris/Evreux
23. Take the exit onto A13/E05/L’Autoroute de Normandie
24. Stay onto A13/E05/L’Autoroute de Normandie
25. Take exit 5 to merge onto A86/Périphérique de l’Ile-de-France
26. Take the exit onto A86/Périphérique de l’Ile-de-France
27. Take the exit onto A6b/E15/E50/L’Autoroute du Soleil toward Bordeaux/Nantes/Lyon
28. Take the exit on the left onto A6/E15/L’Autoroute du Soleil toward Evry/Lyon/Chilly-Mazarin
29. Take the exit toward Genève/Lyon/Chalon-sur-Saône
30. Merge onto A6/E15/E21/L’Autoroute du Soleil
31. Take the exit onto A40/E21/L’Autoroute Blanche toward Milan/Genève/Bourg-en-Bresse
32. Take the exit toward Milan/Annecy/Genève/Oyonnax
33. Merge onto A40/E21/E62/L’Autoroute Blanche
34. Take exit 13-Saint-Julien-en-Genevois toward Genève-Centre/Lausanne
35. Merge onto A401/E25/E62
36. Continue straight onto A1/E25/E62

Entering Switzerland

37. Take exit 15 toward Bière
38. Turn left at Route de Tolochenaz
39. At the roundabout, take the 3rd exit onto Avenue de la Gottaz
40. Turn left at Chemin de Prellionnaz

Et voilà, en moins beaucoup plus de temps qu’il ne faut pour le dire, je serais arrivée chez mes parents! Mais je me suis dit que j’attendrais l’été pour faire ce voyage, la température de l’eau serait sûrement un peu plus clémente…

swim.jpg

A qui pourrai-je rendre visite au passage?

rutabaga

Toujours dans l’idée qu’après Noël on mange sain, voilà une verrine marrante que j’ai inventée parce que j’avais chez moi un bidule appelé rutabaga (ci-dessus) et des panais (parsnips en anglais) dont je ne savais pas quoi faire.

verrine

1. Couper un (des?) rutabaga en petits morceaux. Faire revenir trois minutes avec du beurre puis laisser cuire couverts d’eau jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Une fois cuits, passer à la moulinette et saler et poivrer au goût.

2. Faire la même chose avec des panais.

3. Faire la même chose avec des carottes.

4. Faire la même chose avec des pommes-de-terre (en option) (sauf que je n’ai pas fait revenir les patates dans du beurre avant de les laisser cuire à l’eau) si on veut mélanger les panais à de la pomme-de-terre parce que les panais sont assez filandreux et donc difficile à faire en jolie purée.

5. Faire doucement revenir les oignons coupés finement dans de l’huile jusqu’à ce qu’ils soient transparents. Ajouter une ou deux cuillères à café de sucre en poudre et continuer à cuire jusqu’à ce qu’ils soient bien caramélisés.

6. Divisez les purées dans des jolis verres et terminer avec les oignons. Servir chaud (ce qui est en réalité impossible vue la complexité de la recette, donc on peut passer les verres au micro-onde 30 secondes avant de servir).

Réussite: 8/10: il faudrait faire des verres un peu plus petits que ce que j’ai fait (et avec une bonne viande) parce que là ça faisait beaucoup de purées! De plus, je n’ai pas du tout aimé la purée de panais malgré la purée de pommes-de-terre mélangée avec (la prochaine fois j’essayerai avec des navets). Et c’est vraiment une recette longue et casse-pieds à faire (bonjour la vaisselle!!!)! Par contre, c’était très joli et bon pour la santé 🙂

18 comments

  1. J’aime bien les panais. Mais si je les fais en purée, c’est plutôt avec une purée de pomme de terre ou de rutabagas, ou tout ensemble. Quand je faisais du « pâté chinois », il m’est arrivé plusieurs fois de préparer une purée faite de pommes de terre, de rutabagas, de panais, de carottes, d’oignons et d’ail (et parfois du fromage en plus) ;o) Ce n’est pas très orthodoxe, je sais (mais je ne propose pas non plus mes services comme professeur à l’école d’hôtellerie).
    Pour simplifier, et réduire la vaisselle, tu peux donc tout cuire dans la même casserole ou le même faitout ;o)

    Like

  2. Emilie

    Je reponds a ta remarque “ca faisait beaucoup de purees”. Au lieu de tout faire en puree, tu peux varier les textures, en faisant par exemple les carottes en batonnets, pour que leur craquant contraste avec l’onctuosite de la puree, ou en faisant un crumble sur le dessus. Tu peux aussi ajouter de la creme a la puree de panais (moins dietetique certes, mais sans doute meilleur… et puis pour traverser l’Atlantique a la nage, il faut se donner du courage). En fait, ta recette me fait penser a une recette du livre de Guy Martin dans son livre “Legumes” ou il melange carrottes, panais, celeris branches (pas mauvais) et epinards.

    Like

  3. Emilie

    Oups, celery root c’est celeri rave, pas celeri branche. Dans tous les cas, je crois me souvenir que ce n’etait pas super facile a eplucher, donc tu peux oublier 🙂

    Like

  4. la prochaine fois, fais de petits cubes de panais, glacés au beurre et aromatisés au miel, ça va te réconcilier avec le bidule.
    C’est très graphique comme photo,ça vallait le coup de faire un peu de vaisselle.

    Like

  5. je connaissais le coup de google maps. Alors la blague, aussi, c’est qu’on te fait nager, puis prendre une autoroute, mais qu’entre les deux ils te disent pas de reprendre une voiture. Balèze.

    Like

  6. Ah ça dis donc c’est excellent ! Pour un voyage à budget, c’est vraiment avantageux…

    Bon anniversaire à toi aussi alors 🙂

    Que dirais-tu d’une petite visite de notre part ce printemps, quand ta ville redeviendra un peu sympa ?

    Like

  7. Le rutabaga est bien ce qu’on appelle navet au Québec? Qui devient d’un beau jaune ocre à la cuisson?

    Sinon, comme Alcib: j’ai appris à aimer la purée pomme de terre/rutabaga; ça donne un excellent mélange en bouche. 😉

    Je souligne ici que je n’arrive pas à trouver de réels rutabagas en Suisse et j’en suis bien navrée 😦

    Sinon, pour la visite: tu connais le chemin. Surtout ne te risque pas à demander de l’aide à Ggmap qui te ferais faire un monstre détour 🙂

    Tu viens quand tu veux!

    Like

  8. dieudeschats

    Comique, j’ai justement des panaïs au frigo, achetés sur un coup de tête, je ne savais pas quoi trop en faire… sur le paquets, ils conseillent des purées ou des soupes mais bon…

    Like

  9. swedishshef

    Ils sont un peu benêts chez Groogle : tu débarques au Conquet, tu fais du stop jusqu’à Brest (ce nom fait toujours marrer les anglo-saxons, je sais pas pourquoi) et après tu prends le TeuGeuVeu jusqu’à Paris, le bus nonante et un jusqu’à la Gare de Lyon (à Paris) et le TeuGeuVeu (un autre que le précédent) et là t’arrive…

    Like

  10. Alcib, comme il m’en reste je vais faire quelques essays pas très catholiques 😉

    Emilie, c’est une bonne idée de faire des textures différences, mais c’est moins joli dans une verrine 😉

    mamapasta, bienvenue par ici 🙂

    Rosa, oui, mes parents sont à une heure de Genève environ 🙂

    elPadawan, t’as plus qu’à aller travailler pour google pour fixer tout ce boxon 😉

    Lady Iphigenia, ça me semble être une excellente idée tout ça 🙂

    Dre Papillon, vous êtes toujours les bienvenus par ici! Et mon anniversaire c’est dans quelques jours seulement 😉

    !Béo! ce que tu décris c’est exactement ça, et ça m’a bien surpris d’ailleurs. Le rutabaga français ne ressemble pas à un navet et n’en a pas le goût… et les navets sont plus petits et blancs. Ce pays me confuse 😉

    ZhongArt, bien d’accord 😉

    ddc, faudra que tu me dises ce que tu en penses 🙂

    Clairechen, merci 🙂

    TSC, y sont très bêtes, c’est sûr, et j’avais jamais pensé à Brest mais ça m’a fait bien rire, merci 😆

    mirza, nan, mais par contre tu peux servir de repas aux requins de passage 😉

    Like

  11. Swedishshef… hélas trois fois hélas… ce qu’on trouve ici n’est point du navet. Notre blogueuse me le confirme dans sa réponse et à moi d’être non point confusionnée mais oh combien déçue… je n’en trouverai donc jamais par ici!

    En terme de goût le navet est un poil sucré, on le mange volontier cru, en bâtonnet avec de la trempette tout comme les carottes, champignons blancs et autres légumes frais au Québec. À choisir entre le navet et le panais, pour moi le choix est simple.

    J’adorais en mettre dans mes soupes aux légumes et mes tentatives avec le chou rave ou le rutabaga d’ici m’ont toujours bien déçues… 😦

    Dommage mais bon…

    Like

  12. dieudeschats

    J’ai testé la purée de panaïs “pure” (sans pdt), avec moitié jus de cuisson et moitié crème fraîche, pis simplement sel, poivre et macis… et j’ai trouvé ça très bon.
    Ca m’a fait un peu penser à la purée de céleri-rave, sauf que j’aime pas énormément la purée de céleri-rave !! 😆
    Là c’est beaucoup plus fin, plus doux… j’en referai ! (tu n’as peut-être pas eu de chance en achetant les tiens ?)

    Like

Comments are closed.

%d bloggers like this: