c'est pas moi je l'jure!

cris, tambours et masques de guerre

Mes ami(e)s, grande nouvelle, j’ai enfin découvert le secret du bonheur! C’était mercredi soir, alors que j’étais sortie voir un film qui m’a beaucoup choquée: Agora. C’est l’histoire (vraie) d’une philosophe et astronome, Hypatie d’Alexandrie, qui a vécu la fin de l’Empire Romain en Égypte, et plus précisément, la prise de pouvoir d’Alexandrie par les Chrétiens (et la destruction de la fameuse Bibliothèque). Ce n’est pas une femme dont on parle souvent parce que ses écrits n’ont pas survécu.

Ce qui m’a le plus frappé dans cette histoire, c’est qu’elle prouve que l’Homme est, à la base, con. (Ne soyez pas vexés, mes chers lecteurs, il y a des cons plus cons que d’autres (et heureusement qu’il y a des gens qui se battent contre leur connerie) et des cons très sympatiques!) Dans ce film, on voit les Chrétiens qui commencent à conquérir le pays et qui s’en prennent d’abord à ceux qui vénèrent les déités grecques et romaines. Ensuite, ils s’en prennent aux Juifs. Ensuite, ils s’en prennent à certains groupes de Chrétiens. Et finalement, bien sûr, ils s’en prennent aux femmes! On voit là un motif qui existait déjà depuis bien longtemps et qui sera répété ad nauseam et avec bien peu de modifications jusqu’à aujourd’hui même: besoin de pouvoir, d’appropriation, de domination, de suprématie, d’oppression, de division. Besoin d’effacer (ou, plus précisément, de tuer) ce qui est différent.

Un podcast d’NPR que j’écoutais hier parlait d’un livre, A World Without Islam, écrit par Graham Fuller. Fuller explique que depuis le 11 septembre 2001, les Musulmans sont les grands ennemis du monde occidental et que c’est la seule chose dont on (les Américains) se souvient*. On oublie que ce genre de conflit et de peur a toujours existé et que les Musulmans ne sont de loin pas les pires en ce qui concerne la torture, le développement des armes, et les massacres au nom de différences religieuses, ethniques et politiques! Le film Agora en est un excellent exemple. L’être humain doit toujours avoir été, au fond, un (plus ou moins grand) despote sexiste et raciste. Toutes nos découvertes et nos connaissances incroyables, notre passé et l’histoire de nos ancêtres, le “développement de la pensée,” rien ne nous empêche de continuer à faire toujours les mêmes conneries, et on n’est pas sortis de l’auberge!

Donc, le secret du bonheur? Se souvenir que les horreurs (racisme, guerres, etc.) d’aujourd’hui se sont passées hier et se passeront demain et que le monde a toujours survécu. Se souvenir que de vivre sous la dictature d’un nain Français c’est pas la joie, mais vivre sous la dictature d’un meurtrier Chilien ou d’un fou Allemand, ou même d’un empereur Romain ou d’un roi Perse, ça ne devait pas être de la rigolade tous les jours non plus, et en plus y’avait pas internet! Alors oui, je suis horrifiée par ce qui se passe en ce moment et je ferai tout mon possible pour changer les choses, mais je ne vais pas laisser un connard (ou deux, on a survécu à 8 ans de W, souvenez-vous!) me ruiner la vie ni m’empêcher de dormir**! Darwin a oublié un chapitre crucial dans son bouquin sur l’évolution: oui, les espèces ont évolué physiquement au cours des millénaires. Mais mentalement, l’Homme a toujours été un con et le sera toujours, et c’est pas l’invention de la télévision qui me fera croire le contraire!

Amen!

L’inspiration pour ces sandwiches aux aubergines vient du magazine Real Simple (de juillet 2010).

– un peu de farine (some flour)
– 2 larges oeufs battus (2 large eggs, beaten)
– de la chapelure (breadcrumbs)
– 1 aubergine moyenne coupée en rondelles d’environ 5mm (1 medium eggplant cut into 5mm-thick slices)
– de l’huile (oil)
– du sel et du poivre (salt and pepper)
– des feuilles de lettue (a few lettuce leaves)
– 2 larges tomates coupées en rondelles (2 large tomatoes sliced)
– du basilic frais (fresh basil)
– du fromage de chèvre frais (fresh goat cheese)

1. Placer la farine dans un large bol, la chapelure dans un autre large bol, et les oeufs battus dans un large bol au milieu des deux autres (voir photo ci-dessous). Avec UNE main, passer les rondelles d’aubergine dans la farine puis LACHER les rondelles dans l’oeuf battu (ne PAS toucher l’oeuf avec la main “sèche.”) Avec L’AUTRE main, bien plonger les rondelles dans l’oeuf battu puis DE LA MÊME MAIN (la “mouillée”), LACHER les rondelles dans la chapelure. Avec la PREMIERE MAIN (la “sèche”), bien entourer les rondelles de chapelure en appuyant les rondelles dans la chapelure et les déposer sur une assiette. Toujours garder une main “sèche” et une main “mouillée” sinon ça devient rapidement l’enfer.

2. Dans une poêle, faire chauffer la moitié de l’huile. Quand l’huile est BIEN chaude, y déposer délicatement les rondelles d’aubergines et laisser griller environ 3 minutes de chaque côté, puis les déposer sur des feuilles de sopalin. Quand la moitié des rondelles est grillée, nettoyer la poêle (en faisant attention de ne pas se brûler) avec du sopalin pour retirer la chapelure brûlée, et remettre de l’huile propre dans la poêle avant de continuer à griller les autres tranches.

3. Mettre un peu de sel et de poivre sur chaque tranche.  Quand les tranches sont encore chaudes, faire rapidement un sandwiche de tranches d’aubergines, feuilles de lettue, tranches de tomates, fromage de chèvre, basilic, et une dernière tranche grillée sur le dessus. Faire tenir le tout avec des petits cure-dents si nécessaire. Servir encore chaud si possible.

Réussite: 8/10. C’était hyper chiant et long à faire mais très joli et original. Par contre, c’était pas mauvais mais le goût du fromage de chèvre et du basilic couvrait le goût de l’aubergine qui disparaissait complètement. J’ai utilisé trois petites aubergines pour avoir des tranches du même diamètre que celui de mes tomates.

*J’aurais bien aimé que son livre imagine un monde où les Musulmans n’auraient pas existé et donc où aucun de leurs héritages scientifiques, artistiques, littéraires, architecturaux, gastronomiques, ou linguistiques n’auraient influencé le monde. Ca aurait aussi été passionnant!

** En plus, cette réalisation m’ôte vachement de pression, parce qu’au lieu de stresser à chaque décision que je dois prendre, il suffit de me dire qu’en fin de compte, in the grand scheme of things, tout choix que je fais est probablement une connerie mais que ça ne changera rien à la façon dont tourne la planète! Pfiou!

35 comments

  1. catherine

    ici il fait presque le même temps que chez toi, c’est attristant..on se plaint, mais il y a manque d’eau et on se plaint parce qu’il pleut! voilà bien un exemple de la connerie humaine ( enfin là elle ne fait de mal à personne..)

    tu as raison de dire que l’homme est con d’origine, et on n’a pas encore inventé le vaccin qui nous en délivrerait!! et l’homme est encore plus con en bandes ( et là on a tous des exemples!!)

    concocte nous une petite recette ce WE, et là tu nous rendra le sourire!

    bises aux albertines!

    PS hier à la télé j’ai vu un reportage (faut pas rêver) sur le grand ouest canadien et sur les sables bitumineux..encore une grande connerie de l’Homme!

    Like

    • Ton commentaire me rappelle une blague:

      Comment appelle-t-on un groupe de chiens? Une meute.
      Comment appelle-t-on un groupe de vaches? Un troupeau.
      Comment appelle-t-on un groupe de moustiques? Une nuée.
      Comment appelle-t-on un groupe de cerfs? Une harde.
      Comment appelle-t-on un groupe de manchots? Une colonie.
      Comment appelle-t-on un groupe d’homme? Une bande de cons!
      😉

      Like

  2. Ahhhhhhhhhhhhhhh j’adorais cette chanson de Julien Clerc, combien je l’ai écoutée ouahhhh je ne m’en souvenais plus🙂

    Bon pour ce qui est de la connerie des hommes ET des femmes, je la rencontre TOUS les jours au boulot. Je n’imaginais pas que l’on puisse rencontrer tant de sortes de cons, mais depuis que je suis “dans” l’immobilier, je suis servie🙂

    Like

  3. Hé elle est très belle cette recette!!🙂 Très jolie! Je vais peut-être même songer à la faire (j’adore les aubergines!)
    Personnelement que l’homme ait toujours été con n’est pas une découverte et ne me rassure pas…Je trouve qu’avec les armes de “destruction massive” qu’il possède aujourd’hui, sa connerie rend le con beaucoup plus dangereux qu’autrefois… Beaucoup plus dangereux, beaucoup plus rapidement, beaucoup plus irrévocablement…
    Cf par ex, les mines antipersonnel, un sale truc de con, ça…

    Like

    • Mon Dieu, aurais-je réellement inspiré mes lecteurs avec ma recette?😉

      Je suis d’accord avec toi en ce qui concerne la “dangerositude” qui augmente, ainsi que le niveau de violence. Mais bon, il y a aussi de plus en plus de gens à exterminer, alors faut bien trouver de nouveaux moyens plus efficaces…

      (Désolée, je viens d’avoir une crise de cynicisme….)

      Like

  4. ça a l’air pas mal tes sandwiches aux bergines😆

    C’est marrant comment tu décris cet état de fait, que tout le monde est con, que les racismes et les exactions violentes ont toujours existé, et que c’est rassurant dans le fond. Je comprends ce point de vue et je reconnais volontiers ce qu’il a de rationnel, mais quelquepart ça m’aide à comprendre que j’ai toujours considéré ce fait comme très inquiétant au contraire. Ce qui me fait peur, c’est le(s) moment(s) ou ce genre d’horreur n’est plus surpassé par les qualités humaines. le(s) moment(s) ou la direction qu’on prend devient d’un coup celle des horreurs à venir, comme s’il n’y avait plus de freins dans une bagnole lancée à toute berzingue droit sur un mur en béton…

    C’est souvent à ça que je pense : dans l’ensemble, pour nos pays occidentalisés, ce ne sont pas les racistes et les destructeurs qui ont gagné les guerres récentes (je dis récentes parce que les natifs américains riraient jaune à cette idée :/).

    Que ferait-on si par hasard les discriminateurs, ceux qui veulent trier les êtres et leur retirer des droits humains fondamentaux, gagnaient la prochaine bataille ? Je sais que ça peut arriver quelle que soit la force avec laquelle on les combat de l’autre côté, mais je ne sais pas si je pourrais me regarder en face sans être à 100% de ce que je peux faire pour que ça n’arrive pas.

    Like

    • Ben, heu, je suis pas sûre de comprendre ce que tu dis (parce qu’il est passé minuit et que j’ai le vertige à cause des anti-douleurs), mais les nazis en avaient contre les Juifs, les handicapés, les gitans, etc. et voulaient créer une race blanche parfaite… si c’est pas du racisme, ça, je ne sais pas ce que c’est.

      Et les “discriminateurs” dont tu parles sont déjà en train de gagner la bataille (contre les droits des femmes dans plusieurs pays, contre les “étrangers” en France, contre les Musulmans aux Etats Unis, etc.). Pas besoin d’une guerre avec des dates de début et de fin.

      Like

      • ben justement, c’est ce que je veux dire à propos des nazis.

        ils ont tenté de renverser l’ordre du monde, mais n’y ont PAS réussi (et tant mieux on est d’accord !). pour les guerres et les batailles les plus récentes, ce ne sont pas les discriminateurs qui ont assis leur pouvoir, ils n’ont PAS établi une nouvelle marche du monde à leur sauce. ils ont lutté fort pour ça, ils ont essayé de briser les droits des autres gens, ils l’ont même fait pendant un temps… mais ils ont été retoqués dans la plupart des cas. Il reste des batailles à mener (condition de la femme, racismes, homophobie etc), mais dans l’ensemble, les droits fondamentaux des gens ne sont pas niés comme ils auraient pu l’être d’un coup en cas de victoire des nazis, tu vois ?

        par exemple pour moi l’élection d’obama c’est un camouflet pour toute une frange très droitière et très fondamentaliste des états unis. Quand on avait empêché l’élection de lePen en france, c’était un éteignoir (provisoire) des valeurs pseudo facho françaises qui tentaient d’avoir le dessus à ce moment.

        tout pouvait basculer… et ça ne l’a pas fait.

        j’ai précisé “les guerres récentes”, parce que pour moi le moment ou les peuples natifs américains se sont vus broyés par la colonisation c’est un des moments ou ont gagné les racistes, les gens persuadés qu’il existe de “mauvais êtres humains qui ont moins de droits que les autres”.

        j’ai précisé “dans nos pays occidentaux”, parce que par exemple le renversement du shah d’iran et le recul brutal des droits de la femme, c’est un autre exemple d’un moment ou tout à basculé pour ces gens.

        tout pouvait basculer… Et là, ça l’a fait:/. mais comme c’était loin de nous en temps ou géographiquement, on peut vivre dans l’illusion, quelquefois, que notre situation à nous est plutôt stable, plutôt du côté des droits humains.

        Si tu veux (j’espère que je ne m’embrouille pas trop :D), je me sentirais rassurée si je savais que les peuples acceptent une bonne fois pour toutes qu’on est tous égaux. J’aurais moins peur si je pouvais me dire que plus personne ne va décider de retirer des droits fondamentaux à d’autres gens. ça me détendrait si je pouvais considérer comme de la science fiction que des gens dénient des droits fondamentaux à d’autres pour des prétextes comme ceux de la race ou de la nationalité, ou la couleur de peau.

        tout ça me rassurerait parce que dans plusieurs cas ou “tout à basculé”, ce sont exactement les gens comme moi qui ont été triés du côté “à jeter”, “à exterminer”, “pas valide” etc.
        A chaque fois que je vois quelqu’un perdre ses droits, je sens au plus profond de moi que c’est les miens qu’on aurait pu détruire.

        Du coup, ton point de vue “les gens sont cons, les racismes et les exactions violentes ont toujours existé, et existeront toujours”, je comprends bien pourquoi toi, ça te rassure : tu te dis que le monde est toujours là donc tout ça est à relativiser.

        Mais te lire, ça m’a fait comprendre que moi, ça m’inquiète : je me dis que c’est un combat qui n’est jamais fini, et qu’on ne sera jamais à l’abri de se faire “trier”. JE ne serai jamais à l’abri. Le monde qu’on croyait avoir évolué dans un sens respectueux des gens peut en fait basculer à tout moment, on doit rester sur ses gardes. C’est quelque chose qui ne me quitte jamais, tu sais, l’angoisse qu’on vienne me chercher.

        Alors je commentais là dessus parce que ton texte m’a permis de prendre conscience de ce que je pensais (merci🙂 ), d’autre part je trouvais intéressant que la même idée puisse mener, suivant la façon dont elle est envisagée et dont on est concerné, à deux conclusions si différentes. Diamétralement opposées, en fait.

        est-ce que tu vois mieux ce que je voulais dire ?

        Like

    • Patton

      Vous pouvez me définir ce qu’est une Dictature ?
      …et en quoi la France en deviendrait une ?
      Confucius disait : ” Il faut rendre les désignations correctes .”
      Bon , je vais passer mes vacances en Birmanie . :-))

      Like

      • une bonne définition de la dictature c’est quand les pouvoirs ne sont plus séparés correctement. alors bien sûr je ne suis pas juriste, je ne fais que ré-expliquer certaines de mes lectures et cela comporte certainement beaucoup d’erreurs. Le fond est, je pense, néanmoins exact.

        Une professeur en droit constitutionnel avait très bien décrit le problème : ce qui permet d’avoir un exercice non dictatorial du pouvoir, c’est que les gens qui sont indéboulonnables n’ont que peu de latitude de décision, tandis que les gens qui sont remplaçables (déboulonnables, donc), ont une grande latitude de décision et de grandes prises de rsponsabilités.
        cette mesure agit comme un fusible qui permet d’éviter d’entraîner le pays dans des directions qui ne seraient le fait que d’un seul, ou d’un petit groupe. C’est la condition sine qua non d’un exercice sain.

        C’est pour cela qu’en France, le président de la république qui est indéboulonnable possède moins de pouvoir décisionnaire que les assemblées, par exemple, qui elles sont remplaçables.

        La plupart des manoeuvres du Nain Haineux en tant que président visent à placer dans ses mains une partie du pouvoir détenu par les assemblées, tout en restant aussi indéboulonnable qu’avant. Et c’est totalement là qu’on s’approche de la dictature.

        Alors bien sûr, le conseil constitutionnel veille, et retoque… jusqu’à ce que Son Horreur ait raison de lui, par exemple…

        Donc en effet, on n’est pas encore en dictature, mais le Leader Minissimo pourrait t’assurer que c’est bien malgré lui !

        Like

  5. Le truc le plus con et même paradoxal c’est que ces chrétiens dont tu parles dans ta note fondent justement de la foi chrétienne est la résistance à cette “nature” humaine qui méprise et maltraite l’autre pour la promotion de l’amour du prochain sans condition.
    Belle idée mais pas facile dans les faits comme on le sait😉

    On se consolera en constatant que si l’espèce humaine fait beaucoup de conneries, elle fait aussi quelques choses chouette :La chapelle Sixtine, le Requiem de Mozart, les escarpins Repetto, les macarons de Ladurée…😀

    Like

  6. J’ai lu la recette!!! Miam!!!
    Je fais les beignets d’aubergines un peu comme ça mais avec des tranches plus fines et sans chapelures en troisième couche. J’adore ça!!! D’ailleurs je vais en faire demain!
    Un truc que j’adore aussi (les intégristes du fromage ne sautez pas en l’air, pleeeeeeaaaase) c’est le camembert frit dans la chapelure avec de la confiture d’airelles, des frites et du coleslaw🙂 Pas très french je l’admets et super calorique, ok.

    Like

  7. je l’ai probablement écrit trop souvent, mais le premier but de la religion est de détruire le seul vraie pouvoir dans la nature, le pouvoir des femmes, des femelles toutes les espèces de choisir de donner ou non la vie.

    le but de la religion est de soumettre les femmes, les empêcher de faire ce choix.

    C’est la première raison de ma lutte.

    Like

  8. Chtit Troll

    Merci pour cette petite phrase qui vaut de l’or pour moi😀

    “Se souvenir que de vivre sous la dictature d’un nain Français…”

    Cette recette d’aubergine m’inspire et je ne suis pas hyper fan des aubergines… c’est tout dire.

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s