c'est pas moi je l'jure!

tous les bateaux s’envolent

Arrivée à The Big Easy* mardi soir, j’ai bossé mercredi, et puis voyant le beau temps dont il me fallait absolument profiter, j’ai voulu aller faire un tour des bayous, les marécages du Golf du Mexique et du Mississippi. Hélas, le nombre hallucinant de touristes agglutinés dans cette ville a fait que je n’ai pu faire ce premier tour que vendredi, ce qui m’a permis de travailler jeudi mais m’a forcé à ne pas travailler vendredi. Snif. Haha! (Cliquez une fois (ou même deux si vous avez un petit écran) sur les photos pour les voir en plus grand.)

Je déteste les centres de conventions!

Ce premier tour, donc, a eu lieu en bus et en bateau. Le bus est venu me chercher à l’hôtel, et après avoir ramassé des tas d’autres touristes dans des tas d’autres hôtels tous plus coincés les uns que les autres dans les petites ruelles du French Quarters, nous sommes sortis de la ville pour aller nous perdre dans la nature. Quarante-cinq minutes plus tard, on arrivait près des bateaux, au bord d’un canal reliant des dizaines d’autres canaux et marécages.

Bye Bye NOLA (j'aime beaucoup ce pont, à droite)

On arrive dans la brousse...

Pardon, pas la brousse, la jungle!

Jean Lafitte National Historical Park and Preserve, Barataria Preserve

Les maisons sont toutes surélevées, parfois un peu...

... parfois beaucoup!

J’avais le choix entre deux genres de bateaux: le chouette et rapide et presque privé mais très cher, ou le lent et bondé et moins cher. Etant donné qu’il y avait en plus une surtaxe de $3 pour cause de prix flambant du pétrol, j’ai choisi le tour le moins cher… et je ne l’ai pas regretté, parce que mon bateau était silencieux, alors que les airboats (petits bateaux avec un énorme ventilateur/propulseur) étaient abominablement bruyants!

Avec la "fuel charge, c'est pas donné!

Ze boat

"Air boats," plus typiques...

... mais tellement bruyants qu'il faut porter des casques de protection!

Il faisait beau et chaud mais heureusement, les quelques nuages qui traînaient dans le ciel ont fait que je me suis retrouvée ni brûlée (non je n’avais pas imaginé que je pourrais avoir besoin de crème solaire) ni aveuglée (oui j’avais oublié mes lunettes de soleil), et que j’ai pu prendre quelques chouettes photos. Notre conducteur parlait en cajun aux alligators et nous a expliqué des tas de trucs super intéressants sur ces marécages, les alligators, la fuite de pétrole de BP, l’économie de la Louisiane, les puits de pétrole et de gaz naturels, les plantations, etc.

Un canal s'est perdu...

Debleu, merci de prévenir!

Cimetière "externe" typique de la région (impossible de creuser un trou!)

Pêche à la crevette

Ce petit bateau pousse...

... deux trucs très longs...

... ah oui d'accord! On peut faire son jogging là-dessus tous les matins!

Donc ces marécages sont en réalité d'énormes réserves de pétrole et de gaz naturel!

Voyez-vous ce que je vois?

Connaissez-vous la différence entre un crocodile, un alligator, et un caïman?

sympathique bestiole...

J’ai absolument adoré ce tour mais je dois avouer que de voir quatre ou cinq alligators nager de concert vers notre bateau, heu… ça ne donne pas envie d’aller tâter la température de l’eau😉 Les couleurs étaient superbes et le paysage changeait à chaque tournant, c’était incroyable!

C'est mes mains, promis, et c'est un vrai bébé alligator!

Un canal s'est pendu...

Katrina a endommagé beaucoup de ces petites "stations" individuelles (de pétrole ou gaz) qui sont maintenant abandonnées

 

Il paraît que les alligators tuent leurs victimes avant de les manger. C'est toujours ça de gagné...

Retour à la civilisation

J'aime les ponts!

* Le surnom de Big Easy vient de The Big Apple (New York), sauf qu’à la Nouvelle Orléans on take it easy (on se la coule douce), donc c’est devenu The Big (city where we take it) Easy.

12 comments

  1. “Connaissez-vous la différence entre un crocodile, un alligator, et un caïman?”
    rhaa nan mais t’as rien compris à la blague !😄

    le pont que tu aimes bien on a le même à Montréal, moi aussi je l’aime beaucoup et en plus on le voit depuis chez moi (enfin presque, faut marcher une trentaine de mètres)

    Like

  2. « Connaissez-vous la différence entre un crocodile, un alligator, et un caïman? » J’en saurien…

    Et il y a un petit bébé alligator dans les bayous qui dorénavant se promet de ne jamais t’attaquer puisque tu l’as tendrement pris dans tes mains… ben quoi… c’est Walt Disney qui le dit!

    Like

  3. Ça se mérite mais ça semble valoir la peine cette balade!…. Pour ce qui est des bestioles, elles me suffisent en photo…. Le bateau aussi d’ailleurs… Je n’ai décidément pas l’âme exploratrice….

    Like

  4. tiens dans la photo 34 on voit qu’ils n’ont pas encore fini de mettre les couleurs aux alligators pour les touristes !

    Sinon je trouve les arbres et le bayou magnifiques, ça ne m’étonne plus que ce quoi soit celui des contes et légendes d’esprits😀

    le bâteau de la pêche à la crevette, c’est celui de bouba-gump™ ?

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s