c'est pas moi je l'jure!

lire dans tes yeux

En 1998, Fox Books et Tom Hanks mettaient en péril la petite librairie indépendante de Meg Ryan. Mais sans le savoir, Tom et Meg étaient en train de tomber amoureux l’un de l’autre sur internet, et malgré la fermeture de la petite librairie, l’histoire finit bien et ils furent heureux et eurent beaucoup d’enfants!

C’était le scandale de la fin du siècle: les gros conglomérats “sans âme” comme La Fnac, Barnes & Noble, Indigo/Chapters, et Borders, vendaient leurs stocks de best-sellers à demi-prix et tuaient les librairies indépendantes qui vendaient des livres uniques et hors de prix.

Ah si on avait su…

Qui aurait pu prédire qu’un jour on pleurerait la mort de Borders!? Pleurera-t-on un jour la mort de La Fnac? Au rythme où l’électronique se développe, probablement, et pas dans longtemps!

Pour moi, Borders c’était mon endroit préféré dans mon champs de maïs pendant quatre ans, du temps où j’allais encore acheter des bouquins en papier et des CDs et des DVDs. Aujourd’hui, j’achète tous mes bouquins sur Amazon, et ma musique et mes films sur iTunes, tout ça sans sortir de mon lit.

Voilà un petit reportage que j’avais posté sur mon ancien blog, pour dire au-revoir à Borders…

Aujourd’hui, c’est à Panera et Borders qu’on va. C’est un peu comme les frères siamois avec ces deux-là, quand on trouve un Borders on trouve presque toujours un Panera juste à côté et vice-versa. Panera, c’est un coin où manger une bonne soupe ou une salade avec un p’tit cinnamon crunch bagel et buvant de multiples chai teas, en écrivant sa thèse pendant des heures, et en profitant d’une connection wifi gratuite! C’est sympa, il y a des prises pour les ordinateurs, des sièges confortables, et du café free refill (vous payez une tasse et ensuite vous vous resservez autant de fois que vous voulez aux multiples thermos à votre disposition). La seule chose que je leur reproche c’est l’air conditionné à fond donc je ne tiens pas longtemps si j’ai oublié ma petite laine!

Entre Panera et Borders, il y a un petit coin avec un micro-onde, un toaster, un frigidaire, des ustensiles, des serviettes, de la crème, du ketchup et des tables au soleil où on peut aussi s’installer pour bouquiner, travailler, papoter… et même jouer aux cartes avec les copines!

Borders, c’est une librairie. C’est vrai, à chaque fois que je vais à Borders j’ai un petit pincement de coeur pour la dernière librairie indépendante de Lafayette où je sais que je ne trouverai pas ce que je cherche et même si je le trouvais, le prix serait le double du prix de Borders.

Mais ce que j’aime, à Borders, c’est qu’il y a des fauteuils super confortables partout et dans des petits recoins tranquilles où on peut s’installer avec un bouquin et le lire en entier si on veut, sans avoir à l’acheter!

J’aime bien me mettre près de la fenêtre comme cette jeune fille, au soleil, aussi longtemps que je veux, un peu cachée dans les rayonnages, confortable, avec un ou deux bouquins que je ne suis pas sûre d’acheter mais peut-être, si le début me plaît. J’aime être entourée de bouquins et sentir les livres, voir les milliers d’images, de couleurs, de titres, les noms célèbres ou étrangers… ça m’inspire et ça me calme.

J’ai demandé à ce type si je pouvais le prendre en photo, je le trouvais trop mignon! Il a rigolé et dit oui, bien sûr, et a ensuite « posé » pour moi très sérieusement pendant quelques minutes. Je lui ai dit « c’est pour ma famille en Europe qui ne me croit pas quand je leur dit qu’on peut lire les bouquins et les magazines sans même les acheter, comme ça, peinards, pendant des heures! » Il a dû penser que j’étais folle, parce qu’ici, ce n’est pas inhabituel d’avoir un petit café (boissons/pâtisseries) parfois dans la librairie-même (comme c’est le cas chez Barnes & Noble) et des tables, des fauteuils, et des gens qui lisent à coeur-joie sans être embêtés par personne!

1. Mettre 5 cups de lait (1 litre) dans une casserole avec 1/2 cup de riz et faire bouillir doucement en mélangeant pratiquement tout le temps sinon ça crame et/ou ça déborde super rapidement, avec 1/4 de cup de sucre. Rajouter un peu de lait suivant qu’on aime son riz bien compacte ou un peu liquide (comme moi) (Attention que le riz continue un peu de gonfler après la fin de la cuisson). Cuire à feu bien doux en mélangeant pratiquement tout le temps environ 45 minutes ou jusqu’à ce que le riz soit tendre.

2. Pendant ce temps, équeuter (et dénoyauter si on veut) un grand bol de cerises et les mettre dans une casserole avec un petit fond d’eau et 2 cuillères de sucre. Laisser cuire à feu très doux pendant environ 20 minutes en remuant de temps en temps.

3. Servir le riz dans des bols puis décorer avec la compote de cerises, chaud, froid, ou tiède!

Réussite: 10/10! Ca faisait assez de riz et de compote pour 3 personnes et c’était absolument divin! DI-VIN! Et facile à faire (je mets mon ordinateur près de ma cuisinière comme ça je regarde des séries à la con en tournant mon riz sans arrêt). Rien que d’écrire ça, là, j’ai envie de m’en refaire!!

18 comments

  1. catherine

    oui, cela nous avait agréablement surpris chez Barnes & Noble, la lecture des bouquins dans le magasin, boire un petit thé avec son gâteau, et la wifi gratuite ( dans un pays où tout est payant..)!
    j’aurais adoré être libraire, j’aime l’odeur des livres et la lecture tout azimut!!

    bon we, j’espère que tes soucis de santé sont loin..

    Like

  2. Les grandes librairies qui meurent et paradoxalement ici mon hyper marché se transforme justement pour que s’y ajoute une FNAC !
    J’achète des livres un peu partout, dans les petites librairies encore existantes, les super marchés, les gros distributeurs tels que fnac et virgin et puis aussi Amazon.
    Dans ton riz au lait tu ne mets pas de vanille ?

    Like

  3. Oui, tu achètes en ligne, mais au détriment des milliers d’images, de couleurs, de l’odeur du papier. La solution, c’est que les libraires fassent aussi leur vente en ligne, proposent plus de service, peut-être? La FNAC, malgré tout, subsistera quand même, ne serait-ce que pour l’éléctronique et la Hi-Fi. Parce qu’Internet, pour se renseigner, quand on n’a pas une idée précise de ce qu’on veut, c’est moins pratique qu’un vendeur qui va prendre le temps de t’écouter, te conseiller…
    Je suis encore trop paumé en tchèque pour pouvoir acheter en ligne. Et la livraison à l’étranger, pas génial depuis les sites français. Mais quand je vais à Prague, j’aime flâner dans les librairies, à la recherche des bouquins étrangers🙂.
    Sinon, me souviens à Denver, je me suis déjà pris une vieille remarque par un vendeur de Barnes & Nobles parce que j’étais en train de bouquiner…

    Like

  4. axelle

    LE REVE !!!!!!
    Lire pendant des heures en grignotant de temps en temps !!
    Dans une petite ville, à côté de la grande où j’habite, il y avait une librairie, tenue par une femme d’une petite cinquantaine d’années. J’y suis rentrée par curiosité. Cette dame s’est approchée de moi, m’a gentiment demandé ce que je cherchais (quand je dis “gentiment”, je fais bien la différence avec “commercialement”), puis m’a offert une tasse de thé à déguster AVEC ELLE, accompagné de quelques petits gâteaux, alors que je n’achetais rien…
    Nous avons discuté de bouquins, bien évidemment et c’était une vraie passionnée, une vraie lectrice.
    Elle proposait cela à chacun de ses clients ou visiteurs et je trouvais ça incroyablement beau et simple !
    Elle a tenu deux ans …
    Et pour la dernière anecdote, je suis rentrée également dans une petite librairie de quartier, à Paris, à la recherche d’un bouquin pour mon fils de 4 ans, à l’époque.
    Il y avait des MILLIERS de livres, éparpillés sur de simples tables avec tréteaux. Et chaque fois que je m’approchais d’un bouquin, le type (la quarantaine) me racontait l’intégralité de l’histoire pour que je sache si cela pouvait plaire à mon fils !
    J’étais sidérée de sa mémoire !!!
    … Bin, va trouver ça à la FNAC … 😉

    Like

  5. J’avoue être une adepte de Amazon : pas de frais de port et la TVA est déduite, la Suisse refusant de faire partie de l’Europe, et le colis arrive dans les cinq jours. En plus, avec l’euro si bas, acheter en Suisse revient trop cher (le taux de change n’a pas été adapté).

    Pour ma part, la fnac peut disparaître. A part les livres grand public du moment, on ne trouve pas grand chose. Du moins, je ne trouve jamais ce que je cherche, même si hier j’ai réussi à dénicher deux livres sur trois.

    Je crois n’être jamais rentrée dans une petite librairie indépendante. A ma décharge, il n’y a pas tant d’années que j’aime la lecture (me suis bien rattrapée depuis).

    PS Je vois que mon premier message est sous un autre pseudo… à jeter. Désolée !

    Pas de soucis, c’est fait🙂

    Like

  6. en France ( si je ne me trompe pas ) , le prix des livres est réglementé donc à part les -5% de la fnac , globalement la librairie de quartier reste attractive donc pour moi c’est amazon ou la librairie en bas de chez moi car dans les deux cas , je trouve tout de suite ce que je cherche ( ou je demande et la dame elle sait )
    a la fnac , je ne trouve pas facilement et en plus a part quelques exceptions ( !!) quand je demande , on me dit c’est par là en rayon , cherchez ! grrrrr

    Like

  7. mai 68

    Ma librairie préférée ce sont les nombreuses librairies d’occasion boulevard Saint Michel… mais c’est à Paris, hélas….et le billet de train coûte trop cher, alors je me rattrape dans les petites brocantes et j’y trouve parfois des trésors pour presque rien…..

    Like

  8. N

    C’est super, ta recette de riz au lait m’inspire là tout de suite parce que justement j’ai tout les ingrédients et il faut que je vide les placards autant que possible avant de déménager! Youpie!

    Triste réalité celle des librairies, mais j’ai bien peur qu’elles vont toutes disparaître un jour… Je n’achète plus que des livres d’occasion et bientôt je risque de craquer pour un e-reader, je le sens, et je ne ferais plus que télécharger gratuitement les classiques que je n’ai pas encore lus… J’espère que les bibliothèques publiques vont survivre quand même un peu parce que j’adore y rester des heures et emprunter tout plein de bouquins gratuitement.

    Like

  9. J’ai la chance de vivre dans une ville où paraît-il on a le plus grand nombre de librairies par habitants et j’en suis ravie. Ca ne m’empêche pas d’utiliser aussi le site de la Fnac pour commander certaines choses (mais pas Amazon car ils n’ont pas de boutique en ville.)

    Ce que je préfère dans les librairies, quelque soit leur style, c’est le hasard de la rencontre avec un livre, c’est quelque chose qu’un site Internet ne te donne pas, les titres qui apparaissent en page d’accueil sont les grosses ventes… donc les trucs utilitaires, les “vus à la télé”, tout ce qui bénéficie d’une campagne de promo; on est loin de la surprise !

    Je crois que l’existence des librairies indépendantes dépend de la qualité du service, un peu comme les petits commerces alimentaires : on y trouve un certain conseil (pour les bouquins pour enfants par exemple, on n’a pas fait mieux !), une atmosphère, un choix de produits qui ne se trouve pas dans l’achalandage stéréotypée des grandes surfaces. Ca dépend aussi beaucoup des clients😉

    Like

  10. catherine, la santé s’améliore, merci🙂

    Valérie, je ne mets pas de vanille ni de cannelle, non, parce que je veux profiter plainement des cerises🙂 Mais c’est pas interdit d’en mettre, hein.

    elPadawan, l’avantage d’acheter en ligne c’est que tu ne portes rien (on te le livre à domicile), que tu peux faire des recherches facilement et rapidement et je pense même mieux qu’avec un vendeur qui n’y connaît rien (ce qui est souvent le cas je trouve).

    wow, c’est bon de savoir qu’il y a encore des gens qui prennent le temps et font l’effort d’être des vrais experts🙂

    Valvita, l’hiver dernier, j’achetais tout sur l’amazon américain parce qu’avec le change, même en rajoutant les frais internationaux, je payais moins qu’en achetant sur l’amazon canadien!

    Isabelle, c’est sûr que le service de la fnac est très rarement excellent!

    Babeth59, tu vois que ça pourrait valloir la peine de prendre l’avion un jour😉

    mai 68, tu vas pouvoir aller à la chasse aux petites broquantes à ATPN cet hiver😉

    N, oui, les bibliothèques seront probablement les dernières survivantes mais même elles souffrent beaucoup et ferment un peu partout…

    heidi, amazon n’a pas de boutique nulle part je crois (mais je peux me tromper). Tout se fait sur internet et est livré à domicile. Ca me permet d’aller sur amazon.fr et de commender des cadeaux pour mon filleul, par exemple…

    Like

  11. Je suis adepte d’Amazon car je ne vis pas en centre ville et le temps d’aller voir si La Fnac ou Cultura a le bouquin que je veux, constater qu’il ne l’ont pas… La commande arrive plus vite, beaucoup plus vite chez moi que chez eux…
    A Bordeaux je suis fan de Mollat (première libraire indépendante de France par la taille!) qui a, en son temps, absorbé pas mal de librairies et de disquaires!

    Like

  12. angel

    ah bah moi c’est amazon, le français, l’anglais, l’allemand, (je compare les prix, les disponibilités, etc), je déteste la fnac où tu te fais envoyer bouler quand tu demandes un truc, et dans ma ville de banlieue, pas de librairie (ben oui, un comble) donc je m’en passe… mes conseils pour les livres pour enfants, je me les fait toute seule, en allant à la bibliothèque enfantine très fournie de ma ville, et en lisant les bouquins… après je vois ce que j’achète, ce que j’emprunte pour mes enfants ou ma classe, etc…

    n’empêche pendant mes vacances à la rochelle, super librairie pour enfants, on y est allé TROIS fois en deux semaines, parce que là au moins c’était rangé de façon intelligente (pas comme à la fnac), il y avait un vrai fond (pas comme à la fnac) et quand tu demandais un bouquin la dame te le sortait de l’étagère (whaouh!).

    en fait dans ma ville il y aurait une vraie librairie, avec des gens passionnés, j’y serais tout le temps fourré, et je commanderais seulement les livres en anglais sur amazon🙂

    mais pour en revenir à ton billet, j’adore les photos, on croirait une bibliothèque et pas du tout une librairie, c’est vraiment étonnant, on ne trouve pas ça en France, et c’est bien dommage😦

    Like

  13. @Angel : Je suis rochelaise et je connais ta librairie🙂 Les libraires y sont aussi de très bon conseil et prennent le temps de discuter🙂 (c’est celle juste à côté du port c’est ça?)

    Like

  14. angel

    La librairie enfant est sur la place de Verdun, sous les arcades, et la librairie adulte un peu plus bas. Calligrammes et Callimages ça s’appelle. On a testé les deux, et vraiment, top.

    Like

    • Ah oui très chouettes également, Calligrames est une librairie qui date de mon enfance🙂 de très bon libraires.
      Je pensais à Gréfine autrement qui est au bout de la rue St-Nicolas🙂 Près du port, plus côté gare🙂 Si tu y retournes….

      Like

  15. Je donnerais n’importe quoi pour avoir un Borders au lieu d’une FNAC, je n’aime pas du tout ce magasin où tout est vraiment ultra-cher et le choix n’est pas très bon. En attendant j’achète sur Amazon ou dans les librairies anglaises rue de Rivoli.

    Like

  16. Mahie et angel🙂 Ca me donne envie d’aller visiter le coin tout ça, tiens…

    Cynthia, oui, je n’ai jamais trouvé les fnacs acceuillantes ni pratiques ni vraiment intéressantes. J’aimerais bien aller dans les librairies anglaises rue de Rivoli🙂

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s