c'est pas moi je l'jure!

histoire de famille

Puisqu’on m’a demandé plus de précisions sur la composition de ma fratrie, voilà quelques détails:

Je suis l’aînée, (lourde responsabilité). Trois ans plus loin il y a une première soeur, mariée à un Allemand, avec deux enfants (1 et 4 ans, bilingues), qui vit en Allemagne après avoir vécu quelques années en Italie. Elle a un blog (sur lequel elle écrit environ trois fois par an c’est dommage, je mets son lien pour lui foutre la pression). Trois ans plus tard, il y a une deuxième soeur, mariée à un Américain, avec trois enfants (2, 4, et 6 ans, bilingues, et la petite deuxième a un accent anglais adorable, quand elle parle français), qui vit aux Etats Unis. Et enfin cinq ans plus tard, il y a notre petit frère chéri-adoré qui n’est pas marié, n’a pas d’enfant, et vit en Suisse et travaille à l’UNIL.

Quand j’habitais dans mon champ de maïs, j’allais assez souvent voir ma frangine #2 puisque ça ne me prenait que 4 heures, en voiture. Depuis Toronto, ça me prenait une heure de plus à l’allée à cause de la douane américaine qui me cassait toujours les pieds à l’entrée de l’Embassador Bridge, justement. La dernière fois que j’étais allée la voir, c’était lors de la naissance de son deuxième enfant. Et puis elle était venue m’aider à déménager entre Toronto et ATPN. Depuis, je crois qu’on ne s’était vues que 10 minutes à Paris, en juin 2010 je crois…

Pour répondre à la question de l’éparpillage, je vais citer ma mère: “c’est de ta faute si tes soeurs habitent si loin de moi!” Frangine #2 a effectivement rencontré son futur mari dans l’avion, lorsqu’elle est venue me rendre visite en Utah en 1997 ou 1998, et je serai blâmée par ma mère sur au moins cinq générations pour son subséquent déménagement aux Etats Unis. En ce qui concerne frangine #1, par contre, je ne vois pas trop en quoi ça pourrait être ma faute mais j’ai dû lui filer le virus de la OnscassdeSuisseleplusvitpossiblïte sans m’en rendre compte. (En fait de virus, vous vous rappelez qu’un jour j’ai fait un test pour savoir si j’étais une mutante ou pas? Eh ben finalement je suis la seule de nous quatre à ne pas l’être! Dingue, non?!)

Et voilà, le mystère est résolu! D’autres questions? Tappez 3615 Dr. CaSo! Et n’oubliez pas que vous pouvez toujours me suggérer des trucs ou me poser des questions ou m’envoyer des idées/photos/bidules pour m’inspirer pour les prochains posts🙂

AlbertaLegislature

Ceci n’est pas le Capitol, comme je l’ai longtemps appelé (parce que c’est le mot américain) mais la Législature de l’Alberta… en travaux. Les bâtiments en travaux pendant l’hiver sont toujours empaquetés comme ça, à cause du froid.

16 comments

  1. Ma mère nous reproche souvent à ma soeur et moi de ne pas vivre à l’étranger. Elle aurait aimé avoir un but et un lieu de chute pour effectuer des voyages. Avec vous elle serait comblée🙂
    Si j’avais l’occasion, j’irais bien m’installer en Australie. C’est mon truc du moment…

    Like

  2. Oui, c’est forcément de ta faute. D’ailleurs, je devrais en parler à mes parents, pour qu’ils puissent t’accuser de m’avoir contaminé aussi, tiens. Merci d’offrir ta boucémissairabilité, c’est fort apprécié (parce que y’a pas que toi qui peut faire des néologisme :p)

    Like

  3. catandfivecats

    je ne vais pas te jeter la première pierre, j’ai des neveux en France que je n’ai pas vu depuis 20 ans tout juste! pas fâchée, non, juste un peu loin et je ne vais pas en vacances dans leur coin, et eux ne viennent pas plus en Bretagne (où il pleut toujours d’après la belle soeur) donc personne ne fait d’effort !
    je me rappelle bien quand tu es allée voir ta nièce n°2, la petite crevette (j’ai vu mon commentaire sur le post!) (ceci ne nous rajeunit pas!)
    ah les familles!
    je t’envoie un bonjour bien breton!

    Like

  4. Mel

    J’avais oublié que vous étiez 4. Intéressant que les trois filles soient parties à l’étranger. Et ton frère, il est enseignant chercheur à l’Unil ? Si oui, vous êtes donc au moins deux dans l’univers impitoyaaable des universités ?🙂

    Like

  5. J’avais oublié ta frangine numéro 2 et je ne savais pas qu’elle vivait chez les voisins du sud. Les gamins bilingues m’épatent. Quand je pense que je n’arriverai jamais à être aussi bon en langues qu’eux malgré tous mes efforts…

    Like

  6. Voilà. Et dans trois ans, tu auras encore de nouveaux lecteurs à qui il faudra tout expliquer… Deux petites soeurs et un frère, c’est (presque) comme moi: le petit dernier a été adopté tardivement, il n’a pas vécu au domicile familial en même temps que moi, et nous sommes sans nouvelles depuis sa majorité.

    Like

  7. Val Làô

    Intéressant ! Pour ma part, je ne peux imaginer ne pas voir ma soeur pendant deux ans ou plus (je n’ai qu’une soeur). A un moment donné, nous vivions très loin l’une de l’autre, mais on se voyait au moins 3 fois par an quand même ! Nous n’avons pas la même vie, mais nous sommes très proches et partageons beaucoup de choses. En fait, je crois que je peux dire qu’elle est ma meilleure amie, et je ne peux imaginer le Monde sans qu’elle en soit ; de ça j’ai pris conscience quand nous étions géographiquement éloignées. Nous sommes maintenant à moins de 20 km l’une de l’autre, et nos filles respectives partagent de nombreux moments en commun, surtout les deux du “milieu” qui ont le même âge et sont très copines.
    Je rebondis sur le bilinguisme de tes neveux, c’est aussi quelque chose qui me fascinait “avant”, avant que j’épouse un “étranger” et que nous élevions nos filles dans cet esprit. En fait, c’est très facile ! Chacun de nous parle exclusivement sa langue maternelle et nos filles répondent indifféremment à l’un ou à l’autre dans la langue maternelle de celui auquel elles s’adressent. Elles apprennent deux autres langues au collège et lycée (ce qui leur fait 4 langues à leur actif) et cela ne pose aucun problème, bien au contraire, elles ont un niveau suffisant pour lire des romans (pas trop compliqués, tout de même) dans au moins 3 langues !
    Comment vis-tu le bilinguisme, toi ?

    Like

  8. Hé bien figure toi, qu’à l’époque j’avais pensé (si ma mémoire est bonne) que ta sœur était venue d’Allemagne pour t’aider!😉 Il me manquait une info : j’avais jamais pensé que tu avais une autre sœur!🙂 lol

    Like

  9. Valvita, le jour où tu parts pour l’Australie j’y vais avec toi alors préviens-moi, hein🙂

    elPadawan, c’est pas de ma faute, c’est la faute aux chats😉 (moi? je fais quoi comme néologisme??)

    catandfivecats, ça me fait toujours sourire d’entendre les gens dire “trois heures de route c’est trop loin, on ne se voit jamais”… alors que je faisait 5 heures allée et 4-5 heures retour de voiture pour aller passez le week-end chez ma frangine, quand j’habitais à Toronto🙂

    Caroline, ouf🙂

    Mel, oui, mon p’tit frère (qui fait 1 mètre de plus que moi) est prof à l’UNIL et on discute parfois de toutes ces choses qu’on aime ou qu’on déteste de ce genre de boulot😉

    Olivier, je suis jalouse des enfants bilingues, c’est tellement facile pour eux et tellement difficile pour nous en effet🙂

    Bismarck, c’est triste ce que tu racontes! Nous 4, nous ne sommes pas toujours “proches” et il y a eu des moments vraiment difficiles entre nous, mais on s’aime quand même beaucoup🙂

    Val Làô oui, beaucoup de gens pensent que le bilinguisme ça confuse ou retarde les enfants… mais en fait, si c’est fait correctement, c’est vraiment un avantage pour eux! Mon bilinguisme? Il ne l’est plus réellement. Je ne parle français que sur mon blog et c’est de plus en plus difficile… et au téléphone/skype avec ma famille de temps en temps. Je ne travaille qu’en anglais depuis 17 ans donc c’est souvent plus facile de parler de mon travail en anglais qu’en français, maintenant🙂

    Mahie, huhuhuh, l’Allemagne ça faisait un peu loin pour venir passer 36 heures avec moi😉 Je ne savais pas que tu ne savais pas, c’est marrant.

    Like

  10. valeriedehautesavoie

    Si nos enfants partent à l’Etranger, ce n’est pas forcément pour fuir mais plus pour découvrir non ? Je le vois comme cela, moi l’éternelle optimiste🙂
    Ma fille en 4 mois de retour, est déjà allée 2 fois à Paris, une fois à Nantes, deux fois à Lyon et ce n’est pas fini. Certains ont la bougeotte et d’autre (comme moi) restent le cul sur leur chaise, c’est comme ça😀
    Sans doute que tes parents y sont plus pour quelque chose que toi, sur l’envie de tes soeurs d’aller voir le monde.

    Like

  11. linlin

    J’ai un fils qui vit au Brésil depuis 5 ans!! Il ne parle qu’en anglais avec sa femme et en portugais maintenant !! Mon petit fils vient d’avoir 5 mois et ils lui parlent chaque jour dans les 3 langues!! J’admire , car moi j’ai toutes les peines du monde à parler une autre langue que mon français!

    Like

  12. Je suis aussi l’aînée, j’ai aussi deux sœurs, mais il me manque un petit frère (en fait j’aurais adoré avoir un grand frère). Et nous aussi les trois sœurs habitons loin (très loin pour moi) de chez mes parents. Je ne sais pas si c’est le hasard, le virus de la découverte ou si quelque chose nous fait fuir, mais c’est comme ça! Mais en ce qui me concerne, j’ai pu explorer l’autre côté du miroir puisque mon fils aîné, à son tour, est parti vivre à 5000 km de moi…

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s