c'est pas moi je l'jure!

le jour de ça

L’autre jour, elPadawan demandait à ses lecteurs ce qu’ils voulaient accomplir dans leur vie, avant de mourir. Mes “rêves” à moi sont très prosaïques et insignifiants:

Je veux une Audi TT ou une BMW, je veux sauter en parachute, et je veux aller passer quelques mois en Australie ou en Nouvelle Zélande. Je n’ai besoin ou envie de rien d’autre, ce que j’ai me suffit entièrement. Je n’ai aucun rêve de grandeur pour moi-même. Je ne me fais aucune illusion quant à mes limites (réelles ou imaginées mais en fin de compte ça revient au même) alors je n’attends plus rien de moi. Je ne me dis pas “avant de mourir, j’aimerais apprendre l’arabe” ou “j’aimerais que mon travail soit reconnu” ou “j’aimerais faire quelque chose d’important comme ça on se souviendra de moi”… Après 40 ans de déceptions après déceptions, je me connais trop bien pour savoir que je ne vais pas changer donc ça ne sert à rien de me donner de faux espoirs.

03

La catégories “rêves impossibles” c’est une autre histoire. J’aimerais gagner quelques millions de dollars, en filer un (million de dollars) à chaque membre de ma famille et mes amis proches, voyager quelques mois en Amérique du Sud, apprendre le hindi, chanter super bien, être volontaire en Afrique pour Médecins Sans Frontière quelques semaines par an, continuer les cours de piano et arriver à jouer les 2éme et 3ème concertos pour piano de Rachmaninov, écrire facilement des tas d’articles et de bouquins super importants, faire du kick-boxing et du tennis, ouvrir une école de cuisine/français, vivre très bien sans avoir besoin de travailler, faire quelque chose d’utile pour cette planète, recevoir le plus haut prix de meilleure prof de l’université, me marier (juste pour “faire comme tout le monde”), mesurer un mètre septente, avoir une femme de ménage qui fait mon lit et passe l’aspirateur et me fait mon repassage tous les jours, adopter cinq enfants, faire un doctorat en espagnol, avoir une résidence secondaire à Séville, etc. Mais bof, ça ne sert à rien de penser à tout ça.

04

De ma vie entière, je n’ai jamais été douée pour faire des projets à long terme (c’est-à-dire plus qu’une ou deux semaines à l’avance), et je me rends compte que ce manque de “rêve” ou de “but dans la vie” est probablement l’une des raisons de cette difficulté à me projeter dans le futur.

02

Ceci-dit, ne prêche-t-on pas aussi carpe diem? Je n’ai peut-être pas beaucoup de rêves, mais je profite ainsi beaucoup plus d’aujourd’hui et ce n’est pas si désagréable que ça! Je connais tellement de gens qui ne vivent pas vraiment parce qu’ils disent toujours “quand je serai mariée je serai heureuse” ou “quand j’aurai un meilleur job…” ou “quand j’aurai cette voiture…” Moi, au moins, je n’ai pas ce problème🙂 Je sais que voitures et voyages et argent ne me rendront pas plus heureuse que je ne le suis aujourd’hui, et quand quelque chose de génial et innespéré arrive, je ne peux qu’être déçue en bien (comme on dit en Suisse).

06

Carpe diem quam minimum credula postero!

20131008-220042.jpg

24 comments

  1. Oui, Carped Diem… c’est parfait!
    Quant aux rêves… pour ma part, tout en me régalant de ma vie présente, je pense très fort au “energy flows where the attention goes” et si mes rêves se sont en partie réalisés ou se sont modifiés avec le temps, ils sont comme une direction dans laquelle je regarde pour savoir où donner le coup de volant histoire de garder la bonne direction (essaie de conduire droit en tournant la tête à droite ou à gauche!)
    Miam le cheesecake!
    Et heu… commence à faire frisquet par chez toi! (ici la neige nous pend au nez, comme ça pas de jaloux!)

    Like

  2. Pour moi, désormais, ce qui compte vraiment, c’est de laisser quelque chose qui témoigne du trop court passage d’Alexander sur cette terre. Je ne sais pas encore quelle forme cela prendra, mais j’y pense sans cesse. L’un de mes rêves à ce sujet, ce serait de commanditer une sculpture grandeur nature, d’un jeune garçon assis sur un banc de parc en train de lire des poèmes à son chien et, bien entendu, je voudrais que cette sculpture, même sans porter son nom, ou simplement « Alexander », soit exposée dans l’un des plus beaux parcs de Londres.

    Like

  3. je ne vis pas dans le passé, mais pas dans le futur non plus, à part planifier les vacances..(un de mes rêves actuels (très prosaïque) est d’aller passer quelques semaines de vacances en Nouvelle Zélande, mais ça va arriver! enfin je m’en persuade bien fort…)
    par contre j’aimerais pratiquer l’anglais “fluent”, ça c’est un vrai rêve! mais mon cerveau décati ne m’en laissera pas l’occasion! c’est bien dommage..et je n’aurais plus non plus l’occasion de trouver des nouveaux médicaments ou vaccins, ni sauver le monde, alors…à chaque jour suffit sa peine, carpe diem en effet!
    bonne journée!
    bises

    Like

  4. Ah oui, moi aussi, je rêve de pouvoir goûter au dessert de la première photo. Et de passer un hiver dans un endroit où il fait vraiment froid (et isolé, mais bien chauffé). Et comme toi, de vivre relativement confortablement sans avoir besoin de travailler…

    Like

  5. Seer

    Je ne crois pas aux rêves impossibles. Même gagner des millions je ne classe ça que dans le très improbable.😀 Moi aussi j’en ai plein des rêves, on en a certains en commun d’ailleurs ; des rêves pas immenses pour la plupart, certains même des projets à moyen terme. J’aime pas me dire que c’est impossible : même écrire et publier mes romans et mes chansons, je ne le vois pas ainsi.
    Y a que être plus grande : je le transforme en “être plus athlétique et plus mince”, ça me paraît plus réalisable ^^
    Tes rêves très possibles, et même les autres, faut pas hésiter🙂 J’adore ton projet de cuisine/français, et ça devrait pas être si impossible d’apprendre l’hindi, si ?
    Comme Caroline, je vois les rêves comme une direction : j’essaie de m’en rapprocher chaque jour. Et au final, le résultat, “Well, it really doesn’t matter as long as I can tell myself I’ve always tried.”🙂

    Like

  6. je rève de manger tous les gateaux et autres nourritures que tu nous montres et tout ceci sans prendre de poids, d’ attraper du cholestérol et du diabète🙂
    Ceci dit, quel beau cheesecake (première photo), rien que pour ça , je rève d’habiter en amérique du nord..

    Like

  7. A 20 ans, on est généralement plein de reves, parce que la vie est devant nous et rien ne nous semble impossible. A 40 ans, on se retourne, on se rend compte, bin, que c’est pas gagné tout ça …
    Je n’ai pas de rêve. Si, celui de faire les tour des USA et Canada mais comem j’ai peur de l’avion, il faut que j’y aille par téléportation, alors, tu vois ……. Pas demain la veille que je réaliserai ce rêve.
    Ensuite, je suis un peu comme toi. A force de se projeter dans l’avenir et d’attendre des choses qui n’arriveront peut-être jamais, on peut passer à côté des jolies choses que l’on vit au quotidien. Alors, je suis pour le carpe diem. ET si il doit y avoir un truc inattendu et inespéré qui nous arrive, ce n’est que du Plus🙂

    Like

  8. J’aimerais bien gagner au loto et explorer l’Espagne en dormant dans tous les Paradores qui existent🙂 J’aimerais vivre en Espagne la moitié de l’année ou plus , mais garder un pied à terre en France : à Bordeaux !!!! Une belle maison de ville avec un grand jardin dans le centre !!!🙂 Et puis une autre à LR ! Et un magnifique appart à Paris donnant sur le ardin du Luxembourg ! J’aimerais beaucoup faire un doctorat d’espagnol aussi !!!🙂 C’est rigolo de rêver !🙂

    Like

  9. Su-Su

    Eh bien parmi mes rêves réalisables, il y a construire ou acheter une maison, il faut juste qu’on aie un coup de coeur. Et beaucoup de voyages! Là c’est juste en attente durant quelques petites années… Et mon rêve impossible, c’est un deuxième enfant, avec mon patrimoine génétique. Enfin, c’est pas complètement impossible, mais les mères porteuses sont illégales en Suisse et je ne suis pas prête à flirter avec l’illégalité…

    Like

  10. moi j’ai envie d’avoir du temps chaud tout le temps, et je vois que ce n’est pas dans ton coin qu’il faut aller!…
    on a tous nos rêves possibles et impossibles….à part la météo, j’ai aussi envie de ne plus vieillir….mais c’est un peu mal parti pour l’instant….

    Like

  11. linlin

    C’est bien de rever et cela fait partie de la vie!! Si tous nos reves devaient se réaliser si facilement, ce ne serait pas drole et je crois que la vie serait morose!! Je trouve bien ta vie , ton indépendance , toujours au restaurant et j’ai bien noté que tu étais en Amérique et que c’était comme ça! Comme tout le monde , je reverai de gagner au loto mais comme je ne joue pas , c’est pas demain la veille ! J’ai déjà ma maison dans le Var et ça , cela faisait partie déjà d’un de mes reves !!

    Like

  12. pile ou face

    Chaque heure est une bonne heure et chaque jour est un bon jour, en gros, voilà ma philosophie, et j’essaie de tirer parti de toutes les situations, même les plus difficiles, pas facile…..Et je partage ma joie, ma souffrance, avec le monde entier, c’est la condition humaine, et je me dis comme un écrivain connu : il n’y a rien au monde de plus sacré que la vie, alors je soigne la mienne et celle de tous ceux que je rencontre sur ma route. Est-ce le bonheur ? Cela devient une vie quand même.

    Like

  13. Quelle bonne question! Qu’est-ce que j’aimerais faire sur cette planète-çi avant de changer de dimension? Continuer de faire comme maintenant… vivre au jour le jour et apprécier chaque moments à son max mais cela ne m’empêche pas de rêver un brin, alors voilà ce dont je rêve.
    Ce que j’aimerais ce serait d’avoir assez de sous pour m’enlever les grands soucis du quotidien… ne plus me tarauder le cerveau pour trouver une solution pour payer les comptes ou la bouffe, avoir assez pour manger santé à tous les jours. J’adore mon métier alors, hors de question d’arrêter de travailler mais… avec plus de sous, je pourrais travailler encore plus car je pourrais voyager (j’aimerais aller aux Indes et au Thibet, visiter l’Asie… seuls endroits où je ne suis jamais allé puis me repromener tout partout en Europe, comme avant) et trouver des endroits et des gens super, inusités, superbes et écrire des articles ou des livres pour satisfaire ma curiosité et celle de mes lecteurs… je pourrais enfin me payer la caméra et les lentilles qui me font baver depuis que je me suis fait voler mon beau bébé-caméra qui avait fait le tour du monde avec moi donc, je pourrais prendre des photos sûblimes :)… je pourrais me payer un iMac aussi… la tour super puissante avec un (ou deux) écran(s)… et aussi sans doute un MacBookPro pour les voyages. Durant les voyages, je pourrais me payer une jolie auberge et qq repas (je me contente de si peu car je n’ai que très peu d’appétit) mais peut-être que j’aimerais aussi un petit pied-à-terre en Belgique pour être proche de ma famille (un petit peu et pas trop proche non plus) ou encore retrouver Perpignan (mais on m’a dit que cela avait énormément changé depuis …) ou un petit appart à Paris pas loin d’où je restait…
    J’aimerais aussi amener un vieil ami (qui a maintenant presque 75 ans) visiter l’Europe… c’est son rêve le plus cher. Il aimerait aussi aller en Angleterre pour essayer de retrouver une famille perdue depuis que son père et sa mère ont immigrés au Canada. Il est seul ici alors peut-être qu’il pourrait retrouver une armée de cousins et cousines?😀 J’aimerais lui offrir cela en remerciement de tout ce qu’il a fait pour moi ces dernières années.
    Le reste, je n’en ai cure. Pour moi, des meubles usagés et une vieille bagnole bosselée me plaisent… ça a du vécu… Finalement, c’est tout ce dont j’ai besoin, peut-être pas un million mais assez pour vivre confortablement… le reste de l’argent viendra de mon travail. Ce n’est sans doute pas un rêve extravagant, mais c’est tout ce dont j’ai besoin pour être parfaitement heureuse.

    Like

  14. Oh, on parle de moi🙂. Je t’inspire, j’en suis flatté😀.
    Tu sais, de connaître tes limites et de savoir de quoi tu es capable n’empêche pas pour autant d’avoir des rêves ou des aspirations. Je ne vois pas en quoi c’est incompatible. Simplement, la réponse à la question serait juste plus réaliste que “j’aimerais être dresseur d’éléphant sur la station spatiale internationale”, c’est tout🙂.
    Du coup, j’espère que tu m’oublieras pas quand tu pisseras des millions au p’tit déj :p :p

    Like

  15. Mel

    Pourquoi dis-tu que tes rêves sont impossibles ? La plupart me paraissent réalisables. Je sais que tu ne portes pas de lunettes, Dr Caso, simplement je me demande si tout l’enjeu, au fond, ne serait pas de changer ton regard sur ta vie et le monde (les autres…). C’est sans doute une des clés du bonheur.

    Like

  16. Elle est bizarre cette “belgian beer” (brassée aux US ?), elle est presque transparente !
    Pour les rêves, je les garde bien au chaud… sans m’asseoir dessus pour autant, mais je crois qu’il faut apprendre à se contenter (dans le sens être content, pas “se résigner”) de ce qu’on a. Difficile pour une éternelle insatisfaite comme moi🙂

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s