c'est pas moi je l'jure!

la valse du blues du livre

Ce matin j’ai acheté:

– L’étudiant étranger (de Philippe Labro) (mais en fait je me demande si je ne l’ai pas déjà lu)

– The Guest Cat (de Takashi Hiraide)

– The Absolutely True Diary of a Part-Time Indian (de Sherman Alexie)

– Bones of the Lost (de Kathy Reichs)

– The Lacuna (de Barbara Kingsolver)

(et là ça commence à dégénérer…)

– Lonely Planet: Iceland

– Paradise Reclaimed (de Halldor Laxness)

– The Fish Can Sing (aussi de Halldor Laxness)

– Independent People (aussi de Halldor Laxness)

et

– The Hitman’s Guide to Housecleaning (de Hallgrimur Helgason)

mozzarella

J’ai aussi beaucoup de mal à ne pas passer mes nuits entières à lire de trucs fascinants sur l’Islande et à m’organiser des tours en hélicoptère et en bus et bateau et en 4×4 et à cheval pour aller visiter les glaciers, plonger dans le lagon bleu, survoler les volcans, admirer les églises, faire un tour des plus importants monuments de la ville, mettre un pied de chaque côté de la faille de San Andrea tectonique de Þingvellir, me faire arroser par les geysers, observer les oiseaux, faire une croisière en dégustant un délicieux dîner pour admirer la côte, découvrir les îles, manger dans les meilleurs restaurants, visiter les musées, admirer les cascades, et découvrir les secrets de la géothermie!

Il faut absolument qu’un volcan pète pendant mon séjour là-bas pour que je puisse être forcée de rester plus longtemps que prévu, sinon je n’arriverai jamais à tout voir de ce pays qui semble vraiment extraordinaire. Et cher. Mortecouille! Une chambre dans un hôtel moyen c’est au moins 100 euros la nuit! J’ai hésité à prendre un siège confortable en classe affaires” dans l’avion mais je suis fort heureuse d’avoir finalement pris le billet le moins cher possible parce que l’Islande semble avoir trouvé un excellent moyen de redonner une santé à son économie: saigner à blanc les touristes!

lamb

A part ça j’ai appris que l’ex-première ministre était la première femme au monde ouvertement lesbienne à la tête d’un gouvernement! J’ai aussi appris que la fille de Bob Jonasson et de Juta Sigurthdaughter s’appellera Joana Bobsdaughter et non pas Joana Jonasson ou Joana Sigurthdaughter. Sont fous les Islandais!

Tout ça pour vous dire que je me réjouis de lire “The Absolutely True Diary of a Part-Time Indian” parce que c’est un livre qui a reçu quelques prix de litérature mais a été récemment banni dans plusieurs écoles aux Etats Unis, donc il fallait évidemment que je le lise! En attendant que le bouquin arrive, je suis en train de finir “Twelve Years a Slave” (de Solomon Northup, je n’ai pas vu le film) et je dois aussi lire un bouquin qu’une copine m’a envoyé et l’autobiographie de Nelson Mandela, “Long Walk to Freedom” et un bouquin jamais terminé, “Flight Behavior,” de Barbara Kingsolver. J’adore cette période de l’année où je n’enseigne plus et où j’ai donc enfin le temps de lire!!

Et vous, qu’est-ce que vous attendez pour aller visiter l’Islande vous avez comme projets pour ce printemps et cet été?

ribs

43 comments

  1. a l'ouest

    L’étudiant étranger je l’ai lu plusieurs fois, la suite aussi est sympa (un été dans l’ouest). Sherman Alexie je l’ai feuilleté mais pas lu vraiment. Bones of the lost c’est l’origine de la série Bones ou rien à voir ?
    Tu as vu que l’article de Wikipedia recommande de lire Laxness en francais car il est mal traduit en anglais… Tu nous feras une lecture comparée😉
    ton agneau de pâques me fait bien envie !

    Like

    • Je comprends pas le sense de ce paragraphe: “Le lecteur francophone aura avantage à d’abord lire les traductions directes de l’islandais comme celles de Régis Boyer, qui rendent fort bien le ton de l’auteur, et à éviter des secondes traductions depuis l’anglais (p. ex., Paradísarheimt — Le paradis retrouvé), où le ton et parfois même le sens n’ont pas été pris en compte.” Ca veut dire que Le paradis retrouvé à été traduit en français depuis l’anglais donc il vaut mieux lire la traduction anglaise? C’est quoi la “seconde traduction”?

      Like

      • Je comprends qu’il a d’abord été traduit de l’islandais au français
        et c’est une meilleur traduction que celle qui a été faite après de l’anglais vers le français….
        9a veut dire que ceux qui ne lisent que le français doivent faire attention à lire la première traduction : islandais => français et pas celle qui est plus récente : islandais=> anglais => français…
        Donc il semblerait que la traduction en anglais ne soit pas terrible non plus…
        Et qu’il faille mieux le lire en islandais!🙂 Ou en français mais un bouquin où il y est marqu” “traduit de l’islandais par…”….
        Enfin je crois que c’est ça…. Je gagne quoi si j’ai bon? une plaquette de chocolat suisse?😉

        Like

    • Si tu connais pas les bouquins de Kathy Reichs, tu devrais essayer d’en lire un ou deux. Moi je les adore. Reichs en fait décrit la Bones de la série comme plus vieille que la Bones de ses livres. Ses histoires sont superbes et passionnantes (si tu aimes l’anthropologie) et j’ai appris énormément de vocabulaire scientific anglophone en lisant ses bouquins (au moins une quinzaine je dirais).

      Like

    • Oui, de l’agneau je ne sais plus comment, avec une sauce à la menthe, pour ma copine. Je n’aime pas la menthe donc je n’y ai pas goûté mais elle m’a dit que c’était délicieux😉

      Like

  2. Et bien, moi je rêve d’aller en Islande ! A la rigueur Finlande ou Norvège ! Mais pas sûre du tout que ce soit pour cette année🙂 .
    Sinon, je rêve d’arriver à mener 2 projets en parallèle : de nouveaux produits en laine locale à imaginer et fabriquer et mon grand potager, travailler dehors, marcher !

    Like

  3. catandfivecats

    comme toi je me prépare à aller en Islande, malheureusement pas de croisière, pas de survol en hélico, pas de trucs extraordinaires, juste le tour de l’ile pépère en 4X4..(et ma foi c’est cher!)
    en attendant, le jardin et le potager demandent mon attention, je lis en ce moment le “dictionnaire amoureux de la Bretagne ” de Yann Queffélec.. j’apprends plus de choses sur la Bretagne en quelques heures de lecture qu’en presque 30 ans ici!
    bises bretonnes!

    Like

  4. Ce que je comprends de ce pagraphe : « Le lecteur francophone aura avantage à d’abord lire les traductions directes de l’islandais comme celles de Régis Boyer, qui rendent fort bien le ton de l’auteur, et à éviter des secondes traductions depuis l’anglais. […] », c’est que vaut mieux lire une traduction française, faite de la langue originale (comme la traduction de Régis Boyer), plutôt qu’une traduction française faite à partie d’une traduction anglaise du texte original anglais… Je ne suis pas sûr d’être plus clair que ce qui n’était pas clair pour toi.
    En bref, il vaut mieux (si elle existe) lire « Le paradis retouvé » dans une traduction française faite à partir de l’orginial islandais, qu’une version française faite à partir d’une traduction anglaise de l’original islandais… La traduction française par Régis Boyer, si elle existe, du « Paradis retrouvé » serait meilleure que la traduction francaise par René Hilleret, faite à partir de la traduction anglaise…
    « Traduttore, tradittore ». Seconde traduction depuis la traduction anglaise de l’original islandais = plus « tradittore » …

    Tu ne trouves pas dégoûtant cet os de mammouth sanguinolent dans une assiette ? À voir cela devant moi sur la table m’enlèverait l’appétit pour plusieurs jours ; déjà que la photo me fait presque le même effet. Et si ce mammouth était un chat ? ou un petit lapin ?
    Cela me semble aussi romantique et appétissant que peut être érotique une photo en gros plan d’organes sexuels en pleine expression.
    J’espère qu’au moment de lire mon commentaire personne n’était en train de manger.

    Like

  5. Seer

    Moi je lis Arnaldur Indridason, pour l’Islande… (Polar lover, encore🙂 ) J’aime vraiment beaucoup ses bouquins. Mon top 3 est La Cité des Jarres, La Femme en Vert et Hiver Arctique. Et j’aime bien le système des noms islandais. Je trouve ça plutôt simple, et assez sympa.🙂
    Je sais pas du tout ce que je vais faire cet été par contre. J’y pense même pas. J’ai une grosse deadline le 30 juin pour laquelle je dois bosser, suis bénévole à un événement début juillet, et après, mystère.🙂

    Like

  6. On peut pas dire qu’ils soient avares sur la mozzarella dans ce restaurant !
    Tu t’es sûrement bien régalée … “jusque derrière les oreilles” comme on dit par ici !😉
    verO

    Like

  7. N

    “L’Étudiant Étranger” je l’ai lu plusieurs fois à l’adolescence et il me semble même avoir eu 2 copies (usagées), mais maintenant c’est probablement dans un carton non-déballé… Mon projet lecture est long comme mon bras (ou plus) je veux lire “Les Misérables” (Hugo), “Le Comte de Monte Cristo” (Dumas) et “À la recherche du Temps Perdu” (Proust), mais je me suis rendue compte que se sont toutes des oeuvres en plusieurs volumes ! Du coup, je ne sais pas si j’arriverai à finir tout ça cette année !!! En ce moment je lis “Woman in White” (Collins) (seulement un volume)😀

    Like

  8. Je ne lis que des livres que je trouve dans des brocantes, n’importe quoi , et je tombe sur des trésors, vraiment, c’est très enrichissant de quitter son style ou ses auteurs préférés. Il m’arrive de trouver des vieux livres d’auteurs classiques oubliés, pas si mauvais. Bref, pas de choix et donc pas de déception. Des bonnes surprises plutôt.

    Like

  9. wam

    Islande. J’y suis allée randonner avec mon frangin il y a une quinzaine d’années. Un pays hors de tout. Vraiment.
    Autrement, ça m’a fait penser à ces post de blog. (Je ne mets que le 1er parce que depuis le tél ce n’est pas facile et encore moins depuis le train c’est a dire avec un réseau qui fait “coucou-je-suis-la-hop-je-m’en-vais”…)
    http://www.penelope-jolicoeur.com/islande/page/5/

    Like

  10. Narayan

    Moi je suis comme Seer, j’adore Arnaldur Indridason, c’est un pur bonheur. Mon préféré est définitivement la femme en vert (un des plus surprenant roman que j’ai lu), après ils sont tous bien sauf un qui n’était pas terrible et dont j’ai oublié le titre. L’accent anglais des islandais est délicieux tu verras ! et leur construction des noms est viking et très simple (bon OK, faut pas dépasser les 250 000 habitants sinon t’es dans la merde): tartanpion/ne fils/fille de – prénom du père. Ils ont un rapport à la filiation assez dingue (d’ailleurs c’est le sujet de la cité des jarres) qui les a conduit à tous donner leur ADN à une boite !
    Grand mystère pour cet été, on devait aller en Irlande mais c’est tombé à l’eau. Je vais y réfléchir pendant cette semaine de vacances tiens …

    Like

  11. moi je pars quelques jours en Belgique!…..pas de volcan là bas!…..
    par contre, question bouquin et Islande, je me suis régalée avec quelques polars islandais…..pas gais gais…mais comme je les aime!….
    Tu as mangé toute cette souris d’agneau toute seule?…..si j’ai bien vu une souris d’agneau…..c’est peut être quelque chose de plus canadien!….

    Like

    • La souris d’agneau était pour ma copine, moi j’ai mangé les short ribs et les frites, miam🙂 Bon voyage en Belgique, profite bien du chocolat et des frites et de tout le reste, veinarde!!!

      Like

  12. T’as pas un compte sur Goodreads? Ça te permettrait de garder une trace de tes bouquins déjà lus. Et avec un peu de chance, y’a une app mobile qui existe pour que tu puisses vérifier en librairie si tu as déjà lu tel ou tel bouquin qui te tente :p

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s