c'est pas moi je l'jure!

n’est-ce pas étrange?

4Depuis que je suis rentrée au Canada, j’essaye de comprendre quels aliments me donnent des douleurs terribles de temps en temps depuis novembre dernier. Et puis de perdre un peu de poids parce que bon, c’est chouette d’avoir enfin des gros nibards mais pour le reste, c’est pas très pratique ni esthétique!

6Les premiers jours, j’ai mangé des fraises, des bananes, des framboises, des bleuets, des avocats, et du beurre d’amandes. Au bout de quatre jours, comme rien de tout ça ne me rendait malade, j’ai rajouté quelques légumes (courgettes, seules d’abord, puis poivrons (cuits seulement), aubergines, et laitue). Après quatre jours où tout allait bien avec ces légumes, j’ai rajouté un peu de fromage de chèvre. Etc.

5

Le problème, c’est que d’habitude, je sortais manger dans différents restaurants une ou deux fois par semaine, avec mes amis, mais là, je ne peux plus, parce que je dois savoir exactement tout ce que je mange. Donc j’ai dû faire la cuisine avec les quelques ingrédients que j’avais le droit d’utiliser pour mes amis et ça a donné des trucs intéressants et pas mal étranges aussi (je suis admirative des gens qui arrivent à être 100% végétaliens!!).

1

Par exemple, j’ai créé une salade de baies toute simple et exquise, avec quelques cuillères de Grand Marnier dedans, miam! Mais mes baies en gelé de citron vert étaient moches et totalement imbouffables! J’ai utilisé pour la toute première fois de l’agar-agar (au lieu de la gélatine normale, parce que ce n’est pas végétarien), et ça a été un grand désastre, même si j’ai suivi à la lettre la recette de “How to Cook Everything Vegetarian.”

2

Par contre, la terrine de légumes grillés (elle aussi de “How to Cook Everything Vegetarian“) était hyper longue à faire mais pas mal du tout (et j’ai été obligée de casser un peu mes propres règles pour pas que ça soit trop fade en rajoutant du pesto vert, du pesto rouge, et de la vinaigrette dans ma salade). Bref, qu’il était bon le temps où je pouvais tout simplement aller au restaurant et manger n’importe quoi!

3 L’avantage c’est que je n’ai eu ces douleurs terribles qu’une seule fois depuis mon retour, un jour où je devais passer la journée au boulot, ce qui me fait me demander si ce n’est pas plutôt le stress qui me rend malade. Et puis j’ai aussi perdu 4 kilos. Donc je continue à ajouter quelques ingrédients tous les quatre jours, ça semble me faire du bien, et ça pousse à la créativité, aussi!

7

1. Couper 4 courgettes et 2 grosses aubergines en longues lanières d’environ 3-4 millimètres d’épaisseur. Les mettre sur du papier parchemin sur une plaque, les badigeonner d’un peu d’huile d’olive, mettre un peu de sel, et les faire griller au four à 400˚F (aubergines environ 30 minutes, courgettes environ 20 minutes) (j’ai dû faire au moins 5 fournées!).

2. Faire griller au four aussi 4 poivrons (rouges, jaunes, oranges), retirer leur peau, retirer les pépins, et les couper en larges lanières.

3. Badigeonner un moule à cake ou à tarte d’huile d’olive, puis mettre quelques lanières d’aubergines grillées au fond du moule, puis quelques lanières de courgettes, puis quelques lanières de poivrons (alterner les couleurs). Ajouter un peu de sel et de poivre puis quelques feuilles de basilic. Comme pour des lasagnes, recommencer avec les aubergines puis les courgettes puis les poivrons puis le sel/poivre puis le basilic. Continuer jusqu’à ne plus avoir de légumes et terminer avec des courgettes ou de l’aubergine. (J’avais aussi fait griller un peu d’ail (dans du papier d’aluminium, au four) et l’avais écrasé à la fourchette pour en mettre un peu par-ci, par-là entre les étages.)

4. Mettre un film de plastique alimentaire par-dessus le tout puis “tasser” avec un poids bien régulier (par exemple une assiette avec une boîte de sauce tomate dessus, si vous avez utilisé un moule à tarte rond) pendant au moins 4 heures au frigo, 12 heures si possible.

5. Servir froid en tranches (coupez toutes les tranches avant de les sortir du plat!) ou réchauffer 30 minutes à four moyen. Servir avec une salade et du pesto (vert et/ou rouge) et du parmesan rapé (moi, j’avais mélangé du chèvre frais avec de la ciboulette et un peu d’ail, du sel et du poivre, au lieu du parmesan). (Se garde au frigo pendant trois jours.)

Réussite: 9/10. C’était bon et facile mais aussi très long à faire et un peu fade, donc il faut une vinaigrette bien relevée pour la salade et des pestos/fromages bien goûteux!

15 comments

  1. En mangeant plus de légumes (privé de féculents par son médecin), mon papa avait perdu pas mal de poids, et en marchant, il garde la ligne (mais je sais que la marche n’est pas forcément facile pour toi).

    Like

  2. Ta terrine de légumes, ça fait super envie !… Et je suis d’accord avec toi sur le végétalien. Déjà, être végétarien, ça demande de la discipline ; mais végétalien, ça upgrade vraiment la difficulté. J’ai toujours l’impression que l’alimentation “omnivore”, c’est plus simple parce que lorsqu’on a la flemme de faire à bouffer, il suffit d’attraper un bout de fromage ou de saucisson… Remplacer ça par une pomme, c’est pas tout à fait pareil… Et en même temps, ça doit juste être une question de “culture alimentaire”…

    Like

  3. La zia

    Et le gluten n’y serait pour rien ? je n’ai jamais eu autant et aussi longtemps mal à l’estomac et au ventre qu’à Montréal où j’adore me goinfrer de Bagels… depuis que je méfie du gluten, tout va mieux mais ça recommence dès que je mange du pain blanc en France.

    Like

  4. En effet, le gluten, le sucre blanc et les produits laitiers. J’ai dû arrêter tout cela il y a bien des années ~ cessé le gluten, sucre et certains fromages il y a plus de 10 ans et je suis végétarienne depuis plus de 30 ans et végétalienne (à part un ch’tit brin de miel local dans mon cidre de pomme) depuis une 15aine d’années ~ et si je reprends pains/pâtes et/ou fromage et pâtisseries… ayayayayayayaye mon petit bedon rond proteste à grand coups de crampes! Oh! Que c’est douloureux!! Et on ne parlera pas des migraines et des douleurs dans les jointures que cette nourriture me donnait. Il y a certains fromages que je peux manger mais pas en grande quantité. Je suis maintenant végétalienne (je me fais de merveilleux fromages de noix et yaourt de lait d’amandes ou de noix de coco) et majoritairement crudivore et la digestion est beaucoup plus aisée et plus aucune douleurs ~ sauf si je vais manger ailleurs ou dans un resto… ce qui limite de beaucoup la vie sociale😦 mais c’est faisable car beaucoup de restos maintenant ont des options végétaliennes… comme de magnifiques salades, des pizzas sans gluten (délicieuses) et l’option d’avoir un burger végétalien sans gluten servi aves des frites et une salade verte.

    Maintenant, il faut voir aussi avec le vin. Certains vins me rendent malade car ils y mettent des préservatifs chimiques ou du MSG.

    Pour tes recettes, ne t’inquiète pas… tu vas prendre le tour, trouver la façon qui te convient et devenir créative d’une autre façon. Pour l’agar-agar… j’ai trouvé aussi qu’il faut adapter selon l’endroit où tu restes… serait-ce la température? Le niveau d’humidité ambiante? L’élévation? Je ne sais pas mais… à travers mes déménagements, j’ai dû modifier ma quantité d’agar-agar en fonction de ma location… du désert de Walhachin à la forêt humide de l’île de Vancouver, de l’Europe au Québec. Faire à manger de cette façon est nouveau mais satisfaisant car on sait que l’on fait super pour notre santé. Ce n’est qu’une question d’adaptation… tu verras… Je te conseille aussi de regarder vers les jus et les smoothies verts… délicieux et tellement santé et satisfaisant pour le bedon rond.

    Quand tu voyages en avion vers l’Europe ou dans un vol qui comprends les repas, demande… dirais-je insiste ~ à la réservation des billets ~ pour avoir un repas végétalien. Je te jure (d’après mon humble expérience) que tous les autres passagers vont te regarder avec de gros yeux… les repas qui m’ont été servis étaient absolument délicieux.

    Ça devient un brin compliqué de sortir et de manger ailleurs. Cela nous demande un peu plus de temps pour faire notre bouffe et de se faire nos lunches pour aller travailler ou pour d’autres sorties mais ça en vaut la peine à 2,000%, crois-moi 🙂

    Si tu as besoin d’idées ou de trucs… je suis là🙂 Milles kudos pour ton courage de changer…

    Liked by 1 person

  5. catandfivecats

    après le long mais très intéressant commentaire au dessus, je ne peux que te dire que je suis très admirative de ton “combat” contre les douleurs, la façon de chercher ce qui te fait du mal dans la nourriture..bravo! j’espère que tu vas trouver, en attendant, bons repas et grosses bises, des câlins à Calinette

    Like

  6. valeriedehautesavoie

    Merci pour la recette que je vais m’empresser de faire le week end prochain. Je rentre de Paris où j’ai fait la fête nuit et jour et j’ai repris un kilo que je veux perdre aussitôt🙂

    Like

  7. Lorsqu’on décide de manger et de cuisiner beaucoup de légumes, la préparation est longue. Si on veut vraiment se régaler au niveau du goût, des textures, on y passe du temps. Mais le résultat est époustouflant ! Et puis j’adore épater mes invités avec des légumes. Carole

    Like

  8. Narayan

    C’est fou cette nouvelle mode de considérer que manger peut rendre malade, j’aimerai bien avoir l’avis de soudanais ou d’étiopiens sur la question, bref.
    Moi ce qui m’a épaté avec ma maladie c’est la puissance de l’inconscient sur le conscient, d’avoir une boule dans la gorge qui t’empêche de déglutir au point de perdre 12 kg en 6 semaines alors que j’étais parfaitement consciente que c’était la dépression qui provoquait cette “sensation ” si réelle. D’avoir tant de blocages et de ne pas réussir à les surmonter, comme cette nuit sans sommeil car je dois avoir un entretien téléphonique sur un possible job à l’université (alors qu’il est bien connu que je suis incompétente et blabla et blabla fait le troll dans mon cerveau).
    Donc, si l’intolérance au gluten est une vraie maladie reconnue qui pourri la vie de ceux atteints, elle n’affecte que peu de personnes qui sont ravis de cette nouvelle mode du “sans gluten ” qui leur facilite la vie affichage en gros sur les paquets plus de choix etc ….
    Quant au lactose il est tout à fait normal de moins bien le digérer en vieillissant (même moi qui adore le lait je commence à prendre de l’allégé en lactose, mais vu mon grand âge on peut considérer que ma croissance est largement terminée 😸)
    Pour finir cette tartine (normal je prends mon petit déjeuner) il faudra qu’on m’explique pourquoi les gens se sont insurgés, à juste titre, sur le fait de nourrir des herbivores avec de la viande (Mad cow disease) ce qui était contre nature, mais trouvent normal et bon pour la santé qu’un omnivore adapté depuis des milliers d’années à un régime alimentaire mixte passe soudainement à un régime végétal. Choisir de le faire est une chose, se convaincre que c’est mieux pour la santé s’apparente à ma boule qui m’empêche selon les jours de manger ou dormir ou les deux !

    Like

    • Je suis un peu d’accord avec toi mais quand même, depuis 2-3 ans je peux te dire que certains aliments ne me font pas du bien! Les frites et chips me donnent des douleurs terribles (pas abdominales mais reinales) et les oignons et les poivrons me font pêter😀 Et là, il y a quelque chose qui me rend malade et j’aimerais bien savoir ce que c’est, donc je n’élimine rien, je mange simplement une chose à la fois pour mieux comprendre ce qui se passe. C’est vrai que la vieillesse complique bien les choses…

      Like

    • Bien… les soudanais et les éthiopiens et tous les autres qui mangent de la façon traditionnelle et ancestrale avec plus de légumes, fruits, noix, fermentations, plantes et racines “sauvages”, et très peu de viandes… sont beaucoup moins malade. Si vous considérez les Unzas et autres peuplades qui se nourrissent principalement des fruits et légumes de leurs jardins, de plantes sauvages, de laits crus fermentés (chèvres et yaks), etc… ces gens vivent très longtemps… et tout ceci change dramatiquement dès qu’ils introduisent des aliments transformés ou commencent à se nourrir à l’américaine. C’est prouvé et il y a moultes études et articles et vidéos youtube sur le sujet. Le problème n’est pas de manger une soupe mais plutôt qu’est-ce qu’il y a dans la soupe ou dans la base de bouillon… quelle sorte de légumes (pesticides?)… pâtes faites à grands renforts de gluten et préservatifs… colorants… etc… Il est là le problème. Autrefois, quand tout venait du jardin ou de la ferme, il n’y avait pas tous ces problèmes mais maintenant, nos corps sont constamment agressés par les chimies que nous ingérons et respirons, tristement😦

      Like

    • J’ai oublié… pour le gluten… le problème, là encore, est la transformation. Autrefois, le blé contenait un certain % de gluten… un % assez bas et qui était naturel. Mais l’industrie a transformé ceci en modifiant génétiquement le blé pour qu’il contienne un énorme % de plus de gluten… donc, ils font plus de pain avec moins de farine. Mais, ce gluten est beaucoup trop pour notre corps et ce gluten devient une colle dans l’estomac et les intestins. Le céliac ou l’intolérance au gluten est partout maintenant et même ceux qui se disent ok… s’ils arrêtent le gluten, bien, ils vont voir une énorme différence dans leur état de santé en général. Allergies, problème digestifs, crampes, fatigue, insomnies, migraines, ballonnements, etc… autant de problèmes qui pourraient venir d’une intolérance au gluten.

      Notre corps nous envoit des signaux… et c’est à nous de les déchiffrer. Quand à ne pas manger de viande, c’est selon le goût de chacun mais encore là… quand on voit comment sont nourries les bêtes, les médocs qu’on leur injecte, de la façon qu’elles sont abattues (et le fait que tout cela passe dans le lait aussi) bien… il y a une super grande différence entre avant et maintenant… et c’est le pourquoi on est maintenant allergique à beaucoup de choses et que l’on ne se sent pas en super forme. C’est tout…

      Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s