c'est pas moi je l'jure!

sous l’oeil de l’ange

Toronto et Los Angeles, c’était le jour et la nuit! Rentrée vermoulue vendredi soir, j’ai passé la journée de samedi à dormir et refaire mes bagages, et samedi soir, j’ai enfin commencé à me sentir mieux. Dimanche, j’étais en parfait état pour prendre l’avion et aller passer quelques heures (dans les embouteillages abominables) au soleil sur le très célèbre Santa Monica Pier, avec trois millions de touristes qui avaient eu la même idée, à tel point que je devais rencontrer une bloggeuse inconnue et qu’on n’a même pas réussi à se retrouver avant que je doive repartir pour Pasadena. A mon avis, le problème le plus sérieux du coin ce sont les embouteillages!

LA2 LA3 LA4 LA18 LA19

J’ai quand même réussi à déguster une délicieuse salade, quelques crevettes, et une bière bien fraîche avant d’aller à Pasadena (une heure de taxi) pour y retrouver l’amie qui faisait partie du comité d’embauche et qui voulait m’inviter pour dîner et me faire visiter la ville. La soirée a été hyper sympa.

LA11 LA10 LA12 Lundi, j’étais en pleine forme malgré une nuit courte, une journée hyper remplie, et beaucoup de stress, à tel point que j’ai rapidement remarqué la différence entre ma visite à Toronto et celle de LA: à Toronto, j’étais une zombie, il n’y a pas d’autre mot. Toute la journée n’a été qu’un effort monumental pour ne pas m’effondrer à chaque seconde, pour ne pas pleurer, ne pas vomir, ne pas tout laisser tomber et aller me laisser mourir dans la tempête de glace qui sévissait dehors. Et le pire c’est que ces efforts étaient tellement astronomiques que je ne pouvais tout simplement pas me concentrer en même temps sur mes réponses, mes conversations, et mes interlocuteurs. Toute mon énergie était utilisée à ma survie. Mon coeur en pleure amèrement, parce que je le voulais vraiment, ce boulot à Toronto!

LA16 LA15 LA14 LA13Los Angeles était tout l’opposé. Je me sentais enfin “normale” pour la première fois depuis dix jours, j’avais de nouveau de l’énergie, et je pouvais donc me concentrer sur cette longue journée d’entretiens, de rigolades, de rencontres de gens sympathiques, de discussions passionnantes, et de visite d’un très joli campus. J’arrivais de nouveau à penser, à faire rire les gens, à dire des choses intelligentes, à me souvenir de détails importants, et à expliquer mon travail, mes soucis, et mes espoirs. Mais ce job n’est pas celui que je voulais le plus!

LA21 LA20 LA9 LA8 LA7 Malheureusement, mon problème d’oreille (gauche) n’a pas complètement disparu. Mes vertiges ne sont jamais loin–je ne peux pas pencher ma tête à gauche ni en avant, et surtout, me coucher et me lever sont toujours des moments très désagréables. Et mardi matin, j’ai trop longtemps glandouillé, affalée n’importe comment sur mon lit d’hôtel, et soudain, les vertiges étaient à nouveau là. Même si maintenant ces vertiges sont moins violents qu’au début et que j’arrive relativement bien à les maîtriser, je remarque combien ils me bouffent immédiatement mon énergie et ma “présence.” Je ne suis plus là, je ne suis plus moi, je suis juste en mode de survie et c’est la seule chose sur laquelle je peux me concentrer. J’espère que mes fichus petits cristaux vont rapidement se stabiliser parce que je me vois très mal continuer à vivre avec cette épée de Damoclès m’attendant à chaque tournant!

LA6 LA5

LA17 LA1

12 comments

  1. Fransoize

    Contente que tu aies pu te requinquer un peu et profiter de ton court séjour sur la côte Ouest … C’est un cimetière sur la plage ?!
    Concernant Toronto tout n’est pas perdu, tu avais dit que tu ne t’en étais pas si mal sortie que çà …

    Like

  2. je suis fan de tes photos, elles sont vraiment chouettes!
    wait and see pour les résultats, je pensais que tu avais assuré à Toronto? je serre fort les pouces pour toi
    peut être que de la kiné pour tes vertiges te ferait du bien?
    bonne fin de semaine, grosses bises, câlins à Calinette (où en es tu de la couverture en crochet?)

    Like

  3. Quelle densité de population! (Et ils ne se plaignent pas du bruit des avions?)
    Et donc, ce sont des petits cristaux qui se baladent dans ton vestibule qui t’ennuie. J’avais lu ce genre d’explication à un moment où j’avais quelques vertiges bien légers par rapport aux tiens; ce qui est embêtant, je crois, c’est qu’on ne peut rien faire pour prévenir une récidive…
    Allez, le boulot à Toronto n’est peut-être pas perdu. Attends au moins la réponse!

    Like

  4. oh ce probleme de cristaux m’ a rendu la vie deifficle aussi pendant 2/3. semaines . et touchons du bois ce n’est pas revenu depuis . J’ ai vu deux fois un ORL qui a fait bouger ma tete dans tous les sens . J’ ai vomi soit mais ca va mieux ensuite

    Like

  5. Bon, c’est pas gueri mais ca a l’air d’aller mieux quand meme – c’est incroyable cette histoire de cristaux – j’espere que tu vas reussir a te soigner – et je te souhaite bonne chance pour Toronto quand meme!

    Like

  6. Ah Santa Monica Pier… Santa Monica en général est un lieu où je me sens bien… C’est vrai que le traffic est véritablement une plaie dans la région de LA… ville déjà aussi grande que le canton de Vaud avec plus de la population de la Suisse! Mais j’adore quand même…
    Je te souhaite de continuer à te sentir mieux…

    Je n’avais pas vu le cimetière à l’automne dernier et pour cause, j’y étais en semaine! Il est apparemment installé et désinstallé donc chaque dimanche, en mémoire des soldats tombés et surtout pour se rappeler “l’addiction à la guerre comme instrument de politique internationale”… (merci wiki https://en.wikipedia.org/wiki/Arlington_West)

    La rivière gelée, c’est laquelle???

    Like

  7. J’ai eu un pb comme le tien et un super médecin des oreilles à Morges qui m’a rendu l’ouï, c’est inouï !!!!Avec une seule oreille on a même du mal à marcher droit, Je te souhaite bon courage et encore plus, bon moral et succès….

    Like

  8. N

    J’espère vraiment que tu vas régler ton problème de vertiges, c’est vraiment pénible de ne pas se sentir bien surtout quand il faut faire des entretiens si importants… Si je me souviens bien le traffic à TO était horrible aussi, non? Mais évidement il y a plus d’un facteur à peser quand il sagit de déménager et puis il y a aussi toujours ces surprises qui nous attendent après… Bon courage pour la suite, Grosses bises ensoleillées.🙂

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s