c'est pas moi je l'jure!

pianolude

Jouer de la clarinette n’est pas une sinécure. Mes mains, mes poumons, mes pauvres lèvres, et mon cerveau doivent faire une sacrée gymnastique pour “traduire” mes connaissances musicales sur ce nouvel instrument! Mais ça me plaît toujours autant, et même si mes progrès sont plus lents que je le souhaiterais (c’est pas demain que je vous joue le p’tit concerto de Mozart), même si je suis souvent hyper frustrée par mon manque d’agileté et de mémoire et de souffle, je trouve que je ne suis quand même pas complètement nulle! Alors après mes six premiers cours, je viens de payer pour les six prochains (je prends deux cours par semaine sinon j’ai trop de questions et mes progrès sont trop lents).

A jouer. Bientôt. Dans 5 ou 10 ans.

A jouer. Bientôt. Dans 5 ou 10 ans.

Plus je joue, et plus je découvre des choses intéressantes à propos de cet instrument, par rapport à mes expériences au piano, à l’alto, et au chant chorale:

– Une truc que je trouve très dommage c’est que je ne peux pas chanter en même temps que je joue de la clarinette. Au piano et au violon, il m’arrivait souvent de jouer et de chanter (ou pester) en même temps.

– L’autre truc hyper triste et qui me manque terriblement, c’est que quand je joue de la clarinette, je ne peux pas m’accompagner au piano. La clarinette, c’est une seule note à la fois! Et je ne peux pas jouer un accompagnement et l’enregistrer pour jouer par-dessus avec ma clarinette, puisqu’il faut des partitions spécialement transposées pour la clarinette en si bémol! Je trouve ça très ascète et austère. On ne peut même pas faire de quatre mains comme au piano!

Construction de table

Construction de table, ça avance!

– Quand on joue, il est aussi impossible de compter en même temps pour le rythme, 1 2 3 4, 1 2 3 4, etc. On peut le faire dans sa tête mais c’est beaucoup moins facile que de compter à haute voix.

– Un truc marrant, c’est qu’il est impossible d’exercer les deux mains séparées à la clarinette. Au piano, très souvent, je jouais les mains séparées jusqu’à ce que chaque main ait mémorisé le truc, que ça soit devenu automatique, et ensuite seulement je jouais les deux mains ensemble.

– Au piano, les deux noires proches l’une de l’autre sont toujours les mêmes notes et SEULEMENT ces notes, et chaque note ne peut être joué qu’à un seul endroit — à la clarinette, chaque trou et clapet peut être utilisé pour faire plusieurs notes différentes, et chaque note peut être faite de plusieurs façons différentes.

a4

– Le piano est visuel, on voit ses doigts, on voit chaque touche, la distance entre chaque demi-ton est la même physiquement partout, les touches noires et blanches sont bien visibles et toujours dans le même ordre de tout en haut à tout en bas, et en regardant le placement de ses mains et doigts, on peut avoir une idée de la tonalité de ce qu’on joue et de si c’est dans les graves ou les aigus. Pas avec la clarinette!

– Le piano est symétrique et mathématique — en fait je viens de me rendre compte que comparer le piano et la clarinette c’est comme de comparer les distances en centimètres et kilomètres et en miles et pouces: à la clarinette, les notes de chaque octave ne sont pas à la même place, les doigtés pour chaque note à chaque octave pas les mêmes, c’est mon plus gros problème!

a3

– Petit truc énervant: au piano et à l’alto, quand je commençais à travailler un morceau, je notais les doigtés facilement (1, 2, 3, 4, 5 pour chaque doigt) alors que là c’est vraiment plus compliqué de noter “clapet du sud-ouest du petit doigt de la main droite” par exemple, et je pouvais aussi tenir le crayon dans ma bouche pour m’empêcher de le perdre. Là, c’est plus difficile!

– Dernière observation (pour le moment): le piano c’est pratique, pas besoin de l’emporter avec soi (et parfois l’oublier en allant à son cours, hum!). C’est plus facile et rapide de s’asseoir au piano et jouer quelques notes comme ça, en passant, sans avoir à monter et démonter le bestiaux à chaque fois, le nettoyer (ça crachouille, ça crachouille, un vrai bonheur!), et le ranger. Mais c’est sûr que c’est plus facile d’emporter sa clarinette avec soi en vacances pour s’exercer dans le TGV et dans sa chambre d’hôtel, par exemple.

Sac offert par ma Zia, absolument parfait pour ma clarinette!

Sac offert par ma Zia, absolument parfait pour transporter ma clarinette! (l’intérieur est doublé de tissu avec plein de jolis petits poissons!)

22 comments

  1. valeriedehautesavoie

    C’est très intéressant et je me suis fait la réflexion que tu avais vraiment un esprit scientifique🙂 et c’est toi la tout frisée qui porte le sac ???

    Like

  2. La zia

    Oh quel joli sac ! Et édition unique mondiale….. La fille d’une amie joue de la clarinette sur un CD de jazz spécialement enregistré sans la partition clarinette qu’elle a sous les yeux. Sublime résultat. Un vrai quartet de jazz chez soi. Sa prof de conservatoire qui lui a donné partitions et CD. Ça doit se trouver en ligne…

    Like

    • J’en suis pas encore là, malheureusement. Je n’arrive même pas à passer de si à do, malgré 2 semaines d’exercises rien que pour ça, haha!!! Ton sac est 100% parfait, exactement de la bonne taille pour ma clarinette, avec des lanières assez larges et douces pour ne pas me pincer ou me faire mal aux épaules, léger mais solide, et en plus super joli🙂

      Like

  3. Le plus pratique c’est la guitare… La guitare classique c’est le top! Facilement transportable, convivial, tu peux chanter, pester…

    Très sympa le sac et très “inspirant”…

    Like

    • Ben oui mais la guitare c’est pas facile non plus à jouer, et en plus ça fait très mal au poignet gauche, et c’est un peu grand à transporter😉 Donc pas encore l’instrument idéal. Je pense au piccolo…

      Like

    • Ce n’est pas une critique, je pense que quelqu’un qui a joué pendant longtemps de la clarinette aurait les mêmes problèmes (inversés) en commençant le piano, ce sont juste des instruments hyper différents, avec leurs inconvénients et leurs avantages🙂

      Like

  4. oh que j’aime la clarinette! Les Nigun de Giora Feidman… toute ma jeunesse!

    Mais j’en joue pas, et j’apprends à son sujet en te lisant! Bravo pour ton courage et ta persévérance!

    Like

    • Disons que le niveau où je me trouve actuellement est à la fois très pénible parce que tout est encore très moche et très difficile, mais en même temps, les progrès sont encore relativement rapides, donc c’est encore satisfaisant🙂

      Like

  5. alcib

    J’ai eu une voisine, pendant sept ans, à qui je n’avais jamais parlé…
    Récemment, Rupert (mon bulldog anglais) s’en est fait une amie et nous a présentés l’un à l’autre.
    J’ai donc appris qu’elle venait d’Edmonton, avait vécu à New York avant de s’établir à Montréal.
    J’ai aussi appris qu’elle jouait de la clarinette, du piano…, qu’elle compose et chante, du classique et du populaire.
    Elle vient de partir s’installer à Toronto (elle est anglophone) où elle espère pouvoir plus facilement démarrer une carrière de chanteuse… Avant de partir, elle a confectionné pour Rupert un joli petit lit sur lequel il s’est empressé de… faire pipi🙂

    Liked by 1 person

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s