c'est pas moi je l'jure!

les petites notes

Juste avant de partir, j’ai voulu jouer un peu de clarinette, et quand le cadre de ma chaise s’est décollé, l’assise est passée à travers le cadre, et moi avec! Je me suis méchamment érafflé le dos, le bras droit, et la jambe droite, ce qui a été fort désagréable pour conduire!

Je regardais régulièrement les prédictions météo avant de partir, et ça prédisait de la neige à Jasper, ce qui m’embêtait pas mal parce que conduire dans la neige en pleine montagne pendant quatre heures, c’est pas agréable. Heureusement, je n’ai pas vu un flocon de tout le trajet!

1

Comme d’habitude, je me suis arrêtée pour faire pipi au Macdo de Edson, à mi-chemin, et reprendre de l’essence au cas où j’aurais été coincée dans la neige. J’ai réussi à ne rien acheter au macdo, et je me suis cassée la figure dans la station essence, et grâce à ça, j’ai eu un café gratuit!

Quand je voyage en avion, j’aime pouvoir lire dans les aéroports et les avions. Quand je conduis sur de longues distances, j’aime écouter des podcasts. Ce sont deux choses que je n’ai le temps de faire que quand je voyage. Cette fois-ci, j’ai lu un bouquin génial, Stories of Your Life and Others, de Ted Chiang–une dizaine d’histoires plus ou moins longues mais toutes à propos de problèmes scientifiques et philosophiques réels mais présentés dans des contextes étranges. L’une de ces histoires (dont le thème est la question linguistique soulevée par l’hypothèse de Sapir-Whorf) vient de sortir en film: Arrival.

2

Une fois arrivée à l’hôtel et le sapin décoré dans ma jolie petite chambre (numéro 666, haha!), je suis allée boire une bière et manger un hamburger en bouquinant. Comme le burger est arrivé avec 30 minutes de retard, je l’ai eu gratuitement!

Ma chambre était très confortable sauf que la télé était sur le côté et pas en face du lit, ce qui n’était pas super pratique mais ne m’a pas empêchée de regarder plein de films de Noël débiles et It’s a Wonderful Life, bien sûr.

Ce qui était bien agréable, c’était que le soleil se lève plus tard et se couche plus tard à Jasper qu’à ATPN. Par contre il faisait vraiment très froid, et heureusement que ma secrétaire m’avait suggéré d’emporter ma superbe couvrante toute douce achetée cet automne (parce qu’il y a un problème avec l’une des fenêtres de mon bureau et donc je travaille dans un vrai congélateur). Même dans le grand hall principal de l’hôtel, avec les gens qui sortaient et rentraient sans arrêt de partout, il y avait plein de courants d’air et j’étais bien contente d’avoir ma couvrante de mémère.

5

Dans mon sac de voyage, j’avais pu mettre mille choses que je ne peux jamais emporter avec moi dans les avions: coupe-ongles, vernis, lotions pour le visage, trois paires de chaussures, etc. Par contre, j’avais oublié… un haut de pyjama! Mortecouille! J’ai dû aller  acheter un t-shirt à longues manches hors de prix dans une boutique à touristes en ville le lendemain!

En ville, j’ai aussi essayé une jolie bague faite par le bijoutier lui-même, mais elle était $850, et le bijoutier m’a aussi proposé une jolie broche avec des perles, comme j’en cherche une depuis un moment pour la mettre sur ma veste qui a un petit trou à cacher, mais j’ai aussi résisté. C’est dommage, j’aime rapporter ce genre de souvenir utile.

6 Les 22 et 23 décembre, il n’y avait pas beaucoup de monde dans l’hôtel. Par contre, à partir du 24, l’hôtel était plein à craquer! Il y avait en particulier énormément d’enfants de tous âges et beaucoup d’activités pour les enfants étaient offertes (gratuitement) par l’hôtel (films, jeux, décoration de cookies, grillades autour du feu, cours de chansons de Noël, etc.). Il y avait aussi quelques activités pour les adultes, dont un cours de mixologie où je suis allée apprendre comment faire quelques cocktails… et en déguster quelques uns, aussi…

En août, j’avais fait une réservation pour cinq nuits au Jasper Park Lodge. Mais début décembre, j’ai commencé à me sentir coupable de dépenser autant d’argent, et puis la catsitteuse ne pouvait pas venir le 26, donc j’ai décidé de partir après quatre nuits. Finalement, ma chère tata m’a offert de rester une cinquième nuit (et un facial au spa de l’hôtel, aussi, très agréable!!) (et les voisins de la catsitteuse sont venus nourrir Calinette le 26). Merci ma tata!

17 La suite au prochain épisode 🙂

4 comments

  1. alcib

    Quand on s’écorche le do(s) en jouant de la clarinette, on lance un gros Z-ut ?
    Je suis désolé : c’est vraiment très désagréable de s’érafler ainsi le dos ou les membres (et plus encore quand ce sont le dos ET les membres).
    Heureusement que tu as eu de petites compensations mais surtout, il semble, d’excellentes occasions de changer d’air te changer les idées.
    À la prochaine. Bises et câlins à Calinette.

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: