c'est pas moi je l'jure!

april is the cruellest month 

Mon premier mois de liberté (d’arrêt maladie), mars, m’a d’abord permis d’apprendre à me détendre et arrêter de paniquer tout le temps et puis de retrouver comment profiter à fond des bonnes choses de la vie. Mon voyage dans le nord-ouest américain, les amis, la bonne bouffe, la rigolade avec ma petite Mercedes de location, le changement d’air et de rythme, tout ça m’a donné l’occasion de me retrouver un peu, de dormir beaucoup, et de découvrir d’autres façons d’approcher le monde. 


Mais début avril, toujours sans nouvelles de mon boulot, je n’arrivais à surmonter mon épuisement toujours présent et mon retour de déprime léger mais bien réel que parce que je me réjouissais d’aller passer du temps avec ma famille et mes amis en Europe. L’idée-même d’entendre le rire de ma petite nièce et mes neveux me donnait une énergie incroyable à chaque fois que j’en avais besoin. 

Depuis que je suis en Europe, ces mêmes hauts et bas sont hélas toujours présents. Je n’arrive toujours pas à me débarrasser de cette fatigue constante qui me mine, mais heureusement en même temps je vois des gens que j’aime et fais des tas de choses chouettes qui m’insufflent à chaque fois des étincelles d’énergie et de joie intense qui me permettent de continuer. 

Depuis deux jours hélas, le ciel m’est retombé sur la tête et j’ai beaucoup de mal à reprendre pied. Ma doyenne m’a écrit et voulait me rencontrer le 4 mai, et comme ce n’était pas possible, je lui ai demandé  de m’envoyer des informations par email en attendant qu’on puisse se rencontrer après mon retour le 17 mai. Mais elle n’a rien voulu me dire. Je dois donc encore attendre jusqu’au 23 mai pour connaître mon sort!

Comme vous pouvez l’imaginer, j’ai un mal de crâne carabiné depuis deux jours et j’ai pleuré toute la matinée aujourd’hui et vomi tout l’après-midi.

Heureusement qu’internet déborde de joyeuses nouvelles concernant l’agent orange et les élections françaises pour me remettre de bonne humeur au quotidien… 

Bordel! 

6 comments

  1. alcib

    Je suis bien d’accord avec le titre de ce billet. Voilà 9 ans que je me répète ce vers de Thomas S. Eliot au sujet du mois d’avril. C’est encore vrai : il y a deux jours, c’était encore l’hiver ici, et voilà qu’aujourd’hui, jeudi, c’était la canicule, au point que ni Rupert ni moi ne pouvions supporter d’être au soleil.
    C’est compréhensible que tu sois encore bouleversée et que cela s’exprime aussi dans ton organisme car, si tu t’es éloignée du problème et que tu t’en distrais, tu ne l’as pas résolu : ton subconscient et ton corps te rappellent qu’il y a une situation de crise qui t’attend. Essaie de leur faire comprendre que, pour l’instant, tu as besoin de te changer les idées, de te ressourcer et que tu t’occuperas du problème à ton retour ; s’ils sont gentils, ils te laisseront profiter de ton voyage.

    Like

  2. le temps passe si vite que ce 23 mai arrivera plus tôt que tu ne penses, alors en attendant, profite de ta petite famille, des petites joies simples de la vie, parce que plus tard, tu n’arriveras pas à te rappeler ces petites joies et ce petit bonheur, seuls tes soucis de déprime remonteront à la surface, alors lâche toi, oublie!!
    ce qui est déjà décidé par ta hiérarchie ne peut plus être changé, rien de ce que tu peux imaginer ou faire ne modifiera le cours de ta vie..
    profite du moment présent!!
    bise d’encouragement

    Like

  3. La neige a fondu, c’est déjà çà. Pour le reste, il est urgent d’attendre (et c’est justement ce mélange d’urgence et d’attente qui est difficile à supporter, je m’en doute); courage (et patience)!

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: