c'est pas moi je l'jure!

la vie par procuration

Ces temps-ci, je me sens un peu sous le temps, comme on dit en anglais. Tous les jours, parfois même le week-end, j’apprends de nouvelles mauvaises nouvelles à propos de mon boulot, et c’est comme si quelqu’un me tapait dessus avec une batte de baseball une fois, et j’essaye de me relever, et paf, encore un coup, et je réessaye de me relever, et paf, encore un ou deux coups… ça ne semble ne jamais vouloir s’arrêter et moi je n’ai jamais deux minutes pour respirer et essayer de reprendre le contrôle de la situation.

Et je me sens horriblement seule pour essayer en vain de me battre pour ne pas tout perdre. Horriblement et effroyablement seule. Je ne savais même pas que je pouvais pleurer de solitude, mais en fait si, j’en ai la preuve depuis quelques jours.

Et je me suis rendue compte d’un truc terrible hier. Je pensais juste que mon boulot était mon identité et que sans ce boulot je n’étais plus rien (oui je sais, c’est pas bien, tout ça tout ça), mais la réalité est encore pire! Je me suis rendue compte que ce boulot est LA SEULE CHOSE que j’aie faite de ma vie et dont je suis fière!

Je n’ai rien fait d’autre, rien construit, rien changé, rien inventé, rien amélioré, inspiré personne, aidé personne, sauvé la vie à personne… Je ne veux pas parler de petits trucs du genre “viens que je t’aide à écrire ton papier” mais une aide qui aurait changé une vie! Rien! Ce travail que j’ai fait ici pendant huit ans, c’est moi qui l’ai construit à partir de presque rien! C’est moi qui nous ai créé une réputation internationale, qui ai su façonner un environnement exceptionnel à la fois professionnel et empathique, qui ai formé et guidé tant de gens géniaux, qui ai permis d’aider des milliers d’étudiants!

Et là, une brique à la fois, tout ce que j’ai construit est détruit par G. et son équipe, lentement, pas méchamment, mais inéluctablement et irrévocablement.

C’est comme avec l’agent orange: tous les jours on se dit “c’est pas possible, il ne peut pas tomber plus bas!” et paf, le lendemain il tombe encore plus bas.

Alors si mon identité est mon boulot, comme il a hélas été prouvé plus d’une fois, c’est moi qui suis détruite, là, une brique à la fois, en ce moment, inexorablement.

Ouaip!

15 comments

  1. Je n’ai rien construit etc etc et j’ai un job de merde. Tu imagines ma vie ? Et bien malgré tout, ça va. Pas tous les jours je te l’accorde mais ça va…
    Bon je file, je vais terminer ma cinquième plaque de chocolat alors qu’il n’est pas encore 9h du matin tout en regardant une série défilé à la télé. Oh, j’ai oublié de préciser : mes vacances aussi sont merdiques…
    C’est bon là tu te sens mieux où il faut que je continue ? Lis des articles sur la comparaison sociale et tu comprendras mieux pourquoi tu te sens mal.😘

    Liked by 1 person

  2. tu devrais recommencer ta série sur les cocktails, ou alors, plus radical, retourner voir ta médecin pour qu’elle te conseille un psychothérapeuthe, parce que là, tu pars dans un confusion qui n’est pas bonne..au fond de toi, j’espère que tu ne penses pas ce que tu écris, tu n’as pas seulement ton boulot pour seul but dans ta vie? tu as ta famille, des ami(e)s avec qui tu partages des idées, des opinions, des projets! je ne parle pas de nous derrière nos écrans, mais des vrais gens..
    tu as aussi tous les étudiants que tu as aidés, ne les oublie pas!
    de toute manière, c’est le lot de presque tous, ma fille est comme toi..
    de grosses bises d’encouragement pour surmonter ton spleen

    Like

  3. Narayan

    Je pense fort à toi … je dois en théorie reprendre le travail au 1 octobre … sans changement d’affectation. Je flippe (mais je ne dis plus que je suis une merde parce que j’ai compris que ce que j’avais vécu portait un nom …)
    Tout le monde ne fait pas de grandes choses comme tu dis et les petites actions sont tout autant sinon plus importantes. ❤️

    Like

  4. samantdi

    Ce raisonnement est faux : personne ne sait ce qu’il change dans le monde, surtout quand, comme toi, on travaille dans le domaine de l’ensignement. Il y a fort à parier que tu as modifié le cours de la vie de beaucoup de gens, dans le bon sens. Tu as, j’en suis sûre, aidé aussi nombre de tes lecteurs à s’accrocher, à tenir bon, à réfléchir… Et même si tu n’avais « rien » fait, tu serais quand même digne d’admiration et d’estime, comme chaque être humain.
    Je suis désolée que ce travail que tu aimes tant soit en train de partir en sucette et que tu en sois prisonnière, malgré tout ce que tu as essayé pour avoir une mutation. Mais je sais que tu as beaucoup de ressources intérieures et que tu trouveras le moyen de changer cette situation : soit en t’y adaptant, soit en partant.
    Je t’embrasse bien affectueusement

    Liked by 2 people

  5. Oh! Que je connais ce feeling… soupirs… je suis en plein dedans moi aussi 😦 mais… tu sais… tu es bonne et versatile, tu as beaucoup d’expérience de vie et je ne te crois pas quand tu dis que ce travail soit la seule chose que tu aies réussie dans la vie. Oui, tu adores ton boulot, tu y excelles et il te permet de t’affirmer dans la vie mais, si tu regardes bien, je sais que tout ce que tu as fait dans ta vie t’a apporté des expériences de vie de grande valeur.

    Maintenant… j’ai appris ~ à travers les tonnes de briques que j’ai mangé sur la tronche dans ma vie ~ que quand qq chose du genre commence à aller de travers… c’est qu’il est temps pour un grand changement. Serait-ce un changement dans la vision de ton travail? Un changement de travail? Un changement dans ta vie? Un changement de pays ou de province? Serait-ce une nouvelle ère qui s’ouvre à toi?

    Bon… ce qui t’arrive me chicotte dans un sens et voilà pourquoi:

    Je connais bien l’Alberta et, étant moi-même française (bien belge disons, mais bon, l’accent est le même…), je me suis rendue compte qu’il y a beaucoup de racistes là-bas… beaucoup n’aiment tout simplement pas les français ~ l’Alberta est “red neck” et très anglo. Oh! Ils ne le disent pas bien sûr… ce serait bien dangereux pour eux de se ramasser avec une poursuite aux Droits de l’Homme… mais nos accents, notre nationalité, nos idées différentes, nos gesticulations (beaucoup me disent que je ne saurais parler si je n’avais pas de bras et de mains 😀 )… tout ça les énervent et ils sont bien content quand on libère la place de par nous-même. J’en ai malheureusement fait l’expérience qq fois… tout a été fait pour ignorer, isoler, décourager… ils ont fait des changement tels que le travail originel n’était plus le même… mais sans me le dire… les gens m’ignoraient, me parlaient de haut… même si ~ comme toi ~ ils n’étaient que secrétaires ou employés sous mes ordres… bref… kiant. Et, je n’était pas la seule dans ce cas… j’en ai connu qq autres qui ont eu un problème similaire. L’oncle photographe d’un grand ami à moi ~ un québécois ~ vient de revenir d’une voyage de 2 semaines en Alberta. Il y a rencontré des francophones qui lui ont raconté des histoires similaires… alors… je me pose des questions sur ce que tu vis, ma grande 😦

    Liked by 1 person

  6. Bon j’arrive comme la grêle après la vendange! les précédents ont mieux écrit ma pensée que moi… J’espère que tu pourras trouver de la lumière, une petite lumière à la fois, pour rallumer la tienne, et que tu puisses ainsi te sentir mieux. Plein de pensées pour toi!
    Tu es qqn de TRES BIEN, tu ENRICHIS la vie de ceux qui te rencontres, et c’est ceux qui ne s’en rendent pas comptent qui ont un problème!

    Liked by 1 person

  7. 😦 Quand on est déprimée, ou devrais-je dire dépressive? On ne voit rien de positif à sa vie… Rien de rien de rien. J’en ai fait l’expérience trop souvent. Toutes tes lectrices ici, et lecteurs, savent bien que tu n’es pas la personne “inutile” que tu crois être en ce moment… Je ne ne sais ni comment, ni pourquoi exactement, mais ton blog (qui est en lui même une œuvre littéraire, ne l’oublie pas… Et ce n’est pas parce qu’il ne rapporte pas d’argent qu’il est sans “valeur”) mais ton blog, nous a tous aidé à des moments de notre vie je crois. Ce groupe qui tourne autour de “c’est pas pas moi”, c’est très important!
    Mais ce que je voulais dire surtout. C’est que pour moi, quand on s’enlise dans la déprime ou la dépression , il faut donner un bon coup de pied au fond de la piscine et aller respirer l’air ailleurs… Tu t’es sentie beaucoup mieux quand tu étais en Suisse cet été…
    Pour ATPN, même si tu aimes cette ville et que tu y as de bons amis : tu en a fais le tour, et le tour et le tour… Cette université, je ne vois pas que tu puisses en attendre encore une seule chose… Ça n’a pas pris entre l’Alberta et toi… Voyage voyage! (Comme dit Desirless). Enfin je dis ça … Et je te fais de gros bisous! N’oublie pas que tu es un sacré phénomène et ça ce n’est pas le cas de tout le monde! Haut les cœurs! Et ton poing dans la gueule à G!

    Like

  8. Ouh la la! Pour être passée par ce genre d’état, et n’ayant à ma connaissance jamais sauvé personne non plus, je ne peux que compatir…..je sais que tout le positif qu’on pourra te dire ne te convaincra pas, Pour ma,part, j’ai réussi à grandement changer mes conditions de travail, heureusement……ce qui semble difficile pour toi…..et quelques gélules bien choisies m’ont aidée à revoir les choses plus positivement. Le yoga ensuite a permis d’essayer de voir aussi la vie autrement……alors je t’envoie plein de bises en espérant que leur traversée De l’Atlantique leur gardera leur effet positif!

    Like

  9. Quand je parle de ma vie professionnelle, je l’oppose généralement à ma “vrai vie”, car pour moi, la vrai vie ce n’est pas la vie professionnelle. Pourtant, j’ai un boulot vraiment intéressant, mais ça reste un boulot. Dans la vraie vie, je travaille (!) sur des projets qui ressemblent à des projets professionnels, mais qui sont des projets personnels, dans le sens où il ne me rapportent pas d’argent mais qu’en contre-partie j’ai une totale liberté. Par exemple, le truc dont je suis le plus “fier” (je crois que ce n’est pas le bon mot), c’est d’avoir réalisé un ordinateur sans microprocesseur, et c’est un truc que j’ai fait chez moi, le soir, pendant mes congés. Et j’ai plein d’autres projets comme ça. Mais il y a plein de gens pour qui l’essentiel de la vie se résume à “boulot” (au sens de travail rémunéré) et “famille” et qui n’ont pas le temps et l’énergie d’avoir des projets personnels. Je ne sais pas ce qu’ils considèrent comme leur “vraie vie”. Certains pensent le plus souvent à leurs projets professionnels et s’accomplissent à travers eux. D’autres pensent la plupart du temps à leurs enfants, par exemple, et s’accomplissent à travers eux. Ceux pour qui leur boulot joue un rôle central sont particulièrement vulnérables, et peuvent se retrouver en état de dépression si quelque chose tourne mal dans leur vie professionnelle (perte de ressources, de prérogatives…), ou au moment de partir en retraite ! Mais d’un autre coté, ceux qui vivent avant tout à travers leur famille peuvent se retrouver en dépression s’ils se fâchent avec leurs enfants, frères, sœurs, parents etc. Alors peut être faut-il essayer de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier.

    Liked by 1 person

  10. Azureen

    Quelques réflexions personnelles… my 2 cents.
    Je trouve que la vie ça ressemble à un gâteau divisé en parts : une part pour le travail, une part pour la famille, une part pour le développement personnel…et on peut couper d’autres parts si on veut, mais la taille du gâteau est toujours la même 🙂
    Il faut essayer d’équilibrer les parts comme on peut. Si une part est trop grosse (elle est d’abord indigeste 🙂 ) elle déséquilibre l’ensemble et on est mal parce que l’on arrive plus à trouver de la place pour le reste, donc on réduit les autres parts…
    Eh oui le gâteau c’est un ensemble fini. Peut-être qu’il faut rééquilibrer les parts et nous sortir une nouvelle recette de gâteau aux myrtilles et fraises des bois ? 🙂

    En tout cas, c’est une image qui me parle et qui s’applique bien à ce blog !

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: