c'est pas moi je l'jure!

vous m’avez agréablement déçu

Il y a deux semaines, je suis allée dans le bureau de ma doyenne-à-40%, et j’ai demandé quelles étaient les étapes à suivre au cas où je devais quitter le Canada en urgence pour aller m’occuper de ma mère en Suisse. La personne à qui j’ai parlé m’a expliqué tous les détails, les papiers à remplir, les explications à donner (il fallait entre autres que je sois la primary care-giver de ma mère, ce que je ne suis pas, pour continuer à me faire payer mon salaire), les gens que je devais prévenir, et le temps que ça pouvait prendre pour avoir la permission de partir.

Il y a une semaine, je suis allée voir G., mon nouveau-doyen-et-patron-à-60%, et je lui ai demandé quelles étaient les étapes à suivre au cas où je devais quitter le Canada en urgence pour aller m’occuper de ma mère en Suisse. G. m’a répondu ceci, exactement: “Premièrement, tu prends un billet d’avion immédiatement. Deuxièmement, tu sautes dans l’avion. Et troisièmement, quand tu as une minute, tu m’envois un email pour me prévenir.”

Devant ma tête quelque peu surprise, il a rajouté “nous sommes des êtres humains avant d’être des profs et des administrateurs.”

Comme on dit en Suisse romande, je continue à être déçue en bien par ces gens, c’est assez déconcertant comme sentiment.

16 comments

  1. oui c’est très bizarre comme réaction, peut être que lui aussi peut avoir ce genre de situation à gérer dans sa propre famille? et qu’il la prévoit?
    il a besoin d’être un tueur au boulot, mais peut être pas en privé?
    à suivre..
    bonne journée bises
    PS tu pars bientôt?

    Like

    • J’en ai parlé à mon nouveau co-directeur qui travaille avec G. depuis un an, et il m’a dit que c’est toujours comme ça, il comprend les problèmes “humains” et dit que c’est plus important que le reste, sinon les gens sont stressés, déprimés, et pas contents au boulot.
      Le 14.

      Like

  2. bou_dchou

    J’adore la réponse de G., ça m’a même mis les larmes aux yeux! C’est pas très souvent au boulot qu’on a des réponses humaines avant des réponses administratives… Cela met du baume au coeur non?

    Like

  3. ddc

    Vive G. !! Ici on m’a refusé de continuer à travailler à 80% (juste 1 jour off par semaine) alors que mon père est entré en soins palliatifs. Mon chef, accessoirement un grand catholique, voulait que je revienne à plein temps et “on verrait plus tard”… J’étais écoeurée. Finalement j’ai utilisé une option légale qui revient au même et qui les contraint à accepter. Mais c’est vraiment stupide de leur part je trouve, car une attitude pareille est clairement “perdant-perdant”.

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: