c'est pas moi je l'jure!

il faut toujours un perdant

Monsieur Kitchener arrive aux urgences. Il a septante-trois ans et vit en maison de retraite depuis cinq ans; il s’est cassé la figure en allant aux toilettes et s’est fracturé le bassin. Et il a la maladie d’Alzheimer. Il est désorienté, perdu, énervé, et c’est un jeune interne qui s’occupe de lui, le genre de mec rebelle qui pense qu’il sait mieux que tout le monde, le Docteur Applestrudel.

Donc le Dr. Applestrudel essaye de calmer Monsieur Kitchener, gentiment, et c’est au détour d’une phrase complètement anodine qu’il se demande tout à coup s’il n’y a pas quelque chose qui cloche avec le diagnostic de Monsieur Kitchener. C’est alors que sur un coup de tête et sans demander la permission de son chef, le Dr. Applestrudel décide d’aller faire faire quelques tests complémentaires à Monsieur Kitchener.

Evidemment, le grand chef n’est pas content, tout ceci n’est qu’un gâchis inacceptable de temps et d’argent, et le Dr. Applestrudel doit absolument se souvenir qu’il y a des protocoles à suivre et qu’on ne fait pas n’importe quoi dans cet hôpital!

Et c’est là que les résultats des analyses arrivent et que le Dr. Applestrudel peut, triomphal, annoncer à son chef et à Monsieur Kitchener qu’il avait eu raison de suivre son instinct parce que Monsieur Kitchener n’a PAS la maladie d’Alzheimer! En fait, il a juste un peu trop de pression dans son crâne et une simple opération pourra permettre à Monsieur Kitchener de retrouver toute sa tête!

(La suite est moins drôle, parce que quand Monsieur Kitchener retrouve enfin sa tête, il apprend que pendant les cinq ans où il l’avait perdue sa femme est morte, sa fille l’a abandonné dans une maison de retraite pourrie, son fils est devenu un junkie, lui-même a perdu son permis de tractopelle, et un crétin dangereux est à la tête de la maison blanche, donc finalement il décide de ne pas faire l’opération et de retrouver la paix dans son oubli de la réalité. La fin.)

C’est toujours la même histoire et on la retrouve à un moment ou à un autre dans absolument toutes les séries télévisées médicales depuis la nuit des temps: General Hospital, ER, Grey’s Anatomy, House, Code Black, Chicago Med, The Good Doctor, etc. Alors évidemment, après avoir vu tous ces épisodes, c’est difficile de ne pas croire à la magie de la télévision et de se dire que peut-être les miracles ça arrive aussi dans la vraie vie.

Mais la télévision est une salope. Et le Dr. Applestrudel ferait mieux d’écouter son chef et de la fermer! Mortecouille!

11 comments

  1. J’aime lire ça. Je me souviens d’un billet ou j’avais commenté “elle n’est pas la seule” tu qualifiais la vieillesse de salope. Pour autant la vie, elle, est sublimée par ces salopes de virgules…

    Bleck

    Like

  2. je suppose que ce que tu racontes peut arriver, mais des Dr. Applestrudel, je n’en ai jamais connu, car dans les services il faut aller au plus vite et au plus “facile”, alors oui ce n’est que de la télé!
    bises

    Like

  3. alcib

    Avec tous ces « mortec… » qui parsèment de plus en plus ses billets, je me demande si Dr CaSo ne sera pas bientôt accusée de harcèlement et de discrimination sexuelle ;o)

    Like

  4. La zia

    « Que c’est beau Paris ! Ce n’est pas à Morges que je verrais de si belles choses …. » et « je suis si heureuse d’être à Paris » Et le jardin des plantes, tout ému du compliment, a sorti son plus beau ciel rose et bleu. Nous l’avons admiré longuement en le remerciant de cet instant de grâce.

    Liked by 1 person

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: