c'est pas moi je l'jure!

en feu

Ca fait deux semaines que je suis rentrée de France. Ca fait deux semaines que je travaille non-stop sur mon rapport annuel. Et ça fait deux semaines que mon zona s’est déclaré!

La première nuit après mon retour, il faisait très très chaud donc j’ai laissé la porte-fenêtre de ma chambre ouverte pendant toute la nuit. Le lendemain matin, j’ai eu l’impression d’avoir été bouffée par cinquante moustiques! Et sur mon crâne, à gauche, en particulier. Je me suis demandée si une famille entière de moustique n’avait pas décidé de faire un festin ensemble, parce que ça me brûlait, ça me piquait, ça me faisait horriblement mal sur environ 3cm2 de cuir chevelu. Mais comme j’avais lu un article sur le fait que les moustiques albertains sont particulièrement féroces et leurs piqûres particulièrement douloureuses, cette année, je ne me suis pas fait trop de soucis!

Au bout de quelques jours, les piqûres de moustiques sur mes bras et mes jambes ont disparu… mais mon crâne continuait à me faire tellement mal que parfois j’en aurais pleuré. Et ce n’est pas que le crâne qui était douloureux, mais le front aussi, et puis la paupière gauche a commencé à me brûler, puis la pommette, jusqu’à la lèvre supérieure! Et j’avais des maux de tête qui ne partaient pas pendant des jours et des jours! Et mes ganglions aussi étaient enflés et très douloureux. Et au bout d’une semaine c’était toujours aussi douloureux. Dix jours plus tard, pareil. Et aujourd’hui? Toujours pareil! Ce n’est donc pas de simples moustiques qui m’ont bouffée, et comme je n’en suis pas à mon premier zona, j’ai assez rapidement compris le problème. Un deuxième zona, génial! (Je pense que ça explique pourquoi je me sentais déjà si mal en France, déjà, les derniers jours.)

Donc j’en suis à la deuxième semaine et heureusement, ce n’est pas visible, donc je ne fais fuir personne et je peux continuer à travailler (de toutes les manières, je n’ai pas le choix). Par contre, ça me fait très, très, très mal, toute la partie gauche de mon visage me brûle, et me laver les cheveux est un vrai calvaire. Et c’est très chiant pour dormir aussi.

Bref, tout ça pour dire que côté boulot (l’histoire de mon cours qui a été annulé), la situation empire, donc ce n’est pas étonnant que je stresse un chouïa. Par contre, ça fait 14 jours sans interruption que je joue de la clarinette au moins 15 minutes tous les jours et j’ai bien l’intention d’arriver à 100 jours! Elle est si chouette, ma p’tite Francette 😉

10 comments

  1. Bonjour,
    Il n’existe pas des “rebouteux” chez vous ? Des gens qui font “passer le feu” ? Sans enlever le mal, il parait qu’ils peuvent enlever la brûlure. Je n’ai jamais testé, mais c’est ce qu’on avait conseillé à mon mari quand il a eu son zona dans le dos.

    Like

  2. as tu pris des anti douleurs et des anti zona dès le début de la poussée? je te plains beaucoup, mon chéri a déjà eu un zona ophtalmique, heureusement il s’est très rapidement soigné, dès qu’il a reconnu le zona, en effet ce n’est pas évident..
    soigne toi bien! ne reste pas à souffrir!
    courage bises de réconfort

    Like

  3. MAG

    Encore un effet du stress. Une baisse d’immunité et la rencontre du virus de la varicelle.
    Un passeur de feu comme le dit Blanche, de l’acupuncture, du talc au calendula pour atténuée les brûlures intenses. Pour le reste, comme c’est un virus, il n’y a guère de médicaments efficaces.
    J’en ai traité un en 10 jours. Les brûlures sont tellement identifiables j’ai pu voir mon homéopathe en urgence. Je n’ai eu que 2 jours de douleur.
    Ta lenteur pour comprendre est un autre effet du stress, très fort chez toi en ce moment.
    Je suis triste, j’espère que tu pourras t’en sortir très vite.

    Like

  4. Wam

    Je compatis. Je sais que c’est extrêmement douloureux.
    Ce que je sais du zona, je l’ai appris d’un médecin de l’armée de l’air bolivienne (!!!) que nous avions vu alors que mon conjoint faisait une crise (sa première et seule à ce jour) quand nous étions en voyage là bas.
    Effectivement, il nous a expliqué que le virus est de la même famille que la varicelle qui a 2 branche (varicelle et herpes) et chaque branche a 2 sous branches (varicelle et zona / herpes labial et genital).
    Que le virus de la varicelle reste tapi dans le corps et ressort parfois sous une des autres formes, sous l’effet de la fatigué, du stress, et d’autant si on a côtoyé un varicelleux. Il (le virus, pas le varicelleux) se propage le long des terminaisons nerveuses.
    En revanche ce même médecin a filé des remèdes de cheval et ça a passé en quelques jours.
    J’ai bien étalé ma science. Je peux avoir mon CAP de médecin ?
    Bon courage. Et soigne toi 😚

    Like

    • Je n’aurai pas aimé avoir ça pendant un voyage, ton pauvre conjoint a dû déguster! Je connais bien ce virus, comme c’est la deuxième fois qu’il m’attaque… enfin, troisième, j’imagine, comme j’ai dû avoir la varicelle enfant. Et en 2011, pendant que moi je souffrais de mononucléose, ma copine Justine avait un zona comme celui que j’ai maintenant, on était toutes les deux en arrêt maladie, haha… Vive le stress, hein 😉

      Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: