c'est pas moi je l'jure!

le retour de pepette

Hier je suis entrée dans l’ascenseur de l’hôtel et 15 secondes plus tard, je demandais au jeune couple derrière moi s’ils venaient de Suisse! Un peu surpris, ils m’ont répondu que oui et demandé comment j’avais deviné. Je leur ai répondu en rigolant que peu de gens dans le monde parlent le Bärndütsch 😉

Vancouver c’était très chouette et la conférence particulièrement intéressante. Comme ça faisait plus d’un an et demi que je n’étais pas allée à une conférence, j’étais très heureuse de revoir quelques chers amis et de me replonger un peu dans le bain. Et la présentation que j’ai faite avec mon étudiante/copine s’est très bien passée.

Par contre, ce voyage m’a forcé à arrêter de jouer de la clarinette pendant cinq jours, ce qui était déprimant parce que j’avais réussi à en jouer tous les jours 45 jours de suite! Je ne sais pas si un jour j’arriverai à en jouer sans rater une seule fois pendant 100 jours!

Ce qui était aussi pas mal difficile c’est que pendant ce petit voyage, j’avais extrêmement mal au poignet droit, et souvent, le coude et l’épaule étaient aussi pas mal douloureux. Je ne sais pas si c’était dû à l’humidité de Vancouver ou au fait que j’ai beaucoup marché pendant ces quelques jours, mais samedi après-midi, je n’en pouvais plus, et je suis restée à l’hôtel pour bouquiner tranquillement au lieu de retourner à la conférence. Ca fait quelques mois que j’ai souvent très mal au poignet et j’ai eu sérieusement mal au coude pour la première fois mardi dernier, en sortant la lessive de la machine à laver, mais là, c’était la première fois que j’avais mal tout le temps et aussi que l’épaule commençait à m’embêter. Ca me fait beaucoup de soucis!

Heureusement qu’il y avait une Calinette toute câline qui m’attendait impatiemment à la maison et aussi que lundi est férié, comme ça je peux un peu me reposer et répondre au 250 emails qui m’attendaient depuis mardi et corriger quelques papiers d’étudiants et écrire un petit article pour la newsletter du club des femmes de l’université et regarder avec bonheur un nouvel épisode du “Dîner à la ferme” version Suisses-au-Québec. J’adore ça, ça passe sur la RTS, et c’est bien la première fois de ma vie que j’entends ce mélange d’accents suisses (vaudois, fribourgeois, suisse-allemand, etc.) et de québecois. Je trouve que c’est particulièrement touchant et ça me rend très nostalgique.

10 comments

  1. il vaudrait mieux ne pas laisser cette douleur au bras perdurer, si tu as le temps d’aller voir ton médecin ou ton ostéopathe? tu risques de prendre des positions antalgiques qui seront plus difficiles à contrer?..
    bon retour chez toi, et des câlins à Calinette
    bises, bon férié

    Like

  2. J’ai travaillé 6 ans à essayer de developer, cet accent Québéco-Vaudois on peut faire mieux mais j,ai beaucoup de plaisir à confondre des français qui prétendent deviner d’où je viens à partir de mon accent.

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: