c'est pas moi je l'jure!

souvenir du futur

Je dois avouer que j’ai eu très envie de laisser tomber ce blog. Ma vie n’étant pas fascinante, je me suis dit que je n’avais vraiment plus rien d’intéressant à dire. En plus, le nombre de lectrices et lecteurs diminue, le nombre de commentaires est en chute libre, et les blogs ne sont tout simplement plus à la mode du jour. Peut-être que si mes posts ne faisaient que 250 caractères ils auraient plus de succès, mais j’ai déjà du mal à me limiter à 500 mots, donc c’est râpé!

Et puis ce matin, après un retour épique d’Europe, je regardais la première leçon de David Sedaris sur masterclass.com, et il a dit quelque chose qui m’a obligée à reprendre ce blog! En gros, il a dit que les gens qui écrivent ont beaucoup de chance parce que quelles que soient les aventures qui leur arrivent, ils peuvent toujours les utiliser pour écrire quelque chose. Les gens qui n’écrivent pas, par contre, ne peuvent que se plaindre à deux-trois personnes, râler, et… c’est tout! Ils ne peuvent pas créer quelque chose avec ce qui vient de leur arriver.

Donc lui, quand il se retrouve par erreur à poil dans la salle d’attente de son médecin ou quand sa maison crame ou quand quelqu’un le menace de le poursuivre en justice, il peut toujours se dire “un jour j’en rirai” et être reconnaissant que cette aventure lui arrive parce qu’il pourra l’utiliser comme inspiration pour son prochain bouquin ou sa prochaine émission de radio.

En écoutant ça, je me suis dit que c’est exactement l’attitude que j’ai depuis 2002, quand j’ai commencé à bloguer: à chaque fois que quelque chose (de bien ou de mal) m’arrive, je me dis “haha, ça me fera toujours quelque chose à raconter sur mon blog!” Et quand je tombe par hasard sur des vieux posts écris il y a des années, je rigole souvent, et je me dis toujours “ouah, j’ai vraiment survécu à tout ça?!” et je suis tellement contente d’avoir écrit cette histoire qui paraissait lamentable ou inintéressante ou déprimante à l’époque!

Je ne connais pas David Sedaris, à part pour les cinq premières minutes de sa première lesson sur le “storytelling and humor,” mais je le remercie de m’avoir rappelé que j’écris surtout pour moi, pour pouvoir un jour rire de ma vie, pour créer quelque chose de positif de la vie pas toujours facile que je traverse, pour rester connectée avec le monde, et pour me rappeler de ma mère édentée, des neveux/nièce adorés, des maux de bide sans pitié, des bières partagées, des avions détournés, et des vieilles italiennes abandonnées.

33 comments

  1. Dominique

    Eh bien votre billet exprime exactement ce qu’il fallait pour que je me décide à poster un premier commentaire (je vous lis depuis cet été). Donc, une lectrice supplémentaire et démarrage en côte du nombre de commentaires … Non non, n’abandonnez surtout pas ce blog (ce serait un peu comme si on supprimait mon abonnement à ma revue préférée) que je ne lirais pas si vous aviez une extraordinaire existence – qui me renverrait à la petite mienne. A bientôt, donc, pour de nouvelles aventures à taille humaine !!! Dom de Bourgogne.

    Like

  2. Tu as bien raison je devrais écrire davantage. Je manque de temps parce que je lis beaucoup. Je déserte aussi mon blog. L’écriture un véritable exutoire. Je le pense réellement. Bises à toi. Geneviève du groupe de photos que tu avais créé. 😉

    Like

  3. Fildariane

    Bonjour Docteur Caso,
    Tout d’abord je vous remercie pour votre carte et cette gentille idée 😊 Et en retour, tous mes vœux de la part de Lazulie, ibellulle, Petit-chou et moi même. Si vous avez une boîte postale ou si vous pouvez donner votre propre adresse enMP, j’ai aussi de jolies cartes à envoyer de mon côté.
    J’aime beaucoup lire vos billets, même si je commente peu et c’est un tort certainement. J’apprécie votre humour, votre sincérité et je découvre un autre monde aussi. Je suis donc bien contente que vous ayez trouvé une raison de continuer 😊😊

    Like

  4. Bonjour, j’ai faillis faire la même chose pour les même raisons ( pratiquement plus de commentaire ,me suis posé la question de savoir pourquoi cette absence de visiteurs et de com. ( j’ai essayé de varier les sujets , les rendre plus intéressants etc….)
    Finalement , je me suis dit que çà n’avait que peu d’importance car j’ai besoin de mes blogs .
    F.

    Liked by 1 person

  5. Pourquoi pas juste publier des photos, un dessin, un livre ou quelque chose d’autre ‘qui vous plaît surtout’… Sans se forcer ! Ou juste visiter d’autres blogs pour trouver des inspirations débouchant sur de nouvelles idées ? Ou se balader tous les jours dans la nature, dans la campagne, dans un parc, ou dans dautres chouettes endroits pour s’inspirer et respirer 😊 Bonne soirée

    Like

  6. ma

    Vraiment n’arrêter pas votre blog ! j’ai vraiment beaucoup de plaisir à venir vous lire même si je ne commente pas souvent.
    J’attendais impatiemment de vos nouvelles après votre séjour à Paris.
    C’est toujours triste les blogs qui s’arrêtent et en même temps il est bien étrange ce lien qui nous relie aux blogs auxquels nous sommes attachés .

    Liked by 1 person

  7. Ah ben moi je respire à nouveau de pouvoir vous lire! J’aime lire de longs articles de blog, et que ce soit des aventures de la vie ordinaire, de grandes et petites joies ou misères, peu m’importe! Même si je ne commente que rarement j’adoooore vous lire parce que j’entends un parler vrai, franc et direct qui me ravit et me réconforte dans un monde où trop de gens prennent des gants pour s’exprimer ou comptent sur ma capacité à décrypter leurs implicites! Alors, merci d’être de retour!

    Like

  8. MarieH

    Bonjour

    Je te lis à chaque fois… mais je ne commente que tres rarement . Ton silence m’interpellait j’espérai que rien de grave ne te soit arrivé et que tu avais simplement besoin d’une pause.
    Très égoïstement je suis ravie que tu ais retrouvé une raison d’écrire . J’adore tes longs posts … je n’aime pas trop les 250 caractères.
    Merci.

    Like

  9. Lucette

    Tu es devenue un repaire dans ma vie. J’ai connu ton blog, celui du champs de maïs et puis après je t’ai « perdu » et au hasard de mes pérégrinations du net, je t’ai retrouvée.
    Tes posts sont comme un fil conducteur, j’ai partagé un peu ton parcours professionnel, tes humeurs, tes recettes, tes chats, tes voyages.
    Et je suis toujours contente quand je reçois un message qui m’avertit d’un de tes post
    Tu t’es glissée (bien involontairement) dans ma vie et ça me rendrait triste que tu fermes ton blog comme celui du champs de maïs.
    Au plaisir de te lire à nouveau
    Câlin à calinette

    Like

  10. Non mais, sérieux ! J’ai vraiment cru qu’il t’était arrivé quelque chose de grave !
    J’ai même consulté les pages nécrologiques d’Alberta, c’est dire !
    Bon retour parmi nous 🙂
    Un grand merci pour ta carte !!!
    Et tu as entièrement raison, ce qu’on fait dans la vie on doit d’abord le faire pour soi.
    Bisous

    Like

  11. Chris

    Bonjour,
    Je crois me souvenir que vous lis depuis 10 ans voir plus…..
    Je commente très rarement, cependant, j ‘adore recevoir des nouvelles (et de vos nouvelles) du pays de nos “cousins”!
    Très belle année à vous avec beaucoup de bonheurs (des petits et des grands….)

    Like

  12. jbflutte

    Coucou toi,
    je serai profondément triste de ne plus recevoir les notifications de tes articles de blog. Et screw la limite de 250 mots !.. Je ne trouve jamais tes articles trop longs ! Et ils sont si pétillants, touchants, sincères. Et j’adore les photos d’ATPN, qu’elles soient enneigées, fleuries, grises, ensoleillées. 🙂
    Bises écossaises

    Like

  13. bon, à te lire, tu vas avoir plus de choses à nous raconter après ta visite à Paris, et j’attends avec impatience tes futurs billets! j’ai hâte!
    je comprends que tu sois un peu découragée, si tu vois les audiences en chute libre, mais tu ne peux pas arrêter, pas toi!je pense que je serai orpheline de toi.. vrai!! depuis le temps que je te connais, c’est hallucinant.. tu embellis mes matinées..
    je pense bien à toi, plein de bises et de câlins à Calinette

    Like

  14. Anonymous

    Eh bien voilà, rien ne vaut un petit “j’ai bien envie d’arrêter de bloguer” pour que les commentaires surgissent à nouveau (pour un espace temps assez court, bien évidemment)

    Bleck

    Like

  15. Souvent j’écris un billet, je vois que du monde passe, mais je n’ai pas de commentaire. Tant pis, j’écris aussi pour moi, et cela devient tellement compliqué de laisser un commentaire, avec les anti-spam et autres chausse-trappe. Ici pas exemple, je dois a chaque fois tout écrire, et parfois je n’ai pas le temps de rechercher mon mot de passe, alors que je repars la queue entre les jambes. Mais j’aime toujours venir et moi aussi je me suis fait du souci de n’avoir plus aucune nouvelle de toi durant tant de jours.

    Like

  16. Ah, te voilà revenue (d’Europe et sur la toile)… Je n’ai pas toujours le temps de te lire, et parfois pas de commentaire à faire. Mais ça fait du bien de passer par ici. Et si ça te fait du bien d’écrire, alors, continue!

    Like

  17. En tout cas, moi, quoi que je fasse, quoi que je pense, j’imagine toujours comment je pourrais le raconter sur mon blog ! Je fais des phrases et des paragraphes dans ma tête… La plupart d’entre eux ne sont jamais vraiment écrits, mais ce n’est pas grave. Ce que dit ce type est génial, et c’est tellement vrai !
    PS: Tes billets m’ont manqué pendant ton absence, le truc n’est pas d’avoir une vie passionnante mais de bien la raconter.

    Like

  18. ANNE

    Ah non pas question d’arrêter. Qui va remettre l’envoi des cartes postales au goût du jour ? Qui va m’encourager à ” rentrer dans le lard” de mon voisin qui squatte la place handicapée de la copropriété ? A propos (pour le moment…), il a arrêté de squatter. et pour finir, j’adore en aps être la seule à ronchonner contre les désagréments de la vie 🙂

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: