c'est pas moi je l'jure!

la valse de la bonne humeur

Après une journée de 11 heures au boulot, je suis sur les rotules! Mais je dois avouer que c’est mieux pour mon moral d’être débordée au boulot plutôt que d’être seule chez moi à broyer du noir. L’université a arrêté les cours “en personne” vendredi, et mon centre travaille d’arrache-pied pour devenir virtuel à 100%, mais on n’y est pas encore, les complications sont trop nombreuses pour sauter le pas comme ça en quelques jours seulement.

J’ai entendu quelque chose d’intelligent à la radio, ce soir: on ne devrait pas parler de distance SOCIALE mais de distance PHYSIQUE, parce que plus la distance physique est grande entre nous, et plus on a besoin de proximité sociale!

Les gens comme moi qui sont déjà anti-sociaux et très isolés par nature, ainsi que les personnes déjà en situation précaire mentalement et/où financièrement et/ou physiquement , vont souffrir terriblement de cette distance qu’on nous impose, et il est donc EXTREMEMENT important de garder les liens, d’appeler ses amis, de rester en contact avec la famille, de vérifier que les voisins vont bien, de papoter, de rigoler, de partager, même si ce n’est que virtuellement! Alors je vous donne ce défis, chères lectrices et chers lecteurs: appelez deux personnes par jour au téléphone! Plus on a peur et plus on s’enferme dans soi-même, mais c’est le contraire qu’il nous faut pour survivre!

On a aussi besoin de belles choses, de rigolades, de musique, d’encouragements. J’ai découvert hier cette liste fabuleuse de concerts gratuits, et ce soir, ce lien gratuit pour les concerts du Philharmonique de Berlin! Et puis là-bas, on peut regarder gratuitement tous les films de Charlie Chaplin (et d’autres aussi)!

Et maintenant les photos de truc 🙂 Cette fois-ci, le thème, choisi par yours truly, était “photographiez-moi un truc qui vous met de bonne humeur.” Merci aux généreuses personnes qui m’ont envoyé ces chouettes photos! Vous pouvez encore m’envoyer les vôtres si ce n’est pas déjà fait et je les rajouterai à cette collection.

Un truc qui me met de bonne humeur c’est un goûter sympa avec du chocolat…on se réconforte comme on peut dans l’ambiance actuelle…. Babeth de Lille.

.

Lever de soleil hivernal sur le lac de biscarrosse, je vous laisse la bouilloire me siffle. Bleck.

.

La BO de Cabaret m’a souvent remonté le moral (mais il devient compliqué d’écouter des cassettes, de nos jours). Bismarck.

.

Mon bureau bien rangé! Valérie de haute Savoie.

.

Ce qui me met de bonne humeur, c’est d’avoir réussi  toute une plâtrée de muffins qui fera le régal d’au moins trois familles de gourmands. S.

Le petit déjeuner du Parador de Fuente Dé, en Espagne, dans les Picos de Europa (mais non, je ne pense pas qu’à manger, c’est juste pour avoir de l’énergie pour les dénivelés dans la neige qui nous attendent après). S.

.

Un petit chat qui arrive toujours à me faire rire. Dr. CaSo.

.

Quand mes filles collaborent sur un projet (ici Minecraft) ça me fait bien plaisir! A l’Ouest.

.

Les cocottes fabriquées par ma petite-fille. Mr. Fifi.

16 comments

  1. Donc, on se réconforte beaucoup avec de la bouffe, on dirait. Et comme les salles de sport sont fermées, je sens que les balances nous mettrons de moins bonne humeur, d’ici un mois ou deux.
    J’ai entendu que l’Opéra de Paris mettait aussi en ligne des captures de spectacle (opéras et au moins Le Lac des Cygnes côté ballets). Est-ce que la culture va sortir gagnante de l’épidémie?

    Like

  2. Anonymous

    Alors là… alors là, j’ai carrément un faible pour le gâteau au chocolat de Babeth de Lille, pour la dimension chocolat de la chose, pour sa générosité.

    Bleck

    Like

  3. Bernard lebel

    Pour un petit vieux comme moi l’isolement physique est une nécessité absolue! Je m’ennuie de ma maison et des oiseaux. C’est un mauvais moment à passer.

    Like

  4. Lucette

    Une forme d’entraide se développe dans le village, Ça met un peu de baume au cœur, après avoir vu des rayons de supermarché totalement vides.
    Plein de sites proposent des opéras, des films, des ballets, on s’ennuiera moins.
    Moi aussi je me réconforte par l’estomac, J’ai fait des canistrellis….

    Like

  5. Ben moi je parle de distance de sécurité. Ca va aussi ?
    Quant aux deux téléphones par jour, en tant que phobique du téléphone, tu comprendras que je passe… 😬 Mais ce matin en allumant mon portable, j’ai trouvé le message d’une copine qui me demandait comment j’allais et j’ai trouvé chou. Je vais peut-être laisser des messages, c’est sympa aussi.

    Like

  6. Mon petit bonheur confinesque du jour : prendre mon lunch sur ma terrasse avant de retourner télébosser, et savourer le gazouillis des zozios habituellement gâchés par le bruit incessant des voitures. Bisous !!!

    Like

  7. La zia

    Ah oui ! Trois ou 4 coups de telephone par jour, c’est indispensable. Discuter de loin avec ses voisins aussi. Et tous les soirs, à 20heures, de sa fenêtre, applaudir tous les soignants de tous les pays !!!

    Like

  8. Ah zut, puisque j’avais fait un billet pour la photo de truc, j’ai zappé d’expliquer le pourquoi de ma photo. Donc, ce qui me mets de bonne humeur, c’est de trouver mon bureau rangé. Entre le temps de cette photo et aujourd’hui, je l’avais de nouveau mis en foutoir (un peu) et hier, installation du télétravail oblige, je l’ai de nouveau rangé et ai maintenant un écran en plus, bien plus grand que mon portable, mais Mac toujours. Bureau rangé mais encombré.
    Plein de courage ma chère Dr CaSo, tu sais, là aujourd’hui, confinée, Chamade me manque terriblement…

    Like

    • je compatis, Valérie, j’ai perdu mes 3 chattes adorées en moins de 6 mois, la plus récente perte, ma noiraude Noé il y a 15 jours.. elles avaient toutes le même âge..17/18 ans. ici aussi c’est le vide absolu.

      Like

  9. zut j’ai loupé la photo, je te l’envoie très vite! je vois que la nourriture remplit de joie la plupart de tes lecteurs ! LOL un gros coup de coeur pour Babeth…
    bon courage pour ton travail, des bises et des câlins à qui tu sais

    Like

  10. Ah, bien vu, de parler de distanciation physique plutôt que sociale.
    J’ai appelé ma grand-mère, mes parents, ma sœur… ce qui est très rare pour moi ! C’est vrai, appelons les gens qu’on connait, surtout ceux qui sont isolés..

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: