c'est pas moi je l'jure!

the moment I knew

NPR (National Public Radio) demande à ses lecteurs et auditeurs à quel moment exactement ils se sont rendus compte que le covid était en train de changer leur vie.

Je pense que j’ai réellement commencé à me dire qu’il y avait un sérieux problème quand j’ai commencé à voir les posts sur Fessdebouc complètement paniqués, écrits par des directeurs de programmes universitaires comme le mien, aux Etats Unis. Le Canada n’était pas encore trop stressé (et l’Alberta encore moins), et l’université n’a commencé à parler de fermer ses portes que le 9 mars. Aux Etats Unis, par contre, plusieurs universités étaient déjà passées à l’enseignement en ligne, et j’ai eu la chance de capter rapidement que ça allait très mal là-bas et que ça n’allait pas tarder à arriver chez nous aussi.

Un autre truc qui m’a fait réaliser que le monde était réellement en train de changer c’est les centaines d’emails que j’ai commencé à recevoir de pratiquement tous les commerces et business chez qui j’avais un jour dépensé quelques dollars, m’expliquant tout ce qu’ils allaient faire pour soutenir la lutte contre le virus, tout ce qu’ils allaient annuler, et tout ce qu’ils allaient rembourser. C’était très énervant mais démontrait aussi que la menace était réelle, éminente et funeste.

Quand l’université a fermé, le 13 mars (pour rouvrir en ligne le 17), alors qu’on ne ferme même pas quand il fait -40ºC, quand la frontière entre le Canada et les Etats Unis a été fermée, le 18 mars, quand l’hôtel Hilton et Westjet m’ont remboursé des réservations et billets non remboursables, quand toutes les conférences auxquelles je devais assister au printemps ont été annulées, et quand finalement tout a soudain fermé partout dans le monde entier, je me suis dit “mortecouille, on est vraiment dans la marde!”

Et bien sûr, la cerise sur le gâteau (ou plutôt le couteau sur la carotide) c’était l’annulation de la conférence que j’avais moi-même commencée à organiser pour octobre. Là, c’était un événement “loin” dans le futur, et là, on ne pouvait plus douter de l’impact monumental et à long terme que ce virus aurait sur nos vies.

Et vous, quel a été #TheMoment où vous vous êtes rendus compte que ce putain de virus allait fondamentalement changer votre vie?

37 comments

  1. La zia

    Quand notre fils nous a dit « finalement on ne se confine pas avec vous en Bretagne. On ne voudrait pas être responsable de votre contamination » le frigo était plein était plein de nourriture spécifique à un petit de deux ans…. Et là on a commencé à comprendre que la société considérait les plus de 60 ans comme des vieux inutiles ! Et ensuite une journaliste m’a carrément dit « vous êtes à la retraite, donc vous êtes en EHPAD » Oups 😬 j’ai pris 20 ans d’âge d’un coup d’un seul…et là j’ai commencé à gueuler au nom de tous les grands-parents !!! Et ça a marché

    Liked by 1 person

  2. catandfivecats

    J’ai commencé à voir les premiers mails de la DGS (je suis abonnée) concernant la Covid-19 avant Noël 2019, et ils sont devenus alarmants dès janvier, (avec les 1ers cas à Wuhan) et là j’ai su que ça allait être meuh meuh..
    Dès qu’en Italie, le nombre des morts a commencé à exploser, j’ai senti que la vie allait bien changer, mais hélas, je n’avais jamais imaginé à quel point..perso, c’était les annulations de mes voyages qui m’ont le plus marquée au début, ensuite le fait de ne plus voir la famille et les amis, comme absolument toutes les personnes en France et dans le monde😥
    Je ne me plains pas, ma vie n’a pas changé, le train train quotidien continue..
    mais je compatis aux peines des jeunes et de tous ceux qui ont perdu leur travail…
    malgré tout, je te souhaite un bon dimanche! bises

    Like

  3. Nina

    C’ est en regardant le carnaval de Venise par webcam.Dans l’après-midi du 25 février,ordre de tout arrêter.En France, on a commencé à râler car les voitures italiennes passaient librement la frontière ” amenant le virus” !!

    Like

  4. C’est le moment où j’ai vu les responsables de tous niveaux (national, régional, professionnel) profiter de la situation pour imposer des contraintes inutiles et sans rapport avec la propagation de la maladie ou même pouvant favoriser cette propagation : obligation d’utiliser des applications “officielles” les moins efficaces pour enseigner à distance, interdiction de la position statique dans les parcs et jardins, interdiction de transporter des instruments de musiques, interdiction (dans certaines entreprises et établissements de formation) de travailler à distance, interdiction de photographier ou filmer les forces de l’ordre, interdiction de porter un masque au début de l’épidémie, puis obligation, ensuite d’en porter un même dans une rue déserte, etc. etc. etc.
    Je me suis alors dis qu’il y avait un virus plus dangereux que celui de la CoVID qui était en trains de se propager.

    Like

    • C’est comme après le 11 septembre 2001, le gouvernement a profité de la panique et la peur pour passer mille nouvelles lois abominables qui ne seraient jamais passées auparavant! Le virus dont tu parles n’est hélas pas nouveau!

      Like

  5. Pat

    Quand mon voyage du 19 mars 2020 pour aller voir mon petit-fils bébé à Montréal a été annulé, que j’ai cru pouvoir le reporter en mai, et comme je suis sotte j’ai racheté un billet, et puis en mai le vol a été annulé, et puis si je partais je devais rester coincée 2 semaines en quarantaine à Montréal, et puis nous sommes un an après, mon petit-fils marche et je n’ai pas vu mon fils depuis plus de 18 mois ; et j’en peux plus.

    Like

    • Oui, c’est comme ma mère qui va de plus en plus mal, mes soeurs/frère et moi n’auront pas pu passer ses derniers mois avec elle, c’est triste de manquer ces moments de vie avec les gens qu’on aime.

      Like

  6. Seer

    A l’annonce du confinement le 14 (?) mars pour commencer le 17.
    Ou plus précisément deux jours après, le temps de vraiment comprendre que je retournerais pas bosser (j’étais en vacances jusqu’au 18).
    Vu la mentalité “on fera travailler jusqu’à votre dernière goutte de sueur et de sang” de nos gouvernants, pour qu’on arrête la Sainte Machine de l’Economie, on avait dû atteindre un niveau critique.

    Like

  7. Mel'O'Dye

    Coucou, je suis, enfin, à jour de lecture sur ton blog … je viens d’y passer les 2:3 derniers jours, il me manquait 1 an … en fait à la réflexion il doit bien manquer un an à tout le monde !! ^_^
    Pour répondre à ta question, ce putain de virus a sonné le glas de ma recherche d’emploi/ tentative de changement de voie … pas le meilleur moment pour chercher à se reconvertir dans la vente de bijoux en boutique hein !?
    L’homme de son côté ayant été en congé-maladie depuis 2018, on a eu le temps de se faire au “24/7 ensemble en mode confinés” (ouais dans même pas 30m² spas évident)
    Ce qui a changé ? ben on peut plus aller marcher comme on le faisait avant … et c’est la faute à ma toutepitite vessie … parce que les cimetières du coin (seuls endroits où tu peux trouver des toilettes potables en accès libre) on commence à les connaitre par coeur …
    Sinon, ben je crois que FB & Co commencent à me les briser tellement menu que je songe à réouvrir un blog …
    Bise ma belle :*

    Like

  8. Valérie de haute Savoie

    J’ai très vite compris que nous serions bientôt dans la merde en suivant les médecins alsaciens sur twitter (janvier 2020 je crois) mais de là à avoir réalisé que ma vie serait transformée de la sorte, il m’a fallu bien plus longtemps. Le premier confinement était plutôt vécu comme transitoire avant de retrouver la vraie vie, et puis lentement, sournoisement même, le gouvernement a commencé à détruire petit à petit nos libertés essentielles et là j’ai compris (enfin) que ce virus allait bien bouleverser notre société, faisant ressortir le pire de chacun d’entre nous, comme hurler que protéger les personnes âgées étaient criminel pour les jeunes. Là, je me suis dit que cela commençait vraiment à sentir mauvais.

    Like

  9. wam

    Je pense que j’ai pris une claque le 13 mars 2020.
    Avant ca, je surveillais ce qui se passait en Chine et n’étais pas très sereine sur le sujet. Je me souviens qu’une de mes amies avait prévu d’aller en Chine avec ses enfants (cadeaux de tous pour ses 50 ans), et quand j’avais fait part de mes interrogations, elle avait lancé un “oh, mais e sera fini d’ici là”. Son optimisme m’avait à la fois épatée et laissée songeuse…
    Puis, c’est arrivé en Italie, et une bonne part de moi même se disait que c’était à nos portes, que ca allait arriver et par parce que les Italiens ne savaient pas gérer (je crois que c’est ce qu’on sous entendais à l’époque), parce que il n’y avait pas de raison que ce soit le cas.
    Puis le vendredi 13 mars, la direction de ma boîte nous a demandé de prendre nos PC chez nous (nous avons des PC portables avions déjà droit à 1 jour de télétravail par semaine), dans le cas où nous aurions été contraints de travailler à la maison 1 semaine sur 2, puisque c’est ce qui avait été envisagé à ce moment là. Les équipes divisées en 2, les 2 groupes de ne croisant pas. Mais, le fait que le soir, on nous demande de prendre les PC avec nous, je me souviens d’un moment de sidération devant mon casier. Puis, durant le week end, ma chef m’a sautée dessus alors que je m’étais connectée. Elle cherchait à me joindre à tout prix pour me dire que finalement, non, on avait ordre de télétravailler à 100%, donc, please, ne viens pas sur site lundi.
    Ensuite, quand j’ai vu la gestion désastreuse de notre gouvernement (restez chez vous / allez voter (??) ; n’ayez pas peur du Covid, allez au théâtre ; les masques ne servent à rien…), je me suis dit qu’on allait pas en finir…

    Like

  10. Ce putain de virus qui occupe notre esprit et tant d’autres aspects de notre vie quotidienne est une véritable plaie, un profond souci médical et social, je crois qu’il peut déstabiliser profondément nos sociétés (dites avancées) pour autant et à ce jour, je ne peux pas dire qu’il a fondamentalement changé ma vie, le cours de notre vie de famille, même si nous avons été touchés.
    J’ai lu ton billet, les commentaires… et pour l’instant à titre personnel nous nous sommes adaptés, on s’en tire pas trop mal je ne peux pas me plaindre.
    Socialement, politiquement je crains beaucoup plus le contre-coup, le coup d’après, l’immédiate après crise sanitaire.

    Bleck

    Like

  11. Matoo

    Je pense que c’est le 10 mars 2020, le jour où j’ai créé le tag “Coronavirus”, le 13 mars c’était le tag “Covid-19”, et le 28 mars le tag “Confinement”. Ah ah, je dois vraiment tout au blog. :DDD

    Like

  12. Geneviève

    Le premier jour où les enfants sont restés à la maison, on a trouvé ça marrant. C’était un vendredi 13…
    Ça a vraiment commencé à fesser dans le dash quand toutes les échéances ont été annuléees unes après les autres, dans le courant des 15j qui ont suivi, et que j’ai baissé les bras pour le contrôle du temps d’écran des enfants. Plus d’examens, plus de concours de violon… Plus de cours de judo, fermeture des piscines… Faire la queue systématiquement, parfois très longtemps, pour n’importe quel magasin resté ouvert, qu’elle que soit l’heure de la journée… Zéro circulation aux heures de pointe sur les grandes artères de notre quartier… Le constat que les WC et le lave vaisselle n’ont jamais fonctionné aussi souvent (fallait pas qu’ils brisent !)…
    Ça a donc plutôt été pour moi une succession de petites choses, étalée sur un bon mois.

    Et puis, au bout de 9 mois, ces petites choses ont donné naissance à des grosses : 1) notre famille avait un membre (poilu) de plus 2) on ne vivait plus serrés en appart au centre-ville 3) mais plutôt à l’aise dans une grande maison en périphérie. Dans toute chose, il y a du bon, le tout est de le trouver…

    Like

  13. Pingback: A quel moment ? – Valvita

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: