c'est pas moi je l'jure!

j’aime les interdits

Samedi soir, j’ai fait deux trucs parfaitement interdits et ça m’a fait beaucoup de bien!

Samedi matin, j’étais en train de boire mon litre de thé quotidien en visitant quelques blogs et en lisant les dernières nouvelles pour me donner du courage, parce que je devais lire et évaluer la thèse d’un de mes étudiants et que ça allait me prendre toute la journée et que je n’avais VRAIMENT pas envie de le faire, quand j’ai reçu un petit message d’une copine pas revue depuis juin: est-ce que tu voudrais venir dîner chez nous ce soir?

Là, la lutte habituelle a eu lieu: j’ai envie de revoir cette copine mais je n’ai pas envie de devoir m’habiller, je n’ai pas envie d’être seule chez moi mais elle habite très loin, j’ai besoin de passer du temps avec des gens mais ça me fatigue de devoir sourire et faire la causette, j’étais en train de me préparer mentalement à lire et évaluer cette thèse mais peut-être que je la lirai plus rapidement si une bonne soirée m’attend à la fin de la journée, je dois prendre une décision difficile donc ça serait bien d’en discuter avec ma copine mais c’est interdit d’aller chez les gens because covid…

Finalement, j’ai dit à ma copine que j’irais dîner chez elle si j’arrivais à terminer de lire et évaluer la thèse de mon étudiant!

Vers 4 heures, j’avais presque terminé de lire la thèse (très mal écrite) et d’écrire mon évaluation (encourageante mais très pointilleuse) et j’ai donc texté ma copine. On s’est données rendez-vous à 5 heures dans une nursery (ce mot me fait toujours rire puisqu’en anglais c’est un endroit qui garde les très jeunes enfants ET un endroit où l’on achète des plantes) pas loin de chez elle (les serres, donc, pas la garderie).

Comme tout est encore gris et enneigé, ici, ça m’a fait énormément de bien de voir du vert et des couleurs partout, même s’il y avait encore très très peu de plantes d’extérieur dans cette nursery. Comme la zia le sait, on ne trouve pratiquement rien à acheter comme plantes d’extérieur avant le mois de mai, ici! Mais il y avait beaucoup de magnifiques plantes d’intérieur et une chouette boutique de souvenirs où j’ai acheté une jolie chemise et un puzzle pour mes nièce/neveux.

Ensuite, on est allées chez elle et son mari (ce qui est strictement interdit et passable d’une amende de $1000). Ils sont adorables et on a discuté de l’université (qui s’effondre), de la construction du pont (qui fait toujours un boucan d’enfer), de l’Ontario (d’où ils viennent), du covid, et bien sûr de l’offre que je viens de recevoir. Ils avaient préparé un repas délicieux et j’ai passé une soirée absolument parfaite!

Et au moment où j’allais partir, ma copine m’a attrapée et longuement serrée dans ses bras! Mortecouille, mes p’tits loups, moi qui n’aime ni les embrassages ni les hugs, c’était mon premier hug en plus d’un an, et je ne me souviens pas avoir autant apprécié un hug de ma vie!

J’ai tellement bien dormi, cette nuit-là!

23 comments

  1. Bon alors, c’est probablement interdit de l’écrire, mais à la façon dont tu te tortures pour aller ou non à un petit dîner avec des copains, je comprends beaucoup mieux tes douleurs quant à la décision à prendre pour ton projet de nouveau travail.
    Et tu me vois ravi de constater que tu as beaucoup apprécié cette soirée et surtout cette embrassade, comme quoi…

    Bleck

    Like

  2. La zia

    Trop chouette ! Et oui ta nursery a de jolies primevères que j’aurais bien déjà plantées sur ton balcon… vivent les hugs et les bisous 😘 nous crèverons tous du manque …et je continue à en faire…! Et mon test PCR de hier est négatif et pourtant je suis ds les bus et métros tous les jours…

    Like

  3. Les francophones au Canada utilisent le terme «pépinière» pour décrire une véritable nursery, c’est-à-dire un endroit où l’on cultive la plupart des plantes qu’on y vend. S’il s’agit simplement d’un revendeur de plantes qui ont été produites ailleurs, on appelle ça un «centre jardin».
    Et tu fais effectivement partie de ces gens qui, célibataires et généralement cloîtrés, n’ont que très peu de chance de poser un risque de transmission; l’interdit visant les rassemblements familiaux te pèse probablement bien plus que ces autres qui continuent à se rassembler sans égard à la pandémie simplement parce qu’ils se croient invulnérables.

    Like

  4. Amusant, le terme de nursery pour les lieux de vente de plantes ! Tes photos sont très jolies et j’ai envie de primevères, maintenant :p Enfin, j’ai surtout envie d’une serre, mais peu importe.
    Je comprends très bien tes multiples interrogations avant de te rendre à un dîner chez des amis, et je trouve ça chouette que tu y sois allée quand même, surtout si tu as passé un bon moment 🙂

    Like

    • Oui, j’essaye de ne pas trop faire de trucs interdits, mais là j’en peux plus, c’est terminé, je n’ai le droit de rendre visite à personne, de n’avoir personne chez moi, ni même d’aller au resto avec ma copine, c’est stupide et ça suffit!

      Like

  5. N

    Ici il n’y a plus de neige, mais c’est pas encore vert… Pour l’instant ça varie entre le jaune et le marron! 😉 Trop chouette le dîner entre amis, moi aussi j’avais “triché” l’été passé et visité mon amie à London avec les enfants, mais on n’a pas ôsé depuis, ni pour son anniversaire, ni pour le mien…

    Like

    • J’ai décidé que je m’en fichais maintenant, ils ont tout rouvert dans la province, tout le monde a le droit de pratiquement tout faire, sport, tatouages, églises, magasins, … il n’y a que les visites chez les uns et les autres qui sont interdites, et les sorties avec des personnes qui ne sont pas dans ta household. Pour les célibataires, c’est atroce! Alors je fais ce que je veux maintenant!

      Like

  6. catandfivecats

    tes photos font du bien au moral, et je suis sûre que pour toi, il en a été de même!
    tes hésitations pour le choix d’aller ou non chez tes amis m’ont fait sourire, comment résister à passer une bonne soirée entre amis en ce moment? ici plus de soirée, à cause du couvre-feu😪mais on peut toujours aller déjeuner ou goûter..
    je te fais un gros hug virtuel (je sens que dans le futur les embrassades entre amis tomberont aux oubliettes..)

    Like

    • Comme je le dis, c’est strictement interdit, la visite de la pépinière était interdite (on ne peut “faire des trucs” qu’avec les gens avec qui on habite), la soirée chez mes amis était interdite, et le hug était interdit. On est bien! Ca aurait pu me coûter $2000 d’amende, c’est pour ça que j’ai un peu hésité 😉

      Like

  7. Ah oui, une bonne et vraie embrassade, ça peut faire un bien fou. La dernière fois que ma soeur est venue en France, elle m’a serrée dans ses bras et j’ai eu l’impression de sentir la décharge d’endorphines (c’est ce qui a pu t’aider à dormir, entre autres).

    Like

  8. wam

    Je comprends, j’ai le même genre de dilemme.
    Je suis contente pour toi néanmoins que tu aies passé une bonne soirée 🙂
    Je suis un peu perdu en France sur ce qu’on a le doit de faire ou pas. En tout cas, j’ai moi aussi craqué vendredi soir : soirée raclette chez une copine (+ nuit sur place, because couvre feu à 18h). Nous étions donc 7 : elle et ses 2 enfants et moi et ma famille. 1 an que je ne l’avais pas vue. C’est une collègue. Ca m’a fait trooooooooooop du bien !

    Like

  9. Pingback: world untouched | c'est pas moi je l'jure!

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: