c'est pas moi je l'jure!

it’s so simple, c’est l’enfance de l’art

Je passe mes jours et mes nuits à travailler sur les pages internet du programme des activités pour mon événement, et la dernière couille date d’hier, alors que je voulais tout publier le 1er décembre.

Vous savez que tout doit être en anglais ET en français, donc déjà, plein de gens me donnaient leurs activités en anglais mais pas en français donc j’ai perdu un temps fou à demander aux gens comment on dit “donut” ou “waiver” ou “stretch and flow” en français d’ici, ou si on appelle vraiment la “old gym” en anglais “salle d’escrime” en français! On s’amuse, on s’amuse!

Mais après quelques semaines à m’arracher les cheveux, je pensais que tout était enfin dans la bonne langue et au bon endroit sur les pages du programme et j’ai demandé à la webmasteure de tout publier le 1er décembre. Sauf qu’à mon réveil, la webmasteure avait remarqué que l’un des documents lié depuis la page du programme n’existait qu’en anglais. Merde!

J’ai demandé au département coupable s’ils avaient le document en français, et ils ont dit “non!” Alors la traductrice officielle de la FAK a dit “je peux traduire le document, ça prendra 10 jours!” Et là, la webmasteure a dit “ne créez pas un document pdf comme le document original, sinon ça me prendrait 10 jours pour le rendre accessible selon les régulations du gouvernement!” Rendue là, j’étais apoplectique!

J’ai demandé si je pouvais écrire “document en anglais seulement” du côté français, mais non. J’ai donc téléphoné à Albert pour lui demander conseil (et aussi parce qu’il a le bras long). Il m’a suggéré de retirer ces liens des deux programmes et d’écrire “more information to come” et “plus d’information à venir” aux endroits “vides” dans le programme (qui comporte 65 activités dans chaque langue) pour pouvoir publier le programme en attendant la traduction.

Ensuite, Albert m’a dit qu’il allait téléphoner à la traductrice officielle de la FAK pour lui demander de se magner le popotin pour la traduction, et il m’a suggéré de poster la traduction dans un Google doc sur mon propre Google Drive (albertain et qui marche encore Dieu merci) pour ne pas devoir le rendre accessible selon les régulations du gouvernement.

J’ai donc passé la nuit à enlever toutes les activités excommuniées des programmes, et ce matin, la webmasteure a publié mes programmes mutilés et j’ai envoyé un email à tout le monde pour annoncer l’événement (avec hélas une vieille version du poster comportant deux liens erronés).

Mais l’histoire n’est pas terminée! La traductrice officielle de la FAK, n’ayant pas du tout envie de traduire un long document très rapidement, a remué ciel et terre pour en trouver la traduction française! C’est tout juste si elle n’a pas directement demandé à Justin Trudeau si par hasard… Et cet après-midi, miracle, quelqu’un a trouvé une traduction! En format pdf. Je l’ai donc reformatée en Google doc et après encore trois heures de boulot pour tout remettre à sa place dans les deux programmes, l’affaire a enfin été ficelée et dans le sac et publiée! Avec seulement 36 heures de retard!

Mortecouille!

15 comments

  1. catandfivecats

    OMG, mais c’est terrible tous ces rebondissements dans l’organisation de ta manifestation! j’espère au moins que tes étudiants vont apprécier tout ce que tout le monde fait pour eux!
    ta vie est un roman à chapitres tous plus incroyables les uns que les autres! je me demande si un jour, tu pourras écrire: aujourd’hui tout a fonctionné au boulot et je n’entends plus le bruit de l’aération😫je compatis fort, le bruit est une horreur! (ma thèse portait sur la surdité due au bruit dans le monde du travail, il y a 35 ans, alors, je connais!)
    courage, plus que quelques jours de cours!
    bises et bon début de WE

    Like

  2. Isabelle

    36 h, c’est rien ! Mais il doit vous être pénible d’être ralentie dans votre travail par une personne moins consciencieuse. Tout sera au point pour le jour J.
    L’idée du glossaire pour le français de là-bas est géniale.

    Like

  3. CINABRE

    Tous les morbleus, tous les ventrebleus
    Les sacrebleus et les cornegidouilles
    Ainsi, parbleu, que les jarnibleus
    Et les palsambleus
    Tous les cristis, les ventres saint-gris
    Les par ma barbe et les noms d’une pipe
    Ainsi, pardi, que les sapristis
    Et les sacristis
    Sans oublier les jarnicotons
    Les scrogneugneus et les bigr’s et les bougr’s
    Les saperlottes, les cré nom de nom
    Les pestes, et pouah, diantre, fichtre et foutre
    Tous les Bon Dieu
    Tous les vertudieux
    Tonnerr’ de Brest et saperlipopette
    Ainsi, pardieu, que les jarnidieux
    Et les pasquedieux
    BON BEN , ÇA FAIT UN RUDE BIEN TOUT DE MEME !
    LACHEZ DU LEST , GUEULEZ UN BON COUP !!
    LA VIE EST UNE DURE LUTTE !!

    Like

  4. Pingback: l’emmerdeur public no. 1 | c'est pas moi je l'jure!

  5. Pingback: où vont les histoires? | c'est pas moi je l'jure!

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: