c'est pas moi je l'jure!

de l’écho dans le paradis

Palme du commentaire qui m’a fait le plus rire: Miss Penny fait partie du voyage. On dit que là-bas il n’y a pas un chat, elle sera la première. Elle y fera l’objet d’études scientifiques, son nom entrera dans l’histoire !!

Allez, cette fois-ci, il faut qu’il se passe quelque chose d’important, le premier meurtre, la première découverte inattendue, la première dépression, le premier concert, la première engueulade, le premier extraterrestre qui débarque… Et je ne sais toujours pas ce qui s’est passé avec les fourmis mais pour l’instant c’est la branche de l’histoire qui m’intrigue le plus.

Les règles du jeu se trouvent là-bas si vous débarquez, et petits rappels: vous pouvez continuer l’histoire sous le post 6, OU BIEN après n’importe quel commentaire sous les posts 1, 2, 3, 4, et/ou 5. Tous les nouveaux commentaires resteront cachés jusqu’à demain soir.

Post 6:

Abandonner ma petite chatte chérie était au dessus de mes forces. L’emmener dans mes bagages, je l’avais déjà fait..avec succès, mais en 5 mn, on est passé des iles Kerguélen en terre Adélie, bien plus inhospitalière, et bien plus loin, alors je fis la moue. Définitivement, je fermais la porte à cette proposition!
……
3 mois plus tard, je me morfondais dans une petite ile française (sic), absolument magnifique, mais je n’avais strictement rien d’intéressant à faire. Je m’étais improvisée prof d’anglais, alors que je n’y connaissais rien en enseignement. Mais les autorités avaient tellement de mal à recruter, que cela est passé comme une lettre à la poste! Je passais mes journées enfermée dans une salle, à enseigner plus ou moins l’anglais à de jeunes étudiants adulescents, qui s’en fichaient pas mal.

Ils préféraient bien plus flirter avec les filles (sérieuses) du master d’ethnographie.

13 comments

  1. mmechapeau

    D’ailleurs, pourquoi leur apprendre l’anglais. Les manchots ne le parlent pas et sur la Terre-Adélie; à part les manchots, il n’y a pas grand monde. Heureusement, cette histoire est presque finie.
    Demain, je pars visiter la station antarctique Princesse Élisabeth. Ce sera ma première ballade en hélico. La femme d’Albert m’en avait parlé avant mon départ. C’est une station de recherche moderne. Sur les photos, elle ressemble à un vaisseau spatial.
    http://www.polarfoundation.org/news_press/press_pictures/princess_elisabeth_antarctica

    Like

  2. il me faut donc reconnaître l’évidence, ici point de salut pour l’enseignement !
    Qu’est-ce que je vais donc faire de mes abatis, comment gagner ma croûte… Serveuse au “Hollywood Dream” nan, pas pour moi je pourrais éventuellement postuler pour tenir la caisse de la supérette pour une saison ou deux… sertisseuse dans l’usine de cassoulet rien que d’évoquer le job, je vomis… et si je donnais des cours particuliers c’est dans mes cordes, mais de quoi, non encore l’enseignement et s’en j’en sortais histoire de voir autre chose ??

    Bleck

    Like

  3. Je m’ennuyais… Mon seul moment de plaisir de la journée était le déjeuner, il était excellent, je n’ai pas bien compris qui étaient les cusinières, apparemment 3 soeurs qui s’appelaient Topiak, Tupiak ou Pipiak, bref, leurs repas étaient excellents… Ce midi c’étaient des coquilles saint Jacques à la Bretonne autant dire que je dégustais mon repas, lorsque tout d’un coup , quelqu’un s’est levé et a crié :
    – “Stop à la souffrance animale !!! SAvez-vous comment sont pêchées les coquilles saint jacques ? avez-vous déjà vu les filets en fer qui ratissent le fonds de la mer sans leur laisser une seule chance : Stop à ce massacre !”
    Et là tous les jeunes sans exeption ont balancées leurs coquilles saint jacques sur les fenêtres, il y en avait partout, ça dégoulinait, c’était répugnant, de si bonnes coquilles… Dans le chahut, quelques profs ont essayé de rétablir l’ordre qui est revenu lorsqu’il n’y a plus eu de munitions. Tous se sont regardés sans comprendre ce qui s’était passé… lorsque tout à coup un cri horrible a retenti, John, le beau gosse de la promo était étalé parterre, une coquille en plein coeur…

    Like

    • OH NON JOHN C’EST TROP CON toi qui est le seul de la tablée à avoir relié Compostelle en trottinette ne me lâche pas maintenant au milieu de tous ces imbéciles… tiens regarde, tout ce qu’ils sont capables de faire maintenant c’est de se blesser en tentant d’ouvrir les bocaux de foie gras de la cambuse… les nains !!

      Bleck

      Like

      • Et les pauvres canards gavés sont dans la même galère que les coquilles saint jacques prises au piege au fond des mers… ce crime c’est un coup des écologistes à coup sûre! Ce n’est que le début d’une longue série. ..

        Like

    • mmechapeau

      Meurtre à la coquille de Saint-Jacques. Même Miss Marple n’avait jamais dû élucider un tel crime. On devait se choisir une équipe d’enquêteurs de toute urgence mais comment être certain que ne pas y incorporer l’assassin ?

      Like

  4. Bibigeneve

    Super joli le tapis de neige sur le balcon…

    La vie se déroulait sans surprise. Et puis, alors que nous attendions le ravitaillement, on nous informa que le bateau avait une avarie, et que nous ne pourrions pas compter sur lui. Comment survivre dans ce décors froid et inhospitalier, où rien ne pousse ? Les réserves allaient rapidement s’épuiser, et ce serait la guerre pour le moindre quignon de pain. Je regardai anxieusement ma chère Miss Penny; quel serait le premier salopard qui l’imaginerait en rôti? Devrais-je m’armer pour la défendre ? Finirait-on pas guetter le premier mort pour s’en faire un repas ?

    Like

  5. Isabelle

    Ces filles que j’ai suivies hier soir, car les voyant chargées et pénétrer dans le périmètre interdit au public, j’étais intriguée.Elles se sont rendues près d’une butte, ont revêtu des combinaisons, ouvert des valises desquelles elles ont retiré des flacons et autres tubes. Après quelques échantillons prélevés, elles sont reparties vers leur dortoir.
    La voie libre, je me rendis sur le lieu et là, je découvrais avec stupeur une fourmilière géante. Je ne pouvais rester plus longuement, quoique fascinée, mais quelques spécimens sortaient du sol. Pas des fourmis communes de nos contrées, non non, elles étaient cinq fois plus grosses !!

    Like

    • avec de très longues pattes dont une arborait un petit brassard tout rouge, elles ne sortaient pas du sol n’importe comment oh non, mais par groupe de 6 et… cette musique ou plutôt ce chant… IN CRÉ DI BEULE… une voix rauque émanant du sol mais au secours, je reconnais le “Horst-Wessel-Lied” plus la peine d’une quatrième dose c’est mort, on est foutus !!

      Bleck

      Like

  6. J’étais bien logée mais c’était tout petit. Tout le monde se retrouvait pour les repas, c’était parfois sympa, parfois pesant, surtout quand je ne trouvais de place assise qu’en face d’un des adulescents boutonneux et que ses blagues lourdes de scientifique me saoulaient au bout de 5 minutes.
    Un soir, on avait à peine entamé la soupe ( oui le cuisinier avait décrété qu’étant donné les températures extérieures, la soupe était indispensable) que toutes les lumières se sont éteintes. Ça arrivait parfois mais en général la panne ne durait qu’une minute ou deux. Cette fois, on a eu tout le temps de finir nos bols, à la lumière des veilleuses de secours. Mais elles ont fini par clignoter jusqu’à s’éteindre complètement.
    Et on a entendu un hurlement déchirant derrière la porte de la salle à manger………

    Like

  7. Magali

    – Ton français est aussi parfait que ton anglais, avec ce seul talent tu es sûre d’avoir le poste. Pense quand même à ajouter un mortecouille bien placé. Ça rappellera au jury De Gaulle et le Québec Libre.
    Les Français sont nuls en langue étrangère, ils sont incapables de communiquer correctement en anglais. Tu imagines les réunions de scientifiques là-bas, enfin celles qui restent parce que les étrangers boycottent maintenant ce territoire.
    Pour les bagages tu prévoies deux cantines, une de livres à lire, beaucoup de polars, une pour tes vêtements et ce à quoi tu tiens. Tu mets tout le reste au garde-meuble, et tu économises un loyer.
    Ah oui, tes béquilles. Tu fais tout comme tout le monde alors j’oubliais. Ma mère a vécu un hiver en Russie, c’était d’ailleurs encore l’URSS et personne ne parlait de réchauffement climatique. Elle tombait souvent sur les trottoirs verglacés mais sa copine gravement blessée aux jambes dans un accident était toujours stable avec ses béquilles.
    – Et quand je ne lirai pas des polars en câlinant Miss Penny si elle ne me fait pas d’infidélités, je ferai quoi ?
    – Toi et moi on écriras des livres … et on fera fortune.

    Like

  8. MoiMe&AlwaysMySelf

    Ils me semblaient tellement indolents, tellement déphasés. Quant à moi, je m’ennuyais ferme, ce n’est rien de le dire ! Mon esprit désœuvré entreprit de fomenter un plan pour me sortir de cette misère, à n’importe quel prix.
    En réalité mon esprit était manifestement bien moins désœuvré que pervers, voire malade, et c’est avec une délectation certaine que je vis arriver sur l’île un renfort inédit de forces de l’ordre …

    Like

  9. catandfivecats

    Par contre, dès que je sortais de ma salle, je revivais. L’ile était de toute beauté, et les promenades étaient un enchantement.
    Je circulais à vélo, un joli vélo recouvert d’autocollants de marguerites (ça tombait bien, c’était mon prénom) avec un panier à l’avant, pour ma chérie Miss Penny, qui adorait les sorties le nez au vent.
    Un matin, dans un rond point, une grosse voiture noire toute moche me coupa la priorité et fit voler mon vélo et ma pomme dans les congères. Je me relevai facilement, la neige ayant amorti ma chute, et me précipitai vers la voiture, très en colère.
    Et savez vous qui conduisait? non un vieux barbon, mais ce cauchemar de jeune fille qui m’avait entrainée dans cette aventure , et qui m’avait complètement ignorée depuis.

    bon dimanche dans ton pays enneigé, bises

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: