c'est pas moi je l'jure!

un jour au mauvais endroit

Quand je lis un email signé comme avec “Le capitaine de vaisseau,” j’ai l’impression de regarder Star Trek. Ou d’être en train de vivre dans un dessin animé.

J’avais plein de choses à vous raconter, mais ce matin, nous avons appris que quatre de nos étudiants de 4ème année sont morts la nuit dernière dans un accident de voiture (à quelques mètres de là où la photo ci-dessous a été prise, exactement devant ce ferry!). La communauté au complet est en deuil. Les noms de ces étudiants n’ont pas été annoncés, comme les familles n’ont pas encore toutes été notifiées, donc je me fais un sang d’encre pour tous les étudiants de 4ème année que j’ai aidés cette année, ainsi que les étudiants de 4ème année ayant participé à mon concours.

Dans quelques jours, les cérémonies de “graduation” (fin d’études) doivent avoir lieu en grande pompe, et pour la FAK, c’était le premier événement “normal” en plus de deux ans, la première fois que cette graduation était possible en personne depuis 2019, la première fois que les spectateurs pouvaient assister en personne aux activités de l’événement, la première fois que les examens de fin d’année pouvaient avoir lieu normalement, en personne, la première fois que tous les étudiants étaient à nouveau sur le campus, la première fois que quelque chose de vraiment positif se passait. Ces décès vont certainement donner un goût bien triste à tout ça.

Il y a deux ans exactement, jour pour jour, un accident d’hélicoptère a tué quatre anciens étudiants de la FAK. Et en décembre dernier, un étudiant s’est suicidé. J’espère que chaque année scolaire n’est pas aussi tragique.

13 comments

  1. Bibigeneve

    Au mauvais endroit au mauvais moment… Combien ont connu ça dans leur entourage, leur famille. Bon courage à toi, ce n’est jamais facile à accepter et à surmonter.

    Like

  2. nico

    Je comprends ton émotion, on a aussi de temps en temps des étudiants qui partent comme on peut le faire à cet age. Mais en plus, tes étudiants, leur taf c’est la guerre, je doute que tous profitent de la retraite.
    Courage,et tebe rede (maxime creole de mon parrain)

    Like

  3. CINABRE

    Quelle triste nouvelle….
    La mort de son enfant est une blessure à jamais ouverte , une douleur quotidienne. Ne reste que les souvenirs qui vous taraudent l’esprit et transforment vos rêves en cauchemars.
    Les condoléances et les encouragements sont de mises dans ces circonstances et apportent un soutien éphémère .Comment envisager la vie après …..

    Like

  4. Magali

    Des vies éteintes, la vie des proches chamboulée. C’est horrible.
    Comme tu le dis, beaucoup de choses et d’événements à la FAK seront endeuillés. Courage à toi et à ceux de la FAK pour faire face.

    Like

  5. C’est maintenant dans les nouvelles nationales (et même internationales, The Guardian en parle). Je ne peux que te souhaiter mes condoléances car je ne peux imaginer l’impact que cela peut avoir sur le moral de tout le monde, même si dans un milieu militaire, l’éventualité d’un décès n’est jamais loin. Mais là, les circonstances rendent l’événement particulièrement triste.

    Like

  6. catandfivecats

    Cet endroit parait si paisible, comment imaginer une telle horreur à cette place? N’importe quelle vie perdue si tragiquement, de n’importe quelle façon, est un drame absolu.
    Pauvres jeunes, pauvres étudiants, je les plains ainsi que leurs familles, leurs proches et la communauté de la FAK.
    Courage, bises

    Like

  7. Pingback: c’est la fête au pays | c'est pas moi je l'jure!

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: