c'est pas moi je l'jure!

la visite

Cette semaine, j’ai dû bosser hyper rapidement sur mon rapport annuel, que je crée d’habitude avec mon secrétaire en deux mois et qui fait souvent plus de 100 pages. Cette fois-ci, bien sûr, je n’avais pas 40 employés mais seulement dix, et je n’ai pas fait grand chose à part le minimum syndical et le concours d’écriture et ces activités pour les étudiants pendant les semaines d’examens, donc je n’avais pas trop de choses à raconter en dehors des statistiques habituelles (combien de clients, de quels départements, de quelles langues, de quelles années, avec quelles opinions sur nous, etc.), donc j’ai pu ficeler le bidule en 38 pages seulement. Je pensais que j’avais un peu de temps pour l’écrire, par contre, mais non, Albert le voulait aujourd’hui, donc c’était un peu la course (et je n’ai pas eu le temps de le faire relire par qui que ce soit, ce qui n’est pas une bonne chose du tout).

En plus de ça, hier, j’ai dû participer à une formation du gouvernement canadien parce que je suis évaluatrice de demandes de subventions du gouvernement pour des projets de recherche académiques (comme l’argent que j’avais demandé pour la première conférence que j’ai organisée). Ensuite, le gouvernement–qui paye les volontaires pour évaluer 10 demandes en trois jours SAUF si les évaluateurs travaillent pour le-susmentionné gouvernement, putainbordeldemerde) m’a envoyé ces 10 demandes de bourses (entre $20,000 et $50,000 chacune) et je dois les évaluer d’ici à dimanche soir.

En plus de ça, mon oncle parisien et son mari ont débarqué chez moi mercredi, et c’était la toute première fois de nos vies qu’ils me rendaient visite, donc c’était un moment très spécial. Pendant que je devais participer à la foutue formation hier, ils ont retourné les portes de mes placards de cuisine pour qu’elles s’ouvrent toutes dans le bon sens, et ils ont trouvé un moyen pour bloquer ma putain de ventilation forcée pour qu’elle fasse beaucoup moins de bruit! Ensuite, on s’est baladés dans Kingston et sur mon campus (qui était à moitié fermé à cause des cérémonies de graduation) (sous la pluie) (et j’ai vu pour la première fois en neuf mois le pont se lever pour laisser passer un bateau) (et on s’est retrouvés par erreur en haut de remparts de fortifications, c’était très rigolo) et on a dîné dans mon resto préféré (avec quelques rayons de soleil) et puis on est allés boire un verre chez ma copine Charlotte.

Ils sont repartis ce matin, et maintenant je bosse, je bosse, je bosse, je bosse! Je ne suis même pas sûre que j’arriverai à écrire les p’tits souvenirs du dimanche soir de dimanche tellement je suis débordée avec ces trucs à évaluer 😦 Mais voilà quelques photos de cette semaine stressante mais sympa.

11 comments

  1. mmechapeau

    Une vie décidément très animée.
    Je retiens qu’après avoir bossé, bossé et encore bossé vous allez pouvoir vous reposer dans un appartement rendu un peu plus confortable par votre oncle et son mari.
    D’ici là, courage.

    Liked by 1 person

    • Tu es comme moi Madame Chapeau, tu en rêves d’avoir un oncle et son mari qui bricole lors de visites impromptues… j’aimerais leur faire passer la tondeuse et tailler quelques arbres et puis repeindre l’entrée et notre couloir, qu’est-ce qui te ferai plaisir à toi comme coup de main de ton oncle et son mari ??

      Bleck

      Like

    • mmechapeau

      @ l’ami Bleck: tout le monde n’a pas la chance d’avoir encore des oncles, mariés ou pas, ou des tantes, Zia ou pas, capables de les aider.
      Les nôtres sont tous morts depuis belle lurette. Mais vous ne pouviez pas le savoir, alors, merci pour votre question et bon samedi.

      Like

  2. Magali

    Beaucoup de travail mais de beaux moments et un appartement amélioré, le positif perdurera.
    Je n’ai pas compris si tu es ou non rémunérée pour ce travail éreintant.

    Like

  3. Bon, c’est très bien la séance de bricolage avec le tonton et son mari et puis le repas au restaurant mais maintenant que tu as moins de bruit dans ton appartement faudrait tout de même voir à travailler beaucoup plus parce que ficeler le bidule avec seulement 38 pages c’est un peu bâclé tout de même, allez, hop hop hop…

    Bleck

    Like

  4. catandfivecats

    si je te dis que je suis fatiguée rien qu’à te lire? tu travailles trop ou je me trompe? est ce que tu te rajoutes du travail, ou bien est ce compris dans le package de ton boulot? je m’y perds🙄
    c’est chouette, et sympa d’avoir des petites (ou grandes😁) mains qui te facilites la vie dans t-on appartement, j’espère que l’apprécieras un peu plus😉
    Ne te prends pas le chou pour le prochain article, même si c’est toujours intéressant de te connaitre (ainsi que tes lecteurs) un peu plus.
    bises😘, bon WE

    Liked by 1 person

  5. Pingback: je n’aime pas le bruit | c'est pas moi je l'jure!

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: