c'est pas moi je l'jure!

femme comme chacune

Avant de commencer The Trauma Cleaner, j’ai lu deux autres bouquins très différents et intéressants aussi. J’ai trouvé le premier, un roman, grâce à la narratrice d’un livre précédent que j’avais beaucoup aimée, donc c’était vraiment un bouquin auquel je ne m’attendais pas, mais qui c’était excellent: The Measure, par Nikki Erlick. Un jour, tout le monde reçoit une petite boîte dans laquelle il y a une cordelette dont la longueur indique la longueur de la vie de chacun. Et donc c’est l’histoire de plusieurs personnes (politicien, prof, architecte, soldat, etc.), avec des cordelettes de longueurs différentes et qui font donc des choix de vie très différents, dont les histoires finissent par se recouper. C’est absolument fascinant comme bouquin, le meilleur que j’aie lu cette année.

J’a ensuite trouvé l’autre bouquin grâce à une me recommandation basée sur des bouquins que j’ai lus précédemment: Girls Who Stepped Out of Line, de Mari K. Eder. C’est l’histoire réelle d’une vingtaine de femmes, dans plein de pays différents, qui ont fait quelque chose de particulièrement difficile et utile lors de la Deuxième guerre mondiale, comme cette femme prisonnière à Bergen-Belsen et qui a soigné Anne Frank, ces deux soeurs anglaises qui ont fait sortir des Juifs d’Allemagne, la première femme Autochtone à devenir pilote dans les WASP, cette Polonaise échappée du ghetto de Lublin et qui rejoint la résistance, cette joueuse professionnelle de tennis devenue espionne en Suisse, les premières femmes dans les Services secrets, etc. Je n’ai pas adoré la narratrice ni l’écriture elle-même, mais ces histoires étaient vraiment incroyables et fascinantes.

Et là, je viens de finir un bouquin très spécial, trouvé lui aussi par hasard: Gods in Alabama, de Joshilyn Jackson. La narratrice a un superbe accent du sud des Etats Unis, j’ai adoré. C’est l’histoire d’une jeune femme d’Alabama qui s’est enfuie à Chicago parce qu’elle a tué quelqu’un. Elle a promis à Dieu de ne plus jamais mentir, de ne plus jamais retourner en Alabama, et de ne plus jamais coucher avec quelqu’un s’il gardait son secret. Un jour, hélas, elle est forcée de retourner là-bas et de confronter sa famille, sa jeunesse, et tout ce qu’elle avait fuit. C’était un monde très different de ce que je connais. 

16 comments

  1. Parfait. J’avais trois crédits audio à utiliser, j’ai opté pour les deux premiers livres dont tu parles. Il ne me reste plus qu’à écouter les 4h restantes du livre actuel pour me lancer dans ceux-ci. Et j’ai encore 1 crédit audio mais ma liste d’envie a du choix.

    Liked by 1 person

  2. Ce livre détaillant ce que certaines femmes formidables ont réussi à réaliser dans des conditions épouvantables pourrait m’intéresser (et ça renforcerait mon idée comme quoi ce sont les femmes qui sont victorieuses, idée que tu m’as demandé d’éclaircir voilà quelques jours…)
    Par ailleurs, je vois un verre de vin sur la table ce qui me semble un peu plus correct qu’une boite de limonade fut-elle une citronnade…

    Bleck

    Liked by 1 person

  3. CINABRE

    Ah! voir la couleur du silence
    S’il est plus profond qu’il n’est grand;
    Voir les tons apaisés qu’il prend
    Avec ses multiples nuances

    Un livre sublime de Jury Batalion ” Les résistantes “

    Liked by 1 person

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: