c'est pas moi je l'jure!

cahier d’écriture

Mon travail avec le comité de l’enfer est enfin terminé! On a encore passé des heures la semaine dernière et cette semaine à écrire le rapport final, et il a été envoyé ce soir! Ouf! Les retombées négatives de notre décision sont malheureusement cinquante fois pires que ce qu’on attendait, et la FAK en entier semble avoir commencé une guerre civile odieuse et sanglante. Je suis choquée par la façon dont certaines personnes peuvent réagir de façon puérile et égoïste!

Pour nous changer les idées, Albert (qui est maintenant le chef de mon nouveau chef, Anouar) m’a demandé de créer et diriger un comité d’investigation sur… les développements très rapides dans le domaine de l’Intelligence Artificielle dont je vous ai parlé la dernière fois. ChatGPT et consorts deviennent en effet extrêmement rapidement extrêmement puissants et intelligents, et les étudiants américains, canadiens, et même européens commencent à l’utiliser, et tous les profs (du primaire à l’universitaire) commencent à paniquer sérieusement. Beaucoup d’universités ont déjà pris des décisions qui vont de “utiliser ce truc est complètement interdit!” (ce que je trouve idiot) à “vous pouvez faire n’importe quoi parce que nous les profs on saura être plus intelligents que l’intelligence artificielle, mortecouille!” (ce que je ne trouve assez idiot aussi). Donc le but de mon comité sera d’identifier “la menace” dans tous les domaines (litérature, science, arts, etc.) et de proposer des idées, de faire des suggestions, de décider de ce qui sera permis ou non, d’aider les profs à changer leurs méthodes d’enseignement ET d’évaluations de connaissances, et d’aider les étudiants à comprendre le positif et le négatif de l’affaire.

Cela fait donc un mois que je lis absolument TOUT ce que je peux trouver sur le sujet, depuis la Gazette de Kingston jusqu’aux trucs les plus incompréhensibles! Ca me tue, ça me déprime, ça m’angoisse, et en gros ça m’annonce que dans deux ans mon job n’existera plus. Je prends des notes dans des catégories différentes: les faits, les questions philosophiques (à quoi ça sert d’écrire, à quel moment est-ce qu’on “triche,” etc.), les questions techniques (comment ça marche, les détecteurs, etc.), les questions pratiques (comment on peut l’utiliser pour corriger des devoirs, créer des plans de cours, écrire des documents, etc.), ce que font les autres écoles et universités, ce qu’on pourrait faire à la FAK, etc. Et j’essaye d’écrire une description de mon comité pour l’envoyer à tout les profs et trouver des gens intéressés.

Lundi prochain, j’ai organisé une rencontre avec une douzaine de directeurs de centres comme le mien dans d’autres universités militaires américaines pour échanger des idées, discuter de nos différentes approches du problème, et voir si des gens un peu plus rationels que moi pourraient arriver à me rassurer (mais je sais que je ne suis pas la seule à paniquer). Enfin, j’ai la trouille mais tout ça est aussi absolument fascinant, donc si je perds mon job dans un ou deux ans, je pourrai toujours retourner faire des études d’informatique pour étudier l’Intelligence Artificielle; c’est visiblement le seul job qui ne risque pas de disparaître (à part pompier et plombier, aussi, mais ça me tente moins).

19 comments

  1. Mme Chapeau

    Je suis bien contente d’être retraitée et de ne pas devoir réfléchir à tout ça.
    Echanger des idées et discuter avec d’autres personnes concernées par le problème me semble une excellente initiative. Par contre, vouloir interdire l’utilisation de ce nouvel outil comme certains rêvent de le faire me parait assez utopique.
    Quant aux jobs qui ne risquent pas de disparaitre, que pensez-vous de croque- mort ou embaumeur?
    By the way, your new half century looks as thrilling as the first one, doesn’t it?
    🙂

    Like

  2. J’ai fait pas mal d’essais avec chatGPT, notamment dans le domaine de la résolution de problèmes, d’exercices de raisonnement, et du codage informatique.

    J’en ai les cheveux qui se dressent la ma tête. (Mes cheveux sont rares et courts https://youtu.be/0JZ8nlIrlSw). Ce truc code mieux que 80% des élèves, en donnant des explications limpides. Il résout des problèmes qu’on ne lui a jamais posé en détaillant les étapes du raisonnement (J’ai des exemples si tu veux.) pour finir par donner une solution fausse parce qu’il ne sait pas bien faire les additions, mais ce n’est qu’une aspérité temporaire. Je l’ai déjà adopté comme assistant dans mon travail !

    MAIS pour les personnes en situation d’apprentissage, c’est un DANGER public. Il y a deux risques : (1) La personne apprenante demande au truc de lui résoudre son problème et la solution est fausse. Cela arrive. Il y a risque que le personne apprenante retienne des informations, principes ou même raisonnements erronés. (2) La personne apprenante cède à la facilité en demandant au truc de faire ses exercices. Comme il faut faire des efforts pour apprendre (c’est scientifiquement démontré), cette personne risque de se retrouver en excès de confiance et d’avoir des résultats catastrophiques une fois seule devant une feuille blanche.

    Par ailleurs, dans mon domaine en tout cas, il n’est plus question de donner des notes certificatives basées sur des travaux réalisés en autonomie. Dorénavant, les évaluations qui comptent pour la validation d’une unité d’enseignement seront toutes faites sous la surveillance d’une personne humaine.

    Nous assistons à un bouleversement radical, qui ouvre de nouvelles possibilités et conduit à de nombreux dangers.

    Like

  3. El Joven a été le premier à me parler de ce truc. Ça les intéresse énormément à l’IUT d’informatique… J’ai fait pas mal d’essai et je trouve que c’est excellent!!!! Après les questions d’éthique c’est une autre paire de manche… Mais autrement c’est super performant.
    Je suis assez d’accord avec ce que dit Olivier.
    D’un point de vue littéraire c’est assez bluffant… Il écrit de joli poème et je lui ai demandé une ode au professeur documentaliste qui était très gratifiante 😀
    Mes collègues de FB lui on demandé pourquoi notre profession était si mal reconnu et sa réponse était digne d’être envoyé au ministre 😉
    Intéressant à lire :
    https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/l-invite-de-9h10/le-7-9h30-l-interview-de-9h10-du-mercredi-18-janvier-2023-1989180
    Bisous

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: