c'est pas moi je l'jure!

chauffeur, suivez cette voiture

Moi, j’ai pas besoin des pistes de slalom géant de Vincent Delerm Lillehammer pour m’amuser à ziguezaguer comme une sauvage entre les cônes oranges, les voitures garées illégalement le long de la route, les motards inconscients, les abrutis qui se garent sur la rue aux heures interdites, les touristes perdus et qui ne connaissent pas les règles de circulation de la ville, les piétons intrépides, les cyclistes suicidaires, les camions FedEx, CanadaPost et autres Purolators qui avancent comme des tortues, et les conducteurs du dimanche qui admirent le paysage. Tous les matins. Et tous les soirs! Sur 15 kilomètres! Enfin, je dois bien en faire 20, avec le slalom que je me paye, malgré le fait que la route est toute droite, depuis chez moi jusqu’au boulot! (Et je vous préviens, ici c’est comme à Paris: les touristes ont intérêt à fermer les yeux quand un local les conduit à travers la ville!)

J’ai un nouveau jeu qui m’amuse beaucoup, depuis quelques temps: est-ce que j’arriverai, pendant l’heure qu’il me faut pour faire ce trajet matin et soir (parfois un peu plus, même, lors des heures de pointe ou lors de travaux intensifs dans toute la ville, comme en ce moment), à ne pas hurler d’énervement (f’ing life!) et à n’insulter personne (f’ing idiot)? Je me donne le droit de gueuler une fois (de toute la journée! C’est super difficile!), mais c’est tout. La journée aura été excellente si je n’ai pas gueulé une seule fois, normale si j’ai gueulé une fois, et mauvaise si j’ai gueulé plus d’une fois. C’est un vrai défi!

Je déteste (en plus des idiots sus-mentionnés): les cons qui bloquent les carrefours et les intersections (ça me rend hystérique!); les cons qui me claxonnent parce que je n’avance pas quand le feu va bientôt devenir rouge et que les voitures de l’autre côté de l’intersection n’avancent pas; les cons qui n’utilisent pas leurs clignotants et déboîtent comme des malades devant moi; les cons qui tournent et ne s’avancent pas dans l’intersection mais bloquent toutes les voitures derrière; les cons qui déboîtent super lentement ou en hésitant; les taxis qui s’arrêtent brutalement sans prévenir n’importe où; les cons qui tournent à gauche ou à droite alors que c’est interdit à ces heures; les piétons qui passent au rouge; les vélos qui passent au rouge; les cons qui ne savent pas se garer et bloquent tout le monde pendant des heures; les cons qui n’avancent pas quand le feu passe au vert; les bus qui se croient tout permis; les gros 4×4 et autres camions et bus qui bloquent la vue devant moi; les cons qui écoutent de la musique à fond avec toutes leurs fenêtres ouvertes; les cons qui conduisent comme s’ils étaient seuls sur la route; les cons qui se faufilent jusqu’à la dernière seconde sur une voie rétrécie et forcent ensuite le passage; les cons qui décident de repaver la route pendant les heures de pointe; les cons qui ne me laissent pas déboîter malgré mes clignotants alors que la voie devant moi est visiblement bloquée; les cons qui conduisent n’importe comment parce qu’ils sont au téléphone; les cons qui friment dans leurs grosses bagnoles luxueuses ou leurs voitures de sport; et j’en passe!

Bref, heureusement que j’ai des coquines à la maison pour faire baisser ma tension arterielle, parce que c’est rare que je rentre chez moi sans avoir mal à la gorge d’avoir si ouvertement exprimé mon impatience ma fureur! Et avec le retour de la neige, mon slalom bi-quotidien devient encore plus cornecul, c’est un bonheur!

Et vous, qu’est-ce qui vous énerve le plus quand/si vous conduisez?

gratin de pommes de terre et navets

Qu’est-ce que c’est que ça, me demanderez-vous? C’est ma nouvelle découverte, inspirée par le gratin de pommes de terre de Barefoot Contessa (offert par ma p’tite soeur) et ce gratin de navet. Comme je suis une petite personne, un gros gratin est trop pour moi, donc j’ai adapté les recettes à ma façon:

1. Couper en fines rondelles (avec une mandoline, c’est super facile) une très grosse pomme de terre ou deux et un navet ou deux en rondelles. Râper plein de gruyère et/ou de parmesan et couper très finement ou écraser deux gousses d’ail.

2. Dans un plat à gratin bien beurré, mettre un couche de pommes de terre, un peu d’ail, un peu de crème à battre, du sel, et du poivre. Rajouter un peu de fromage avant de mettre la deuxième couche de patates et répéter l’opération jusqu’à la fin des légumes, en intercallant toujours le fromage, un peu d’ail, et de la crème. Dans ma petite poêle qui va au four (mon plat à gratin est trop grand), j’ai mis quatre couches de patates et deux de navets. Terminer avec la crème, quelques noisettes de beurre, et plein de fromage!

Attention, les navets sont beaucoup moins absorbant que les patates donc les proportions de crème (ou lait, si vous préférez) sont moins importantes que pour un gratin dauphinois normal (sinon ça fait un peu soupe au gratin, croyez-moi, j’en ai fait l’expérience). Il ne faut pas non plus trop remplir le plat parce que la crème va un peu bouillir et ça risque de déborder.

3. Faire cuire tout ça à four doux pendant au moins une heure et quart! Si le dessus du gratin grille trop rapidement, recouvrir le plat d’une feuille d’aluminium.

4. Servir très chaud! Et mourir de bonheur!

Réussite: à tomber, tout simplement! Les navets ajoutent une petite touche d’exotisme à un gratin de pommes de terre qui serait normalement délicieux mais un peu banal. Là, on sent juste une petite touche d’amertume, quelque chose de différent, d’un peu moins pâteux, et c’est une agréable surprise. Le gratin de Ree, avec seulement des navets, serait trop fort pour moi, mais ce petite mélange est absolument parfait!

gratin de patates et navets

** Ce week-end, le thème, choisi par Fabulous Fabs, est “photographiez-moi un truc avec des inscriptions dessus.” (Pour les règles du jeu c’est par là). Vous avez jusqu’au mardi 2 décembre (inclu) pour m’envoyer votre contribution (drcaso @ rogers . com). Les participants sont invités à copier le petit badge rose qui se trouve au début de ce post et à le mettre sur leur blog pour crâner et inviter d’autres lecteurs à participer ) **

Et ATTENTION, la première personne qui m’envoie une photo aura le droit de choisir le thème pour une prochaine fois (sauf si vous l’avez déjà choisi une fois)!

jhabite-chez-mon-chat

Fabulous Fabs.

.

Y

The Y. Dr. CaSo.

.

chat-mechant

Portail, île aux Moines, Morbihan, France. Fabienne & Co.

.

passage-public

A Montreux. !Béo!

.

metro

Olivier.

.

anlanafada

Dublin. Jérôme.

.

charlie-dec-2007

Charlie lit. Catherine.

.

electric

Ancienne centrale électrique au-dessus des chutes de Niagara. Noelia.

.

pour-mon-frerot

Pour mon frérot qui ne sait pas encore nouer sa cravatte, Reykjavik, Islande. Clot.

.

ceintures-noires-1-drcaso

E.

.

portugais

Porto Seguro, Brésil. Anthropopotame.

.

marcheblanche

Marche Blanche contre la violence, août 2008 à Mexico. Gryphon.

.

mahie-en-geekette

Mahie portant un truc-t-shirt avec écrit quelque chose dessus en pleine période geekette!

.

nv002228

Devant un supermarché à Akaslompolo en Finlande. Anne fra Sveits.

.

sruitor-20

Val d’Aoste. dieudeschats.

.

trespassers

At the African Lion Safari. elPadawan.

.

hasard

Hasard… Dorian.

31 comments

  1. Folavoine

    Moi, ce sont les cons qui arrivent à toute allure et me collent parce qu’ils veulent que je me rabatte alors que je suis en train de doubler et les cons qui restent sur la voie du milieu, quoiqu’il arrive !

    Mais je suis une conne qui prend parfois du temps pour me garer : je ne suis pas très douée pour faire les créneaux, encore moins quand il y a des voitures derrière que j’empêche d’avancer…😦

    Like

  2. Mes trajets d’aller-retour sont une scéance défouloire aussi😉

    Un temps je comptais les cons furieusement dangereux pour les autres, ensuite les piétons inconscients, les ouvriers et livreurs si peu prudents, etc.

    Les colle-cul pressé jeveuxtepasserpardessus: je ne les comptent plus eux. C’est plutôt rare de ne pas en avoir au cul👿

    Le mot que je dois bien dire le plus durant mes trajets c’est: m’énervent!!!! Souvent assorti de all and all and allll!!!!

    Jeudi c’est un vrai fou du volant que j’ai vu à Genève. Il est arrivé de nulle part avec sa mini, a klaxonné furieusement une voiture voulant tourner à gauche, contourné un bus qui faisait un arrêt devant un passage piéton et le fou a louvoyé entre le bus et le piéton et la voiture qui devait tourner!!!!

    J’ai tellement eu peur de voir le piéton gicler!

    Puis, 10 minutes après, un break qui a carrément tamponné une voiture pour pouvoir se caser dans la place de parc. Et tout ça devant tout le monde, comme si c’était normal😯

    Alors sur les trajets… par contre je ne slalomme pas moi madameuuuu!

    Like

  3. Babeth59, c’est sûr que pendant l’été, quand je prends le métro, c’est moins stressant🙂 Et je rêve du jour où je trouverai un appart près du boulot!

    fabienne, il me fait saliver moi aussi😆 J’en ferais tous les jours si ce n’était pas un peu… heu…. plein de fromage et de crème…

    Folavoine, heureusement, en ville, c’est rare qu’il y ait des fous qui puissent arriver si rapidement et coller, comme ça, mais ça arrive! Et ne t’inquiètes pas, moi aussi je suis une conne, qui déboîte sans clignoter en 1/4 de seconde de temps en temps, quand je suis vraiment trop énervée… je l’avoue🙂

    !Béo!😆 et pourtant les autoroutes suisses sont plutôt… cool. Mais je te comprends, il y a vraiment des malades partout! Un truc qui me rendait folle en Suisse (et en France) c’est les voitures qui font du 180 kil/heures et freinent à mort sans se soucier des gens derrière dès qu’elles arrivent devant un radar… Par contre, je slalom parce que c’est comme ça qu’il faut conduire, ici, si on le fait bien. T’es obligée, mais ça peut se faire très fluidement et les autres conducteurs (habitués à conduire ici) s’y attendent et le font aussi (et je m’attends à ce qu’ils le fassent aussi et le leur permets). Le problème c’est les gens qui ne sont pas d’ici, les vieilles personnes qui ont peur, et ceux qui ne regardent pas autours d’eux.

    Like

  4. catherine

    ce sont les petits vieux à l’allure d’escargot qui m’énervent!! j’espère juste que je ne serais pas comme eux plus tard!! ça me fait très peur!

    sinon, en ce moment, j’expérimente la conduite accompagnée avec mon n°4 ( j’ai déjà donné avec ses soeurs) , et il est si calme au volant et si prudent que je dois parfois me mordre les lèvres pour ne rien dire!! mais je dois avouer qu’il conduit bien..

    sinon les gros mots fusent également dans la voiture! honte à moi!

    bon dimanche à toi et à tes coquines!

    Like

  5. RhÂ!!! Ce qui m’énerve le plus, comme Catherine, c’est les imbéciles (souvent des vieux) qui s’arrêtent presque pour tourner… et EN PLUS sans donner de signe (clignotant). Ça m’éneeeeeeerve!!!

    (Nous on dit plutôt “reeeetaaard!” que “f’ing idiot”, mais l’intention est la même!)😉

    Like

  6. Fabulous Fabs

    Je pense qu’à Montréal on récolte la palme des mauvais conducteurs. Qui font du slalom entre les voies, qui ne signalent pas quand ils tournent, qui te collent au cul à grande vitesse sur les autoroutes pour te déstabiliser et t’intimider pour que tu changes de voie, qui passent sur les feux rouges, qui roulent à toute allure dans les zones écolières et j’en passe. Mais le problème, c’est qu’il n’y a pas assez de surveillance policière, alors les gens se croient tout permis. Bon… J’ai fait ma montée de lait. Ça va mieux maintenant…

    Like

  7. E.

    Apres m’etre enervee pendant des annees contre les conducteurs mexicains (a cote desquels je suis certaine que les conducteurs canadiens sont des modeles de civilites et de respect du code de la route…) je suis devenue depuis quelques mois tres zen…je ne les insulte plus qu’une fois par semaine en moyenne. Je ne klaxonne presque plus (j’ai quand meme casse deux fois mon klaxon avant…).

    Et finalement je vais presqu’au aussi vite d’un point a un autre😉
    Bref zen (ou presque!)

    Like

  8. E.😆 casser ton claxon?? Trop drôle🙂 Pour avoir conduit en Italie, je peux un peu imaginer ce que ça doit être au Mexique! Bravo pour ta zénitude!

    Gryphon, pas con effectivement🙂 Mais t’habites tout près de ton boulot, toi, pas à une heure de taxi… veinard🙂

    Fabulous Fabs😆 je dois avouer que j’ai eu quelques frayeurs (et quelques gueulades) lors de mes visites à Montréal! D’ailleurs, dès que je vois une voiture immatriculée au Québec, ici, je mets le plus de distance possible entre elle et moi😆

    Noelia😆 le reeeeeeeetaaaaard je l’utilise aussi pas mal souvent!!

    catherine, il parait que c’est mieux d’exprimer ouvertement sa colère que de la garder en soi et d’avoir ensuite des ulcères😉 Ceci-dit, quand je vois comment moi je suis énervée à la sortie de mon boulot, je me dis que c’est dingue qu’il n’y ait pas plus d’accidents!

    Jérôme, l’autoroute de contournement de Lausanne est pas mal non plus😆 Pour les feux, je trouve qu’ils ont vraiment un système génial en Suisse, où ils ont les feux oranges avant de passer au rouge ET avant de passer au vert. Comme ça les gens ont le temps de se préparer. Smart🙂

    Like

  9. Voiture, c’est sûr qu’à Lafayette, Indiana, je n’avais pas ces problèmes de circulation… Malheureusement, j’ai trouvé un boulot ici et pas ailleurs…

    !Béo!😆 toi alors, tu me fais toujours rire!

    Like

  10. Dans la vie en général, je suis une personne patiente, voire très patiente. Par contre, au volant c’est autre chose. Le mot qui sort le plus souvent, c’est c*onnard! Je déteste les gens qui conduisent à une vitesse irrégulière sur l’autoroute et qui t’obligent à les dépasser plusieurs fois car entre-temps, ils se sont réveillés et il foncent pour te dépasser, puis se rendorment… et finissent par te coller etc.

    Like

  11. Ce qui m’énerve particulièrement ce sont les gros 4×4 qui n’ont rien à faire sur le ring (=périphérique) de Bruxelles… ils te bouchent la vue et t’enfument quand ils sont devant, te collent au cul quand ils sont derrière, et dérivent quand ils sont à côté (car évidemment ils sont au téléphone !)…
    Bon il y a beaucoup d’autres choses qui m’énervent mais la liste serait trop longue😆
    Résultat, je varie les poisons : je prends le train/bus trois jours par semaine😉

    Like

  12. Tiens, ce matin où je faisais de la route je pensais à toi !🙂 J’ai récapitulé ce qui m’énervait (surtout l’absence de clignotant dans les rond-points et ceux qui te collent au train pour te mettre la pression). Mais malheureusement, j’ai aussi de quoi m’énerver après moi, vu que je suis incapable de faire un créneau et qu’il me faut toujours trouver des grrraaandes places de parking.:mrgreen:

    Like

  13. Ben moi je dois avouer que je ne conduis (pour l’instant ) qu’accompagnée d’un moniteur et que ce qui me saoule vraiment beaucoup ce sont tous ces conducteurs autour de moi pocesseurs du permis de conduire qui ne font rien d’autres que des trucs qui seraient éliminatoire au permis. Voilà qui me saoule, grave. Moi j’ai raté mon permis en ne faisant pas le tiers de la moitié de toutes les conneries que je leur vois faire et j’ai envie de mordre!

    Like

  14. Mahie😆 j’ai bien pensé à toi en écrivant ce post! Et je croise les doigts pour la prochaine fois, et les griffes des coquines, et mes doigts de pieds, même🙂 Tu y arriveras, t’inquiètes pas, et après tu pourras faire plein de conneries tranquilles😉

    Valérie, je suis bien d’accord avec toi, cette collection de photos est superbe🙂 mais… mais… où est la tienne?!

    meerkat😆 écoute, le jour où on peut enfin se rencontrer, je te donnerai une leçon de créneaux, je suis la reine des créneaux avec 3 centimètres de chaque côté!

    voiture, toi aussi!

    dieudeschats, moi aussi j’essaye de prendre le métro de temps en temps… ça me revient beaucoup plus cher et il y a plein d’inconvénients aussi, mais ça fait du bien de changer de poisons, comme tu dis😉

    Candy😆 t’es terrible!

    Anne fra Sveits, je suis entièrement d’accord avec toi🙂 J’ai remarqué qu’ici, c’est souvent quand ils sont au téléphone qu’ils ralentissent (et conduisent n’importe comment) et ensuite ils accélèrent…

    elPadawan😆 toi tu conduis pratiquement jamais alors bon, tu fais plutôt partie des piétons suicidaires, en réalité😆

    Like

  15. nat

    je ne conduis pas mais peste tout autant!! en général contre les autres cyclistes (qui restent au plein milieu du trottoirs par exemple!) ou les piétons (idem!), les groupes de collégiens qui prennent toute la largeur du trottoir et ne bougerait pas d’un pouce, et aussi contre les voitures qui tournent sans rien regarder! Et j’en passe!!! Mais je peste tout bas (et en français!).

    tien j’ai vu qu’il y avait des navets au supermarché! (mais j’ai oublié le nom maintenant!). c’est vendu par beaucoup par contre! j’étais surprise (ici c’est plutôt vendu par mini paquet en général). Enfin on verra!

    Et sinon pour répondre à ta précédente question d’où partir en février, euh le Japon!🙂 Mais il ne fera pas aussi chaud qu’en Espagne ou Tahiti! Et c’est un peu tôt pour les sakuras…

    Like

    • nat, merci pour l’idée qui me tente beaucoup… mais pour 10 jours, faire pratiquement 4 jours d’avion c’est un peu beaucoup… Pour les navets, tu peux en faire de la purée (mi-patate, mi-navets, miam), de la soupe, des gratins, tu peux les faire rôtir au four… plein de bonnes choses🙂

      Like

  16. nat

    4 jours?? ce n’est pas si loin!! c’est 12h de vols pour toi! Et perso, je trouvel le décalage horaire de 12h plus facile que 6h!😉 Mais bon c’est vrai qu’une destination soleil en février c’est pas mal quand même!🙂
    La prochaine fois que je retourne faire des courses, j’achèterai des navets! J’espère que j’aimerai bien!

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s