c'est pas moi je l'jure!

ma vie après ma mort

C’est dingue la vitesse à laquelle le monde peut s’effondrer! Un simple email, et à peine une heure de voiture plus tard, pouf… le chaos total, les insultes, les menaces, les engueulades, les pleurs, la peur, la honte… et la solitude, surtout!

Je ne peux pas vous donner les détails de cette sordide affaire, à cause d’ATPN… Mais en gros, j’ai mal choisi mes mots dans un email… qu’environ 1500 personnes ont lu… et je me suis retrouvée submergée par les messages insultants, cruels, stupides et humiliants. C’était comme si je me retrouvais nue sur la Place de la Concorde et que chaque parisien de passage me jetait des pierres! Pendant plus de 48 heures. Quelqu’un a aussi envoyé mon email à un journal local (heureusement pas national) qui bien sûr a relayé l’info à trois autres journaux. Les grands chefs hauts placés ont fait leur caca nerveux et j’ai été obligée d’envoyer un nouveau message pour m’excuser à quatre genoux et dire que oui oui, j’ai eu tort, et tout le monde il a raison, je mérite au moins la chaise électrique… Et le bureau des Resources Humaines a bien réussi son jeu, lui aussi, en envoyant un message public me disant qu’ils allaient m’envoyer un inspecteur aux trousses pour vérifier tous mes dossiers, parler avec tous mes employés, etc….

Bref, j’ai pleuré pratiquement non-stop pendant 24 heures. Ce qui m’a le plus attristé, dans l’affaire, c’est que le premier jour, alors que j’étais complètement annéantie, PERSONNE n’a pris ma défense publiquement, pas même mes collègues, pas même des gens que je considère comme mes amis! J’ai reçu quelques messages de sympathie en privé, mais j’avais besoin que quelqu’un me soutienne publiquement, que quelqu’un explique à ces cons que je n’avais rien fait de mal. Le lendemain, alors que les messages continuaient à fuser, trois collègues ont finalement envoyé des messages publics en ma faveur, pour rappeler tout le travail que je fais pour cette boîte, que si on me connaissait on saurait que c’était une erreur… Mais c’était un peu tard, le mal était fait.

Une inspection de tous mes dossiers (impeccables bien sûr) par les Resources Humaines, QUATRE articles dans les journaux, et 60 heures plus tard, je suis encore sous le choc et j’ai du mal à croire que tout ça est vraiment arrivé! Il n’y a pas eu mort d’homme, je sais, mais je me souviendrai toujours du manque de courage des gens qui auraient pu arrêter ces âneries tout de suite en prenant ma défense. Je me souviendrai aussi toujours des noms de ceux qui m’ont envoyé ces horribles messages et m’ont humiliée ainsi sur la place publique. Et je vais me donner d’autant plus de mal pour faire un dossier en béton pour ATPN et me casser d’ici!

Oh, et le plus beau dans l’affaire, c’est qu’on m’accuse de discrimination! Haha! Moi, MOI, faire de la discrimination contre qui que ce soit?! Vous m’avez bien vue?? Y’en a vraiment qui ont fumé la moquette!

All that is necessary for the triumph of evil is that good men do nothing. Leon Tolstoy et Edmund Burke. (Pour les non-angloparleurs, ça veut dire en gros que pour que le mal triomphe, il suffit que les hommes bons ne fassent rien.)

46 comments

  1. Plein de pensées à toi qui t’es trouvée jetée dans la fosse aux lions. Le monde du travail est horriblement dur, stupide et lâche. Tiens bon la rampe. Et prépare ton décollage.
    Les greffiers sont en pleine incantation pour que la vérole s’abatte sur tous ces infâmes, que les coucougnettes leur gèle et que le cul leur pèle, que les bras leur tombe pour qu’ils ne puissent pas se gratter. Et quand on connaît la puissance magicienne de Valentine, tu vas voir ce qui va leur arriver ! :mrgreen:
    Et à toi des bisous.

    Like

  2. Je n’en crois pas mes yeux, en lisant ce message… Comme tout peut prendre une ampleur affolante de nos jours avec la diffusion tous azimuts… Tiens bon et dis toi que la vérité finit par triompher.

    Je te serre dans mes bras et t’embrasse fort fort et Nini, comme Valentine, envoie griffes et dents envers ceux qui ont causé cette zizanie, et ceux, qui, malheureusement, ont détourné le regard)

    Like

  3. Ben je ne comprends ni ne devine ce qui a pu exactement se passer mais je suis bien de tout coeur avec toi 😦
    C’est difficile de voir la lâcheté autour de soi comme ça…
    En tous cas , c’est certain tu ne pourrais être que plus heureuse en bossant dans une autre boite, celle-ci n’a vraiment pas l’air tip-top…
    Je t’envoie toute mon amitié.

    Like

  4. Fab

    Il m’est déjà arrivé d’envoyer un mail, ou d’avoir des échanges de mails, où la mayonnaise monte très vite, avec noms d’oiseaux et violences verbales et même menaces physiques, et ceci DANS LE CADRE DU TRAVAIL.
    Tout ça à cause d’un mot malheureux, d’une tournure de phrase mal comprise ou juste un mot oublié qui inverse complètement ce que je voulais dire, et alors qu’un simple coup de fil aurait tout désamorcé en quelques minutes.

    Maintenant je fais hyper gaffe, je relis mes mails 2 fois avant de les envoyer, j’attends même un moment avant de répondre à certains mails histoire de ne pas répondre sous le coup de la colère, ou même simplement je prends le téléphone pour dire “t’as voulu dire quoi là?” ou “j’ai peur de pas bien comprendre, t’attends quoi de moi?” et seulement après répondre par écrit de manière factuelle, sans sens caché ou sous-entendu.
    Toujours garder en mémoire: “les paroles s’envolent, les écrits restent”. En gros: tourne toujours 7 fois ta souris dans ta bouche avant de cliquer sur “Envoyer”.

    De plus, sur le fait que tu n’as pas été soutenue: le monde du travail est un monde de lâches et de suiveurs. Si un chef a commencé à réagir dans un sens, personne ne va dire le contraire, même si 15 jours plus tard tout le monde finira par reconnaître qu’il a eu tort et toi raison.

    Enfin, sur le fond, difficile de juger sans avoir le mail sous les yeux, mais si il a suscité tant de réactions, tu devais avoir sacrément mal choisi tes mots!
    Mais j’espère que ça va s’arranger.

    (Pour pas me faire insulter j’ai tout relu 2 fois) 🙂

    Like

  5. Moi non plus je ne sais pas trop ce qui a du se passer mais je sais en revanche qu’avant de faire un tel battage contre toi il y en a qui auraient pu simplement t’en parler, te demander de t’expliquer, voire te sommer de le faire mais s’adresser à toi au minimum !
    C’est un peu facile de créer un tel scandale sans vérifier une seule seconde le contexte, les dires et aussi qui était impliqué : imagine que ce ne soit pas toi qui ait envoyé ce mail, ça aurait pris la même ampleur si ça se trouve, avant même que tu aies eu le temps de le dire ? pfff…

    Je te comprends quand tu dis que tu te souviendras toujours de ce silence alors que tout ce dont tu avais besoin c’était d’un mot en ta faveur, qu’on voie que tu n’es pas seule, qu’on s’interroge du coup sur l’éventualité qu’on se soit gouré sur ton compte. J’aurais bien voulu être là pour le dire, ce mot, comme tant d’autres visiteurs de ton blog j’imagine.
    C’est tard, mais je le dis, t’es quelqu’un de chouette, et je ne te vois pas discriminer qui que ce soit ou offenser une catégorie de personnes sciemment. C’est vachement triste pour ces gens qu’ils ne s’en soient pas rendus compte avant, mais ce n’est rien à côté de quand tu seras partie, et qu’ils verront ce qu’ils ont perdu !

    des bisous, je pense à toi, courage !

    Like

  6. Clotilde

    Ma pauvre, ça a dû être tellement difficile… Quelle horreur d’écrire des emails à 1500 personnes d’un coup et de faire une boulette de mots interprétables différemment sans le contexte… Dommage que tes coquines ne pouvaient pas rétorquer que tu es la personne la moins discriminante de l’Ouest du Pecos. Bon courage pour le retour à la normale et pour la recherche de boulot!

    Like

  7. Lullaby

    ça achève de me convaincre des dangers du mail, qui n’a pas toujours l’air de dire ce que son auteur voulait y mettre – une malédiction de l’écrit?

    je te souhaite beaucoup beaucoup de courage, Dr CaSo, et je t’embrasse!

    Like

  8. rhooo mon dieu, après quelques recherches je suis tombée sur un des derniers articles de journal à ce sujet.

    Tout ça pour ça ??!

    ces gens sont des fous, spa possible …

    Surtout qu’en vérifiant un petit détail (genre la population que soi disant tu discrimines c’est la plus présente actuellement, quasi la totalité), l’affaire se serait dégonflée immédiatement j’imagine 😦 .

    n’importe quoi franchement 😦

    Like

  9. Bouba le chat

    Bon, après avoir pris connaissance de ta requête (après qq petites recherches sur le web), je fais mes valises et j’arrive ! Parce que là, j’ai bien compris que les coquines ne feraient pas l’affaire 😉 J’vais te protéger moi …

    Grosses bises ronronnantes.

    (Puis quoi, tout les moyens sont bons pour trouver le Prince Charmant, si ils (elles) ont pas compris çà, ils (elles) sont vraiment bêtes …)

    Like

  10. Moi je dis que c’est un signe pour un nouveau départ. Contrairement aux greffières qui s’activent, la mienne ronfle depuis ce matin bienheureuse que son chéri n’ait pas cours et comme tout chat qui se respecte rien de mieux pour profiter de l’aubaine que de ronfler un petit coup.
    Je crois qu’il y a certaines personnes qui n’attendent que cela, une petite erreur que l’on fera monter en mayonnaise histoire de se faire mousser soi-même, s’en contrefichant des dégâts que cela va engendrer. Je suis désolée que ton année démarre aussi durement et je croise les doigts pour que ton dossier soit accepté et VITE !

    Like

  11. Le culte de l’instantané, du scoop, du réac à chaud dans toute sa splendeur ! Maintenant c’est comme ça : quoi qu’il se passe, les réactions doivent être immédiates et donc souvent violentes car non pesées par la réflexion.

    Si la plupart de ces personnes avaient pris le temps de considérer la personne que tu es, ils auraient relativisé l’incident et ça n’aurait pas pris de telle proportion.

    C’est l’élan du “je réagis, je blâme ou j’encense” tant pis si c’est exagéré; de toute façon une polémique chasse l’autre “ne réfléchissons pas, réagissons !” (la blogosphère participe bien à tout ça d’ailleurs…)

    Ajoute à ça la lacheté humaine qui veut qu’on charge toujours sur le désarmé qui est déjà à terre, et voilà le travail !

    Je suis désolée que ça te soit tomber sur le museau comme cela et encore plus désolée qu’il n’y ait eu personne pour t’apporter du soutien.

    Allez ! On vote tous pour ton admission à l’Association des Travailleurs Pâtissiers Naturistes ! 😀 (moi aussi j’ai fait des recherches hein :p)

    Like

  12. Ah là là… Que les gens sont congs! Moi aussi j’ai finit par trouver l’article et y’en a vraiment qui son stupides et méchants! Hou que ça m’énerve!

    (Je compatie vraiment; alors je vais m’arrêter là parce que sinon toutes les insultes de la terre vont défiler)…

    Bizzz

    Like

  13. mar

    Je ne te lis pas depuis très longtemps, mais toujours avec bonheur. A mes yeux, tu es une personne délicate et sensible. Je suis horrifiée de ce que tu viens de vivre…
    Le choc va finir par s’atténuer, j’en suis sûre. Je pense à toi

    Like

  14. Je suis navrée que tu aies été pointée du doigt comme ça pour ce genre de bêtises. Les gens doivent vraiment s’ennuyer pour monter en épingle si peu de chose.
    *calinoursons*
    (Ca me donne envie de hurler ce genre de truc.)
    Je ne peux que te souhaiter de rebondir bien vite et d’obtenir ton billet gagnant pour ATPN 😉
    Je pense fort à toi.

    Bises!

    Like

  15. Pingback: The best blog´s post´s Wordpress Français « ATer: Criação de Sites Empresa (5511) 2527-3032. Sites Dinâmicos!

  16. catherine

    Je suis, comme certaines, très réticente sur les mails, j’essaie toujours de trouver les mots justes et clairs et je relis mes mails plusieurs fois.
    J’ai toujours peur qu’ils ne tombent entre de mauvaises mains!
    Je crains souvent que le destinataire ne renvoie le mail à n’importe qui et n’importe où!

    Le monde du travail est vraiment cruel, tu retiendras surement la leçon, même si elle te coûte cher!

    Je compatis à tes soucis, j’aimerais t’aider autrement que par ces quelques mots!

    Passe un bon dimanche, oublie le boulot!
    caline tes coquines!

    Like

  17. moonliza

    et bien quel branlebas ! …
    je ne sais pas exactement de quoi il s’agit, mais ça m’étonnerait que tu aies fait preuve de discrimination… TOI !!!!
    Je comprends que tu dois être encore sous le choc, la haine et l’agressivité des autres est toujours une surprise et un traumatisme.
    En tout cas, s’il te fallait un signe pour te casser… en vla un !
    Je t’embrasse bien fort, miss, fais-toi quelque chose de bon à manger pour te réconforter, occupes-toi de toi.

    Like

  18. c’est le + dur de tout : être confronté à la houle sans aucun soutien OFFICIEL. tout seul au front, à prendre les balles adverses.

    (sa)voir que quelqu’un se mouille pour vous, une fois que vous êtes au fond de l’eau, c’est dans ces moments-là la seule façon de se reconstruire une estime de soi. mais (sa)voir que des gens se mouillent seulement quand vous êtes sur le point de vous noyer, c’est ce qu’on appelle une aumône, et c’est très très loin du courage.

    je l’ai trop vécu pour ne pas comprendre ce que tu ressens.

    je suis dégoûtée pour toi, éloigne-toi, casse-toi vite fait. même de ceux qui ont pris ta défense, car ils l’ont fait trop tard, en pensant trop à leur propre pré carré, leur réputation, leur possible avancement. ils ne te valent pas.

    des bisous. et du courage. plein.
    :*

    Like

  19. E.

    J’ai cherche, j’ai trouve et je trouve que franchement il n’y avait pas de quoi fouetter un chat…

    Je suis franchement desolee pour toi et je souhaite de tout coeur que ton dossier a ATPN soit accepte. Ca leur fera les pieds

    Like

  20. Merci à toutes et à tous pour vos messages réconfortants! C’est bien la première fois que je me sens mieux depuis mercredi, grace à vous!! Merci en particulier à Bouba qui m’a bien fait rigoler et à heidi pour avoir trouvé l’Association des Travailleurs Pâtissiers Naturistes 🙂

    En ce qui concerne ATPN, je ne pense pas que ça influence quoi que ce soit, parce que ce n’est quand’même pas la porte à côté…

    Pfiou, quelle semaine! Presque tous les gens que je rencontre, maintenant, me disent combien ils sont désolés… C’est gentil mais c’est vraiment un peu tard…

    Je ne suis pas entrée dans ma cuisine de la semaine, à part pour nourrir les coquines. Ce soir, c’est sushi et NCSI pour tout oublier…

    Like

  21. C’est chaud.
    Faut toujours faire gaffe a ce qu’on peut mettre dans des emails. C’est facile a sortir de contexte et surtout, c’est celui qui reagit le premier aui a toujours raison. Une fois la machine emballee, c’est foutu, c’est la spirale…

    De tout coeur avec toi.

    Like

  22. C’est que des c***, ils te méritent pas. Tu ferais mieux de te barrer en vitesse de cette maison de fous. Et le pire, c’est que dans ces cas-là, les journaux citent toujours le nom de la personne incriminée. C’est un truc dont j’ai horreur, au niveau des médias canadiens. “Toujours donner le nom, sauf si c’est un mineur”. J’aurais bien voulu être encore sur place, j’t’aurais emmenée au B*** Markt pour te remonter le moral, tu te serais faite draguer par un gros lourd bourré, et on se serait barrés en douce en lui laissant nos bières sur sa note. Allez, gros calin, et repose toi un peu ce week-end.

    Like

  23. Affligeant, c’est vraiment le seul mot qui me vienne à l’esprit. Il m’a fallu un peu de temps pour trouver une source parlant de l’affaire du siècle (ouarf), parce qu’on ne peut pas vraiment dire que nous nous connaissons. Il y a vraiment des gens qui n’ont pas grand chose à faire que s’impliquer dans des ‘combats’ aussi nuls. Ce n’est vraiment pas à leur honneur. Méprise les, et calinoute les coquines en te gavant de sushis ou autres douceurs. C’est un bon moyen pour retrouver le moral.

    Like

  24. Je viens de te lire… 😦 Je compatis et je suis en colère, car j’ai déjà ressenti pleinement ce que tu décris, même sans que ça ne prenne une telle ampleur. (C’est incroyable que ça atteigne la presse. Celui qui leur a envoyé ça est soit très con, soit très lâche.)
    C’est le genre de truc qu’on ressasse avec amertume encore longtemps après, mais pourtant, pour tous les autres que toi, cela appartiendra vite au passé. Ils avaient juste besoin de crucifier quelqu’un et tu leur as donné le prétexte avec un mot maladroit.
    Si je croyais au destin, je dirais qu’il essaie d’orienter ton choix pour ATPN… enfin, si tu hésitais encore ! 😉

    Like

  25. mouton

    C’est ridicule cette histoire. En plus le journaliste parle de mail interne. Alors c’est carrément du délire ou alors “interne” ça signifie rien dans ta fac.
    Il se passe vraiment rien chez vous pour que les journaleux perdent leur temps avec ca. Et tes collegues y ont pas mieux a faire que de te pourrir de mails.
    Barre-toi de la, ca vaut pas le peine de rester chez des clampins pareils.

    Like

  26. Oh! Je suis désolée pour toi, tu as surement été pris comme bouc émissaire d’une affaire qui dans le fond n’a surement pas de rapport avec toi, avec qui tu es. Courage. Cela passera, d’ici quelques semaines, la poussière se sera surement estompée et tous les monde aura oublié submergé par le flot d’infos qui nous inonde… Mes pensées chaleureuses…

    Like

  27. Oh, comme tu as dû te sentir mal! Quand j’ai lu ton article, je venais de faire un bourde qui en a révélé un tout petit peu trop sur des choses qu’on m’avait dites officielles et qui ne l’étaient pas. Je me suis bien sûr excusée, surtout auprès des personnes auxquelles j’avais éventuellement fait du tort… et je me suis sentie vraiment mal. Puis j’ai lu ton article et je me suis dit que mon affaire était une bien petite affaire: comme tu as dû souffrir, et encore en voulant bien faire, puis sans soutien de personne! Mais en lisant l’article après avoir fait une petite recherche, je trouve vraiment que la presse du coin ne doit rien avoir d’autre de passionnant à écrire. En tout cas pas de quoi en faire une affaire pareille, c’est incroyable. C’est sans doute un signe de plus que l’option ATPN s’ouvre de plus en plus…
    Plein de câlins à tes coquines et de bonnes pensées pour toi de ma part et de celle de mes deux miaous poilus 😉

    Like

  28. Quelle histoire épouvantable. 😦
    Bon, ben comme c’est dit plus haut, c’est vraiment le signe qu’il est temps pour toi d’aller ailleurs.

    Tu veux pas retourner en Suisse avec moi, tiens? 🙂
    Alléééédiiii? 🙂

    Bon courage pour digérer tout ça. Chouchoute toi un peu. Et surtout sauve toi de là!

    Bises

    Like

  29. Eh bien! Faute de savoir quels mots sont à l’origine de tes soucis, je ne puis pour ma part qu’assurer que jamais sur les pages de ce blog, je n’ai lu de choses choquantes ou discriminatoires. J’imagine donc mal l’auteur de ce blog, sous l’emprise d’une seconde personnalité, vindicative, cruelle…
    En conséquence, je prends ta défense sans hésiter! Voilà!

    Like

  30. moi j’ai du muscle maintenant (en plus d’être hyper intelligente ;-), alors le premier kamikaze qui remet le couvert, je débarque et je lui fait passer un très mauvais 1/4 d’heure!

    … ma pauv’ coupine, tu méritais pas tout ce stress! Le Monde est cruel 😦

    je t’embrasse bien fort et j’espère que ça s’est un peu tassé au boulot en ce début de semaine!

    Like

  31. Julie

    Salut !

    Lectrice assidue de ton blog, c’est pourtant mon premier commentaire ( d’une longue série…^^).

    Je me me suis enfin “décidée” afin de te témoigner tout mon soutient, aussi virtuel soit-il.

    Je souhaite de tout coeur que tout s’arrange pour toi et que cette histoire ne soit plus qu’un très mauvais souvenir. Puisse les gens qui t’accusent lire tous les commentaires de soutient, ils auront vite fait de constater que tu n’es effectivement pas le genre à discriminer…

    Après la pluie vient le beau temps, courage.

    gros bisoux

    Like

  32. J’arrive un peu tard. Quelle vilaine histoire. Il y a des gens qui n’ont rien d’autre à faire qu’à semer la zizanie. Et puis franchement, les journaux locaux n’ont-ils rien d’autre à se mettre sous la dent?
    Bon courage pour continuer dans cet univers hostile.

    Like

  33. lise CC

    Ce qui m’a frappé, et me fait beaucoup de peine pour vous, c’est lorsque j’ai lu que PERSONNE n’etait venu vous soutenir, tenter d’expliquer que vous n’êtes pas la méchante, l’idiote, la criminelle qu’ils ( les autres) voudraient faire croire que vous êtes. Croyez moi, vous allez en sortir, mais vous n’oublierez jamais. Oui, un gros morceau de votre ancien “moi” a disparu, mais c’est bien. C’était un morceau tendre, fragile. Vous sortez de toute cette m.. boue plus forte, et moins naive – la preuve : vous relisez vos messgaes deux fois , et dans une semaine ou deux, vous pèserez vos paroles de même. la confiance n’y a pas résisté, et c’est aussi bien.

    J’ai une question précise : savez-vous qui a eu l’idée d’alerter les journaux ? et dans quel but ?

    Ce serait interessant de le, ou la regarder droit dans les yeux avant de lui cracher au museau, non ?

    Merci d’avoir partagé cette mauvaise expérience avec nous.

    Like

  34. lise CC

    Ce n’est absolument pas une bonne chose, Dieu des Chats, je suis on ne peut plus d’accord !! Mais c’est pourtant ce qui arrive lorsqu’on reçoit trop de coups. Et cela nous protêge.

    A marcher pieds nus sur le sol dur, nos plantes de pied deviennent comme du cuir et nous ne risquons plus d’être blessés par les cailloux du chemin ( proverbe indien)

    Le tout est de savoir si nous pouvons nous endurcir sans pour autant devenir méfiants et cyniques ?

    Like

  35. Je découvre ton blog suite au jeu sur “une photo qui bouge” (trop tard pour moi ! Une prochaine fois peut-être). Ton article attire toute mon attention. Puis je me dis que si tu t’acharnes au travail aussi bien que sur ton blog et en cuisine ouah ! Tu dois être pro…
    Petit clin d’oeil du lointain

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: