c'est pas moi je l'jure!

panne d’essence

“Cowboys et bitume,” voilà quel pourrait être le prochain titre de ce blog… Ou “les p’tits sables bitumieux dans la prairie…” La crise, quoi!

Nan sérieux, y’a trop de pour et y’a trop de contre, je sais plus quoi faire, et il me reste une semaine pour me décider!

Rien que l’idée de déménager à nouveau me donne la nausée. J’ai du mal à me dire que je vais encore me ficher un été en l’air, merde, quoi! Je sais pas ce que je dois faire ni ce que je veux faire!

Voilà LA chose qui me manquerait le plus, d’ici (devinerez-vous qui sont ces deux personnes près du piano?) (cliquez sur la photo pour la voir en plus grand)!

tso

Finalement, comme les pour et les contre se valent à peu près, il ne me reste plus qu’une question à me poser, une question à laquelle je n’arrive absolument pas à trouver de réponse: est-ce que je voudrais /est-ce que je pourrais travailler sous plus de pression pour une université beaucoup plus prestigieuse mais qui en attendra de moi beaucoup plus que mon université actuelle?!? Est-ce que j’en serais capable et si oui, est-ce que ça me plaîrait? Est-ce que je suis simplement paresseuse, ici, ou bien est-ce un rythme de vie qui me convient? Est-ce que j’ai besoin du prestige ou est-ce que je peux très bien vivre sans?

Je suis allée passer deux jours à Paris, pour fêter les 60 ans de ma chère mère, et j’ai parlé de tout ça avec beaucoup de monde… mais j’ai toujours pas la réponse! Je pense que le fait que ma santé soit exceptionellement pourrie depuis le début de l’année n’est pas une coïncidence…

feuilletes

J’ai fait ces petits feuilletés lorsque j’ai fait ma toute première pâte feuilletée, avant d’en utiliser les 2/3 pour faire une galette des rois, parce que je ne voulais pas gâcher ces larges quantités de beurre, sucre, oeufs, etc. si la pâte n’était pas réussie. Comme j’avais des épinards frais et du saumon surgelé, j’ai tout simplement mis mes épinards à feu doux dans une poêle pour les y faire fondre avec un tout petit peu de beurre, puis j’ai rajouté deux petites cuillères de crème fraîche, du sel, et du poivre. Pendant ce temps-là, je faisais décongeler mon saumon. Finalement, j’ai découpé ma pâte feuilletée en petits cercles (environ 10 centimètres de diamètre), j’ai passé un pinceau d’eau sur les bords des cercles de pâtes, puis j’ai mis une cuillère d’épinards et un petit morceau de saumon sur la moitié des cercles avant de refermer le tout avec l’autre moitié des cercles. J’ai soudé le tout avec une fourchette, badigeonné le tout avec un peu de lait (mais je ne savais pas qu’il ne fallait pas que ça déborde du tout, c’est pour ça que les bords de mes feuilletés n’ont pas beaucoup levé), puis mis ça au four environ 25 minutes (jusqu’à ce que ce soit doré).

Réussite: 9/10. Vraiment exquis (surtout avec ma pâte maison), mais il faut faire attention à bien souder les bords et à ne pas que le badigeonnage déborde. Il faut aussi mettre très peu de crème dans les épinards ou bien la laisser épaissir un bon moment, sinon le mélange est trop liquide et débordera des feuilletés. A refaire, en tous les cas, parce que bien chaud et avec une salade, c’est génial!

41 comments

  1. Est-ce que tu as essayé le truc simple (enfin, simple…) qui consiste à faire une double liste, colonne de gauche le pour, colonne de droite le contre ?
    Ou alors, colonne de gauche le pour rester, colonne de droite le pour partir ?
    Ensuite tu peux pondérer chez point…
    …bon, comme je le disais, c’est pas si simple…

    …heu, t’as essayé le tarot de Marseille ?

    🙂

    Like

  2. Félicitations en tout cas ! Etre choisie, c’est le top ! Mais maintenant faire ton choix… en voilà une autre affaire. Surtout que LA question qu’il te reste à résoudre n’est pas facile.
    Il est une phase de la vie où s’accomplir par le travail est un challenge très important (et tu réussiras oui oui). Mais comme tu dis, reste la question non moins fondamentale de la qualité de vie, des plaisirs de la vie, du temps pour en profiter. 😉
    (euh, d’accord, je ne t’aide pas beaucoup là, mais c’était juste pour te dire que tu as tout mon soutien dans cet épineux dilemme)

    C’est vrai que larguer les amarres et renaître ailleurs, c’est tentant aussi :mrgreen:

    Like

  3. La Girafe

    Est-ce que tu as essayé de mettre ATPN de côté, et de te projeter dans un an et dans 5 ans là où tu es actuellement ?
    As-tu envie de rester dans ton job actuel, quelles sont tes motivations et raisons d’être démotivée ? Que penses-tu apprendre, vas-tu encore t’amuser, progresser ? Peux-tu “oublier” la récente déception que tu as connue (le “scandale” sans raison) et continuer, ou y a-t-il quelque chose de cassé ? Où cela va-t-il te mener à terme ?

    Oui, déménager c’est vraiment une plaie, mais ce n’est pas une raison valable pour passer à côté d’une opportunité fabuleuse… alors si tu penses que tu pourrais regretter un jour d’avoir laissé passer ta chance, retrousse toi les manches et fonce !

    Quelle que soit ta décision, bravo d’avoir réussi !

    Like

  4. mirza, le tarot je crois que ça serait la meilleure façon pour moi de me décider 🙂 Tu me tires les cartes? Quant aux listes, j’ai essayé, mais comme tu le vois, j’ai des questions qui ne tombent dans aucune case et auxquelles je peux encore moins répondre que “vais-je supporter l’hiver pendant 8 mois?”

    meerkat, c’est agréable d’être comprise, merci 🙂

    La Girafe, oui, je pense à tout ça, mais je suis incapable de me projeter dans le futur, ça je le sais, parce que ça me fait bien trop peur. Je me réveille déjà chaque matin en me demandant comment je vais faire pour vivre une journée de plus, alors si je pense à la semaine prochaine, l’année prochaine, ça me paralyse. Je suis une super trouillarde en fait 🙂

    Like

  5. catherine

    tu sais que le physique est le reflet du mental? c’est le doc qui parle..
    si ton état physique est si mauvais depuis le début de l’année, c’est peut être que tu n’es pas bien là où tu es en ce moment?
    tu ne te satisfais peut être pas de ton boulot plan-plan actuel? et ton corps se défend contre cet état “dépressionnaire”? ( attention j’ai pas dit dépression!)
    je ne t’aide pas non plus, mais.. penses y!

    un changement de vie ne doit pas t’arrêter, toi une si grande voyageuse, qui bouge tant!

    bises

    Like

  6. Tu sais, tu peux aussi t’assoir sur ta propale en te disant “moi, on m’a proposé de bosser dans cette université”, histoire de brosser un peu ton ego. Et tu restes à fainéanter par ici.

    Pour le déménagement, tu peux pas faire appel à des amis? des déménageurs? de la famille? Bref, ne pas le faire toute seule? Je t’aurais bien aidée, mais je suis un peu loing, là…

    Like

  7. catherine, ma mère avait un bouquin qui s’appelait “ton corps te parle.” Comme je l’écris, je ne crois pas aux coïncidences… mais si mon corps me parle effectivement, qu’est-ce qu’il essaye de me dire? 😉 Ca fait aussi depuis le début de l’année que je pense à ATPN…

    elPadawan, j’ai brossé mon ego quelques heures et puis j’ai trouvé plein de bonnes façon de recommencer à le démolir, t’inquiètes pas, je suis super forte en démolissage d’ego 😉

    Like

  8. Fabulous Fabs

    Le côté professionel a pas mal été couvert par tous tes interlocuteurs sur le blog, donc je n’épiloguerai pas sur le sujet, je suis bien d’accord que c’est fabuleux pour toi. Cependant, est-ce que tu as eu l’occasion de parler avec des gens qui vivent au quotidien à ATPN? Quelle idée te fais tu d’ATPN? Peut-être que je n’y connais rien du tout et que c’est super de vivre à ATPN, mais moi ça me fait l’impression d’être une ville de cowboys avec une mentalité de “Redneck”. Je ne pense pas que tu auras la qualité culturelle (concerts/musées/bouffe/restos/marchés) que tu as présentement. Mais peut-être suis-je complètement à côté de la track…

    Like

  9. Fabulous Fabs

    Sans compter que tu auras beaucoup plus de neige et de froid à ATPN…. Moi ça me refroidirait vachement et pourtant j’ai l’habitude, habitant à Montréal.

    Like

  10. c’Est là que c’est quand même bien d’avoir un blogue où tu as écrit plein de choses qui te font chier il y a pas si longtemps là où tu es. et si tu allais les relire…? 😉
    moi je pense que tu es allée suffisamment loin pour que le restant de tes jours tu te demandes “et si”, quelle que soit ta décision ! je connais bien ça, et je crois que là où tu en es maintenant, autant sauter hein. même quand l’eau est profonde et le courant fort, on arrive à nager. c’est + fatigant, mais qui sait, l’autre rive recèle des trucs insoupçonnables et sans doute merveilleux.
    (et pis pense à tous tes lecteurs mortecouille, qui pourront fanfaronner à dire qu’ils te “connaissent” depuis teeeellllllement longtemps le jour où tu seras la star internationale de ton domaine ! 😛 )

    Like

  11. La Girafe

    Comme je te comprends pour l’aspect météo, moi qui suis SI sensible au soleil et à la lumière et qui vire maniaco dépressive chaque fin d’automne jusqu’au retour du printemps…

    Sur ce point là, je rejoins Fabulous Fabs 😉

    Like

  12. Oh la la ma petite Dr Caso, je ne sais quoi te dire, je suis si sédentaire et trouillarde que je ne ferai pas une bonne conseillère ! mais j’ai toujours eu l’impression que tu n’étais pas très heureuse dans ce job d’après les billets… Les autres sont peut-être plus exigeants mais seront aussi peut-être plus reconnaissants … et compétents.

    Tu es une grosse travailleuse, ce n’est pas l’exigence qui doit te faire peur ni le froid car tu restes dedans et c’est bien chauffé mais essaie de voir/d’analyser si tes futurs employeurs, ta future hiérarchie sera capable de reconnaître tes qualités, de t’en savoir gré, de te faire du bien en valorisant le travail de ouf’ que tu es capable de faire au lieu de pinailler sur une phrase maladroite.

    Si tu peux être sûre de ça, alors fonce ! Parce que ton travail est important dans ta vie et doit AUSSI être un lieu de sécurité affective (et en tout cas SURTOUT PAS un lieu où on risque de te blesser, de te méconnaître, de ne pas comprendre comment tu fonctionnes, en tant qu’être humain).

    Like

  13. Fabulous Fabs, la neige et le froid ça ne me dis pas trop non plus, crois moi! Mais c’est une des villes avec le plus d’ensoleillement du Canada, donc la plupart du temps il fait un froid de canard mais il y a du soleil (contrairement à ce que je vis ici). Quant à la ville elle-même, ce n’est pas pour rien que je la surnome ATPN, c’est LA ville la moins redneck de la province, grace à l’université. C’est sûr qu’il y a moins de culture qu’ici, mais il y a quand’même pas mal de trucs intéressants à faire et à voir… et après tout, j’ai bien vécu pendant 4 ans dans les champs de maïs américains 🙂

    Babeth59 🙂 je n’ai aucune crainte de ce côté là!

    Dodinette 😆 mes plus anciens lecteurs me connaissaient déjà quand je n’étais qu’une petite étudiante de rien du tout! Je te signerai un autographe si tu veux, tiens 😆 Et super bravo pour Louis Lortie!!!

    La Girafe, comme c’est une ville au milieu de la prairie, le vent emporte rapidement les nuages et il fait très rarement gris. Quand j’étais là-bas, j’ai été très surprise par l’intensité de la lumière, aussi, d’autant plus que ce n’est pas une ville immense avec des tas d’immeubles qui cachent la lumière 🙂

    samantdi, les gens là-bas étaient horrifiés quand je leur ai raconté ce qui m’est arrivé ici en janvier, effectivement. C’est difficile de savoir si la même chose ne se serait pas passée là-bas aussi, mais c’est vrai que ça me parait plus improbable 🙂

    Like

  14. Emilie

    Si tu vas a ATPN, tu n’es pas obligee d’y rester pour le reste de tes jours. Si cela ne te plait pas, tu peux toujours demenager ailleurs dans quelques annees. Pas terrible comme solution si tu cherches un endroit ou te poser definitivement mais cela permet de relativiser ta decision. Tu peux aussi te poser la question inverse: est-ce que tu te vois vivre definitivement (ou tres longtempts) dans ta ville/universite actuelle ?

    Au niveau carriere, cela me semble un bon choix d’aller a ATPN. Tu dis que tu hesites a aller dans une meilleure universite parce que tu as peur du stress plus important la-bas et de ne pas etre a la hauteur. D’apres ce que je lis sur ton blog depuis longtemps, tu es une femme formidable avec beaucoup de courage et de tenacite. Donc je t’encourage a tenter. Tu risques de regretter plus tard de ne pas avoir saisi cette chance. Les gens d’ATPN pensent que tu as l’envergure du poste s’ils t’ont fait une offre, donc pourquoi ne pas les croire ?

    Le dernier point est qu’une universite prestigieuse ce n’est pas seulement le prestige et le stress, c’est aussi des moyens plus importants, des collegues plus interessants, des projets plus passionnants et avec plus d’impact, des meilleurs etudiants, etc. donc plein d’aspects positifs aussi.

    Je ne sais pas s’il y a un systeme de tenure au Canada, mais si oui, j’imagine que tu es en tenure-track donc regarde le pourcentage d’assistant professors qui obtiennent leur tenure a ATPN.

    Voila… hope this helps. Dans tous les cas, negocie ton salaire, c’est le moment ideal pour le faire ! Si tu decides de rester, negocie ton salaire aussi en disant “j’ai une offre d’ATPN pour $x/an, augmentez mon salaire d’au moins autant, sinon je me casse” (mais il faut etre prete a partir si cela ne marche pas).

    Like

  15. moonliza

    mon petit doigt me dit… que tu as très envie au fond de ce nouveau challenge, non ???
    maintenant que tu as fait des listes “pour” et “contre”, pourquoi ne pas t’écouter, toi ?

    Et ta recette de petits feuilletés épinards/saumon, elle a l’air super bonne, dès que j’ai un moment, je la teste !

    Like

  16. Oui oui comme DDC et Moonliza, je crois bien que tout doucement l’idée fait son chemin.
    Et puis oui, va relire un peu tes billets où il semblait que tu n’étais pas si heureuse que cela dans ce poste. Va vers le soleil Dr CaSo, on ne vit qu’une fois !

    Like

  17. Emilie

    Concernant le demenagement, habituellement un contrat inclut le remboursement des frais de demenagement ou un bonus initial. Cela adoucit le fait de passer un moment dans les cartons. Negocie ton contrat si ce n’est pas le cas !

    Like

  18. Oulalala tu as eu déjà tellement de conseils et d’avis! La seule chose que je sais clairement pour te lire depuis un moment c’est que dans ton job actuel t’es pas franchement heureuse… Alors…
    Et qu’ATPM c’est peut-être plus de froid et plus d’hiver mais peut-être aussi une chouette expérience?
    Bonne chance pour prendre ta décision 🙂

    Like

  19. ah la la c’est facile ce genre de décision
    je crois que tout est dit plus haut,

    mais je sens que tu vas y aller …

    si si

    (waou un aller retour de 3 jours en europe, quel courage!!)

    Like

  20. catherine

    l’herbe est toujours plus verte dans le pré d’à côté…

    sincèrement je pense que si l’université d’ATPN t’a choisie, c’est parce que tu remplis toutes les conditions de ce poste!

    si tu es moins bien dans ton corps depuis 4 mois, c’est peut être parce que tu savais que tu allais avoir ce choix cornélien? et que finalement dans ton for intérieur tu sais ce que tu vas choisir?

    Like

  21. E.

    Y a aussi pile ou face comme solution…

    Sinon moi je ne sais pas trop quoi te dire (j’ai du mal a t’imaginer dans un si grand froid et chez les rednecks mais je ne te sens pas bien du tout dans ton job actuel) maisje te suivrai ton blog ou que tu ailles 😉

    Like

  22. toi, fainéante et trouillarde ? déja, hé, c’est de quelqu’un de chouette dont tu es entrain de parler donc surveille ton langage 😀

    Et puis sinon je pense que tu te sentiras mieux là bas, on dit que les gens du nord ont dans le coeur la chaleur qu’ils n’ont pas dehors, si c’est à la mesure du ca*na*da et de ses grands espaces, ça pourrait bien valoir le coup !

    Avant l’affaire de janvier je t’aurais dit reste, construis quelquechose… mais impossible de construire quoi que ce soit sur une base d’hystérie collective pareille. Perso j’aurais toujours peur que ça recommence pour une queue de poire… Et vivre dans la peur, c’est bien pire que de vivre dans le froid je crois 😀

    Like

  23. La Girafe

    Ah bon, c’est un bon froid sec vivifiant, et il y a de la lumière et du soleil ??? Ca change tout : FONCE ! 😉

    On dit (à raison) que choisir, c’est renoncer. Renonce à ce qui ne te rend pas heureuse actuellement, et signe pour l’espoir d’une vie meilleure ?

    Tous les possibles te tendent la main aujourd’hui : avec ta volonté et ton niveau d’exigence, tu sauras te construire là-bas une nouvelle vie fidèle à tes attentes, et rebâtir un doux cocon pour vivre sereinement avec tes coquines (degré 7 sur l’échelle du bonheur selon Dr CaSo !).

    GO GO GO !!! 🙂

    Like

  24. Moi je dis : “Si tu te poses la question c’est que tu as la réponse” Tout dépend de la question que tu te poses… Ne te laisse pas influencer, ni dans un sens, ni dans l’autre! N’écoute que toi ! Yeah! And the force will be with you 🙂

    Like

  25. arhg, nous avons un dilemme similaire ici entre 2 job offers (2 destinations). On a des maux de tête!
    Dis, je ne sais toujours pas où se trouve ATPN. Mais c’est de ma faute, je ne me suis pas creusé les méninges. HELP.
    Je ne sais pas quoi te dire… et je comprends très bien la prise de tête et la fatigue des déménagements multiples.
    Courage!

    Like

  26. fabienne, en plus je me sens un peu coupable d’en faire tout un plat alors que tellement de personnes n’ont même pas UN boulot… Je t’email pour ATPN 🙂

    Mahie, malheureusement, le “n’écoute que toi” ne marche pas vraiment dans mon cas, puisque mon “moi” ne sait vraiment pas ce qu’il veut et change d’avis toutes les 2 minutes 🙂

    La Girafe, oui… mais enfin, -40 c’est quand’même -40, même par temps sec 🙂 (je me fais l’avocat du diable, hein).

    Krysalia, je pardonne assez rapidement et en plus j’ai une mémoire trouée comme l’emmental, alors j’ai du mal à prendre mon aventure de janvier comme un point négatif… mais bon, c’est vrai que si je relis mes posts de ces moments-là, c’était pas la joie (et encore, c’était la version allégée de l’affaire!).

    E. oh tu sais, j’ai bien vécu au milieu des white trash pendant 4 ans en Indiana (pardon d’avance aux quelques habitants d’Indiana qui ne tombent pas dans cette catégorie) 😉

    catherine, si au fond de moi je sais ce que je vais choisir, c’est bien enfoui au fond au fond au fond, crois-moi 🙂

    putchie, que ne ferait-on pas pour sa maman 🙂

    Mahie, ce qui est intéressant, c’est que j’ai une dent contre l’université depuis le coup des salaires et puis celui des problèmes de janvier, mais en réalité, je n’ai rien contre mon boulot-même. J’adore ce que je fais, mais c’est le contexte dans lequel je dois le faire qui m’énerve, surtout…

    Emilie, ils payent le déménagement à 100%, même le transport des chats et une visite de 3 jours pour chercher un appart (vol + hôtel). Et tout ce qui n’est pas payé ou remboursé est “tax deductible” (je sais pas comment on dit ça en français). Pour le salaire, je suis en train de voir ce que je peux négocier… Par contre, ici, heu… c’est une autre histoire 😦

    Valérie, là c’est plutôt “va vers le froid et la neige” 😉

    moonliza, j’aime bien les aventures mais je déteste les déménagements 🙂

    dieudeschats 😛

    Like

  27. Je me garderai bien de te conseiller de partir ou rester, même si quand on ne sait plus du tout quelle décision prendre, ça fait du bien d’avoir du monde autour qui te dit “tu devrais…”. Ce que je sais c’est que ça ne sert pas à grand chose de partir quelque part parce qu’on n’est pas bien là où on est. Je ne dis pas que c’est ton cas, je me dis juste que si tu arrives à faire abstraction de ta situation présente et de tes frustrations récentes pour ne penser qu’à ATPN et voir si en toute objectivité tu t’y verrais, ça peut aider pour prendre une décision.
    Je ne te connais pas, mais je sens que d’autres opportunités se présenteront, si tu n’acceptes pas celle-là. D’autres opportunités qui peut-être te paraîtront plus évidentes…
    En tout cas, quelle que soit ta décision, l’essentiel c’est de ne plus y penser ensuite et de ne pas avoir de regrets. Bon courage, je sais que ce n’est pas facile…

    Like

  28. E.

    Pour tes feuilletes je fais presque les memes mais au lieu de creme je mets de la ricota: pas de risque que ca coule et le gout est tres bon. Moi je melange tout au robot: ricota, saumon et epinards mais ta version me plait bien pour la prochaine fois avec le saumon entier.

    Like

  29. Fabulous Fabs

    Mmm… la version de E. avec de la ricotta doit être délicieuse. Il me semble que je rajouterais quelques noix de pignon (pine nuts) et de l’ail avec les épinards et la ricotta….

    Like

  30. J’arrive super en retard mais je vais quand même te dire: suis ton instinct.

    Après toutes ces démarches, vas-y fonce. Au pire; tu y restera moins longtemps et tu sauras trouver un endroit encore mieux 😉

    La quantité d’heures d’ensoleillement est très importante malgré le froid et surtout le climat au travail hein! 😉

    Like

Comments are closed.

%d bloggers like this: