c'est pas moi je l'jure!

la vie ne m’apprend rien

Il ne me reste plus de farine. Ni de riz, ni de pâtes. Ni de pain, ni d’huile, ni de moutarde, ni de beurre, ni de fromage, ni d’ail, ni de lait, ni de crème. Ni aucun fruit. Ni de tomates, ni aucun autre légume à part deux vieux oignons germés et trois patates flétries. Ni de thon en boîte ni de maïs.

Il me reste quelques fruits secs, un peu de mayonnaise, des cornichons, du vinaigre, du sel, deux oeufs, des épices, une croûte de parmesan qui date de 1515, et quelques plaques de chocolat. C’est tout. Mes placards et mon frigidaire sont vides.

Et je n’ai envie de rien. Depuis que je suis ici, j’ai très peu fait la cuisine. C’est en partie une question d’argent mais surtout une question d’inspiration. Je n’ai plus envie de rien. Tout coûte trop cher. Rien ne me tente. Et surtout, c’est tellement compliqué et fatiguant de faire les courses, ici, que je ne les fais simplement plus.

Déjà, il faut aller dans au moins trois magasins différents pour trouver quelque chose de mangeable. Ensuite, ATPN ne connaît visiblement pas ces petites chaises roulantes électriques qu’on trouve partout dans les magasins aux Etats Unis et même dans ma ville précédente. Ici, rien. Débrouille-toi! Alors je dois marcher des kilomètres avec de lourds sacs en tissu sur les épaules et faire des allées et retours vers les caisses pour laisser les trucs les plus lourds en attendant que j’aie fini le reste des courses et jurer comme un charretier et me pêter le dos. A la maison, la porte entre le parking souterrain et l’ascenseur est super lourde et pas automatique, et la galère continue (dans mon immeuble précédent, j’avais finalement réussi à faire installer une porte automatique, c’était génial).

Et non, personne ne livre à domicile, j’ai vérifié.

C’est bizarre, j’attends toujours que la déprime me tombe dessus et pour le moment, tout va très bien: le boulot est chouette, l’été indien superbe, les coquines adorables, et Albertine super cool… je n’ai juste plus envie de faire la cuisine ni de manger.

fridge

automne

automne

poisson

1. Préchauffer le four à 200C. Couper 250g de poisson blanc (halibut, par exemple) en gros morceaux et les mettre dans un moule à gratin. Par-dessus, mettre 2 tomates coupées en petits cubes et de la coriandre fraîche (cilantro) ciselée.

2. Dans une poêle, faire griller 3 échalottes émincées, puis rajouter 1/2 càc de gingembre râpé, 1 gousse d’ail écrasée, 1/2 càc de poivre de cayenne, et bien mélanger. Ajouter 1 verre d’eau, du sel, 1/2 càc de poudre de coriandre, et faire bouillir 2 minutes.

3. Verser le bouillon sur le poisson et les tomates et faire cuire le tout au four pendant 10-15 minutes ou jusqu’à ce que le poisson soit cuit (mais pas trop). Servir avec des rondelles de citron, de la coriandre fraîche, et du riz.

Réussite: 7/10. Joli et coloré, léger et bon pour la santé, mais un peu fade. Ca manquait de piment, d’oignon, d’un petit quelque chose…

29 comments

  1. Nous voilà bien! Allez Miss on aime pas quand tu déprimes comme ça!
    Bon, pour l’année prochaine tu demandes un poste en Europe? Et tu retrouves l’appétit et le goût de faire courses 😉
    Qui ose dire qu’il peut t’apprendre les sentiments
    Ou te montrer ce qu’il faut faire pour être grande
    Qui peut changer ce que tu porte dans ton sang
    Have a nice day et fait quelques courses quand même! Gros smack!

    Like

  2. Mel

    C’est bien dommage qu’Albertine ne fasse pas les courses. Je sais que tu as horreur de dépendre des autres, mais avec l’aide d’amis, de collègues ou de connaissances, ce ne serait pas plus facile de remplir le frigo ? Ou alors, un jeune voisin sympa qui a envie de rendre service en touchant un petit dédommagement (comme ça tu ne te sentiras pas redevable…)

    Like

  3. E.

    Tu confonds: 1515 c’est pas parmesan c’est marignan 😉

    Quand meme ca m’etonnes que dans une grande ville comme ca il n’y ait pas un seul service de course a domincile. Ils sont tous jeunes beaux mobiles et pas trop occupes c’est ca?

    Like

  4. Le Piou, un peu de fromage râpé pour faire gratiner tout ça? 😉

    dieudeschats, oui le safran ça a un goût qui peut être assez fort… faudrait essayer 🙂

    Mahie, déjà, y’a une conférence à Paris en mai prochain, c’est un bon début 🙂 Gros smacks à toizossi!

    Mel 😆 oui, j’ai oublié de demander l’option “fait les courses” quand j’ai commendé ma voiture! Dommage. Sinon, ma voisine m’a proposé de m’aider à faire les courses mais elle est super vieille et pas très stable sur ses guiboles elle-même alors je me sens pas le coeur d’accepter…

    heidi, reine de gougeule 🙂

    Ô. d’Evian, c’est à peu près tout ce que je mange depuis un moment (ça et du chocolat) 🙂

    E. c’est la ville la plus jeune du monde! Je plaisante même pas, hein, c’est là ville où la moyenne d’âge est la plus basse et où il y a le plus de jeunes hommes célibataires (ce qui pourrait être utile mais je sais pas si j’aurais envie de sortir avec un mec de 25 ans qui travaille dans les sables bitumineux 😉 ).

    Like

  5. catherine

    bizarre oui qu’il n’y ait aucun magasin qui livre les courses!!
    chez nous, même le petit hypermarché du coin livre….et ça coute pas très cher!

    renseigne toi bien avec tes collègues, tes voisins, tes amis.. je suis sûre que le moral reviendra vite si tu peux être déchargée de ces courses ( qui je le comprends, doivent être pesantes!!)

    un sourire..bises

    Like

  6. Ah, mais tu es riche ! L’inventaire de mon frigo et de mes placards se ferait beaucoup plus rapidement que le tien, en trois ou quatre mots. Même en secouant les contenants vides, il n’en tombe plus rien.

    La solution serait peut-être d’aller au supermarché une fois par mois, avec des amis, de remplir une camionnette de toutes les choses lourdes que tu peux acheter dans une année, d’en remplir une pièce de l’appartement…

    Il ne te resterait plus ensuite qu’à aller chercher ton poisson, tes légumes, ton dessert, ton vin et… des fleurs. ;o)

    Like

  7. mimizen

    mais !
    mais ! tu vas quand même pas laisser les deux demoiselles mourir de faim ! Hein !
    C’est bizarre ça qu’il n’y ait pas de trucs à roulettes dans les magazins !
    Par contre toi tu peux avoir des cabats à roulettes, bon c’est un truc de vieux, d’accord mais c’est bien utile, tu peux mettre un pack de lait au fond, un sac de croquettes par dessus et ensuite tu mets tes légumes et tes zoeufs
    Comme tu as deux mains et un sac à main en bandouillière tu peux mettre dans l’autre cabts zà roulettes un sac de litière, euhhhhhhhhh des miaourts et des légumes !
    Voilà, j’ai trouvé la solution ! (enfin, je l’espère !)
    Allez docteur reprends toi, un bisou aux coquines et ça repart !
    ça va mieux ?

    Like

  8. C’est dingue ça, pas de livraisons… Remarque il y a peut être des jeunes qui seraient contents d’avoir un petit boulot, comme ceux qui portent le journal ou qui vont chercher les medocs à la pharmacie ?
    Et les magasins, ils n’accepteraient pas que tu leurs envoies la liste des courses qu’il te faut par mail, et qu’ils les rassemblent au moins pour toi ? Comme ça tu les payes, et tu les mets dans ton coffre.
    Il faut voir leur niveau de service :/… Je ne sais même pas en france s’ils accepteraient de faire ça 😦 .
    sinon je suis d’accord avec Alcib, il faut que tous tes amis t’aident à te constituer une pantry assez blindée de bouffe pour résister à trois hivers nucléaires 😀

    Je suis bien désolée de te savoir embêtée en tout cas. Des bises et des bonnes vibes (((♥))), à défaut de pouvoir t’apporter une meilleure aide !

    Like

  9. C’est peut-être la période d’adaptation qui se prolonge, ou bien le signe que tu vas commencer à te passionner pour quelque chose d’autre! Enfin quand même, on n’aimerait pas que tu cesses de nous donner des bonnes recettes, là. Qu’aurais-je fait sans toi pour ma pizza?

    C’est vrai que c’est pas marrant de devoir faire tous les supermarchés de la ville pour trouver tout ce qu’on veut. Et c’est vrai que tout est plus cher, surtout les bonnes choses rares que l’habitant “moyen” ne connaît même pas… Courage!

    Like

  10. Au risque d’avoir l’air de radotter…. moi aussi je trouvé ça hyper biz qu’il n’existe aucuns services de livraison par là 😯

    C’est peut-être juste un peu plus planqué que le reste 😉 Je croise les doigts!

    Like

  11. orderit.ca ne fonctionne pas par chez toi? Sinon, tu peux pas tenter un deal avec un(e) collègue piéton(ne), genre “je te conduis au sioupermarkète, tu me files un coup de main avé mes courses”? Pis éventuellement, tu y fais même à bouffer le jour des courses, s’il/elle est dur(e) en affaires…

    Like

  12. elPadawan, orderit c’est seulement pour des repas de restos, pas des courses, et ça coûte la peau des fesses 🙂

    Moukmouk, pourquoi un bel ado? Ce qu’il me faut c’est un mari riche 😉

    Jérôme, nan, y’avait un truc très bien que j’utilisais avant, Grocery Gateway, mais ça n’existe pas ici, malheureusement.

    !Béo! ben moi ça ne m’étonne pas du tout, c’est un trou au milieu de nul part, n’oublies pas 🙂

    Véronique, je vais peut-être me mettre au golf 😉

    Fabienne, j’ai regardé sur amazon.ca et y’a pas grand’chose qui me donne envie… à part les DVDs de la saison 5 de House 😉

    Krysalia, merci pour les bonnes vibes, j’en ai bien besoin 🙂

    mimizen, bienvenue par ici 🙂 Le problème c’est que mes mains ne sont pas libres…

    Lune, ça devient urgent, hein 😉

    Valérie, elles ne sont pas rabibochées (je ne crois pas qu’elles ne l’aient jamais été), mais elles se tappent un peu moins souvent dessus, c’est déjà ça 🙂

    Michèle, bah, une p’tite bière et ça repart 😉

    Babeth59 😆 merci quand’même!

    Alcib, faut déjà avoir des amis pour que ton plan marche 🙂

    catherine, le problème c’est aussi que j’ai pas trop envie d’être la nouvelle et de commencer à casser les pieds de tout le monde… Bises aussi 🙂

    Like

  13. N

    Pour ton petit plat, moi je dis que sans oignons c’est sûr que ça doit être fade! 😉

    Sinon pour le problème des courses, c’est peut-être pas un problème si tu veux perdre du poid! hé hé

    Like

  14. Beh dans tout ton vivier d’étudiants, y’en a pas un qui pourrait t’aider, contre rémunération?

    Bon après il peut balancer aux autres tous les trucs bizarres que tu manges, mais bon 😀

    Sinon l’idée plus haut d’un échange de service entre un(e) piéton(ne) que tu véhicules contre portage de courses entre les rayons et ta ouature, et ta ouature et ton chez toi, je trouve ça brillant. En tant que piétonne, je serais ravie de faire ça pour toi!!
    (bon par contre chez nous, Ooshop et Picard livrent, pour 9 euros en tout les deux, on a trop de la chance)

    Like

  15. Madame sait tout

    Et pis aussi, engage une etudiante (pas la tienne) a $7/heure pour aller vider tes poubelles et faire des courses avec toi. Comme ca tu depend de personne. Les petites choses, fais toi-meme, et une fois par semaine, fais les grosses choses (littiere, huile d’olive, pdt, oranges…) avec elle.

    Like

  16. Fabulous Fabs

    As-tu regardé du côté des services communautaires offerts par ta ville pour voir s’il y a de l’aide apportée aux personnes dont la mobilité est réduite.

    Like

Comments are closed.

%d bloggers like this: