c'est pas moi je l'jure!

amour d’été

Aujourd’hui j’ai utilisé les dernières framboises rama21111111qwwwww333333333ee (Coquine No. 1 voulait m’aider à écrire)… je disais donc… ramassées chez Katrina l’été dernier.

framboisesKatrina est une ex-journaliste aujourd’hui étudiante en doctorat qui enseigne aussi plusieurs cours, et on travaille souvent ensemble. Elle a trois enfants dont une fille actrice à Vancouver et un fils sourd qui fait des études en éducation à l’université. Elle a aussi une grande maison et un grand jardin plein d’arbres fruitiers, de légumes divers, et de jolies fleurs.

cerisesTous les étés, elle organise des BBQ (dans une tente de tulle pour se protéger des moustiques! Très canadien!) et invite ses profs, amis et collègues à venir profiter de son jardin. L’été dernier, j’ai fait des réserves de framboises en quantités industrielles (que j’ai ensuite surgelées) tout en dévorant ses petits pois, ses cerises, ses amélanches, ses tomates et son maïs, encore chauds de soleil!

tenteJ’adore les fruits et les légumes fraîchement cueillis en été. Je pourrais ne vivre que de ça pendant des mois! J’ai ressenti la même chose lors de mon voyage à Kelowna. Ces fruits si goûteux, juteux et parfaitement mûrs me rappellent le verger de l’ancienne maison de vacances de mes arrières-grands-parents dans le sud de la France. Nous, les enfants, n’avions pas le droit d’aller dans ce verger dont les fruits étaient réservés pour la fin des repas (et épluchés et mangés avec couteaux et fourchettes bien sûr!), mais nous y allions souvent en cachette, pendant la nuit, pour dévorer les pêches si incroyablement sucrées et dont le jus nous dégoulinait délicieusesment sur le visage et les mains…

amélanches

PS. N’oubliez pas que vous pouvez toujours m’envoyer des idées.

13 comments

  1. catherine

    je sens qu’on va apprendre plein de choses inédites sur toi!
    les fruits et les légumes frais, quels délices, je te comprends!
    et la tente, je conçois, les moustiques du Canada, quelle horreur! bouffés en 3 minutes de la tête aux pieds!
    bises du 5!
    tu nous donneras des news de ton dos et de ta coquine?

    Like

  2. Val Làô

    L’évocation des fruits de ton enfance me donne l’eau à la bouche et me rappelle la sensation des papilles “qui chatouillent” lorsque je mangeais les premières fraises de la saison chez ma grand-mère…

    Like

  3. Ce que j’aime dans mon jardin c’est qu’on y ai des fruits, je trouve ça génial de manger les fruits de son jardin en en faisant le tour… j’ai aussi des souvenirs d’enfance dans la Drôme ou nous mangions les fruits du jardin🙂 Mais il n’y avait pas d’interdiction… On mangeait ce qu’on voulait! Ma grand-mère qui était assez branchée couteau-fourchette pour manger ces pêches, avait été dépassé par 68 et les habitudes hippie-chic de ma mes mère et mes tantes😉

    Like

  4. N

    Je comprend tellement cette délicieuseté ! (je sais pas si c’est un mot mais ça veut dire ce que je veux dire, hé hé) Je me souviens encore du désaroit quand j’ai goûté pour la première fois des cerises que j’avais achetées au supermarché… J’ai grandit dans le sud-ouest de la France avec un cerisier dans le jardin (et d’autres chez les voisins). J’adorais nos folles sessions de dévorage (encore un mot qui m’est suspect) entre voisins, le jus de cerise qui nous dégoulinait sur le menton et le long du cou pour tacher nos habits (que nous changions préalablement pour de vieilles guenilles)…. haaa. Et puis ce jour-là j’ai goûté des cerises de supermarché et soudainement ces fruits-là me semblaient bien insipides, sans parfum, sans sucre, sans soleil… Très triste.

    Like

  5. White

    Tout l’hiver, je me tourne les pouces, en attente de l’été… Alors. le blog DrCaso quotidien, ça aide un peu🙂
    Je serais bien comblé de n’y lire que de l’été, mais je comprends que ce n’est pas au goût de tous😦
    Merci pour “amélanches=saskatoons”, je ne le savais pas. À mon tour: “cerises de la Virginie=chokecherries”.

    Like

  6. Mel

    Les photos donnent envie et me rendent nostalgique. J’adore l’été, la saison des fruits rouges, des pêches, des abricots…
    J’ai l’impression qu’elle a un parcours intéressant Katrina, je me trompe ? Elle enseigne quoi à présent ?

    Like

  7. Avec mon sens inné des langues et abréviations, j’avais déduit que BBQ désignait une sorte de repas convivial à base de légumes. Une recherche sur le WEB a tout de suite démenti cette première intuition ! D’où les idées de sujets suivantes : les abréviations rogolotes, et par association d’idées, les verbes quebecois typiques (je sais qu’ATPN n’est pas au quebec…), y a t-il des langues plus difficiles que d’autres à apprendre, l’apprentissage ou la pratique de plusieurs langues peut il être contrindiqué dans certains cas, voire perturber certaines personnes, peut on exprimer les mêmes choses dans toutes les langues, pense t-on dans une langue, rêve t-on dans une langue, la pratique d’une langue particulière peut elle influencer nos valeurs, notre raisonnement, nous pousser par exemple vers une pensée plutôt scientifique, structurée, logique, ou au contraire vers une certain mysticisme, certaines langues sont elles plus propices à développer l’humour, y a t-il des jeux de mots dans toutes les langues ?

    Like

  8. linlin

    L’été c’et un régal de manger des légumes crus comme (les feves, les petits pois ) Croquer dans des carottes !!! Les abricots en revanche sont trop bon en compote et j’en ai fait une cure cette année crus comme cuits ! Il sont arrivés en grande quantité et pas cher ensuite sur les étals du marché!! Ce jardin à l’air bien entretenu!

    Like

  9. catherine, mon dos va heureusement très bien🙂 et la chatoune beaucoup mieux!

    Val Laô, oh des fraises fraîches, ça fait si longtemps que je n’en ai pas mangé, miam🙂

    Mahie, mes grands-parents mangent toujours les fruits avec couteaux-fourchettes, alors imagine mes arrières-grands-parents🙂

    N, c’est exactement ça, je me demande pourquoi on continue d’acheter des pêches gelées et dures, des cerises sans goût, des fraises qui ont fait deux mille bornes dans un camion réfrigéré…

    krysalia, moi aussi!!

    White, j’avais déjà entendu parler des chokecherries mais je ne savais pas vraiment ce que c’était, merci aussi🙂

    Mel, oui, Katrina est une fille extrêmement intéressante et qui en a vu des vertes et des pas mûre dans sa vie (toujours, d’ailleurs). Elle enseigne des cours de composition (writing studies) à des étudiants internationaux, et mes “tuteurs” sont envoyés dans ses cours et aident les étudiants à améliorer leur anglais et leur écriture en anglais🙂

    Olivier, ouh la la, que de questions super intéressantes!! Il me faudra du temps pour répondre à tout mais j’essayerai, petit à petit. Je peux te dire en attendant que oui, on rêve dans la langue qu’on utilise le plus, donc je rêve plus souvent en anglais qu’en français par exemple. Et oui, il y a des jeux de mots dans toutes les langues, mais l’humour est LA chose la plus difficile à maîtriser lorsqu’on apprend une langue étrangère. Arriver à faire un jeu de mots (qui marche et qui est compris comme une blague et non comme une erreur) dans une langue étrangère est extrêmement difficile mais un signe sûr qu’on commence à sérieusement maîtriser cette langue🙂 Tiens, d’ailleurs j’en avais parlé un peu là-bas: https://cestpasmoijeljure.wordpress.com/2009/11/11/de-lamour-de-lart-ou-du-cochon/

    linlin, ah les abricots frais de l’arbre, c’est quelque chose de très rare et qui n’a strictement rien à voir avec ce qu’on trouve dans le commerce hélas. C’est malin, maintenant j’ai envie d’une tarte aux abricots😉

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s