c'est pas moi je l'jure!

les p’tits délices du dimanche soir

dimanche6

Cher😦

– Dimanche, j’ai terminé de lire Eat, Pray, Love, d’Elizabeth Gilbert, bouquin que j’ai beaucoup aimé, et j’ai commencé à lire An Anthropologist on Mars d’Oliver Sacks. Ses histoires ne sont jamais faciles à lire mais sont profondément fascinantes. J’ai décidé de me forcer à trouver du temps pour lire au moins une ou deux fois par semaine; j’aime passer un peu de temps avec Calinette sur les genoux et un bon bouquin, devant la cheminée.

dimanche2

La rivière a commencé à geler mercredi (cliquer sur la photo pour la voir en plus grand)! J’aime beaucoup quand le soleil se lève sur la ville.

– Lundi soir, j’ai assisté à un secret dinner. Je vous raconterai tout ça bientôt, mais le truc rigolo c’est qu’une femme asiatique s’est assise en face de moi, avec un nom japonais sur son name tag, et je m’attendais à ce qu’elle parle avec un bon accent japonais. En réalité, elle parlait avec un superbe accent du sud des Etats Unis, et c’était très marrant de l’écouter. Kana et moi avons passé une soirée vraiment sympa ensemble!

dimanche1

Détails de la glace au cas où vous ne me croiriez pas…

-Jeudi soir, je suis allée voir un ballet, Sleeping Beauty (la belle au bois dormant), avec les danseurs des Grands Ballets Canadiens de Montréal. Une copine avait organisé la soirée et c’était supposé être une “version moderne” du conte de fée. Le choréographe était supposément à Zurich quand il a eu l’inspiration pour ce ballet… mais en fait, je crois qu’il était drogué, à Zurich, quand il a écrit le truc, ce qui expliquerait le sentiment de l’audience que les danseurs étaient drogués et qu’on aurait mieux compris l’histoire si on avait tous été drogués! Ballet on crack! J’ai rarement autant dit “What the f…??!” mais mes voisines et moi avons aussi beaucoup ri et passé une soirée parfaitement rocambolesque!

dimanche3

Sièges pas chers mais un peu loin…

– Vendredi matin, je suis allée enseigner un cours de deux heures sur… l’utilisation de la virgule! C’est un groupe d’adultes (pas des étudiants) à qui je donne quelques cours de temps en temps. Ca me stresse à chaque fois mais à chaque fois, ça se passe super bien. Vendredi, j’étais stressée parce que deux heures sur la virgule c’est un peu poussé… mais finalement c’était un cours génial, on a beaucoup rigolé et beaucoup travaillé et j’aurais pu continuer encore deux heures de plus sans problème!

dimanche4

Frites au parmesan avec Justine et son mari avant le cinoche. Miam!

– Samedi, je suis allée voir un documentaire excellent avec Justine et son mari, Inequality for All. La conclusion que j’en ai tiré c’est qu’il faut que je sois une prof vraiment géniale parce que peut-être qu’un de mes étudiants deviendra milliardaire, un jour, et pourra positivement influencer la politique grâce aux excellents principes moraux que je lui aurai enseignés. Comme, de nos jours, avoir de l’argent est la seule façon dont on peut influencer la politique et que je n’ai bien sûr pas assez d’argent pour ça, je trouve que c’est rassurant de me dire que je peux malgré tout avoir une influence positive sur la politique à travers mes étudiants!

dimanche5

Autre vue sur la glace. (Cliquez sur la photo pour la voir en plus grand.)

– Et dimanche, je suis allée bruncher avec Kana, ma nouvelle copine Japonaise, et puis je suis allée essayer de faire réparer mon ex-iPhone (qui a plus ou moins explosé) (histoire à venir) au mall, mais il y avait trop de monde, donc il faut que j’y retourne et ça m’énerve parce qu’il m’a fallu déjà trois semaines avant de trouver le temps d’aller à ce mall à la noix… donc je suis allée acheter plein de fringues, dont deux très jolis chemisiers pour mes futurs entretiens d’embauche! (Hein? Quoi? Chut! Rien, rien, oublie!)

dimanche7

Je hais les slogans publicitaires qui ne veulent rien dire et qui encouragent les gens à parler n’importe comment (surtout quand le magasin en question a des fringues pas mal donc je ne peux même pas le boycotter)!

44 comments

  1. une si grande rivière qui gèle, ça doit quand même être impressionnant! Je me rappelle du Mississippi qui charriait la glace mais ne l’ai jamais vu entièrement gelé.
    Oliver Sacks est génial et touchant comme auteur. J’aime beaucoup…
    Et Eat Pray Love, j’ai pas pu le lire… Je pense que j’aurais tout plaqué et ça me faisait bien trop peur. C’est The livre de la crise de la quarantaine, non?😉
    Qu’est-ce qu’on doit oublier ;)?

    Like

    • Oui, effectivement Eat Pray Love m’a donné envie de tout plaquer… et en même temps, m’a fait me rendre compte que ce n’est pas en allant “ailleurs” qu’on résoud ses problèmes🙂 (Et elle a 35 ans je crois, même pas 40, pfff….)

      Like

  2. Sass

    Je suis justement en train de lire “Mange, prie, aime” mais je suis arrété au milieu ! J’ai adoré la 1ere partie, il faut dire que l’Italie me fait rêver, j’ai du mal à entrer dans la 2ème partie ! Ca viendra !
    Frites au parmesan ? Je découvre !!
    Quand au cours de virgules, en effet ça doit être impressionnant, comment tenir 2h dessus ?? Tu es une vraie pro !
    Dans mon ptit village français il vient seulement de geler cette nuit, les voitures en sont bien visibles ! Rien à voir avec ton Lac en effet.
    Bonne nouvelle semaine alors !

    Like

    • C’est vrai que la deuxième partie du bouquin est moins “joyeuse” et facile que la première partie. La troisième est entre les deux, je trouve. Il faut s’habituer au nouveau rythme de cette section, et ça devient de plus en plus intéressant. Je trouve que c’est justement la partie où elle est plus introvertie et donc l’écriture elle-même est plus introvertie, moins légère que dans ses descriptions de l’Italie. En tous les cas j’ai plus “appris” dans la deuxième section que dans la première et la troisième!

      Like

  3. linlin

    Frites au parmesan ? Mon mari en à déjà mangé et dit que c’est génial !! Moi, je découvre ! Ah Ah , du changement dans l’air pour des entretiens ???? Patience à toi alors ! Chez moi, pas de gelées blanches en vue et meme pas la nuit !!

    Like

  4. beurk, les frites au parmesan..encore une idée farfelue! je n’ai pas du tout aimé la poutine au Québec (même genre) , c’est mon fils qui avait terminé avec délice mon assiette!
    tu en as dit trop ou pas assez!!toujours cette idée d’aller voir si l’herbe est plus verte du côté de chez ta soeur? encore des aventures qu’on lira avec grand plaisir!!dépêche toi de nous en parler!
    bon début de semaine (chez moi, 14°C avec du petit crachin, loin de ta rivière gelée!)
    bises bretonnes! câlin à Calinette

    Like

    • Rah la la, mais les frites au parmesan c’est pas DU TOUT le même genre que la poutine! Et d’ailleurs j’ai mangé des poutines ignobles et des poutines divines, faut pas généraliser🙂 Des frites bien croustillantes et chaudes sur lesquelles tu râpes un chouïa de parmesan avant de les déguster, je peux te dire que c’est très, très bon! Non mais!

      Like

  5. Je suis curieuse de tout, donc, des frites au parmesan, pourquoi pas ! Ca réunit deux produits que j’aime, ça peut pas être degueu !!😀
    DEUX HEURES DE COURS SUR LA VIRGULE ??? …. Exceptionnel !!😀 Déjà, je ne savais même pas qu’on pouvait avoir besoin de cours là-dessus, mais si tu le dis, je suis curieuse (encore :)) de savoir, en gros, en quoi ça consistait.

    Like

    • Je peux difficilement résumer 2 heures de cours en un commentaire, mais voyons: comment la virgule s’utilise-t-elle après une introduction (le jeudi matin, virgule, il va toujours au marché); comment la virgule s’utilise-t-elle pour diviser deux partie d’une phrase complexe (je ne veux pas être méchante, virgule, mais je trouve que ce type est un idiot); comment la virgule s’utilise-t-elle pour définir un nom (ce type, virgule, qui est un vrai crétin, virgule, va toujours au marché le jeudi), etc. Il y a une bonne trentaine de règles comme ça, plus ou moins difficiles🙂

      Like

  6. Alors elle fait un secret dinner et elle ne nous révèle rien dessus? Ah ben oui, c’est un secret dinner, logique… Et donc, ton cours sur la virgule, j’espère qu’il était au point! (Désolé mais le jeu de mot grammatical, j’ai pas pu résister. J’ai même pas honte…)

    Like

    • Excellent Elpadawan😀 !!
      Et bien moi je prendrai bien un cours sur l’emploi de la virgule ! C’est fou ce que cette petite chose me pose comme problème pour être mise à bon escient.
      Pas de rivière gelée sur mon alpage, mais de la neige, du soleil éblouissant et des températures négatives😉

      Like

      • C’est beau la neige fraiche et le soleil, hein🙂 Pour la virgule, j’ai donné quelques exemples à Axelle ci-dessus (mais la plupart des règles en français ne sont pas les mêmes que les règles en anglais).

        Like

  7. Dis donc, il y a beaucoup de teasing dans ce billet!… Les prochains vont nous apprendre plein de choses on dirait….
    Sinon, les frites au parmesan… Comment te dire, pour une frontalière belge, c’est un peu une hérésie…. Ceci dit, c’est sans doute moins gras et meilleur que la mayo… à peut être tester alors….

    Like

  8. Quand on voit l’état de la rivière on se dit que ,oui,il vaut mieux prendre un bon bouquin,Calinette et la cheminée!
    Eat, Pray, Love,Très joli livre! As tu essayé “L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle?
    Bonne semaine…Au chaud! Bises

    Like

    • Je ne connais pas du tout l’homme qui voulait être heureux, mais je connais le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire par contre😉 C’est très rare que je lise en français, mais je mets ton bouquin sur ma liste de livres à acheter lors de mon prochain voyage en Europe!

      Like

  9. J’ai connu (en Allemagne) un Japonais qui parlait la langue de Goethe avec l’accent autrichien…
    (Et toi, tu fais des anglicismes: témoin cette “audience”, là où moi j’aurais dit “public”.)
    Est-ce que le charme d’une langue n’est pas justement le fait qu’on puisse la parler chacun à sa manière, mais dans des limites raisonnables, pour être compris des autres?

    Like

    • On ne dit pas du tout audience en français? Pffff… ça m’étonne pas, tout va à vau-l’eau ma brave dame🙂 (Je ne critiquais pas l’accent de Kana (qui d’ailleurs ne parle pas japonais, ayant grandi aux US avec une famille d’adoption ne parlant qu’anglais), je critiquais au contraire mes attentes stéréotypées et mes préjugés quand je vois la tête des gens que je rencontre.)

      Like

  10. Tu m’etonnes qu’on ait envie de frites au fromage avec un climat pareil – en Angleterre ils ont des cheesy chips, au cheddar – ca doit ressembler a la poutine j’imagine.
    (du coup je me demande si je place bien mes virgules)

    Like

    • 😆 je ne suis pas experte en virgules françaises donc tu peux écrire ce que tu voudras, je ne te corrigerai pas! Mais la poutine et les cheesy fries, par contre, là je te corrige, parce que ce n’est pas du tout la même chose! La poutine DOIT avoir une “sauce brune” et des morceaux (appelés crottes) d’un fromage bien spécial et les frites deviennent toutes molles et ça doit faire squish squish. Là, mes frites au parmesan, c’est très raffiné🙂

      Like

      • Je n’ai jamais mange de poutine, mais je savais pour la sauce – et les cheesy chips mangees en Angleterre, avec de la gravy au fond, ressemblaient bien a ce plat la. C’etait tres bon d’ailleurs, il faisait froid dehors faut dire.
        Mais je veux bien etre raffinee, je vais essayer les frites au parmesan, tu penses bien🙂

        Les virgules, c’est subtil, dans toutes les langues. J’essaie en general d’ecrire des phrases courtes, je n’en seme donc pas beaucoup. L’utilisation du point-virgule est plus complexe je trouve – mais il a presque disparu de nos jours.

        Like

  11. Frensoiz

    “Mange, prie, aime”, j’ai pas pu le finir non plus, je me suis lassée en cours de route …
    C’est drôle hier dans l’épisode de “Castle” que j’ai visionné, le copain de sa fille lui expliquait ce qu’est un point virgule. Mais çà durait 10 secondes !
    Sinon, par ici, les premiers flocons sont annoncés pour la fin de semaine.
    Pour le reste “croisage” de doigts (tes chemisiers font faire un malheur, j’en suis sûre).

    Like

      • Mel

        Je suppose que tu as lu le best-seller “Eats, shoots and leaves”, qui démontre comment la ponctuation ou son absence (ou son mauvais emploi) peut changer le sens d’une phrase.

        Like

      • Frensoiz

        Episode 12 de la saison 5 il me semble. En espèrant que les traducteurs français n’aient pas remplacé ce qui était une colle de math dans la version originale par une colle en français dans la francophone !

        Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s