c'est pas moi je l'jure!

tristessa

Mon voyage à Indianapolis et dans mon champ de maïs a été très utile et agréable mais aussi très déprimant. J’ai été choquée par la pauvreté visible et le délabrement général de l’Indiana, et par la petitesse de ma vie là-bas pendant quatre ans. Peut-être que j’aurais moins ressenti ça si le printemps était arrivé et que tout était vert et en fleur.

20140323-183911.jpg

J’ai aussi été choquée par l’ego que je me suis découvert! Je savais que Purdue est une université prestigieuse (Top Ten) et que ses profs et étudiants ont toujours snobé les autres universités de l’Indiana, mais je ne m’étais jamais rendue compte à quel point je faisais la même chose, inconsciemment, et à quel point je me considère “mieux” que ceux qui n’étudient ou ne travaillent pas dans une université “de ce niveau.” Wow, je suis encore plus snob que je l’imaginais!
20140323-183947.jpg

Dimanche, après avoir réussi à trouver de quoi réparer mes béquilles (avec un truc pas génial mais qui tiendra jusqu’à mon retour à ATPN la semaine prochaine, je l’espère), je suis retournée sur le campus et vers mon ancien appartement, dans les anciens coins de ma vieille vie. Mauvaise idée. Pour des raisons de retraite, d’assurance maladie, de sécurité de l’emploi, et de bêtise humaine, je crois qu’il est mieux que je reste vivre aux Canada pour le restant de mes jours. J’ai pas dit ATPN. L’idéal serait de trouver un job à Toronto ou à Montréal, je le comprends mieux, maintenant. Et puis j’ai regardé Why Planes Crash pendant trois heures à la télé.

20140323-183810.jpg

Je me suis aussi fait pas mal d’amis à ATPN, ce qui est rare, donc à part en ce qui concerne les John et les Viggo, les hivers de 8 mois, la distance du reste du monde, et la discrimination générale du bled, ma vie n’est pas mal du tout. Je devais être capable de rester dans ce trou encore quelques années, jusqu’à ce que je trouve quelque chose à Toronto ou à Montréal.

20140323-183642.jpg

Ce matin, après un burrito bowl chez Chipotle, juste en face de mon hôtel, je suis retournée à Chicago pour prendre l’avion pour aller… Une seule personne a deviné où donc je vous laisse encore le temps de deviner, vous aussi! Et l’adorable jeune homme qui m’avait donné ma petite Mini Cooper il y a une semaine m’a offert, aujourd’hui, de remplir mon réservoir d’essence gratuitement au lieu de me faire payer $50 de frais supplémentaires parce que mon réservoir était à moitié vide! Je suis triste d’avoir décidé de ne pas retourner vivre aux États Unis, la vie y est si facile! Alaska Airline a refusé que je garde mes béquilles près de moi (et après avoir regardé why planes crash, je suis encore plus déterminée à les garder!) donc ils m’ont mis en first class. Ironique, n’est-il pas, parce qu’il y a exactement un an, j’étais en first class à côté de Bob, pour aller à la même conférence…

20140323-183718.jpg

Cette fois-ci, le thème, choisi par Mr. Lu, est “photographiez-moi un truc en suspension.” La première personne qui m’envoit sa photo pourra choisir le prochain thème de la photo de truc. Les règles du jeu sont par là (merci en particulier de m’envoyer la photo avec le lien de votre blog si vous en avez un parce que je suis paresseuse.) Vous pouvez m’envoyer vos photos jusqu’au 3 avril (inclu) (drcaso @ shaw . ca) et je les posterai le 4. Vous pouvez aussi copier le petit badge rose qui se trouve au début de ce post et le mettre sur votre blog et inviter d’autres lecteurs à participer (et joindre le groupe Facebook du même nom).

19 comments

  1. quelle idée de regarder ce genre de reportage sur les accidents, surtout en ce moment où tu prends l’avion comme certains la voiture! (j’aime aussi voir ce genre d’émission, je me félicite toujours de passer entre les gouttes, même si je pourrais faire un roman de nos aventures en avion!)
    et profite de tes jours au soleil!
    bises bretonnes (où l’hiver semble être arrivé, il fait froid..6°C!)

    Like

  2. pile ou face

    Et oui, on change avec l’âge. Quand je pense au petit village où j’ai passé mon enfance , et qui me paraissait immense…Et à la ville où j’ai étudié, étudié quoi, en vrai je ne sais pas ! Parfois je m’imagine que ma vie avant la naissance pourrait me faire la même impression, et que la vie que je suis en train de vivre ne vaut pas 3 pence de plus….Bref, toujours la même vie sans éclat et plutôt ennuyeuse, sans beucoup de défi, et de toutes petites satisfactions de misère. Bref, vive la littérature qui arrive à nous faire rêver à d’autres vies !

    Like

  3. Pingback: Reflets de « Tristessa » | elcanard@ne

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s