c'est pas moi je l'jure!

le monde est stone

Quand j’habitais en Indiana, dans mon champ de maïs, entre 2002 et 2006 (mortecouille, ça fait exactement 10 ans que j’ai mon doctorat!), j’enseignais deux cours par semestre.

corn1

Je suis arrivée en Indiana (après six ans en Utah) juste après le 11 septembre 2001 et au moment où les Etats Unis se préparaient à commencer la guerre en Afghanistan et en Irak, à une époque où les français n’étaient pas vraiment adorés dans beaucoup d’états “républicains” des Etats Unis (l’Indiana, proche de Chicago, peut sembler être un état “nordiste” et démocrate mais était en réalité l’état “sudiste” le plus au nord des Etats Unis et lieu de naissance du Ku Klux Klan, c’est vous dire). C’était l’époque où les French fries avaient été rebaptisées freedom fries, l’époque de la réélection du Buisson Maudit.

corn3

Quand je rentrais dans ma classe, chaque jour, il y avait toujours un étudiant pour dire “ah vous êtes encore là vous? Toujours en train de dire du mal des Américains tout en nous piquant nos jobs?” Cette année-là, j’ai eu les pires évaluations de mes étudiants de ma vie entière, avec des commentaires dingues comme “elle hait ses étudiants,” et “c’est la pire prof de toute l’université” et “elle était si méchante qu’elle m’a fait pleurer!”

Je me souviens de quelques commentaires particulièrement intelligents de mes étudiants, en classe.

  • On parlait des abattoirs et de végétarianisme. Un étudiant m’a dit “moi, je m’en fous de là où vient ma bouffe, du moment que c’est bon!”
  • J’avais demandé à mes étudiants quels étaient leurs projets de vacances. Un étudiant m’a répondu “pour ma graduation, mes parents m’ont offert trois semaines en Europe. Mais qu’est-ce que j’irais faire dans des musées poussiéreux!? J’ai échangé ces billets contre trois semaines à Disneyworld.”
  • On parlait de réélections, et une étudiante m’a dit “moi, je voterai pour Bush, parce qu’il a une tête de mignon petit ourson.”
  • Encore à propos de réélections, un étudiant m’a dit “je fais entièrement confiance aux politiciens, c’est leur job, comme je fais entièrement confiance à mon docteur, parce que c’est son job. Ce n’est pas à moi de les soupçonner de quoi que ce soit ou de les critiquer.”
  • On regardait American History X, un film extraordinaire que je vous conseille. Un passage montre le père de famille, pompier, énervé parce qu’un de ses fils doit lire un livre écrit par un auteur noir, et qui explique à ce fils que la discrimination positive (je ne sais pas comment on dit en français) est une abomination, parce que si les pompiers engageaient des noirs rien que parce qu’ils étaient noirs, plus personne ne pourrait compter sur plus personne. Et là, une de mes étudiantes m’a dit “c’est vrai, c’est dégueulasse qu’il y ait des étudiants noirs stupides dans notre université, qui ont volé la place d’étudiants blancs intelligents! Je suis affligée que le niveau de mon éducation soit ainsi rabaissé à cause de ces gens!”

corn4

Un jour, j’ai entendu parler d’une manifestation mondiale contre la guerre en Afghanistan/Irak, des milliers de personnes à Rome, des milliers de personnes à Paris… J’y suis allée, sur notre campus… et j’ai vu une douzaine de personnes à peine, tournant en rond misérablement avec trois pancartes minuscules… et je suis restée dans ma voiture à pleurer.

Mon voisin aimait porter un t-shirt sur lequel il était écrit “Favorite hobby: hunting deer and muslims.

C’était en 2003, 2004… Douze ans plus tard, bien peu de choses ont changé…

corn2

10 comments

  1. tu as écrit un billet terrible, je suis affligée, j’espère que tu as eu des étudiants plus ouvertes et plus intelligents et plus intéressants que ceux ci..
    quel monde allons nous laisser derrière nous?
    bises de réconfort

    Liked by 1 person

  2. Wao, ça fait peur quand même😦
    Mais l’Europe n’est pas reste pour la connerie : à Dublin en 92 je m’étais verbalement faite agressée par un type du bureau des “cartes vertes” qui me reprochait de piqué le boulot des irlandais alors que je bossais à l’Alliance Française et que l’Alliance n’embauchait que des français… Bref.
    Quelques années plus tard (1998) les irlandais faisaient tout pour attirer les français et leurs compétences pour bosser dans leurs boites (Irish Tiger oblige) on étéiat les bienvenus! Je suppose que dès que les tigre s’est cassé la figure on a recommencé a insulter les français voleurs de travail.
    En Espagne aussi on m’avait reproché de piquer le boulot des espagnols…. Et je suppose que partout dans le monde quand tu es étranger on te reproche de piquer le boulot des autres… Grrrrr….
    Ici on ne parle que des “migrants” qu’il faut reloger etc… Personne ne parlent de “victimes de la guerre, traumatisées”…
    C’est comme ça😦
    Bisous

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s