c'est pas moi je l'jure!

le bruit des villes

Demain c’est le dernier jour de cours du semestre d’hiver avant les examens. Ce soir il y avait le potluck (dîner canadien, en bon français?) de fin d’année avec mes employés et j’y suis allée. C’était chouette de revoir tous ces gens qui me manquent beaucoup depuis plus d’un mois, et en même temps, ouah, je n’ai plus l’habitude d’être au milieu de tellement de monde, après 15 minutes j’étais sur les rotules! C’était aussi difficile de leur dire que je n’avais aucune nouvelle de ce qu’allait devenir notre centre, que je ne savais pas si je pouvais les engager pour travailler cet été ou cet automne, que je ne savais pas si j’allais continuer mon boulot dans ce centre ni comme prof des cours que j’enseigne habituellement… Ils sont tous si sympas et intéressants et chouettes, je les adore et j’ai tellement aimé travailler avec eux!

A part ça, je pensais que la construction d’un batardeau était bruyante, mais maintenant qu’ils font les batardeaux des deux côtés de la rivière en même temps, je peux vous dire que j’ai l’impression de vivre en permanence sur la piste de d’atterrissage d’un gros aéroport. Tout n’est pas perdu, ça m’a permis d’avoir envie d’en apprendre un peu plus sur l’engin infernal qui me réveille tous les matins à 7 heures weekends inclus et me fout mes journées en l’air: donc mes batardeaux sont construit avec des palplanches qui sont enfoncées par vibrofonçage (article fascinant en français sur les inconvénients et les avantages des différentes méthodes d’enfonçage de palplanches–on en apprend des choses sur ce blog). Visiblement, le vibrofonçage n’est pas le moyen le plus bruyant d’enfoncer les palplanches mais ce n’est pas le plus silencieux non plus, et c’est un système qui crée de dangereuses vibrations pour les bâtiments avoisinants, d’où les petites boîtes que j’avais remarquées un peu partout dans le quartier. Bref, il est temps que je m’en aille!

Il est aussi temps que je m’en aille pour cette raison:

Demain je conduis Calinette chez sa mémère adoptive… snif…

6 comments

  1. tu vas passer de l’hiver à l’été, si si!! tu verras l’avancée dans nos régions en ce moment, cela te fera plaisir..
    gros câlins à Calinette, elle sera aux petits oignons chez sa “mémère”!
    bises d’encouragement

    Like

    • Je me réjouis de voir des couleurs 🙂 J’ai déposée Calinette chez sa mémère ce soir, et elle était très calme, comme si c’était normal, comme si elle était chez elle, ça m’a fait très plaisir et m’a beaucoup soulagé!!

      Like

  2. valeriedehautesavoie

    En vieillissant nos petites chattes ont un peu plus de mémoire sur le futur. On les dépose quelque part, mais ensuite on les retrouve. Chamade a aussi été plus calme pendant le voyage et elle était très contente de retrouver la nature et sa liberté.
    C’est vrai qu’ici l’hiver est mort et bien mort 🙂

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: