c'est pas moi je l'jure!

chacun sa mer, chacun son vent

Bon les p’tits loups, comme je n’arrive pas à regarder mes séries préférées depuis mon trou suisse et que je n’ai pas du tout envie de corriger les copies que mes étudiants m’envoient, je vous écris pour vous demander conseil!

Alors l’histoire c’est ça: à CHAQUE FOIS que je suis en Europe, depuis au moins cinq ans, j’ai les pieds qui enflent. Et pas qu’un peu! Ce n’est pas la fondue suisse, ni les pains aux raisins français, ni le müsli allemand qui provoquent ces gonflements inconfortables, puisque cela m’arrive systèmatiquement et dès mon arrivée dans n’importe quel pays d’Europe et à chaque voyage, été ou hiver.

Au départ, je me disais que c’était à cause de mon voyage en avion, parce qu’effectivement, c’est là que ça commence, mais ça ne devrait pas continuer plus que quelques jours après mon arrivée. Or ça continue pendant TOUT le séjour, quelle qu’en soit sa longueur, et mes pieds ne désenflent pas non plus pendant la nuit. Par contre, ils désenflent immédiatement à mon retour au Canada.

C’est très désagréable et douloureux parce qu’en plus, j’ai un appareil orthopédique à mon pied droit et mes chevilles sont donc horriblement compressées et douloureuses, alors qu’en temps habituel il faut que je me casse un os pour ressentir quoi que ce soit à ce foutu pied! Et je ne vous raconte pas les détails sordides mais à la fin du séjour, c’est l’hécatombe chevillesque totale!

 

Je n’arrive pas à trouver ce que je fais de différent en Europe et au Canada. Je marche peut-être un peu plus en Europe, mais mon podomètre m’indique qu’il n’y a pas de réelle différence. Je mange plus en Europe, mais aussi mieux. Je bois beaucoup plus d’eau et de thé et de tisanes en Europe, je pense, mais moins d’alcool qu’au Canada. Je suis peut-être plus souvent sur mon lit à regarder des séries débiles ou corriger des copies au Canada, mais je ne pense pas que deux ou trois heures par jour fasse une telle différence, surtout depuis cinq ans au moins! J’essaye de me passer les jambes sous l’eau très froide régulièrement mais ça ne change strictement rien.

Bref je suis fort decontenancée par cette énigme douloureuse et problématique! Toute suggestion sera la bienvenue!

Températures printanières en Alberta. Et pendant ce temps on se pèle les miches en Suisse, mortecouille!

13 comments

  1. La zia

    C’est héréditaire… l’Europe a un climat plus océanique et donc plus chargée en eau. Chez toi j’avais sans arrêt les cheveux électriques….par manque d’humidité.

    Like

  2. Est-ce que tes pieds avaient enflés quand tu es venue à Victoria? C’est un climat similaire à l’Europe au point de vue °C et humidex et on est sur l’océan Pacifique donc… . As-tu essayée de surélever tes jambes avec des coussins quand tu es allongée? C’est étrange que tu aies cette réaction car… merde… tu es européenne… vraiment bizarre. Dans les tisanes que tu prends, il y en a pour la retention d’eau???? Ça aiderait peut-être?

    Like

  3. Les pieds ou les chevilles qui gonflent, en Europe exclusivement… et pas au Canada, merde !
    Non, je ne vois pas… je ne te lis pas depuis longtemps, mais je crois percevoir quelqu’un de plutôt sobre, je ne décèle pas d’arrogance particulière… bon, il y a bien cette Jaguar, mais non… non, je ne vois pas !

    Bleck

    Like

  4. Anne

    Et pourquoi ne pas esayer les chaussettes de contension ( il y a 3 forces de soutien ) on en fait de chouettes maintenant et les miennes sont très jolies :), plus sérieusement tes jambes ne commenceraient peut être pas du tout à gonfler. Ton home et la Suisse ca représente quelques heures d’avion et ce n’est pas rien. Pourquoi cela ne revient pas a la normal pendant ton séjour ? La fatigue du vol + le décalage horaire a encaisser, un rythme de vie différent, ton corps décompresse uniquement quand il a retrouvé la quiétude de son chez lui. En attendant de rentrer au Canada, tu peux essayer la tisane pour la circulation tu vas bien trouver de quoi, tu es quand même en Suisse. Bon courage et prends soin de toi.

    Like

  5. A l'ouest

    Une alimentation plus salée en Europe peut-être? En fin de grossesse j’avais des pieds d’éléphant, ma mère m’a mise au sans-sel strict, ça s’est réglé en quelques jours!
    Surtout avec l’appareil orthopédique j’imagine que ça doit être vraiment inconfortable en effet!

    Like

  6. Moi, j’avais pensé à des problèmes de tension artérielle (ce qui rejoindrait l’alimentation salée). Je mets aussi des bas de contention pour les grands voyages et je bois énormément (de l’eau 😉 )

    Like

  7. un petit traitement symptomatique comme le Daflon ou autre médicament contre l’insuffisance veinolymphatique ? des chaussettes de contention?(j’en mets toujours en avion) ce que je prescrirai en attendant d’avoir le bon diagnostic..c’est très bizarre de ne pas avoir ces symptômes au Canada, même après un long trajet en avion, des stations prolongées debout ou assises???
    fais un bilan en rentrant chez toi..
    en attendant, évite les stations debout trop prolongées, repose toi en surélevant tes jambes, fais toi des massages des mollets..rien de sorcier
    bonne chance avec tes soucis, bises

    Like

  8. wam

    Bizarre, bizarre. Moi, je dis bizarre, comme c’est bizarre
    😉
    Les hypothèses de tes lecteurs sont plausibles… (mais je ne suis pas doc). Taux d’humidité. teneur en sels minéraux de l’eau. mettre des bas de contention.
    et Puis, bon courage, quoi
    Bises

    Like

  9. Lierre

    Bonsoir,
    On y croit ou pas mais en lithothérapie le jais aurait une action sur les problèmes de gonflement des pieds.
    Je suis tombée deux fois sur cette info depuis hier…je passe donc le message 😉

    Like

  10. MAG

    Ce doit être effectivement douloureux, à la limite du supportable. Tu développes bien ces réactions.
    S’il s’agissait de problème de surpression due au voyage en avion, la répétition pour le retour au Canada, répétitive, augmenterait les désagréments.
    La Suisse est soumise au climat continental. Il n’est donc pas en cause. (Le climat océanique a ses propres vertus et désagréments).
    Le sel et autres comportements alimentaires demandent une très longue période pour se traduire par des effets pervers.
    Par contre, les facéties du cerveau sont immédiates chez certains individus. Ton pied étant ce que tu as de plus fragile, ce sont tes jambes qui traduisent ton mal-être. Mis à part des gelées apaisantes (Rap jambes légères est ce que je trouve le plus efficace en France), des relaxants prescrits par ton médecin, je ne vois guère ce que tu peux faire. Apaiser, oui, supprimer, non.
    Le cerveau est extraordinaire, au sens littéral du terme. Un problème important, j’ai une irruption de psoriasis dans les 48 h, très grosse hantise d’aller travailler, ma voiture avait une ou des coupures électriques sur mon trajet aller. Le garagiste a constaté mais n’a trouvé aucune explication. Et tant d’autres choses.
    Comprendre et accepter le fonctionnement de son cerveau, avec une aide médicale, est ce que j’ai trouvé de mieux pour tolérer ces débordements.
    Bon courage, Dr Caso, ton psy devrait pouvoir t’aider.

    Like

  11. Je ne suis pas forcément d’accord pour les effets des comportements alimentaires. Je suis sous anti-coagulants, et il ne m’a fallu que quelques jours en Polynésie pour “péter les scores de l’INR”, climat, nourriture… les effets peuvent être très rapides. Et au retour, tout est rentré dans l’ordre rapidement.

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: