c'est pas moi je l'jure!

la vie du bon côté

L’avantage d’être en Suisse c’est la bonne bouffe! Les filets de perche, le papet vaudois, la fondue, les flûtes au fromages, les röstis, la tarte à la raisinée, les délices de Noël (biscômes, stollen, lebkuchen, etc.), le chocolat, les meringues avec la double crème de la Gruyère, la cuchaule, les leckerlis, la viande des Grisons, et bien sûr, le fromage!!

Ahhhhh le fromage! J’ai de la chance d’habiter chez des amis qui adorent le bon fromage et je prends donc au minimum 1 kilo de plus sur mes hanches tous les jours grâce à ça! Je passe certainement par des moments de déprime et d’énervement, mais rien ne peut m’empêcher de profiter de ces délices!

Hier soir, j’ai proposé à mes amis de leur faire la potée aux lentilles et aubergines de Papilles et Pupilles. Je vous recopie sa recette exactement comme elle l’a écrite. J’ai utilisé des échalottes au lieu de l’oignon rouge, du paprika au lieu du piment, et j’ai mis des tomates en conserve au lieu de tomates fraîches, que j’ai rajoutées quand j’ai tout mis à mijoter ensemble à la fin (avec le vin que Anne a oublié de mentionner dans sa recette). Et je pense que la crème fraîche était nécessaire. C’était absolument exquis et difficile de ne pas s’en reservir trois fois!

  • 6 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 6 gousses d’ail
  • 1 gros oignon rouge
  • 6 brins de thym
  • 1 bonne pincée de sel
  • 1 bonne pincée de poivre
  • 2 aubergines (625 g chez moi, pesées entières)
  • 3 tomates (300 g) => ou de la conserve hors saison comme maintenant. Mutti fait de petits boites, je trouve ça top.
  • 270 g de lentilles vertes du Puy
  • 750 ml de bouillon de volaille (ou légumes pour les végétariens)
  • 120 ml de vin blanc
  • 1 bonne pincée de piment d’Espelette
  • 2 cuillères à soupe de persil plat ciselé ou de coriandre ciselée.

Pelez les gousses d’ail et les oignons et ciselez le tout. Lavez et séchez le thym. Versez 3 cuillères à soupe d’huile d’olive dans une cocotte et faites chauffer. Quand l’huile est chaude, ajoutez l’ail, l’oignon, le thym et 1 pincée de sel.  Faites revenir à feu moyen vif pendant 8 minutes en remuant régulièrement. La préparation doit légèrement dorer.

Pendant ce temps lavez les aubergines et les tomates. Ôtez les pédoncules et coupez ces légumes en cubes d’environ 2 cm de côté.

A la fin du temps de cuisson de l’ail + oignon, versez-les dans un gros bol. Rajoutez 3 cuillères à soupe d’huile d’olive dans la cocotte maintenant vide et versez les dés de tomates et d’aubergines. Ajoutez à nouveau 1 pincée de sel et faites cuire à feu moyen vif une dizaine de minutes, le temps que les légumes compotent.

Au bout de ces 10 minutes, rajoutez dans la casserole l’ail et l’oignon précuit réservé, versez les lentilles, le bouillon de volaille (ou légumes) et une pincée de piment d’Espelette.

Laissez cuire à faible ébullition pendant 40 minutes.

Au moment de servir ajoutez quelques pluches de persil ou de coriandre fraîche. Ottolenghi conseille également d’y ajouter une grosse cuillère de crème fraîche et un filet d’huile d’olive mais je n’ai pas fait.

Réussite: 10/10! Parfait comme plat réconfortant d’hiver pourri! Facile à faire, en plus.

18 comments

    • Oh le Papet Vaudois… (faut lui mettre des majuscules, c’est vraiment un symbole cantonal!!! C’est une casserole de poireaux et patates (donc vert et blanc, couleur du drapeau vaudois!), fondants et délicieux, que l’on mange la plupart du temps avec une saucisse au choux. 😉

      Like

  1. MAG

    J’ai vu cette recettes chez Papilles et Pupilles et l’ai retenue. Mais pour l’été ! Je consomme, comme, de saison. Avec des tomates fraîches, qui adoucit les lentilles, la crème fraîche doit pouvoir être évitée, et le plat être bien adaptée à la saison chaude.
    Tu as trouvé des lentilles du Puy alors que je ne trouve pas de stollen digne de ce nom ?

    Je suis heureuse de voir que tu donnes cette fois-ci une grande place au plaisir. Même s’il ne peut occulter le négatif, il faut qu’il garde sa place. Le plaisir de bouche, en relation avec un besoin vital, doit être toujours présent. C’est bien.

    Like

  2. J’apprécie énormément la gastronomie suisse !
    Un de mes desserts préférés : la tarte aux myrtilles meringuée
    Comment s’appellent les biscottes un peu sucrées, délicieuses : il y a les Zwieback …. ??? Help !
    Merci pour ton article délicieux 🙂

    Like

  3. Heureuse de lire ces bons côtés!
    J’adore faire découvrir la “gastronomie” suisse à mes amis de passage! Là ce furent spätzli ce soir, et… meringues et double crème pour le dessert… Faudra que mon amie, qui repart demain, revienne pour la tarte à la raisinée!

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: