c'est pas moi je l'jure!

quand vient le soir on se retrouve

Pendant l’hiver 2018, j’invitais toujours mes copines/collègues à venir dîner chez moi les mardis soirs.

Je n’ai pas continué cette tradition pendant l’automne, mais je l’ai regretté. C’était sympa de rigoler et papoter avec ces copines, d’échanger des idées, de râler contre nos étudiants, et de préparer des bons plats pour les partager avec elles.

Je n’avais plus trop envie de le faire, cette année, parce que je n’enseigne aucun cours alors que mes copines enseignent toujours le plus de cours possibles sans aucune possibilité de congé sabbatique, congé maladie, etc.

Enfin, j’ai décidé de ré-essayer ces dîners et j’ai invité mes copines jeudi dernier, 1) parce que c’est bon pour mon moral de passer du temps avec des chouettes copines, et 2) parce que j’avais trouvé trois recettes qui semblaient faciles dans le New York Times et je voulais les essayer! Je vous donne mes interprétations des recettes d’origine. J’avais fait toute la “mise en place” le jour d’avant (facile mais long), et j’ai tout fait cuire et servi en 30 minutes au dernier moment.

1. Les pois-chiches aux épinards: 1 boîte de pois-chiches égouttés, 1 oignon coupé finement, de l’huile d’olive, 3 gousses d’ail coupées finement, de la poudre de cumin, un peu de piment séché (si on veut), sel et poivre, 5 grosses poignées d’épinards frais, 2 cuillères à soupe de concentré de tomates, 1 peu d’eau ou de bouillon de légumes.

Faire revenir l’ail et l’oignon dans l’huile à feu moyen jusqu’à ce qu’ils soient transparents. Ajouter le cumin et le piment, mélanger, puis ajouter le concentré de tomates. Laisser cuire à feu moyen en mélangeant souvent pendant 2-3 minutes.

Ajouter les pois-chiches et quelques cuillères d’eau ou de bouillon. Laisser mijoter doucement 5-8 minutes.

Ajouter les épinards (et un peu d’eau ou de bouillon si c’est trop sec), le sel, et le poivre et laisser cuire 2-3 minutes seulement. Servir avec du riz ou du couscous (préparé en 10 minutes à peine).

2. Champignons aux bok choy: 500g de champignons multiples et variés (shiitake, etc.) coupés en tranches, 1kg de bok choy coupé en lamelles d’environ 2 cm, de l’huile, de la sauce de soja, de l’huile de sésame, quelques piments frais ou séchés (si on veut), 5 gousses d’ail finement coupées, 1 cuillère à soupe de gingembre râpé, 1 petite cuillère de sucre, quelques petits oignons (scallions) coupés finement, sel et poivre.

Faire revenir l’ail à feu moyen dans un peu d’huile pendant 30 secondes. Ajouter les piments et les champignons, le sel et le poivre, et continuer à faire revenir à feu moyen en mélangeant souvent pendant 3 minutes.

Rajouter le gingembre, le sucre, 4 ou 5 cuillères de sauce de soja, et 2 cuillères d’huile de sésame. Laisser mijoter 2 minutes.

Ajouter le bok choy et 1/4 verre d’eau et bien couvrir. Laisser mijoter pendant 5 minutes (ou jusqu’à ce que le bok choy soit tendre). Garnir avec les scallions et servir rapidement.

3. Salade de pamplemousses roses et radicchio: 2 ou 3 pamplemousses (roses), 4 ou 5 dates coupées en petites rondelles, 1/2 échalote émincée très finement,  sel et poivre, 1 tête de radicchio coupée très finement en lamelles, de l’huile d’olive, 1 petite poignée de pistaches (sans coquilles) grossièrement écrasées.

Couper le haut et le bas des pamplemousses puis retirer la peau au couteau pour bien enlever la partie blanche. Couper les pamplemousses en rondelles horizontales d’environ 1cm de hauteur et arranger sur un plat.

Ajouter les dates par-dessus les rondelles de pamplemousses.

Dans un bol, presser les bouts de peau des pamplemousses pour en retirer le plus de jus possible (j’ai aussi pressé les bouts moches) pour avoir environ une grosse cuillère à soupe de jus. Ajouter l’échalote au jus, ainsi que 3 cuillères d’huile d’olive et une bonne pincée de sel. Laisser reposer 5 minutes.

Mélanger le radicchio au jus + huile d’olive + échalote.

Juste avant de servir, mettre un peu de sel sur les rondelles de pamplemousses puis les recouvrir joliment avec la salade de radicchio. Vérifier le sel et le poivre. Décorer avec les pistaches.

Dans le journal local…

Tout était délicieux! Et en servant mes amies, j’ai remarqué que sans le faire exprès, j’avais préparé un repas entièrement végétalien/végan! Cool!

14 comments

  1. Tout cela me semble très appétissant ! Dommage que ce soit ici l’heure d’aller dormir (Rupert ronfle depuis longtemps, lui ; il n’a même pas attendu ses gâteries en rentrant de sa dernière sortie du jour).

    Like

  2. Je vais bien ma laisser tenter par une de tes recettes végétariennes, peut être la première, ici on a beaucoup baissé sur la consommation de viande (l’âge? plus trop besoin de proteines animales), et je ne cuisine et ne mange plus du tout des bébés animaux!
    bravo pour tes recettes!
    bises du mercredi

    Like

  3. le bok choy me fait penser aux blettes, mais en plus petit, peut-être de très jeunes blettes ?
    Les températures que tu affiches me rappellent le 1er hiver (1968/1969) que j’avais passé là-bas …. Brrrr – 40° pendant un mois avec parfois du vent c’était rude !
    Ginou – Charlottine

    Like

  4. N

    Ces recettes ont l’air toutes superbes (mon ventre vient de gargouiller bruyament en consentement). D’ailleurs je viens de découvrir un supermarché chinois avec plein de bok choy et des champignons que je ne trouve pas ailleurs… Super, super ! (et la recette avec les pamplemousse, trop miam, en plus il n’y a que moi qui aime ça à la maison, je vais me régaler! 😉 )

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: