c'est pas moi je l'jure!

bon pour la casse

Notre magnifique petite ville du fin-fond du trou du cul du monde a un problème avec ses ponts. Avec une grande rivière qui tortillonne en plein milieu du centre ville, on a beaucoup de ponts, et pour une raison qui m’échappe, ils ont TOUJOURS des problèmes!

Il y a quelques années, sur un pont qui devait être entièrement refait, trois des massives poutres en acier qui devaient soutenir le tablier se sont pliées, en une nuit, hop, et personne n’a jamais compris comment ni pourquoi. Ca a pris des mois pour les remplacer et bien sûr la construction du pont à pris un an de plus que prévu.

Un autre pont a été construit, récemment, juste à côté d’un vieux pont qui devait ensuite être détruit. La ville a décidé d’utiliser des arches immenses qui devaient être construites en Corée et apportées par bateau sur la rivière. Hélas, l’année où ces immenses arches devaient arriver, il a très peu neigé pendant l’hiver et pas du tout plu pendant l’été, donc la rivière était beaucoup trop basse pour que d’énormes barges puissent transporter ces immenses arches, et on a dû attendre l’été suivant pour qu’elles arrivent et bien sûr la construction du pont à pris deux ans de plus que prévu!

Et bien sûr, il y a le pont en face de chez moi, là où les constructeurs ont découvert une masse de béton inattendue à 9 mètres sous le sol de la rivière qui les a empêché d’enfoncer les batardeaux correctement (et après neuf mois perdus à essayer de détruire le bidule, ils ont décidé de construire le pont AUTOUR de la masse de béton).

Alors quand la ville a annoncé qu’ils allaient rénover encore un nouveau pont, celui que je prends tous les matins et tous les soirs, j’ai bien rigolé… mais en fait pas trop. Pour l’instant, aucune mauvaise surprise n’est survenue, à part pour moi: je me demandais pourquoi il fallait quatre ans pour “rénover” un pont, et récemment, je me suis rendue compte qu’ils le refont en fait entièrement, une moitié à la fois! Et c’est hyper impressionnant, parce que les voitures passent sur une seule voie dans chaque sens, maintenant, sur la moitié est du pont, et… la moitié ouest du pont a été entièrement détruite et reconstruite petit à petit, comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessous:

D’abord, en arrivant pour prendre le pont, on voit la vieille pile, à droite, qui a été entièrement éventrée, et la première voûte qui a été refaite en janvier, sous le vieux tablier sur lequel les voitures passent!

Et là on voit bien la pile, à droite, éventrée, et… la moitié du pont qui manque! L’espèce de triangle métallique, à gauche, est un rail qui a été posé pour que deux grues puissent facilement bouger le long du pont. Le deuxième rail qui supporte les deux grues se trouve le long de la moitié du pont encore utilisable.

C’est hyper impressionnant, je trouve, de passer sous ce pont à moitié fantôme! Et je me demande à quel point notre moitié encore debout, sur et sous laquelle je passe deux fois par jour, est réellement solide…

18 comments

  1. ce qui veut dire que ATPN est riche et peut dépenser ses sous en rénovant la ville! mais avec le froid de canard qui sévit chez toi 6 mois de l’année, c’est normal que le béton se dégrade si vite!
    courage, quelques années encore à supporter les bruits du pont à côté de chez toi lol
    est ce que l’on sait qui a “construit” le bloc de béton sous la berge?
    bonne journée bises
    PS est ce que tu vas mieux?

    Like

  2. N

    Je me demande moi-aussi pourquoi ils choisissent de faire des ponts en béton plutôt qu’en acier ? Peut-être pour la facilité à rénover ? Quoique d’après ce que tu racontes c’est pas facile à rénover même en béton…

    Like

    • bismarckgrave

      Il me semble que l’acier est (très) sensible aux différences de température, il se dilate et se contracte, ce doit être un peu compliqué pour faire des ouvrages d’art dans un climat comme celui d’ATPN. En fait, je ne vois aucun matériau susceptible de bien résister…

      Liked by 1 person

      • N

        En fait il doit y avoir autant d’avantages et inconvénients avec l’acier qu’avec le béton puisque la plupart des ponts plus anciens (qui tiennent toujours) étaient faits en acier. Dans la ville où j’habite au Canada le pont suspendu (construit en 1927) est fait en acier, à Montréal aussi les ponts les plus anciens sont faits en acier. Le problème chronique de ces ponts est la rouille (exacerbée par le sel en hiver), donc il faut les entretenir régulièrement, mais il me semble qu’il faut entretenir les ponts en béton aussi. D’ailleurs je me souviens d’un pont en béton qui s’était écroulé à Montréal il y a qlq années… Donc la technologie est là mais le choix doit être économique ou pratique, parce qu’esthétiquement l’acier c’est quand même beaucoup plus joli ! 🙂

        Like

    • Ben non, le premier pont dont je parle était justement en acier, et le deuxième aussi, celui avec les grandes arches… ça dépend de la forme du pont, de sa hauteur, de sa longueur… Si tu t’ennuies, il y a des trucs fascinants à apprendre sur la construction des ponts 😉

      Like

    • Et pourtant, être un pont, c’est si poétique, un pont entre le passé et le futur, un pont entre deux sections d’une oeuvre musicale, le pont Mirabeau sous lequel coule la Seine, le petit pont de bois qui enjambe un nénuphar au milieu des fougères… 😉

      Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: