c'est pas moi je l'jure!

vieille canaille

J’adore le mot singlehandedly. Google me dit que la traduction française est “seul à la main” mais là, franchement, il a dû boire un p’tit porto de trop ce soir, le Google! Alors on dira “à lui tout seul” mais c’est moins beau…

En 1994, je vivais en Suisse, et un jour, dans le train, en allant au boulot, j’ai vu un mec qui portait un t-shirt du Hard Rock Café d’Orlando. Comme à l’époque je préparais un examen d’anglais extrêmement avancé, je me suis dit que je pourrais peut-être pratiquer mon anglais avec ce type. Ces simples mots, “are you from Orlando?” sont la raison pour laquelle je suis allée vivre dix ans aux Etats Unis et je suis au Canada depuis plus de treize ans!

Donc ce type, qui a singlehandedly changé le cours de ma vie plus que n’importe qui au monde, habite à environ 150 bornes de là-bas… donc je lui ai écrit un petit mot et il a dit qu’il passerait me voir aujourd’hui.

La dernière fois qu’on s’est vus, c’était en 2002, quand j’ai quitté l’Utah pour aller doctorer dans mon champ de maïs. Il venait d’avoir son premier enfant. Maintenant il en a quatre!

On a passé la fin de la matinée et l’après-midi ensemble et on a surtout parlé de boulot, comme il est prof universitaire comme moi, et un peu de nos familles, et pas beaucoup de nous. J’aurais aimé lui poser des questions sur nous, sur ce qui nous avait attirés l’un à l’autre et ce qui nous avait éloignés l’un de l’autre. Mais je ne l’ai pas fait. On est allés manger un hamburger ensemble, et puis on est allés se balader au bord de la rivière. Il faisait si chaud et beau que j’ai même attrapé un coup de soleil!

J’aurais voulu que l’après-midi ne finisse jamais. On avait tant d’années à rattraper! J’ai été surprise de voir combien il n’avait pas changé, qu’il se souvenait de tellement de détails sur moi, qu’il était toujours aussi drôle et intelligent et profondément gentil. C’était si bon de le revoir! J’espère qu’il ne faudra pas encore attendre 17 ans pour qu’une nouvelle rencontre soit possible…

14 comments

  1. J’aime ce genre d’histoire, c’est pour ça que je fréquente les blogs, pour lire (trop rarement) du racontage de vie à la fois simple et tout à fait extraordinaire, de ces genres de trucs qui nous arrivent à tous, nous pertubent ou nous font nous accomplir.
    Ou comment, par ce qui peut paraître un détail insignifiant nos vies peut évoluer radicalement, c’est vraiment bien que tu aies (re) pris l’initiative de lui faire un signe. Toutefois tu sembles un peu frustrée de ne pas avoir, ni l’un ni l’autre, parlé de ce que tu appelles “vos vies” est-ce de la timidité de ta part ? Bravo pour la qualité de ce billet.

    Bleck

    Like

  2. j’ai l’impression que tu as déjà raconté cette jolie histoire, n’est ce pas? mais à chaque fois je suis touchée par ce que tu écris, cette rencontre qui a changé ta vie, juste parce que tu as provoqué cette conversation..j’imagine comme vous avez du apprécier cette nouvelle rencontre au bout de tant d’années..dommage que certaines questions soient restées en suspens..parce que cette fois ci tu n’as pas osé les poser…je comprends que tu n’aies pas voulu briser la “magie” de vos retrouvailles 🙂
    tu es chanceuse d’avoir des amis un peu partout dans le monde, c’est parce que “tu le vaux bien”!
    grosses bises et à bientôt

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: