c'est pas moi je l'jure!

gare à la casse

Il y a un mois, j’ai un jour remarqué que j’avais une blessure en haut de la jambe gauche. Ca devait faire au moins trois jours qu’elle était là, et je ne l’avais pas remarquée parce qu’elle ne me faisait absolument pas mal! Et pourtant, elle était un peu plus large qu’un toonie (pièce de $2 canadiens) et profonde. Pendant les trois-quatre semaines que ça a pris pour cicatriser, j’ai bien maudit le fait je peux me blesser comme ça sans m’en rendre compte, et en même temps, j’ai béni le fait qu’une blessure de cette gravité ne me fasse absolument pas mal. La fameuse double-edged sword!

Je repensais à cette double-edged sword il y a quelques jours quand j’ai remarqué ce qui semblait être une cloque éclatée sur ma malléole interne droite. Encore une fois, aucune douleur (sauf que là c’est un endroit qui a du mal à cicatriser donc c’est chiant).

Et lo and behold, mercredi soir, je suis tombée et me suis retrouvée avec ma jambe droite repliée en 25 sous mes fesses, en gros. Le bruit que mon pied a fait quand je l’ai déplié est quelque chose dont je me souviendrai toute ma vie!

Cette nuit-là, la douleur dans mon pied, mon genou, et ma hanche m’a empêchée de dormir, mais le lendemain, mon genou et ma hanche s’étaient remis de leurs émotions. Mon pied étant extrêmement enflé, mes deux chevilles avaient disparu, et le tout était d’un beau bleu! Et étonnamment, la douleur était restée!

En effet, comme ce pied est paralysé, il aurait été logique que je ne sente aucune douleur. Et quand je ne bouge pas, je n’ai effectivement aucune douleur, heureusement, mais quand je marche sur ce pied ou que j’essaye de le bouger, alors là, c’est une autre affaire! La même histoire m’est arrivée quand je me suis cassé le gros orteil en 2011, ce qui me fait dire que j’ai dû me fracturer un bout d’os quelque part et me déchirer quelques ligaments.

Comme je recevais une dizaine de personne chez moi jeudi soir et que rien n’était prêt, j’ai décidé de ne pas aller perdre cinq heures aux urgences. Je porte un appareil à ce pied donc il est très bien tenu en place, et comme je marche déjà avec des béquilles, je peux très bien ne mettre aucun poids dessus. J’ai aussi lu qu’immobiliser le pied dans un plâtre crée souvent des phlébite, raideur, algodystrophie, escarres, etc. Comme j’ai des déjà problèmes d’escarres et de mauvaise circulation sanguine, je pense qu’un plâtre serait une extrêmement mauvaise idée!

La fête avec mes copines a été fabuleuse (je vous raconterai ça dimanche soir), mais je suis profondément épuisée physiquement. Je devais bruncher avec mon copain Jerry aujourd’hui, mais je lui ai demandé de venir chez moi pour marcher le moins possible et garder mon pied en hauteur et sous glace. J’ai encore des tones de trucs à faire dimanche et lundi pour le boulot, mais après ça, c’est terminé, je peux rester dans mon lit pendant les deux semaines suivantes! Vive les vacances!

Mortecouille!

20 comments

  1. La zia

    Et avaler dès maintenant 2 granules d’Arnica Montana en 7 ou 9 ch toutes les heures pour aider cette cheville et ce pied ! Ça n’existe pas l’homéopathie au Canada 🇨🇦 ?

    Like

  2. Mortecouille en effet tu as dû bien douiller….j’espère que tu vas mieux…je rejoins le commentaire de La Zia, l’Arnica pris de suite aide beaucoup. J’en ai toujours dans mon sac parce que je me cogne partout😊…bisous !

    Like

  3. et lorsque tu auras enfin du temps, peut être aller voir ton médecin pour savoir pourquoi tu as des bobos sans douleurs? bizarre je trouve. Et te soigner, pour passer un beau congé sabbatique!
    tes tartes me font envie, tu nous donneras la recette?
    passe un bon WE
    bises

    Like

    • La même expression n’existe pas en français? Un couteau à double tranchant ou quelque chose comme ça? Et en plus, avec le context et l’explication précédent l’expression, tu aurais dû en comprendre le sens, je ne t’aurais pas félicitée si tu étais une de mes étudiantes 😉

      Like

  4. N

    Je ne me suis jamais rien cassé, mais j’ai la fâcheuse habitude de me tordre la cheville, et comme toi je ne me donne même pas la peine d’aller aux urgences dans ces cas-là puisque je sais comment me soigner… Mais si tu t’es cassé quelque chose, vaut mieux-t-il pas (vaut-il mieux pas?) vérifier que l’os ne se soit pas déplacé, pour qu’il guérisse comme il faut (même si dans ton cas le plâtre est déconseillé)?

    Like

  5. Heu, il faudrait quand même peut-être faire une radio? Je confirme qu’un plâtre a plein d’inconvénients, mais tu pourras peut-être l’éviter. Cela dit, je comprends parfaitement que tu n’aies pas envie d’aller aux urgences: je ne l’ai jamais fait pour mes subluxations des épaules (ça se remet en place tout seul), et j’ai sûrement évité comme ça d’être immobilisée…

    Like

  6. Mais, mais, mais … !
    En tout cas, fais bien attention à toi. Faudrait pas en remettre une couche avec l’autre cheville par exemple. Parce que là, t’es vraiment sûre de ne plus sortir de ton lit.
    Tes tartes sont à tomber. Tes copines se sont certainement bien régalées.
    J’adore le petit photophore avec les chats. Mignon.

    Allez prends soin de toi
    Bisous et cailloux

    Like

  7. Pingback: derrière l’image | c'est pas moi je l'jure!

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: