c'est pas moi je l'jure!

les chemins de ma maison

Mercredi dernier, j’ai passé la journée (enfin, le mois!) à stresser et angoisser à cause de mes recherches infructueuses d’appartement. J’avais trouvé deux trucs:

1) Un appartement au 5ème étage d’un nouvel immeuble, centre ville, avec balcon immense, trois chambres, deux salles de bain, laveuse/sécheuse dans l’appart. Mais il n’y avait pas de salon, la cuisine était petite, les salles de bain vétustes, et la vue moche (parkings, travaux, vieux immeubles). Il était raisonnablement cher et disponible NOW! Si je le voulais, il fallait donc que je paye deux loyers jusqu’à mon départ d’Alberta, et il fallait que je me décide très rapidement.

2) Un appartement au 1er étage d’un vieil immeuble au nord de la ville, avec minuscule balcon, vue partielle sur la rivière, entièrement rénové, deux chambres et deux salles de bain, laveuse/sécheuse, et cuisine fermée (donc sombre). Il était moins cher que le premier et disponible le 1er juin, et il fallait que je me décide très rapidement.

Après avoir regardé les photos cent fois, j’ai écrit à mon agente immobilière pour lui demander si elle pouvait visiter le premier appartement avec moi en FaceTime. Ensuite, j’ai téléphoné à ma frangine qui est parfaite comme “sounding board” comme on dit ici (et punaise, ça n’est pas facile à traduire). Trop stressée, je n’arrivais plus à savoir si je devais me grouiller de prendre un truc pas idéal le plus rapidement possible sinon je risquais de ne plus rien avoir, ou si c’était mieux d’attendre.

Au fond de ma tête, j’avais une petite voix depuis quelques semaines qui disait “attends, attends,” mais je commençais à me demander si je pouvais vraiment lui faire confiance!

Jeudi matin, mon agente immobilière m’a emailé que le premier appartement était pour des étudiants et que le quartier n’était pas génial. Alors sur un coup de tête, j’ai décidé d’écrire (sans espoir) à la bonne femme qui n’est pas très polie pour la vingtième fois pour lui demander si un appartement s’était libéré dans l’immeuble de luxe où j’avais décidé dès le départ que je voulais habiter.

Et c’est là que quelques minutes plus tard, la bonne femme m’a répondu “oui, j’en ai un, mais il y a déjà deux autres personnes qui le veulent!” Je l’ai immédiatement appelée et lui ai dit “ma cocotte, je t’envoie tout l’argent que tu veux dans la minute qui vient si tu me files cet appartement!”

Ensuite, bien sûr, j’ai quand même demandé QUAND l’appartement était libre (le 15 août, ce qui est parfait!) et OÙ il se trouvait (au 12ème étage, ce qui est parfait, avec vue (ouest) sur le club de golf, ce qui est parfait). Elle m’a dit d’envoyer plein de sous et plein d’information illico!

Evidemment, j’ai ensuite passé la journée à remplir des tones de papiers et à aller à la banque pour envoyer plein d’argent (premier et dernier mois de loyer, ouille!!!) et trouver plein d’informations importantes et envoyer plein de trucs partout (merci à ma gentille voisine anglaise qui m’a imprimé des documents pour ne pas que j’aie en plus besoin d’aller à mon bureau sur le campus). Tout ça sans oser encore respirer.

Et le lendemain matin, réveillée vers 6 heures (donc 8 heures à Kingston), j’ai attendu l’email de la bonne femme… complètement angoissée… sans encore oser rien dire à personne… jusqu’à ce qu’à 8h29, je reçoive un email qui confirmait que j’avais été approuvée et que l’appartement m’était réservé!

Et là j’ai enfin pu l’annoncer à la famille et aux amis! Quel soulagement!!!

Sur la carte ci-dessus, la petites croix rouge de gauche indique où se trouve l’appartement, et la petite croix rouge de droite là se trouve mon boulot (juste après le pont). Il y a une dizaine de kilomètres entre les deux (20 minutes de voiture). Le gros point blanc est le centre ville de Kingston. Et les deux flèches oranges (en direction de Montréal) sont sur l’autoroute 401 reliant Toronto et Montréal.

Mortecouille le stress! Maintenant il ne me reste plus qu’à organiser tout le reste…

Poulet célébratif, inspiré par Papilles et Pupilles

50 comments

  1. catandfivecats

    je suis hyper contente pour toi, très sincèrement, tu vas pouvoir reposer ton cerveau (en ébullition) quelque temps, avant d’entreprendre tes préparations de départ!
    je suis sûre que maintenant tu vas aller bien, je suis si heureuse pour toi!
    tu le vaux bien!!!
    bisous bisous
    PS ta soeur viendra t’aider comme pour ATPN?
    PS pas besoin de stresser pour le trajet à Kingston, ne pense qu’au présent!😊
    PS l’armée n’aura qu’à t’envoyer un hélico chaque matin pour que tu arrives à l’heure?😁

    Like

    • Haha, j’adorerais l’hélico, ça ferait super plaisir à mes voisins j’en suis sûre 😉 Quant à ma frangine, si la situation s’améliore, peut-être, mais pour l’instant les gens qui entrent au Canada sont forcés d’aller en quarantaine pendant 10-14 jours dans des hôtels (pour la modique somme de $2000) donc ça serait un peu la galère. J’espère que la situation se sera améliorée d’ici au mois d’août!

      Like

  2. Bleck

    Bravo et toutes mes félicitations pour cette prise de décision qui n’a pas dû être simple à prendre.

    (je suis toujours ému lorsque je vois une référence au travail de Anne P&P, ça peut paraître ridicule, c’est comme ça)

    Bleck

    Like

  3. MALO

    Ben, vous voyez, tout se déverrouille souvent au dernier moment. Allez, encore le déménagement mais c’est chouette de penser que c’est vers le petit nid douillet que vous souhaitiez.

    Like

  4. alcib

    Félicitations ! En ayant la capacité de prendre vite une décision et de passer rapidement à l’action, tu as déjà un avantage sur d’autres candidats aux mêmes choses. Et puis tu as dû charmer « la bonne femme qui n’est pas très polie », en plus de la rassurer avec tes références professionnelles et bancaires.
    Tu peux enfin te concentrer sur la suite, tout en imaginant déjà où tu placeras tes meubles, tes livres…
    Peu à peu, tout va s’organiser et le stress diminuer.

    Like

    • Impulsive, moi?? Mon cher ami, vous me connaissez bien mal 😉 (Non mais sérieux, j’ai envoyé la moitié de ma fortune à une bonne femme que je ne connaissais ni d’Eve ni d’Adam sans avoir même vu l’intérieur de l’appartement en question! J’me fais peur, parfois…)

      Like

  5. N

    Ah là là ces maisons ou appart où les proprios transforment le moindre espace en “chambre” pour qu’ils puissent louer à plus d’étudiants possible ça m’éneeeerve!!! Ici aussi il y a des maisons minuscules à vendre ou à louer avec soi-disant 5 ou 7 chambres alors qu’en fait une salle de séjour qui n’a pas de built-in closet n’est pas supposé être considéré une chambre au Canada!!! Grrr!!! En tout cas, bravo pour avoir trouvé ton appart, je suis soulagée avec toi!!! 💕🎉🎆

    Like

    • Je ne connaissais pas du tout ce problème mais oui, je pense que c’est ce qui est arrivé à cet appartement, c’était très étrange! Et je ne connaissais pas le coup de la salle de séjour sans built-in closet, j’espère que mon nouvel appart en aura un 😉

      Like

  6. Mahie

    Tout est bien qui finit bien : avant, pendant, et après les montagnes russes émotionnelles 😉 ça a l’air parfait ! Je suis super heureuse pour toi et ai hâte de voir les photos! 😘

    Like

  7. Pingback: c’est pas plus compliqué que ça | c'est pas moi je l'jure!

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: