c'est pas moi je l'jure!

le bonheur quotidien

Sur Fessdebouc, l’autre jour, quelqu’un demandait de décrire le boulot qu’on fait au quotidien de la plus mauvaise façon possible! Les réponses étaient souvent très drôles, du genre “je supervise de jeunes terroristes et je négocie avec eux toute la journée mais j’ai de moins en moins souvent le dernier mot,” “je donne des tas de détails obscures à des gens à propos de livres qu’ils n’ont probablement jamais lus,” “je prends l’argent des gens et je ne leur donne rien en retour, mais s’ils le demandent, je le leur rends,” “j’essaye de deviner quand vous allez mourir pour que d’autres gens puissent avoir votre argent, ” “les gens me payent pour que je les empoisonne,” “je vends des trucs super dangereux à des gens qui n’en ont pas besoin,” et “je vais dans votre maison avec des gens que vous ne connaissez pas quand vous n’y êtes pas.” (Avez-vous deviné ce que sont toutes ces occupations?)

Je me suis demandée comment je pourrais répondre à la demande. Après quelques tergiversions (c’est encore plus difficile de le traduire en français), voilà ma réponse:

“Je force des gens à penser comme moi, et ensuite je mène ces gens à la baguette pour qu’ils forcent d’autres gens à penser comme moi eux aussi!”

Et vous, comment pourriez-vous TRES MAL décrire votre job ou activité journalière principale?

Pour faire ce délicieux hummus, j’ai épluché deux boîtes de conserve de pois-chiches, c’était très zen comme activité! Ensuite j’ai mixé tout ça longuement avec du tahini, du jus de citron, de l’ail, du sel, de l’eau glacée, et un peu d’huile d’olive jusqu’à ce que ça ait la bonne consistence. C’était un peu long à faire mais facile et exquis!

49 comments

  1. Je fais pareil sans éplucher les pois chiches, sans sel et sans eau glacée… Et c’est divin aussi 😉 ( j’aime pas le seul en général)
    Pour mon métier… Ben….
    “Je rentre dans une base de données plein de livres et revues, que j’ai achetés avec de l’argent que j’ai mendié au vieux chef d’une tribu d’adolescents survoltés, je les tamponne frénétiquement. Après je fais des tas de trucs compliqués dans ma base que les gens imagine un même pas.Je les prête les “documents”, sous conditions et menaces, alors qu’ils ne sont pas à moi et je m’énerve contre ceux qui ne me les rendent pas… Autrement j’ai une pathologie grave qui s’appelle Dewey et je dis “chut !” tout le temps, sans même m’en rendre compte…”
    Qui suis-je?

    Like

  2. Seer

    Ah c’est rigolo. Tant l’exercice que la recette, j’ai fait tremper cette nuit des pois chiches pour faire aussi un houmous.
    Alors attends. “Je fais des expériences de savant fou pour assigner à des objets innocents des codes barbares pour que les gens paient des sous lorsqu’ils font entrer les objets en question en France.” (Bonne chance)
    J’en ai trouvé quelques-uns (je ne dis pas pour les autres lecteurs), mais j’ai bien séché sur le dernier.

    Like

    • Alors là, j’arrive pas à deviner! Tu décides de barèmes de “dangerosité” (inflammabilité, réactivité, corrosivité) de produits chimiques qui passent la frontière? Tu fais aussi le design des étiquettes sur les gros camions et les wagons qui transportent tout ça? 😉

      Like

      • Seer

        Ah, pas loin ! Pas tout à fait mais je me doutais que ça serait un des plus durs. Les métiers que tu cites existent, mais ce ne sont pas les miens.
        Je bosse pour la douane, ça je pense que tu l’avais deviné, mais plus particulièrement sur un aspect fiscalité (je fais aussi de la sécurité, mais pas aussi souvent). Quand tu déplaces une marchandise dans le monde, tu dois lui assigner ce qu’on appelle un code douanier, et payer des droits de douane associés au code. Ça se fait à l’aide d’un immense annuaire avec plus de mille pages de tableau. Une ligne est par exemple : “4821 10 10 : Étiquettes de tous genres, en papier ou en carton, imprimées, autocollantes”. Chaque code est associé à un montant de droits de douane différent, et il arrive que des importateurs se trompent, ou essaient de filouter, en faisant passer une marchandise sur un code qui ne correspond pas pour payer moins de droits.
        Je programme en laboratoire les analyses nécessaires pour vérifier que l’objet porte le bon code et je rédige les rapports pour les douaniers de terrain. L’étiquette au-dessus, comme la plupart des papiers, est exemptée de droits : et je pourrais connaître quelques étiquettes déclarées là qui étaient en fait en plastique et devaient être classées à un code qui commence par 3919, pas exempté de droits, lui 😉
        Je ne fais pas que des étiquettes mais tout un tas d’objets (vraiment des objets, ou des matériaux, pas vraiment des produits chimiques : même si j’en vois passer, c’est plus pour une autre équipe)
        Voilà 🙂

        Like

  3. La zia

    «  je déploie une énergie folle pour persuader des personnes retraitées qui ont bcp travaillé qu’elles sont encore en pleine forme, qu’elles peuvent faire non stop des heures de bénévolat pour lequel elles cotisent, qu’elles peuvent garder des dizaines de petits-enfants et nourrir des tablées énormes et que les médias et la société ont désespérément besoin d’elles. »
    Ben ….C’est sordide de le dire comme ça !!!

    Like

  4. catandfivecats

    il y a une éternité (enfin, pour moi😊) “je déployais beaucoup d’énergie pour que des gens lambda se sentent obligés de donner une partie d’eux mêmes, sans avoir aucune compensation, sauf un truc minable en fin d’exercice, et parfois je les frappais fort pour qu’ils reviennent à la vie, et ensuite ils me remerciaient” qui étais je?😉
    j’aime beaucoup ta propre définition, les autres aussi ne sont pas mal!
    bon dimanche bises

    Like

  5. “Je force les gens à me parler de leur vie et je les fais pleurer ou je les rends très mal à l’aise en insistant. J’enfonce le clou en les félicitant sans cesse. Ils sont généralement contents à la fin.” Voilà pour mon nouveau métier 😊

    Like

  6. mmechapeau

    Moi, j’écris des commentaires qui n’ont ni queue ni tête ici et là dans l’espoir d’obtenir en retour des hahaha, des huhuhu ou des se rouler par terre de rire 🤣🤣🤣 .

    Like

  7. Bleck

    Je me ruine la santé à passer des heures sur des blogs ineptes, sur quelques-uns d’entre eux je laisse des commentaires souvent foireux parfois sans autre intérêt que pour dire “t’as vu je suis passé hein, je ne te laisse pas tomber hein” souvent j’irrite les autres lecteurs, je n’ai pas une vie facile tu sais.

    Bleck

    Like

  8. Sous un prétexte technique je fais psychothérapeute à pas cher pour certaines personnes que leur propre travail amène quotidiennement à faire face à des consommateurs exigeants.

    Like

  9. A l’Ouest

    Tu as gardé le liquide des pois chiches pour faire des meringues j’espère 😉

    Sinon mon métier actuel consiste principalement à essayer de faire en sorte que mes clients tiennent assis sur une chaise la majeure partie de la matinée.

    Like

    • J’ai bien pensé garder le liquide des pois-chiches, évidemment, mais après l’avoir senti, je n’ai pas pu imaginer avoir envie de manger des meringues ayant cette odeur (et cette couleur) donc j’ai tout jeté. Je le regrette maintenant, ça aurait fait un bon post de blog 😉

      Like

  10. Je parle toute seule devant des ados qui ne m’écoutent pas et font certains ne comprennent pas la moitié de ce que je raconte. Je les encourage à travailler alors qu’ils ne sont pas payés et que ce que je radote ne leur servira à rien dans la vie.
    Magie pourrait travailler dans le même établissement que moi…

    Like

  11. N

    Pour le humus, j’ai appris récemment sur FB que ça se congèle très bien! Et aussi, j’aime bien griller de l’ail dans l’huile d’olive (que je laisse refroidir avant d’incorporer dans le humus). Délicieux!
    Moi dans la vie je montre et j’explique comment respirer et faire du bruit pas trop désagréable. Aussi, je raconte beaucoup d’histoires.

    Like

    • 😆 j’adore tes descriptions parce que je sais ce qu’elles décrivent, mais sinon, ouah, bravo d’avoir trouvé quelque chose de parfaitement descriptif et qui ne dit rien en même temps 😉 (En parlant d’histoire, j’ai terminé le meurtre à Bombay et adoré, et hier soir, en écoutant un nouveau bouquin, je me suis rendue compte que j’aimais en fait énormément la voix du narrateur du meurtre à Bombay et je vais acheter un autre bouquin de lui!!)

      Like

      • N

        Oui, moi aussi! J’ai commencé un autre livre qui se passe en Inde parce que je croyais que c’est ce dépaysement qui m’a surtout plu, mais en fait j’aime moins bien la narratrice (elle est bonne, mais moins agréable à mon goût!) et j’ai envie d’aller écouter les autres trucs du narrateur (je sais même pas son nom…)

        Like

  12. wam

    hahaha !
    j’adore !
    j’avais vu ce truc pour des résumé de films, c’était très drole !
    moi, je mets plein de chiffres dans des cases excel, et j’envoie les fichiers à des gens qui ne le regardent pas.

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: