c'est pas moi je l'jure!

Sono Pazzi Questi Romani !

— Ce post a été écrit par ma frangine! —

Comme beaucoup de vous le savez déjà, notre chère docteur de service a la mononucléose. Alors bon, déjà rien que là-dessus, je pourrais écrire des chapitres, le surnom de la mono en anglais étant « the kissing disease » ; mais par peur de me faire censurer, je vais m’abstenir de spéculations douteuses et pourtant bien tentantes…

Donc, ma chère sœur a la mono (rien à signaler, non non, j’vous promets !). Alors moi je pense à elle (comme il m’arrive de faire de temps en temps), et je me dis que dans cet état (de mono avancée) et dans cet état (de fous fanatiques de neige et de froid où, admettons-le une fois pour toutes, nous doutons sérieusement de la santé mentale de ceux qui s’y installent) ; et bien donc dans ces états, il doit lui être bien difficile de faire ses courses !

Alors moi, gentille sœur attentionnée que je suis, mais habitant quand même un peu loin pour lui faire les courses moi-même, (pas sûre que les 3 feuilles de salade vaillent les 13h d’avion…) je voudrais bien lui trouver quelqu’un pour l’aider. Je lui demande donc où elle fait ses courses d’ordinaire. J’appelle le magasin en question et je leur dis, pleine d’espoir, que voici la liste de courses, mon numéro de carte bleue, et pouvez-vous vous assurer que ça arrive bien demain au plus tard. Raisonnable, comme requête, non ?

Pensez-vous ! Alors d’abord, ils ne prennent pas de commende par téléphone, ils n’ont pas de service de livraisons, et quant à ma liste de courses, non mais où est-ce que vous vous croyez ? Faut quand même pas penser qu’on peut acheter des tomates en hiver, ou des betteraves, ou des endives, ou autre chose que des pommes de terre, voyons. C’est pas la Floride, ma brave dame.

Bon, après avoir passé une bonne heure au téléphone avec un grand magasin après l’autre, je me dis qu’il est peut-être temps de changer de stratégie. Tiens, service de livraison, ça devrait faire l’affaire. Recherche dans l’annuaire du bled en question : il y en a un. Un seul. Eh ben comme ça, le choix est simple. Je vais sur leur site internet, leur slogan est : « Here to accomodate your every need ! » Très bien, y a de l’espoir, je vais enfin arriver à quelque chose.

Re-Pensez-vous ! Oui, bien sur, on peut vous aider, mais sachez que le tout devra être emballé dans des cartons de taille standard, avec un formulaire détaillé qui explique le poids, la taille, la cause et l’effet (non, ça c’est moi qui invente), le destinataire, la destination, si c’est à envoyer par avion, et que le tout devra passer une nuit au moins dans leurs entrepôts. Payer par téléphone ? Ah, non, désolés, peut pas.

Office du tourisme ? Centre d’accueil du bled ? Service aux personnes âgées ? Conseil communal ? … J’en oublie sûrement encore. Tout le monde m’écoute, tout le monde compatit (sont bien gentils, ces Canadiens, et très polis, on se croirait presque en Suisse), on comprend très bien mon problème. Mais en gros, si t’es pas cap’ de faire tes courses toi-même, va t’installer en Floride, enfin !

Tout ça pour quoi ?

Bon, heureusement que comme on le sait, quand on essaie de faire un cadeau à une femme, c’est l’effort et pas le résultat qui compte ; alors j’ai quand même gagné pas mal de points bonus auprès de ma sœurette. Et pour preuve, je veux bien lui montrer ma facture de téléphone.

Sont fous ces Romains – enfin, ces Albertains !

La recette du jour illustre parfaitement le problème décrit ci-dessus! J’ai voulu réaliser cette recette à base de noix, betteraves, endives, et roquefort et… je n’ai pas trouvé de noix entières donc ma tante m’en a envoyé depuis Montréal; il m’a fallu faire deux magasins pour trouver trois petites betteraves; il m’a fallu faire trois magasins pour trouver des endives (verte??) et à prix d’or; et je n’ai pas trouvé de roquefort donc j’ai dû acheter un “fromage bleu” inconnu, à prix d’or, et qui a mal fondu!

Je vous copie la recette d’origine parce que je l’ai suivie à la lettre à part le découpage des betteraves parce que j’avais peur qu’elles se cassent.

Les ingrédients pour 4 personnes :
3 grosses betteraves cuites
150 g de roquefort
10 cerneaux de noix
4 petites endives
1 c à s de vinaigre
2 c à s d’huile de noix
1 c à s d’huile neutre
Sel et poivre du moulin

Torréfier à sec les cerneaux de noix dans une poêle. Peler les betteraves et les couper en tranches de 3 cm puis en carrés. Creuser délicatement un petit puits dans chaque cube ( j’ai utilisé une cuillère parisienne ).
Concasser les noix, en réserver un peu et mettre le reste dans un bol avec le roquefort émietté. Travailler le tout à la fourchette et garnir les cubes de cette farce. Poser les cubes de betteraves dans un plat à four et gratiner 3 à 4 mn sous le grill du four pour que le fromage fonde.
Dans un saladier faire la vinaigrette avec sel, poivre, vinaigre et les huiles. Émince les endives, les ajouter et mélanger.
Répartir la salade d’endives sur les assiettes, disposer 2 cubes de betteraves gratinées par assiettes sur la salade et parsemer du reste de noix concassées. Servir aussitôt.

Réussite: 7/10. Je dois avouer que les saveurs se mariaient extrêmement bien, mais ma présentation était archi nulle et mon fromage avait très mal fondu, et mes endives étaient horriblement amères. En plus de ça, la photo était impossible à prendre à cause des contrastes trop importants des couleurs.

27 comments

  1. C’est du Kafka !
    Si bien raconté qu’on y reconnaît des situations vécues.

    Il n’existe peut-être pas en Alberta un service public comme il en existe au Québec : Les CLSC (Centre locaux de services communautaires, je crois). Quand j’ai subi une petite opération, il y a quelques années, on m’avait reproché de ne pas avoir demandé d’aide. Quelqu’un serait venu pour accomplir certaines tâches qu’il m’était difficile d’accomplir moi-même. Je ne sais pas si ces services peuvent s’occuper aussi de faire les courses….
    Il faudrait voir si cela existe en Alberta.

    Ces betteraves aux noix et au roquefort me rappellent quelque chose que j’ai déjà préparé, il y a longtemps. Si ce n’était pas le milieu de la nuit, j’irais vite acheter du roquefort…

    Like

  2. catherine

    si c’est ta soeur qui a écrit ce billet, elle a le même humour, les mêmes tournures que toi..bon c’est sûrement de famille!

    c’est très bizarre ce qui est écrit, car même ici dans mon petit village, on peut faire ses courses par internet, et le super U du coin te livre à domicile ( à 4km de chez moi, quand même!!)
    il doit bien y avoir un service spécialisé à la mairie de ta ville pour te renseigner!!

    Surtout trouve toi un VRAI MEDECIN CLINICIEN qui t’examinera, te palpera et recherchera la cause de tes soucis, sans passer en premier par les cases biologie et radiologie!!!!

    passe un bon WE,j’espère que tu n’as pas trop froid!!

    Like

  3. Mahie

    Je n’aurais qu’un mot : ma p’tite faut aller vivre en Floride! Nan j’aime pas la Floride…
    Ma p’tite dame faut venir vivre en Dordogne!
    Bon bref.
    Cette recette à l’air délicieuse je l’adopte! ET moi j’ai des betterave quasiment toutes les semaines avec mon amap :-p
    Euh je commence à m’inquiéter Dr : t’as pas reçu du chocolat de ma part?

    Like

  4. samantdi

    Ma question va te paraître idiote, peut-être, mais est-ce que tu ne peux pas avoir une personne à ton service via ton assurance santé ? En effet, ici avec certains contrats d’assurances ou de mutuelles complémentaires santé, tu as droit à une personne qui te fait les courses si tu es malade (il y a aussi possibilité qu’on aille chercher tes enfants à l’école, divers services…).

    Epluche tes contrats d’assurances : euh… c’est sûr que fatiguée comme tu l’es, tu as sûrement peu envie de le faire !

    Bon courage ma belle !

    Like

  5. J’aime beaucoup le style de la sœurette. Pour les ingrédients, je compatis. Et pour les courses à distance… aussi. Mais ça ne m’étonne pas. Ça me rappelle l’été dernier, on avait des courgettes énormes, j’ai eu envie de faire un truc tout simple: des saint-jacques poêlées avec les courgettes, de la crème fraîche et du vin blanc. Ben impossible de trouver des saint-jacques. Pratique… Et c’est pareil avec plein d’ingrédients ici…

    Like

  6. Eh oui! C’est ça, l’Alberta. Et il n’existe pas, dans cette province, de services communautaires subventionnés par le gouvernement provincial comme les CLSC du Québec. C’est le triomphe du privé; donc, impossible d’avoir ce genre de coordination entre services médicaux et sociaux. Ça viendra peut-être un jour; certaines des discussions que nous avons eues au conseil consultatif en santé semblent indiquer une certaine ouverture à faire certaines choses différemment.
    Cependant, l’Alberta reste une province où il vaut mieux être jeune et parfaitement en santé. Les personnes âgées préfèrent (ça se comprend!) prendre leur retraite du côté de Victoria, en Colombie Britannique. Cependant, ce n’est pas tout le monde qui peut se le permettre!

    Quant à l’aide à Dr. CaSo… pour les prochains mois, Oyaté et moi devons aller fréquemment à ATPN; par conséquent, nous en prendrons soin si tant est qu’elle le veut bien!

    Like

  7. Patton

    Ah ! ah! Oyaté veut finir la tarte aux pommes …. hein ? …
    Doreus + Oyaté = le premier service d’aide à la personne en Alberta !
    Faut un début à tout , gentils pionniers ….🙂

    Like

  8. Patton

    Catherine suggére : ” Trouve toi un bon médecin …/ … qui t’examinera , te palpera …
    Je suis volontaire ! ( Bon , d’accord , suis pas médecin , mais c’est un détail …) ;D

    Like

  9. Pingback: Tweets that mention Sono Pazzi Questi Romani ! « c'est pas moi je l'jure! -- Topsy.com

  10. Laurence

    Hello la soeurette infirmière du doc Caso ! En tout cas c’est sympa pour elle ! Et pourquoi Pas des spéculations douteuses et bien tentantes ? Hum ? déjà Patton s’y mets alors “hurlons avec les loups” (puisqu’elle en a vu un) : mais oucédonckelaattrapé ça la bougresse ? OUUU ?

    Like

  11. Oh la la la la, mais quelle galère !
    Cette maladie, je ne connais pas vraiment, mais je “connais” le dernier type connu qui la chopée … c’était Federer et tous les journaux en ont parlé à l’époque. Les médias se demandaient qui il aurait bien pu embrasser … sa femme n’étant pas malade !😉

    Like

  12. pile ou face

    Ce qu’il te manque c’est un service d’étudiants qui font des courses, peut-être les Samaritains ou l’armée du salut ou les services sociaux ou la paroisse ou pro sénectuté ou qqch du genre. A mon avis tu n’as pas assez cherché, il y a des étudiants qui cherchent des petits jobs comme ça. Des Bons Voisins ??? Je connais le problème, quand on est malade et qu’il n’y a rien dans le frigidaire, et un week-end, et une tempête de neige, et que tu es malade comme un chien, ou que tu ne tiens pas debout, je me dis alors que le jeûne fait du bien. Bref, la vie est dure sans confiture !!!!!Et déjà aller au restau c’est compliqué ! Courage, à mon avis il te faut déménager dans un pays chaud, on trouve plus de bonnes choses à manger, et il fait toujours beau ???? Pense que déjà tes magasins sont ouverts même le dimanche, tu as de la chance !

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s