c'est pas moi je l'jure!

sans en avoir l’air

Cette semaine c’est la panique totale parce que mes étudiants doivent rendre des gros travaux et personne ne s’en sort, je dois m’occuper de mille petits détails (le tapis l’assurance les dents la voiture l’ordinateur l’imprimante l’ascenseur l’hôtel le concert l’article les tuteurs les réunions le projet de fin d’année etc.), je participe à une conférence internationale en ligne, et je devais faire une présentation à tous les profs de la FAK aujourd’hui même. Il y a un moment où je me sens tellement dépassée et surmenée que je n’arrive plus à rien faire–c’est en général quand j’ai plus de vingt emails urgents et extrêmement compliqués que je n’ai lus qu’en diagonal et auxquels je n’ai pas encore répondu. A partir de là, je dois réussir à faire un effort surhumain pour ne pas paniquer complètement et commencer à faire les choses l’une après l’autre, calmement, en respirant, en prenant des bonnes notes, en faisant attention à ce que je fais, en essayant d’éviter de faire plus d’erreurs ou de créer plus de problèmes, et en ne perdant pas espoir d’arriver à rattraper tout mon retard.

Donc je devais faire une présentation aujourd’hui. Heureusement que ma frangine américaine était disponible pour tester mon ordinateur et ma caméra et mon microphone pour vérifier que Zoom marchait et que j’arrivais à poster mes “google slides,” parce que ça fait toujours du bien de papoter un peu de choses et d’autres avec une frangine ou un frangin avant un gros truc. Et ensuite… ben évidemment que tout s’est très bien passé!

J’aime bien parler aux gens de ce que je fais, je n’ai aucune peur de parler en public, et j’étais contente de pouvoir partager ce que j’avais appris en discutant avec des directrices et directeurs d’autres “writing centres” dans des universités militaires américaines comme West Point, Air University, Marine Corps University, Naval War College, National Defence Academy, etc. En plus de ça, j’étais hyper fière de moi parce que j’avais tout en anglais ET en français! En plus j’alternais, c’était de la haute voltige: je postais une “diapo” en français et je lisais la traduction en anglais. Ensuite la “diapo” suivante était en anglais et je parlais en français. Comme ça tout le monde était confus tout le temps 😆 (Je n’ai pas trouvé de meilleur moyen pour m’assurer que les francophones et les anglophones ont tous les mêmes informations et que je ne perds pas de temps à dire deux fois la même chose.) (C’est vraiment le bordel à la FAK!)

Ensuite les gens m’ont posé plein de questions remplies d’acronymes incompréhensibles du genre “si le FRBDK13 pouvait travailler avec les DNOs, est-ce que tu penses que le programme YY-27 pourrait être utile?” Et je répondais toujours très bien même sans savoir de quoi je parlais, du genre “ah oui, c’est une excellente idée, ça pourrait probablement marcher, mais il faudrait d’abord que j’en sache un peu plus sur le fonctionnement du YY-27.” Pas mal, hein?

Bref j’ai passé un excellent moment et je suis ravie que ça soit derrière moi!

–Moment M27

23 comments

  1. catandfivecats

    tu dois être ravie d’être dans un endroit où la température ne frise pas le zéro😁 tu peux encore bosser sur ton balcon!😉
    j’aime bien quand tu nous parles de ton boulot, ça me repose (sic) rien que de lire que ton cerveau est occupé à 200%! pardon, je ne me moque pas😆
    et dire que j’étais presque comme toi, avec un cerveau surexploité, avec 4 moutards, je me demande comment j’ai survécu? aujourd’hui, c’est cerveau calme plat d’un escargot🐌
    bises et bon début de WE

    Like

  2. La zia

    Haute voltige ! Je confirme … comme on dirait ici « t’as assuré grave » ! Ignatia et Gelsenium en 15ch trois granules de chaque quand le palpitant s’emballe ça marche très très bien et de l’Arnica une fois l’effort fourni. Le cerveau est un muscle aussi …mille tendres bisous 😘

    Like

  3. Magali

    Tu es admirable en tout. Lorsque je travaillais, j’avais à peu près ce rythme, famille et jumelles en plus mais, grand bonheur, le bilinguisme en moins. J’en aurais été incapable.
    Tu aurais pu faire une belle carrière politique, avec ton art de répondre à tout, même à ce que tu ignores, avec des volte-face aussi parfaites.
    Pour me soutenir, je faisais exactement comme la zia.
    Miss Penny doit compatir et multiplier les rons rons.

    Like

    • Miss Penny n’est pas contente parce que je suis toujours au boulot ou sur mon ordinateur en train de bosser, mais heureusement elle daigne parfois ronronner quand je prends 2 minutes pour lui faire un câlin 🙂

      Like

  4. Matoo

    Tu suis la météo des endroits que tu connais ? Je fais pareil avec la météo d’où je suis, celle de Paris (maison), de Nantes (futur maison), de Clohars-Carnoët (vacances) de Rochefort (Papa) et d’Osny (Maman). J’aime bien savoir quelle météo on a dans ces endroits “significatifs”. C’est étrange quand on y pense non ?

    Like

  5. Isabelle

    Avoir de l’aisance pour s’exprimer en public, ce n’est pas donné à tout le monde, mais répondre subtilement à des questions aussi déconcertantes, c’est plus que ” pas mal ” !
    La température aussi est pas mal à Kingston.

    Like

    • Hélas, les températures chutent! Pas aussi vite qu’en Alberta mais le vent est mortel, ici 😦 Et oui, je deviens douée en “réponse vague” quand je ne comprends pas la question, ce qui est hélas assez souvent le cas ici…

      Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: