c'est pas moi je l'jure!

les p’tits souvenirs du dimanche soir

Comme chaque semaine, voilà les questions du dimanche soir. Je serai très heureuse de lire vos réponses dans les commentaires ou sur vos blogs (donnez-moi le lien vers vos blogs dans mes commentaires)!

  • Quand vous étiez (plus) jeune, avez-vous fait des canulars à vos profs (ou autres adultes)?

Je ne sais absolument plus ni quand ni avec qui j’étais ni ce qu’on disait, mais je me souviens avoir téléphoné à une prof de mon école pour lui faire une blague. Je me souviens de qui était la prof, mais j’aimerais vraiment savoir avec qui j’étais et ce qu’on a bien pu lui raconter! A part ça, comme j’étais fille de prof et parfaitement misérable pendant toutes ces années, je n’ai jamais rien fait de drôle.

https://smittenkitchen.com/2021/06/zucchini-butter-spaghetti/

  • A qui pensez-vous le plus souvent?

Je pense très souvent à mon frangin et mes frangines et mes parents. En fait, je pense très souvent à ma mère, depuis quelques mois, et je me rends compte que rien n’est résolu dans notre histoire, et que je suis toujours assez traumatisée par ce qui est arrivé en 2017-2018. Je n’arrive pas non plus à savoir si j’ai “perdu” ma mère ou non.

  • Avez-vous déjà été jalouse (ou jaloux) de quelqu’un et si oui, pourquoi?

J’ai longtemps été très jalouse de ma soeur allemande qui était (et est toujours) belle, avait plein d’amis, et pouvait faire des tones de choses que je n’ai jamais pu faire, quand on était jeunes. Maintenant, je suis jalouse de l’argent de ma frangine américaine et de l’intelligence de mon frère.

  • Quelles sont les choses qui vous manquent le plus de la vie pré-covidienne?

Les repas au resto avec les copines, les concerts en vrai (pas sur internet), et les repas que j’allais souvent manger seule dans les restaurants en corrigeant mes copies ou en lisant un bon bouquin. Depuis covid, je me sens mal à l’aise quand je suis seule dans un resto, ce qui est très étrange puisque je l’ai fait sans problèmes pendant des années! Je ne sais pas si c’est la plus grande distance entre les tables, ou les masques portés par les serveurs, ou les règles qu’il faut suivre (suivre les flèches pour la sortie, remettre le masque pour aller aux toilettes, plus de pain à partager avant le repas, etc.) ou peut-être l’anxiété toujours présente de “il peut arriver quelque chose!” Mais ça me manque terriblement. (Enfin, les restos sont à nouveau fermés ici donc bon…)

  • Si des extraterrestres débarquaient sur terre, que leur recommanderiez-vous d’aller visiter?

Je les enverrais faire un tour de l’Alberta. Mes 12 ans en Alberta n’ont pas été roses tous les jours, mais j’ai eu une immense chance de pouvoir visiter cette province absolument sublime comme peu de gens dans ce bas monde ont pu le faire! (Et je ne parle pas seulement des Rocheuses, qui sont, bien sûr, magnifiques, mais la seule chose qui soit connue par les gens qui ne sont pas d’Alberta.) J’irais volontiers boire une petite bière accompagnée de sweet potato fries sur la terrasse du Jasper Park Lodge avec des extraterrestres 🙂

24 comments

  1. CINABRE

    Je n’ai jamais fait de blagues à mes institutrices en primaire , ni à mes profs par la suite . J’ai toujours été avide de savoir , apprendre. Toujours la 1ere de la classe , assise au premier rang même à la fac , toujours au plus près de la connaissance . Par contre je n’ai jamais été la fayotte, ni la tête de Turque des élèves. Impossible !! Vu mon caractère ! Y avait déjà Lucy sur mon épaules. Mon surnom …… Le poison (oui oui avec un seul S ) . Pas de vraies copines car le reste du temps nous suivions mon père sur les chantiers et vivions en caravane, sans eau courante, ni électricité. Ouah lala ! Je viens de me relire ,ça fait Cosette 😉 . C’était génial
    Pas une seule journée ne passe sans penser à mes parents . Maman était non seulement ma mère mais aussi mon amie , mon ancrage , ma confidente . Tout s’est effondré depuis ….
    Entre un mari handicapé et un beau père atteint d’Alzheimer, je vous laisse imaginer. Lucy me dit Cosette sort de ce corps !!
    Aucune jalousie ne m’est familière. Je pense que c’est une chance quand je vois les dégâts qu’elle peut provoquer. Ni la beauté, l’argent ou l’intelligence me poussent à envier qui que ce soit . Là ,Lucy à le dessus .
    Les masques me font c**** .
    Les extra terrestres ! J’adorerais ! Direction les plages de sable de la côte d’Opale pour la nature , la BNF pour la culture et les carnavaleux de Dunkerque pour le fun et la chaleur humaine des ch’tis

    Like

  2. mmechapeau

    Pour votre maman, tout dépend de ce que vous entendez par “perdu”.
    Moi, je l’imagine partie dans un monde //. Vous pouvez l”imaginer kidnappée par des extraterrestres…
    Dans les deux cas, il y a peu de chances qu’elle revienne.

    Like

  3. Permets-moi de répondre cette fois (et un de ces jours) à ce billet sur mon (délicat) blog uniquement dans l’espoir d’attirer Cinabre qui laissera peut être un commentaire (bien qu’elle ne soit pas fayote) je te promets d’ajouter la photographie d’une poêle posée sur une plaque à induction avec son contenu du jour.

    Bleck

    Like

  4. Des canulars? La seule action de groupe menée face un professeur, c’est la fois, en khâgne, où nous nous sommes tous habilés en noir (en deuil!) pour signifier notre mécontentement face à un prof incompétent. C’est plutôt triste, et déjà à l’époque cette action m’avais mise mal à l’aise.
    Je pense souvent à ma mère et à ma grand-mère paternelle, qui me manquent beaucoup. Et je pense encore beaucoup trop au conjoint que j’ai choisi de quitter…
    Petite, j’ai été jalouse d’une amie. Elle avait un appartement immense, avec un piano et une harpe. Il m’arrive d’envier les silhouettes sveltes de mes élèves, aussi.
    Je ne crois pas qu’il me manque grand chose de ma vie d’avant. Le Covid est une coïncidence, ou bien il a servi de révélateur; mais depuis, j’ai plutôt l’impression de revivre et de recommencer à sortir.
    Crois-tu vraiment que les extra-terrestres viendraient juste pour visiter? Je les enverrai peut-être voir la montagne, dans les Pyrénées, par exemple.

    Like

  5. Dom

    – Non, pas vraiment, j’étais docile et obéissante. Mais en hypokhâgne on a eu une prof de latin vraiment méchante et injuste, qui ne jurait que par César. Le jour anniversaire de la mort de César, on s’est toutes et tous habillés entièrement en noir (coucou Bismarck !) et en fait la journée a été très triste …
    – A mes enfants, éparpillés dans le monde, et à mes petits-enfants que j’adore.
    – Oui …. A l’époque où, toute jeune je vivais avec mon premier mari (inlassable coureur de jupons), j’enviais toutes les femmes que je croisais dans la rue marchant main dans la main ou enlacées avec leur homme … Je me disais : pourquoi elles et pas moi ?
    – Ce ne sont pas tellement des choses qui me manquent, mais plutôt la légèreté de vivre sans se sentir menacé, l’insouciance, la liberté de faire des projets de voyage, de fête …
    – Toutes les îles de la terre …

    Like

  6. Bibigeneve

    – Pas vraiment de souvenirs de blagues faites à un prof, par contre le “impertinence qui dépasse les bornes” notée dans mon carnet par une prof d’allemand, ça je m’en souviens même 50 ans plus tard !
    – Je pense souvent à mon père, décédé des suites d’un Alzheimer, lui si instruit et intelligent… Et puis à l’un de mes demi-frères (j’en ai 3), avec qui j’avais renoué des liens à la mort de notre mère commune, et qui ne donne plus signe de vie depuis 2 ans. Ses frères sont à Beyrouth, ceci explique peut-être cela.
    – Pas de souvenir de jalousie. Je préfère me réjouir avec celui qui a quelque chose que je n’ai pas.
    – Je ne peux pas dire non plus que quelque chose me manque vraiment depuis le Covid. J’étais déjà en retraite, et avait pris l’habitude d’être à la maison. Je suis plutôt casanière. Par contre peut-être quand même les grandes tablées entre amis.
    – Quand aux extra terrestre, je les laisse où ils sont. N’ont qu’à découvrir tous seuls ! Il y a tellement de belles choses en France et sur la terre.

    Like

  7. wam

    Pour la grammaire, j’aurais bien répondu, mais avec un ordi, pas avec mon tel. Puis le week end a passé… et bon, je vois que d’autres l’ont fait 🙂
    Bizarrement, j’aime assez la grammaire. (sauf que je dois à rendre à l’évidence que je rends les armes dès que ca devient trop compliqué pour moi 😀 )
    * Quand vous étiez (plus) jeune, avez-vous fait des canulars à vos profs (ou autres adultes)?
    Non, pas que je me souvienne. Moi aussi, fille de prof, bonne élève, qui a bien intégré le fait qu’il fallait faire ce qu’on attendait de moi. Je travaille à me défaire de ce dernier point…
    * A qui pensez-vous le plus souvent?
    A mes parents. Parce que je suis moi même parent, et que je m’identifie à eux en tant que parent. Parce que je travaille à me défaire de mon réflexe de faire ce qu’on attend de moi, et me demande quelle est la part d’éducation, et la part de “autre chose”. Parce que je me dis qu’ils ont malgré tout bien bossé en tant que parents. Parce que ils vieillissent et le temps est compté. Parce que mon père en particulier a l’air de prendre une pente qui ne me plait pas.
    A mes enfants, bien sûr
    Et à ma grand mère paternelle, parce que je crois qu’elle vit pas mal en moi
    Et à un de mes cousins décédé, parce que, pourquoi lui ???
    * Avez-vous déjà été jalouse (ou jaloux) de quelqu’un et si oui, pourquoi?
    Non, je ne crois pas. Avoir pensé que j’aurais aimé être comme telle ou telle personne, oui. Mais jalouse, dans le sens me rendre malade, être agressive, ou je ne sais quoi, je ne m’en souviens pas.
    * Quelles sont les choses qui vous manquent le plus de la vie pré-covidienne?
    L’insouciance. La routine. Les projets les plus simples (du genre planifier une visite à ses parents, un resto avec des amis, un voyage…)
    là, j’ai peur, ou plutôt, je suis soucieuse. Soucieuse de l’énergie que je vais devoir déployer à chaque fois que les règles changent pour organiser le quotidien et même avant ca, le niveau de vigilance constant pour se tenir au courant. Et je suis soucieuse de l’avenir.
    * Si des extraterrestres débarquaient sur terre, que leur recommanderiez-vous d’aller visiter?
    heuuuuuuu. Déjà, j’aurais peur, je crois…
    Autrement, les plus beaux endroits : le Salar d’Uyuni en Bolive et survoler le Parc Parc national des Lençóis Maranhenses au Bresil

    Like

    • Je ne peux même pas imaginer la complexité de la vie des parents depuis covid, je t’admire énormément et je comprends ton souci constant! Pour les extraterrestres, faut pas avoir peur, s’ils ne nous ont pas tués et nous demandent des conseils pour leurs vacances, c’est plutôt bon signe, non? 😉

      Like

  8. Badiane

    Quand vous étiez (plus) jeune, avez-vous fait des canulars à vos profs (ou autres adultes)?
    Non pas vraiment… je me souviens seulement d’une fois où avec une bande de copains copines (on devait avoir une dizaine d’années) il a été décidé d’appeler des numéros au hasard et de glousser au téléphone, mais en fait ce genre de canulars me m’étaient très mal à l’aise, et j’étais plutôt du genre à regarder de loin en disant « bof c’est pas drôle votre truc, on pourrait faire autre chose non ? ».

    A qui pensez-vous le plus souvent?
    Je pense très souvent à ma sœur et mes neveu/nièce (jumeau), et je me dis que bordel ça doit être trop fatiguant en ce moment, et encore fatiguant le mot est faible. Pi à mon père qui comme votre mère je crois comprendre, est là, vivant, mais n’est plus « là »… Ce n’est pas une « perte » définitive mais c’est comme une absence, un voile qu’on tente de soulevé et qui n’en finit pas……….

    Avez-vous déjà été jalouse (ou jaloux) de quelqu’un et si oui, pourquoi?
    Ma jalousie est très passagère en générale, d’ailleurs je dirais que ce n’est pas de la jalousie, juste envieuse d’un truc, d’un moment, d’un état… pi j regarde ma vie, et po po po je me dis nan mais c’est bien, ça me va !

    Quelles sont les choses qui vous manquent le plus de la vie pré-covidienne?
    Le futur. L’idée, la pensée du futur…
    Pas le futur loin genre science-fiction hein. Non simplement demain, dans une semaine, ou cet été. C’est bcp plus difficile d’envisager les choses. C’est pesant à force.

    Si des extraterrestres débarquaient sur terre, que leur recommanderiez-vous d’aller visiter?
    Ça dépend ils sont bien intentionnés ces extraterrestres ? 🙂 nan parce que je ne voudrais pas leur montrer des chouettes coins pour qu’ils les dézinguent !
    La mer, l’océan (Morbihan), s’asseoir sur le sable et regarder, écouter / Les forêts, les arbres, le chant des oiseaux en randonnée (Vosges, Jura) / Boire un verre sur une terrasse un soir d’été avec des ami.es / La cathédrale de Strasbourg (et d’autres hein) / Une expo de peinture / Un concert classique ou non / Partager un bon repas au resto ou fait maison

    Like

    • Oui c’est intéressant cette idée du futur qui a rétréci depuis covid! On est passé d’une planification à l’année à une planification à la semaine, et encore! Je ne connais pas la cathédrale de Strasbourg mais j’aimerais beaucoup la visiter 🙂

      Like

  9. Magali

    – j’étais trop docile et obéissante pour imaginer quoi que ce soit.
    – à ma famille et aux turpitudes de la vie, au triste avenir de la planète.
    – j’ai appris très tôt que la jalousie n’apportait que de la souffrance. Comme tant d’autres, je n’étais pas désirée. Manque de chance, j’étais fille et ressemblait à un grand-père détesté par tout le monde. Puis j’ai osé contrarier l’ordre des choses en sachant lire avant ma sœur aînée sans aller à l’école. Ses répétitions du soir m’avaient été profitables. Pour la stimuler, elle avait des cadeaux (moi, rien puisque je ne faisais pas d’efforts) et j’ai subi ses chantages pour avoir le droit d’utiliser ses beaux crayons de couleur, sa peluche, …
    Ma seule remarque sur ce que je trouvais injuste m’a valu des coups et le droit d’être battue en même temps que ma sœur lorsqu’elle faisait des bêtises (elle en faisait beaucoup) avec en remarque « comme ça tu ne seras pas jalouse ».
    La colère intérieure a remplacé la jalousie, je suis devenue « pas comme tout le monde » d’après mes parents. J’y ai gagné une force peu commune mais aussi une incapacité à les aimer.
    – la possibilité d’aller et de venir sans subir de regards hostiles lorsque je tousse, ce qui m’arrive souvent, la possibilité de plaisanter avec des inconnus, la possibilité de consommer une bière seule hors regards réprobateurs.
    Les concerts et autres manifestations plus populaires. Une réservation pour un opéra en décembre 2020 a été reporté à décembre 2021 puis en novembre 2022. Restons optimistes 🤣
    – j’enverrais les extraterrestres voir quelques calamités commises par les hommes sur la planète, ce serait très instructif.

    Like

    • Quelle triste enfance, je suis désolée! Ma mère nous tapait aussi dessus parfois en disant “comme ça tu sais pourquoi tu pleures!” Quelle tristesse, ces enfances dans la violence! Moi aussi je tousse souvent, surtout quand je rigole ou que je stresse, et je subis aussi les regards hostiles! Quant à consommer une bière seule hors regards réprobateurs, “screw them!” comme on dit ici, c’est ta vie, ne laisse pas autrui te la gâcher 🙂 (Viens me rendre visite et on fera plein de choses sous les regards réprobateurs des gens rien que pour les énerver! Nonmého!)

      Like

  10. J’étais certainement un peu trop sage car j’ai peu de souvenirs de blagues faites aux enseignants. Sauf une, collective, et qui finalement est tombée complètement à plat. En quatrième, une classe de filles uniquement, chez les sœurs et un jeune prof timide, un peu lunatique et toujours sapé à la va comme j’te pousse….on s’est cotisées pour lui offrir une cravate à fleurs du plus mauvais goût ( pour nous petites donzelles en bleu marine et blanc) histoire de se moquer de lui…..et on s’est retrouvées idiotes quand il nous a chaleureusement remerciées ……
    Les extraterrestres doivent déjà connaître le monde mieux que moi si ils ont su arriver jusqu’ici…..

    Like

  11. catandfivecats

    Quand vous étiez (plus) jeune, avez-vous fait des canulars à vos profs (ou autres adultes)?
    Sûrement, mais je ne me rappelle plus trop, mais je les ai fait tourner en bourriques, tellement j’étais bavarde et souvent dissipée!
    A qui pensez-vous le plus souvent?
    A mes enfants. A mes parents. Ils sont tous vraiment très loin de chez nous😥.
    Avez-vous déjà été jalouse (ou jaloux) de quelqu’un et si oui, pourquoi?
    Je n’envie personne, pas besoin d’être jalouse😉. Si, parfois, j’envie les gens qui ont une vie très lisse…
    Quelles sont les choses qui vous manquent le plus de la vie pré-covidienne?
    Ne plus pouvoir se projeter à plus de quelques jours ou semaines, ne plus avoir de projets de vacances à long terme, ne plus voir les copains sans se demander s’ils ont le virus, et surtout ne plus pouvoir embrasser mes parents ou mes enfants (c’est réellement très con)
    Si des extraterrestres débarquaient sur terre, que leur recommanderiez-vous d’aller visiter?
    Le Machu Picchu, et les glaciers islandais, des merveilles!
    Bonne semaine😊 bises

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: