c'est pas moi je l'jure!

quand les bateaux reviennent

Tonronto c’était chouette sauf que jeudi soir et vendredi j’avais un terrible mal de crâne et des accès d’éternuements longs et pénibles. C’était comme des crises d’allergies à quelque chose, ou un covid mutant, ou une réaction violente contre les huit mois de boulot intense que je viens de passer… who knows! Heureusement que notre chambre d’hôtel avait une magnifique vue sur la tour CN et le lac et le bâtiment dans lequel j’ai vécu ma première année à Toronto (vous voyez les deux grandes tours brunes de la même taille sur la deuxième et la troisième photo? J’habitais dans l’immeuble de droite, du côté droit (donc vers l’ouest et sans vis-à-vis) au 20ème étage, avec vue parfaite sur le lac et l’autoroute). Ca m’a rappelé beaucoup de souvenirs.

Ca ne nous a pas empêché de prendre un bus plein de touristes pendant des heures pour faire le tour de la ville et aussi le bateau pour aller faire le tour des îles. J’avais déjà pris le ferry mais jamais le bateau à touristes qui se balade plus que le ferry. C’était très agréable d’enfin voir Toronto sans avoir à conduire moi-même!

Le soir, on est allées manger à la Distillery, endroit que j’aimais beaucoup quand j’habitais à Toronto et que j’avais vraiment envie d’aller voir à un moment sans trop de touristes. On a eu de la chance et on a pu manger un très bon hamburger avec des frites pas mauvaises et ma bière préférée (faites à cette Distillery, donc) et des températures parfaites (après une journée un peu étouffante)! Chouette soirée, malgré le mal de crâne et les éternuements persistants.

18 comments

  1. Celine de Belgique

    Eh eh, je me souviens que tu m’avais conseillé la distillerie pour un court séjour à Toronto. J’y avais emmené mes collègues anglais qui ont apprécié également. À Toronto j’ai assisté à mon premier (et seul) match de base-ball juste à côté de la tour CN. Quel ambiance ! Tu m’as aussi rappelé des souvenirs! Merci encore pour tes conseils !

    Et malgré mon silence, je te lis toujours !

    Like

  2. Mme Chapeau

    Merci pour les photos et désolée pour le mal de tête et les crises d’éternuements qui n’arrêtent pas. Mon mari en a régulièrement. J’espère que les vôtres disparaitront comme elles sont apparues car c’est à la fois dérangeant et épuisant.

    Like

    • Les miennes (de crises) avaient disparu quand j’ai quitté mon appartement albertain dans lequel il y avait beaucoup de moquette. Ce qui me fait donc penser que mes crises de Toronto devaient venir d’allergies à quelque chose… C’était effectivement très fatiguant!

      Like

  3. CINABRE

    Quand les bateaux reviennent, on les attache au quai
    La longe et le piquet pour seuls fruits de leur peine.
    Un petit détour chez Yves Duteil, sympa .
    Maux de crâne et ėternuements ! Ben v’lå aut’cosse ! Serait ce une allergie à la rentrée ?
    Une chanson enfantine pour détourner la mauvaise humeur :
    Tête, épaule et genoux pied , genoux pied … . Je cherche la suite et je reviens

    Like

  4. Magali

    Dommage pour le mal de crâne et les éternuements qui ont assombri cette pause méritée.
    Jouer les touristes dans sa propre ville ne vient pas à l’idée. Il faut en partir et y revenir pour un court séjour improvisé pour le faire. Cela m’est arrivé, le mélange souvenirs-découverte est toujours détonnant.

    Like

    • Merci de t’en être souvenu 🙂 A Toronto, hélas, j’ai beaucoup trop marché (mais même pas un dixième de ce que j’aurais voulu pouvoir faire) et eu très très mal à mon poignet et mon doigt. Et hélas, je n’ai pas pu les reposer correctement puisque l’année scolaire a repris mardi et je fais de nouveau des kilomètres sur le campus tous les jours 😦 De toutes les manières, même à la maison, la plupart des activités me sont très douloureuses: prendre une douche, faire à manger, faire la lessive, m’habiller, etc. J’espère que dans un mois ou deux ça ira mieux!

      Like

  5. Wam

    J’ai l’impression que cette pause (partielle) t’a fait du bien, malgré les soucis de santé. Je m’en réjouis et envoie tous mes souhaits pour que ton rythme de travail devienne humain.
    Bises

    Like

  6. Je suis toujours étonnée par le mélange des genres dans ces grandes villes, entre des quartiers bétonnés et d’autres plus « humains ». J’avais rencontré une personne qui avait passé un été à Lille à suivre les visites guidées prévues plutôt pour les touristes at avait bien apprécié. Je me dis souvent que j.essayerai… un jour
    Quand je lis que la rentrée a eu lieu, j’ai du mal à comprendre rythme de ton université, je n’ai pas eu l’impression en te lisant qu’il y ait eu une coupure quelconque…..je comprends ta fatigue et tes maux de tête!

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: